Livres
554 939
Membres
600 193

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Olivier Truc

Auteur

168 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Olivier Truc est journaliste depuis 1986, il vit à Stockholm depuis 1994 où il est le correspondant du Monde et du Point, après avoir travaillé à Libération.

Spécialiste des pays baltes, il est aussi documentariste pour la radio et la télévision. Il est l’auteur de la biographie d’un rescapé français du goulag, L’Imposteur (Calmann-Levy).

Le 13 septembre 2012 est paru “Le dernier Lapon” aux éditions Métailié. Dans une atmosphère à la “Fargo”, au milieu d’un paysage incroyable, des personnages attachants et forts nous plongent aux limites de l’hypermodernité et de la tradition d’un peuple luttant pour sa survie culturelle. Un thriller magnifique et prenant, écrit par un auteur au style direct et vigoureux, qui connaît bien la région dont il parle.

Le dernier lapon a obtenu de nombreux prix.

(Source : éditions Métailié, Points Seuil) source : zonelivre.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
18 lecteurs
Or
67 lecteurs
Argent
62 lecteurs
Bronze
38 lecteurs
Lu aussi
34 lecteurs
Envies
87 lecteurs
En train de lire
5 lecteurs
Pas apprécié
10 lecteurs
PAL
102 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.38/10
Nombre d'évaluations : 71

0 Citations 49 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Olivier Truc

Sortie France/Français : 2021-03-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par RUCHON 2020-02-19T21:11:11+01:00
Le Cartographe des Indes boréales

Belle histoire du XVIIe siècle. On apprend comment vivait les gens dans le nord en Laponie principalement, ils fumaient et chassaient la baleine. Izko est promu pour devenir un grand cartographe. Cela démarre là où il vit à Saint Jean de Muzol alors qu'il n'a pas 20 ans. Et part faire une formation au sud du Portugal, puis Lisbonne pour apprendre ce métier. Il rejoint ensuite la Suède et la Laponie avec des hivers très rugueux. Izko est parti en Laponie pour une mission de faire une carte de commerce de Pitea à Nasafjall en Norvège pour y construire une mine. Izko va d'aventure en aventure. On y raconte les, guerres de religion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katheriina 2020-02-27T18:57:59+01:00
Crimes de sang-froid

11 nouvelles d'une quinzaine de pages, écrites pas les grands noms de la littérature policière française.

J'ai retrouvé avec plaisir Franck Thilliez, Olivier Norek, Ian Manook et Danielle Thiéry, que je connaissais déjà mais j'ai aussi pu découvrir de nouvelles plumes.

De très bonnes découvertes !

Seul bémol, les nouvelles sont un peu courtes, on a pas le temps de s'immerger dedans qu'on passe déjà à la suivante avec un petit sentiment d'inachevé...

Ça reste quand même une bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EMIlou 2020-08-02T15:25:32+02:00
Le Dernier Lapon

Grâce à ce roman je suis tombée amoureuse des polars scandinaves : je le conseille à toute personne qui voudrait se plonger dans le froid du nord.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EMIlou 2020-08-02T15:28:44+02:00
Le Détroit du Loup

Un deuxième opus tout aussi passionnant : lancez-vous dans cette série si vous voulez un polar qui vous prend aux tripes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EMIlou 2020-08-02T15:33:34+02:00
La Montagne rouge

Comparé aux deux premiers volumes, j’ai moins apprécié ce dernier tome ; une intrigue plus juridique qui ne m’a pas captivée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2020-10-15T18:03:16+02:00
Le Dernier Lapon

Olivier Truc, au travers son enquête, nous parle de la Laponie, convoitée pour la richesse de son sous-sol.

Il décrit l’affrontement entre les Samis qui voudraient une reconnaissance, voire une autonomie de la Laponie hors les territoires et l’extrême droite qui les considèrent comme une sous race.

A travers ce livre, j'ai découvert la Laponie avec ses montagnes glacées, mais aussi les Samis, qui ont été évangélisés de force. On voit que le tracé des frontières ont bouleversé les voies de transhumance et donc l'économie locale. J'ai aussi découvert la culture Sami à travers le chant (joïk), le chamanisme.

Afficher en entier
Le Cartographe des Indes boréales

Il y a des livres qui n’arrivent pas au bon moment le cartographe des Indes boréales rentrent dans cette catégorie. Je pensais que c’était un roman policier comme les autres romans de l’auteur et non cette fois l’auteur a écrit un roman historique.

Au 17ème siècle, entre courses aux conquêtes coloniales et guerres de religion, on va suivre toute la vie d’Izko, un jeune basque souhaitant devenir baleinier est repéré par un juge sous la férule du cardinal. Il a un bon don d’observation et s’est bien entendu avec la futur reine de Suède. Son destin ne lui appartient plus, il doit s’entrainer pour devenir espion et cartographe.

Ce point de départ laisse imaginer un roman d’aventure haletant et bien non. C’est très contemplatif, lent et au lieu d’aventure, on subit la toute puissance des religions. Après une formation compliquée au Portugal, il part pour la Suède et devient cartographe en Laponie. Le lieu est encore peu connu et le pouvoir a espoir qu’il soit plein de ressources pour renflouer les caisses et si au passage il est possible de convertir les lapons, ça serait encore mieux.

Izko vit sa vie au mieux avec les moyens du bord. Il fait ce qu’il peut pour répondre aux contraintes imposées sans se faire identifier comme espion du royaume de France. Il arrive à cacher son statut toute sa vie même s’il passe beaucoup de temps dans différentes prisons (ce qui ajoute encore des moments contemplatives).

Izko vivra majoritairement dans les différents pays du nord et sera le témoin des différentes vagues de protestantisme. Chacun pense avoir raison, ce qui autorise une police de la foi car oui il n’y a pas qu’une inquisition venant du vatican, chaque variante de protestantisme a aussi son inquisition. Il ne fait pas bon d’être un chrétien d’une branche qui n’est pas celle de l’inquisiteur qu’on rencontre, ce qui sera fréquemment illustré par la place des horreurs et tortures de mises en place. Il y a tolérance zéro quelque soit la foi surtout envers les femmes.

C’est un roman intéressant, les descriptions sont belles, le point de vue est original mais la religion est trop omniprésente pour moi. Tout était très dur et réaliste, si la place de la religion m’a rebutée, c’est principalement lié au fait que dans le contexte actuel, lire un texte avec des milices religieuses et de chasse au sorcière ce n’était pas ce qu’il y a de mieux pour le moral.

Ca fait du bien d’avoir une vision de cette période qui ne soit pas France et catholiques centrés. C’était agréable de mieux découvrir la Laponie mais clairement ce n’était pas le moment pour moi de lire un texte contemplatif et qui illustre autant l’intolérance face à la différence. C’est une belle fresque malgré tout mais une fresque très lente.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginie-61 2021-03-08T08:43:40+01:00
Le Dernier Lapon

J'ai apprécie l'immersion dans l'univers Sami, mais l'intrigue m'a semblé par moments floue, incomplète et le style un peu malhabile, surtout au niveau des dialogues.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe167 2021-03-15T08:17:19+01:00
 Le Dernier Lapon

Fort sympathie BD policière. Le choix des couleurs nous plonge dans un grand froid de même que les événements passablement lugubres... L' ambiance est très bien posée et le récit est très dynamique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2021-04-29T12:16:12+02:00
Les chiens de Pasvik

Très belle découverte que ce roman d'Olivier truc le premier en ce qui me concerne. J'avais très envie de me plonger dans cet ethno polar, j'aime beaucoup ce courant littéraire. Après avoir lu Ian Manook ou encore Mo Malo, me voici en Laponie entre Norvège et Russie à suivre une équipe des la Police des rennes. On y trouve Klemet et Nina qui sont des personnages récurrents et qui sont amenés à travailler à nouveau ensemble alors qu'ils n'ont pas encore complètement dépassé leurs différents. Klemet a aussi pour collègue le très désagréable finlandais Kujala. Imaginez la toundra enneigée, glacée, battue par les vents où les troupeaux de rennes, ne trouvant plus rien à manger décident de passer la frontière et d'aller voir si le lichen est meilleur côté Russe. De la même façon, imaginez des chiens errants affamés quittant la Russie pour aller voir si les rennes norvégiens sont meilleurs. La police des frontières est sur les dents mais derrière ce qui pourrait passer pour des faits divers se trame d'autres trafics peu reluisants. Avec une écriture tantôt incisive tantôt poétique, l'auteur nous dresse des portraits de bergers Sami attachants et bien souvent marqués par l'histoire mouvementée des frontières mouvantes de leur pays, tantôt russe tantôt norvégienne. Un peu comme pour nous l'Alsace et la Lorraine toute proportion gardée. Ce qui m'a le plus touchée c'est bien entendu cette quête de l'identité Sami, ce passé riche qui laisse une trace douloureuse dans leur esprit, ces vieilles femmes nostalgiques et bien entendu, tout cela au milieu de nulle part pans des paysages somptueux figés par le froid. Tout le côté chamanique et les chants joïks m’ont vivement intéressée, j’aurai souhaité que l’auteur nous en dise plus. Un dépaysement garanti, une culture à découvrir et un roman riche en mystère et en suspense. Bonne lecture.

Afficher en entier

Dédicaces de Olivier Truc
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Points : 5 livres

Métailié : 3 livres

Calmann-Lévy : 1 livre

Soleil : 1 livre

Grasset : 1 livre

Anne-Marie Métailié : 1 livre

Sarbacane : 1 livre

Sixtrid : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array