Livres
429 663
Membres
351 568

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nicolas Bouchard

110 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par joe 2010-06-01T16:46:40+02:00

Biographie

Nicolas Bouchard, né en 1962. Passionné de science-fiction (L'Empire de poussière, Le Réveil d'Ymir), mais aussi d'histoire (La Ville noire, L'Hymne des démons), il a toujours été fasciné par l'antiquité et le monde romain. Auteur de thrillers, il a voulu comprendre ce qui avait pu amener les criminels romains à de telles aberrations et décrire un torrent de passions tumultueuses au cours d'une période archaïque et, somme toute, peu connue de l'histoire de la ville éternelle.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
15 ajouts
Or
32 ajouts
Argent
31 ajouts
Bronze
22 ajouts
Lu aussi
27 ajouts
Envies
157 ajouts
PAL
90 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.92/10
Nombre d'évaluations : 33

0 Citations 36 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Nicolas Bouchard

Sortie Poche France/Français : 2018-06-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Codan 2016-11-13T14:22:37+01:00

C'est la première fois que je lis Nicolas Bouchard et je pense que ça ne sera pas la dernière. On suit Jeremy Bentham, vieux philosophe anglais, dans une enquête haletante aux teintes fantastiques, dans une Europe post Congrès de Vienne... De Londres À Trieste en passant par Lemberg, Les Carpates, Dresde, la Bohème, Nicolas Bouchard nous donne à voir un travail minutieux pour les décors de ce roman et fait de nombreux clins d'oeil à la grande histoire. Tout cela autour d'adolescents mystérieux outils d'une intrigue politique qu'il faut à notre philosophe déjouer.

Difficile à lâcher, des chapitres courts qui permettent vraiment de mettre en haleine... J'aime beaucoup.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goewin 2017-07-21T18:22:55+02:00

Addictif ! Un univers tout à fait original et des personnages atypiques.

D’habitude je ne suis pas très science-fiction mais le résumé m’avait vraiment intriguée et je ne regrette absolument pas d’avoir cédé à ma curiosité. Après s’être suicidé, Mutsuo, un Japonais des années 30, reprend conscience dans un monde étrange où il se retrouve seul. Décidé à en finir une bonne fois pour toutes, il se fait hara-kiri avec son katana qu’il a trouvé auprès de lui mais il reprend de nouveau conscience dans le même monde étrange. Opimia, une Vestale (environ 235 ans avant Jésus-Christ), s’est ôtée la vie dans le temple de Vesta par pendaison. Elle ne comprend pas où elle se trouve mais conserve l’espoir de découvrir d’autres ombres comme elle. Luther, à Cologne né en 2012, après avoir perdu la partie dans un jeu vidéo, a décidé d’en finir et pour cela a trafiqué sa console afin d’être tué par une gigantesque décharge électrique. Il décide lui aussi de partir à la découverte de ce monde inconnu. Tous trois vont finir par se rencontrer et ils découvriront ensemble cet étrange univers.

Ce qui est fascinant d’emblée c’est la variété d’émotions et de réactions de nos trois personnages. Nicolas Bouchard les fait réagir en fonction de leur époque et c’est passionnant de voir leurs différentes croyances se confronter. Ils ont également conservé tous leurs défauts et mauvaises habitudes. De même, ils s’expriment dans leur langue natale ce qui constitue un frein à leur communication. Si Mutsuo connaît quelques mots d’allemand qui lui permettent de communiquer avec Luther, aucun des deux ne comprend ce que dit Opimia.

Mutsuo est un criminel violeur et tueur en série, antipathique au possible. Malheureusement pour lui, il ne peut plus tuer personne, l’une des caractéristiques du monde d’Etherna étant que ces jeunes humains reviennent immédiatement à la vie avec de nouveaux tatouages correspondant aux plaies causées. Lors de leur périple, ils rencontreront Béatrix, une bourgeoise du 18ème siècle, également meurtrière en série, Jonas un soldat sudiste de la Guerre de Sécession, Dilo né en 1459 à Florence qui sait s’exprimer en latin ce qui leur permettra de comprendre Opimia. Ils vont s’unir pour former le Clan des Têtes Folles. Une seule chose est commune à tous les humains se retrouvant sur Etherna, ils se sont tous suicidés et je n’en ai trouvé aucun de réellement sympathique. Mais le talent de l’auteur est tel que je n’avais qu’une envie, savoir comment ils en étaient arrivés là et comment ils allaient s’en sortir.

Nicolas Bouchard a créé un univers tout à fait fascinant et déroutant. Ce nouveau monde est constitué de plusieurs anneaux concentriques correspondant à la Terre, l’Air, l’Eau et le Feu avec au centre, l’Éther, qui fournit la lumière et que tous doivent rejoindre. Que se passera-t-il lorsqu’ils y parviendront ? Mystère ! Mais une chose est sûre, quand ils échouent, ils se retrouvent sur le premier anneau, celui de la Terre où ils ont atterri après leur suicide. L’auteur nous offre un monde plein de poésie avec des créatures étranges, les esprits des bois sur l’anneau Terre qui peuvent se révéler très dangereux pour qui les approche de trop près, les esprits de l’Air sur l’anneau du même nom, tous ces esprits ayant en commun une sensualité et une sexualité exacerbées mais aussi des peuples magiques et attachants, ils sont bien les seuls d’ailleurs.

Pour passer d’un anneau à l’autre, chaque clan construit une sorte de vaisseau capable de voler mais aussi de flotter. Les autres membres des clans sont encore pires que nos premiers personnages. La guerre entre eux est féroce et s’ils ne peuvent pas se tuer, du moins peuvent-ils faire souffrir et mourir lentement.

Un univers violent et étrangement addictif où on retrouve tous les maux de l’humanité : le mépris et l’asservissement de la femme, l’esclavage, la torture, le viol, la loi du plus fort, le nazisme, des méthodes dignes de l’Inquisition… Mais il y a ce peuple de l’anneau de l’Air terriblement attachant et le sacrifice consenti par un esprit pour sauver un humain et plus que tout la plume talentueuse de Nicolas Bouchard qui nous envoûte et nous rend accro. J’avoue que j’ai hâte de découvrir la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sayonara 2017-10-12T00:19:16+02:00

J'ai trouvé l'idée très intéressante,j'adore quand on confronte des personnages d'époque différente et la,il y en avait de toutes époques.Les personnages principaux,Matsuo,Luther et Opimia sont plutôt fidèles à leur époques,on apprend leur histoires à tour de rôle.Malgré ça je n'ai pas était très emballé,l'histoire se passe lentement,les personnages sont réalistes mais ennuyeux,ils se sont habitué beaucoup trop vite à mon gout au fait qu'ils venaient d'époques différentes et honnêtement,si l'auteur ne le rappeler pas,ça ne se verrait pas vraiment,la seule qui sort vraiment du lot est Opimia.De plus j'ai détesté Matsuo,je ne voit pas comment ils ont pu le laisser rester avec eux alors qu'ils le connaissent à peine et qu'ils savaient qu'il était un violeur,c'est la première fois que je déteste réellement un personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mokota 2017-11-16T17:56:00+01:00

Mon avis sur ce premier tome est plutôt mitigé ...

Le thème général du roman est assez intéressant, les descriptions sont très précises et on peut très bien s'imaginer le mouvement et la structure des anneaux. La rencontre entre des personnages de différentes époques et le problème du langage aussi.

Cependant, je dois avouer que je ne me suis attaché à aucun des personnages. Soit à cause de leur manière de s'adapter à leur nouvel environnement soit à cause de leur passé. J'ai véritablement été dégoûtée par le personnage de Mutsuo, auquel je n'arrive pas à donner des excuses pour ses comportements abjectes. Etre dans sa tête a vraiment été une expérience désagréable. Opimia, pour sa part, était d'un ennuie, fade et d'un stéréotype ! Quant à Luther, je n'ai pas encore d'avis sur son personnage. Mais dans l'ensemble, aucun personnage ne m'a donné envie de continuer ma lecture.

A voir pour la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melicia 2018-04-28T09:15:46+02:00

http://books-story.wixsite.com/books-story/single-post/2018/03/20/ECLAIRCIR-LES-TENEBRES

Avec ce roman, je vous présente le label Snag Fiction des éditions marmaille et compagnie dont je vous ai déjà parlé, un label qui présentera une nouvelle génération d'auteurs sur 4 collections différentes avec la pop culture, l'anticipation, le contemporain, la fantasy et le fantastique. C'est la collection fantastique que je vais vous présenter aujourd'hui sous le tampon "Compagnie Descartes" et qui verra officiellement le jour le 18 juin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par benerogue 2018-06-04T21:36:41+02:00

Tout d’abord merci à Babelio et sa masse critique, ainsi que SNAG pour l’envoi de ce livre.

SNAG c’est le petit nouveau dans l’univers du Young Adult. Label de la maison d’édition La Geste, SNAG lancera ses deux premiers livres dans les jours à venir (et pour info, SNAG cela veut dire accro, addict !).

Le gros plus dans ce roman selon moi c’est clairement le côté historique. Ancienne étudiante en histoire, j’aime avoir des livres se déroulant dans le passé, mais encore plus lorsque cela est bien traité. Et ici c’est tout à fait le cas. On se sent immerger au XVIIe siècle, on sent que l’auteur a fait des recherches pour que son livre soit réaliste, et cela se ressent au niveau des descriptions. On peut en apprendre un peu plus sur la Guerre de Dix ans qui est peu connu du grand public. Et en plus de cela, un glossaire est proposé à la fin avec les définitions de mots qui nous seraient incompréhensibles de nos jours.

J’ai également beaucoup aimé le principe des flashbacks car cela nous permet de découvrir petit à petit les événements qui ont mené à la situation, on comprend au fur et à mesure comment la brume a pu se déposer sur cette terre. Cela nous permet également d’en savoir plus, en détail l’histoire des personnages.

L’ouvrage nous en offre une large gamme, avec des caractères bien différents, mais complémentaires. René Descartes est un personnage efficace, à moitié soldat, à moitié philosophe qui se sert de ses larges connaissances et de son intuition pour apporter son aide. Les débuts de chapitre sont pourvus de pensées de Descartes issues de ses œuvres, qui présage l’orientation du chapitre. Mais même si la collection de livres porte son nom (La compagnie Descartes), il n’est pas mis trop en avant par rapport aux autres personnages, on a vraiment l’impression d’avoir une équipe.

Un roman qui voit s’affronter sorcellerie et religion, superstition et raison.

Chronique complète : https://lecariboulitteraire.wordpress.com/2018/06/04/nicolas-bouchard-eclaircir-les-tenebres/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2018-06-05T07:46:31+02:00

http://www.unbrindelecture.com/2018/06/eclaircir-les-tenebres-de-nicolas.html

Un premier tome de fantasy Young adult passionnant pour ce nouveau label SNAG . On passe un bon moment de lecture plus mature que ce que le label Young adult pourrait donner à imaginer . C'est bien écrit, addictif et accessible même si c'est un récit riche et sombre . Descartes et une fine équipe de personnages charismatiques nous entrainent dans une aventure étonnante pleine de magie, de danger et de malédiction.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2018-06-07T10:20:37+02:00

Un premier tome qui pourrait bien devenir une belle série Héroïque Fantasy. Il se passe des choses pas très catholiques dans la vallée d’Ouraos, afin de régler ce problème, le Cardinal de richelieu dépêche une fine équipe de cinq hommes aux talents particuliers et qui se complètent à merveille. Hugues fils héritier d’Ouraos, Jonas artilleur doué avec les explosifs, Damien combattant à mains nues, Rudolph mercenaire qui sait compenser son handicap et enfin le philosophe René Descartes qui apportera au fil de l’histoire sa sagesse et sa vision du monde. Ils auront fort à faire pour lutter contre le trio diabolique que représente la fratrie Von stade composée du puissant guerrier Erik, de Gunther versé dans les sciences occultes et Ilse leur sœur loyale et fidèle. A cette palette de personnage, vient s’ajouter la jeune Sophronia dont on nous dit qu’elle est princesse en quatrième de couverture mais qui à la lecture de ce premier tome ce révèle être simplement la fille de Perséphone la guérisseuse du village. Voilà l’aventure peut commencer…

J’ai eu un peu de mal avec les personnages dont on ne sait finalement que peu de choses si ce n’est quelques flashbacks qui apportent un éclairage à leur personnalité mais cela n’a pas suffit pour générer chez moi un attachement ou une empathie. Les épigraphes de Descartes me sont restés assez obscures et je n’ai pas toujours retrouvé l’esprit du chapitre. Le côté historique ne m’a pas gêné, on sent que l’auteur à du faire des recherches pour étayer son livre de faits et de vocabulaires de l’époque. Merci pour le glossaire bien utile. J’ai aussi aimé le mixte réalité et imaginaire pour tout ce qui concerne les créatures que nous rencontrons dans ce livre. En revanche je me suis un peu perdue dans le côté descriptif des batailles et des guerres qui ont juste coupé mon rythme de lecture. J’aurai souhaité une plus grande part de sorcellerie avec plus de féminin dans ce roman où la masculinité est fort bien représentée. Pour conclure je dirai que je suis partante pour lire la suite des aventures de la compagnie Descartes parce que qui se lasserai de magie, de sorcellerie, de malédiction de superstition d’antan, certainement pas moi. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2018-07-10T19:36:51+02:00

https://aliceneverland.com/2018/07/10/eclaircir-les-tenebres-nicolas-bouchard/

Je découvre la toute nouvelle collection imaginaire et young adult SNAG avec ce titre de Nicolas Bouchard. Etant dans ma période fantasy, j’ai été assez facilement séduite par le résumé, sombre et énigmatique. Il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de partir à la découverte de cette histoire.

Mystère, fantasy et sorcellerie, le tout dans une France historique du XVIIème siècle… Le mélange peut paraître assez déroutant et, pourtant, Nicolas Bouchard en fait une histoire rondement bien menée même si le début a été assez laborieux. Il faut dire que nous suivons quatre personnages différents dans leur enquête sur des évènements bien mystérieux, dans une époque où suspicion et religion sont les maitres mots. A côté de cela, nous avons également d’autres personnages, ce qui nous permet d’avoir très vite une vision globale de la narration.

Descartes, le philosophe, Damien, le spécialiste de la lutte, Jonas, l’artificier, Hughes d’Ouraos, le lieutenant et Rudolph, le soldat aguerri, se dirigent donc vers la vallée d’Ouraos, en Franche-Comté, afin de découvrir ce qui peut bien s’y passer, après qu’une terrible malédiction s’y soit abattue. Mais ils ne sont décidément pas les seuls à s’intéresser à cette région…

L’auteur ancre son histoire fantastique dans l’Histoire, et c’est l’aspect que j’ai le plus apprécié. Retrouver des personnages comme Descartes, s’appuyer sur la philosophie, la pensée de l’époque, ou encore la puissance de l’Eglise… il y a eu un véritable travail de recherche de la part de l’auteur et ça se ressent tout au long du récit. J’ai tout de même été perdue par moment, les changements narratifs et autres flashbacks n’étant parfois pas du tout évidents à situer. Heureusement, cet aspect s’améliore par la suite une fois l’univers bien assimilé. Mais, mine de rien, je n’aurais pas été contre quelques indications supplémentaires.

Éclaircir les ténèbres est donc assez déroutant dans son genre et nous plonge dans un univers mystérieux, sombre et violent, à l’instar de l’époque dans laquelle Nicolas Bouchard inscrit son histoire. Je regrette peut être de ne pas m’être attachée plus que cela aux personnages. Pour autant, j’ai passé un très bon moment avec ce roman bien plus surprenant que ce à quoi je m’attendais. Un titre qui plaira sans nul doute aux amoureux de fantasy et d’Histoire… !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KarolynD 2018-08-08T19:53:40+02:00

En bref, j'ai bien fait de me laisser tenter car c'était une belle découverte ! Les personnages sont tous réalistes et intrigants, tandis que la plume convient à tous les âges et à toutes les sensibilités. Les événements s'enchaînent parfaitement, bien qu'il m'ait manqué des repères temporels pendant les flashbacks. Même si les extraits philosophiques des œuvres de Descartes m'ont laissée sur la touche, le mélange des trois genres (historique, philosophique et fantastique) est une véritable réussite. Je crois que c'est ce qui m'a le plus impressionnée dans ce livre, et aussi ce que j'ai le plus apprécié !

Chronique complète : https://plumes-de-reve.skyrock.com/3315401076-La-Compagnie-Descartes-Tome-1-Eclaircir-les-Tenebres-Nicolas.html

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Dédicaces de Nicolas Bouchard
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Mnémos : 6 livres

Belfond : 2 livres

10/18 : 2 livres

France Loisirs : 1 livre

Mango jeunesse : 1 livre

Editions Mnémos : 1 livre

Les éditions Mnémos : 1 livre

Rebelle Editions : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode