Livres
421 286
Membres
337 529

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Olivier Bourdeaut

Auteur de 2 livres
ajouté par MARQUISE66 2016-04-01T10:09:10+02:00

Biographie

Olivier Bourdeaut est né au bord de l’Océan Atlantique en 1980. L’Education Nationale, refusant de comprendre ce qu’il voulait apprendre, lui rendit très vite sa liberté. Dès lors, grâce à l’absence lumineuse de télévision chez lui, il put lire beaucoup et rêvasser énormément.

Durant dix ans il travailla dans l’immobilier allant de fiascos en échecs avec un enthousiasme constant. Puis, pendant deux ans, il devint responsable d’une agence d’experts en plomb, responsable d’une assistante plus diplômée que lui et responsable de chasseurs de termites, mais les insectes achevèrent de ronger sa responsabilité. Il fut aussi ouvreur de robinets dans un hôpital, factotum dans une maison d’édition de livres scolaires – un comble – et cueilleur de fleur de sel de Guérande au Croisic, entre autres.

Il a toujours voulu écrire, En attendant Bojangles en est la première preuve disponible.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
111 ajouts
Or
158 ajouts
Argent
84 ajouts
Bronze
44 ajouts
Lu aussi
52 ajouts
Envies
126 ajouts
En train de lire
12 ajouts
Pas apprécié
24 ajouts
PAL
102 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.04/10
Nombre d'évaluations : 177

0 Citations 101 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Olivier Bourdeaut

Sortie France/Français : 2018-01-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par solisnotdead 2018-03-18T21:46:54+01:00

J'ai dû le lire pour l'école, entre deux pièces de Racine. Aussi ne m'attendais-je donc pas à la belle simplicité de la plume.

L'histoire est loufoque, étonnante, parfois choquante. Chaque page est une nouvelle découverte. La fin est à couper le souffle et dérange. Mais finalement, tout le livre dérange. C'est fantastique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kira2000 2018-03-30T18:28:07+02:00

Ce livre est vraiment une bouffée d'air frais. C'est une invitation à danser, chanter et faire la fête dans cette famille loufoque où tout n'est pas si rose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2018-04-22T18:42:40+02:00

Un portrait à la fois délicat et déjanté d'une famille soumise à la folie de la mère, qui essaye néanmoins de dompter les débordements en les encourageant — et donc qui s'aliène de son plein gré. De l'ingénuité du narrateur enfant, qui perçoit le monde au travers du prisme déformé de ses parents, procèdent des pensées drôles, fondues dans un univers si cocasse que le lecteur est en droit de remettre en question sa réalité.

Malgré cette profusion d'éléments franchement amusants, c'est une sourde tristesse — due à la fragilité de la branche sur laquelle s'agite la famille — que j'ai ressentie tout au long de la lecture, preuve que l'écriture est efficace (ça explique aussi pourquoi ce court roman est déjà proposé à l'étude au lycée).

À supposer que vous ayez un après-midi libre et des envies d'émotions effervescentes, ce livre peut vous contenter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2018-04-24T00:02:44+02:00

Une courte histoire vraiment touchante et émouvante, on découvre page après page le complexité de le relation entre les personnages, j'ai adoré!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2018-05-05T14:18:11+02:00

Dès le début, ce roman m'a agacée par son côté très "fabriqué" : il est loufoque POUR être loufoque, émouvant POUR être émouvant, etc... Bref, sur moi ça n'a pas fonctionné.

J'ai continué néanmoins (il a au moins le mérite d'être court !), car ce personnage de la mère m'intriguait, je voulais voir si ma corde sensible parviendrait à vibrer... Mais non, ce kidnapping qui la sauve de l'hôpital psychiatrique n'a fait que renforcer mon agacement, qui se muait peu à peu en exaspération (marre de ces grosses ficelles...). C'est dommage car l'alternance des chapitres entre voix du fils et du père aurait pu être sympa et efficace (ouais bon, on sent la fin arriver, mini-twist final genre mise en abyme), sauf que les chapitres du père sont sur le même ton que celui de l'enfant, donc je ne vois pas l'intérêt...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par axionreaxion 2018-05-21T12:43:39+02:00

De la folie, ça saute partout, ça danse, ça pétille. Ca va vite, très vite, on aime ou on aime pas, mais ce moment d'énergie m'a fait beaucoup de bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pujols 2018-05-27T16:32:38+02:00

Ce livre est très moyen par son histoire, même si un effort d'humour tente d'effacer un scénario un peu plat. On a du mal à comprendre ce qui peut lier ces deux hommes que tout sépare. L'histoire se termine sur une clause de revoyure, mais l'on espère bien qu'il n'y aura pas de suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2018-06-02T15:12:37+02:00

On est assez loin de la beauté de Bojangles avec une histoire sans grande originalité et une écriture parfois brouillonne, mais ça reste une lecture agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Totopinette 2018-06-25T00:51:15+02:00

Qui a été capable de refermer cette œuvre sans en être ébranlé ? Personnellement, ça n’a pas été mon cas. Conter telle une poésie, l’histoire dramatique de ce roman vous inflige la plus puissante gifle littéraire que vous ayez jamais connu. C’est un vibrant hommage. Un hommage à la joie … Un hommage au bonheur … Un hommage à l’insouciance … Un hommage à la famille … Un hommage à l’amour inconditionnel. Car, oui, c’est de cela qu’il s’agit : d’amour véritable. Un amour si puissant et sincère que rien ne peut séparer ces deux êtres amoureux fous à lier. Ils se l’étaient promis et ils ont tenu leur promesse : il irait là où elle irait. Rien ni personne ne pourrait changer cette promesse. Pas même un enfant. Pas même leur enfant.

Dans cette courte intrigue, peu de personnages comblent l’espace, mais tous sont horriblement attachants. Le père a souvent été décrit comme un homme courageux et fort face à la maladie de son épouse. Pourtant, il s’avère que l’homme en question avait surtout des difficultés à affronter la triste réalité de la vie (les obligations, les responsabilités, la maladie, la mort et enfin la parentalité). Sa vie se consumait en sa femme. Elle était son tout. Bien plus que n’importe qui n’aurait pu l’être. L’épouse, quant à elle, fuyait catégoriquement la réalité jusqu’à en être aliénée. Malgré ses délires, on aime cette femme. On aime sa personnalité hors du commun … Peut-être parce que, quelque part, on aimerait tous être comme elle. Faire ce que bon nous semble en laissant de côté responsabilités et obligations. Rire, chanter, danser sans se poser de questions. Cette femme évoque simplement la liberté d’être soi. Le courage d’être soi. J’ai apprécié parcourir l’histoire des parents à travers les yeux de leur enfant et de son imagination.

La force d’écriture de cet auteur est de nous avoir fait adopter cette famille comme la nôtre. On aime inventer des histoires avec elle, on aime danser avec elle, on aime flirter avec la folie avec elle. Bien que cette famille semble complètement perchée, on a véritablement l’impression qu’elle existe. On a presque cette impression qu’il s’agit d’un témoignage. On est ancré à l’histoire avant même qu’elle ne commence véritablement. Et quand elle se termine, on a la désagréable impression qu’on nous a arraché quelque chose.

Détrompez-vous, ce roman n’est pas écrit de façon à vous soutirer expressément des larmes ou des émotions. Non, il est, me semble-t-il, écrit avec beaucoup de cœur et de passion. C’est ce qui provoque notre ressenti profondément positif pour cette œuvre. Une histoire dramatique canter au rythme de Mr. Bojangles.

Il m’est relativement difficile de parler de ce livre qui m’a retourné. Il est bon, très bon. Et au delà de l’œuvre, il s’agit, à mes yeux, d’un chef-d’œuvre. L’écriture est dramatiquement légère, douce et à la limite de la poésie. L’œuvre se dévore, en à peine quelques heures. Et en fermant ce livre, on se dit qu’il y en avait trop peu. On pourrait continuer à le lire, des jours et des jours. En bref, j’ai adoré. Pas l’horreur qui assaille les personnages, mais la subtile plume de l’auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime1086 2018-07-07T14:51:11+02:00

C'était rafraîchissant, un moment de lecture où la folie des personnages est communicative. La naïveté du narrateur et la légèreté des parents rendent l'écriture poétique et touchante. J'ai trouvé la prose simple, très imagée. Les péripéties s'enchaînent, on ne s'ennuie pas. Surtout pas avec des personnages pareils, hauts en couleur ! Cette lecture m'a changé les idées, m'a égayé, ce qui est rare pour un livre ! La fin est bouleversante mais trouve un écho naturel et logique avec le reste du roman. J'ai eu l'impression de me reconnaître dans la relation finale entre la mère et le fils, juste avant le drame. Cela m'a d'autant plus touché. C'est un roman que je recommanderais pour son côté frais mais aussi pour tout l'humour et la tendresse qui se dégage de l'ensemble de l'œuvre.

Afficher en entier

On parle de Olivier Bourdeaut ici :

Dédicaces de Olivier Bourdeaut
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Finitude : 2 livres

Gallimard : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode