Livres
454 662
Membres
403 094

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pascaline Nolot

66 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.25/10
Nombre d'évaluations : 20

0 Citations 26 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Pascaline Nolot

Sortie France/Français : 2019-04-24

Dernier livre
de Pascaline Nolot

Sortie Poche France/Français : 2018-02-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par brkira 2018-02-16T19:26:35+01:00
Bal Masqué

Une couverture envoûtante et la promesse de diverses histoires sur un thème mystérieux et fascinant : voilà ce qui m'a séduite de prime abord. Si plusieurs nouvelles ont su être originales (Les yeux du corbeau, Là où danse le jour, Minuit démasquée, Les douze invitées), on retrouve également avec plaisir des univers connus (Le sang te va si bien). de manière générale les plumes sont excellentes mais aucune pourtant n'égale celle de Dee L. Aniballe dans son Lacrimosa. Pour moi, c'est la nouvelle qui porte littéralement le recueil, celle qui donne tout son sens à la couverture. Elle recèle ce savant mélange de poésie tourmentée et de rêve éveillé. Par ailleurs le dénouement m'a littéralement clouée sur place ; la transition était intelligemment brutale. Un choix de thème réellement périlleux, audacieux et engagé que je salue ! Merci pour ce rêve mélancolique dont la mélodie résonne encore dans mon esprit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lydiane_Arnoult 2018-04-16T18:09:41+02:00
Montres enchantées

Je n’ai pas été absolument conquise par cette anthologie. Dans certaines nouvelles, les personnages sonnaient un peu trop creux à mon goût, ou bien le scénario en lui-même se montrait décevant, et les références aux mêmes œuvres ou auteurs du XIXe se retrouvaient d’une nouvelle à l’autre. Mais il serait injuste d’amalgamer toutes ces nouvelles parce qu’elles figurent dans le même livre, d’autant plus que certaines m’ont beaucoup plu, et valent vraiment le détour. Parmi celles-ci, je vais vous présenter les trois que j’ai préférés.

« Comment meurent les fantômes », de Sophie Dabat

Résumé : Doris, une jeune bourgeoise, mène une existence ennuyeuse loin de ses parents, coincée entre une gouvernante et un automate. Heureusement, la montre magique que lui a léguée sa grand-mère lui offre une échappatoire des plus distrayante… Mais cette perpétuelle fuite restera-t-elle sans conséquence ?

Mon avis : Ce qui est selon moi le point fort de cette nouvelle, c’est le fait de découvrir progressivement toute la profondeur du personnage principal. J’ai trouvé son histoire touchante, teintée de poésie mélancolique. Elle aborde les thèmes de l’absence, de la déshumanisation par la technologie et de la futilité des conventions sociales. L’univers est très imaginatif, on sent bien ici l’aspect rétrofuturiste du steampunk, quand les tenues et les mœurs du XIXe siècle rencontrent les innovations de haute technologie du futur. Le style est irréprochable.

« L’agonie des aiguilles », de Marine Sivan

Résumé : Jeanne Vera, archéologue, est sur le point de faire une découverte cruciale, qui pourrait tout bouleverser, à propos d’une période sombre de l’histoire, la Grande Peste. Mais les membres du Magistère ne semblent pas prêts à la laisser dévoiler le secret des origines des "particules", cette énergie magique devenue indispensable qu’ils sont les seuls à maîtriser.

Mon avis : Marine Sivan nous offre un univers très riche et bien pensé, ce qui est remarquable pour un texte aussi court. On suit avec plaisir la courageuse héroïne dans sa quête de vérité historique, qu’elle mène avant tout dans un but altruiste, ce qui la rend encore plus sympathique. Secrets d’État et machination sont au rendez-vous. Les rebondissements haletants rendent l’histoire prenante. Le style est agréable à lire.

« Tourbillon au Trois Ponts d’or », de Fabien Clavel

Résumé : L’inspecteur Ragon et l’agent Fredouille sont chargés d’enquêter sur la mort de Jules-Émile Goelzer, à la pension des Trois Ponts d’or. L’homme a été retrouvé avec une flèche dans le front, pourtant porte et fenêtre étaient verrouillées de l’intérieur… Et voilà qu’un phénomène inexplicable retient les deux enquêteurs sur la scène du crime, les contraignant à résoudre ce mystère sans quitter les lieux.

Mon avis : Ce que j’ai le plus apprécié dans cette nouvelle, c’est son scénario très inventif. Le dénouement est vraiment inattendu. Il n’y a pas réellement de rebondissements, puisqu’il s’agit de la résolution d’une énigme en huis clos, et pourtant, l’enquête est fascinante, car teintée d’une dimension surnaturelle. Ce mélange des genres policier, fantastique et steampunk m’a bien plu. Le style est plaisant. Les personnages sont faciles à visualiser, tant du point de vue physique que psychologique, et ne manquent pas de profondeur.

Cette anthologie, bien qu’assez inégale, offre tout de même de beaux et surprenants moments de lecture, et nous permet de découvrir de belles plumes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sarahowl 2018-10-28T18:34:11+01:00
Bal Masqué

Un recueil comportant des nouvelles très diverses, avec des styles d'écriture et d'univers très divers également.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AuroreAylin 2018-12-12T19:47:13+01:00
Les Orphelins du Sommeil

Un nouveau de la collection Chatons hantés, aux éditions du Chat Noir, qui conforte mon affection pour cette collection jeunesse, qui propose des ouvrages de qualité et des histoires originales joliment illustrées. J'avais eu un coup de cœur pour Les larmes de l'araignée, de Pascaline Nolot, et j'ai beaucoup aimé ce deuxième titre. En dehors de l'aspect fantastique que j'ai trouvé original, plein de rebondissements qui ne tombent pas dans la facilité, et du côté "internat spécialisé", j'ai aimé voir une fois encore traitée la thématique de la différence, l'air de rien. La différence due aux problèmes de sommeil des jeunes pensionnaires, la différence due à la trop vive intelligence du plus jeune de la bande, celle du physique de Joane, de la couleur de peau de Marcus... Bref, en dehors du pur divertissement, ce que j'aime dans cette collection, c'est qu'il y a un message à chaque fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumePhoenix 2019-01-31T21:59:45+01:00
Les Orphelins du Sommeil

Une lecture jeunesse sympa mais pas transcendante.

J'ai apprécié le thème des "maladies" du sommeil, le monde onirique. C'est un sujet qui me plaît beaucoup et qu'on voit peu dans la littérature. C'était donc agréable à découvrir, mais vite lu vite oublié. Le format court est pour le coup bien adapté !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo-Dit 2019-03-11T13:24:34+01:00
Sur l'écorchure de tes mots

Sur l'Écorchure de tes Mots, c'est une histoire poignante, celle de vies brisées par un tragique accident, celle de morceaux qu'il faut apprendre à recoller, pour aller de l'avant et recommencer à vivre tout simplement !

Avis complet : http://elo-dit.over-blog.fr/2019/03/sur-l-ecorchure-de-tes-mots-pascaline-nolot.html

Afficher en entier
Le cercle d'Hécate

Ca à l'air intéressant... Je vais peut-être le lire...

Le << Cercle d'Hécate >>, ça peut se révéler bien .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tekyla 2019-03-17T13:44:40+01:00
Le cercle d'Hécate

Une série de nouvelle qui permette d'approfondir les différents personnages de la série en nous faisant découvrir leurs moment important.

Afficher en entier
Sur l'écorchure de tes mots

http://www.lmedml.fr/2019/03/18/sur-lecorchure-de-tes-mots-pascaline-nolot/

UN ROMAN QUI AVAIT TOUT POUR ME PLAIRE…

C’est toujours difficile d’écrire un avis mitigé, j’ai terminé ce livre depuis plus d’une semaine, mais il m’a fallu du temps pour bien analyser mon ressenti. J’ai lu ce livre en quelques heures, on peut dire que je l’ai dévoré et que la plume de l’autrice m’a plu. Il y a de nombreux aspects que j’ai aimé, hélas mon sentiment final est plus que mitigé.

Pascaline Nolot aborde des thèmes percutants, la trame du récit est profondément dramatique, et hélas je me suis noyée dans la noirceur de l’histoire.

Je vais essayer de vous expliquer pourquoi je suis passé à côté de cette histoire qui avait tout pour m’émouvoir.

DEUX PERSONNAGES RONGES PAR LE CYNISME !

En terminant le récit, j’étais un peu soulagée… Soulagée de quitter nos deux héros que j’ai trouvé bien trop cyniques et rongés par leurs sombres idées.

Je voulais vraiment apprécier Emma et Sid. Au départ, j’ai compris que j’allais devoir me mettre à leur place pour comprendre leur personnalité. Au fil du récit, on découvre vraiment ce que nos héros ont vécu et ce qui les a séparés. Un terrible accident a mis fin à une belle complicité, Emma et Sid n’ont qu’un an d’écart et ils avaient une belle relation fraternelle. Je me suis délectée des passages dans le passé qui ont apportés de la lumière dans les ténèbres qui peuplent cette histoire.

Emma a vécu l’enfer… Un accident terrible qui a mis fin à celle qu’elle était à 12 ans. Six ans plus tard, Emma se terre chez elle, déambule sur son blog où elle se livre sans concession à travers des textes personnels et des citations qui reflètent ses états d’âmes. Cet aspect de l’histoire est très intéressante, bien que très douloureuse à lire. Emma n’est plus que l’ombre d’elle-même. Enfermée dans une sombre existence qu’elle peine à supporter. J’ai eu du mal à m’attacher à elle, malgré le drame qu’elle a vécu, son attitude m’a perturbée. Elle est amère, presque méchante parfois, elle est cynique au possible. Du coup, je voulais ressentir de l’empathie pour elle, pour la terrible épreuve qu’elle a dû traverser et qu’elle traverse encore mais hélas je me suis sentie détachée…

Sid a dix-sept ans, totalement dans l’autodestruction, il ère dans une vie dénuée de sens. Sid est plein de violence à peine contenue. L’accident de sa sœur a bouleversé son univers le menant à la dérive. Sid n’a que peu de choses pour exister, sa famille a littéralement explosée suite à l’accident d’Emma. Il a eu du mal à trouver sa place étant livré à lui-même. Sid a eu plus de faveur de ma part, je l’ai trouvé très intéressant malgré son manque de sensibilité et de tact. Je sais qu’il est jeune et un peu perdu… mais cela n’excuse en rien son attitude déplorable envers son entourage. Mon sentiment aigre s’est dissipé au fil des pages car Sid se livre beaucoup et on comprend totalement ce qu’il a vécu. Sa personnalité reste particulière et je n’ai pas pu cautionner sa façon de voir Emma jusqu’au bout. Il y a par contre une révélation le concernant qui m’a surprise.

Les personnages secondaires sont très intéressants et relèvent les émotions dans l’histoire.

UNE INTRIGUE OPPRESSANTE ET BEAUCOUP TROP PESSIMISTE !

Quand j’ai découvert le résumé, je m’attendais à des retrouvailles rédemptrices et solaires… Il n’en fut rien ! Hélas, au fil des pages, mon enthousiasme s’est évaporé malgré l’addictivité de l’histoire.

Je suis septique car le roman s’adresse à un public de jeunes lecteurs et je me demande encore quel genre de message cela peut leur transmettre… Cette histoire m’a dérangée à vrai dire. Dérangée parce qu’elle n’a pas une once de lumière, j’aime les drames, j’aime les récits avec une trame dramatique du moment qu’il y a un certain équilibre dans les émotions. Ici, j’ai ressenti l’oppression, de la colère et de l’incompréhension face au dénouement de l’histoire.

Je suis donc perplexe face à cette histoire qui avait énormément de potentiel mais à mes yeux c’est un acte manqué. Je n’ai pas saisi l’essence de ce récit, pas aimé le mal être que j’ai ressenti lors de ma lecture, et ce jusqu’à la toute fin de l’histoire.

Il y a quelque chose qui m’a profondément choquée, c’est la manière dont Emma est décrite. J’ai bien conscience que son accident a laissé des séquelles physiques, mais qu’elle soit considérée comme un monstre jusqu’au bout c’était trop pour moi. Le parallèle entre son manque de beauté physique et sa beauté intérieur m’a dérangé car très mal amené dans les dialogues et l’attitude des héros.

UNE PLUME QUE JE NE REMETS PAS EN QUESTION.

La plume de Pascaline Nolot n’est en rien responsable de cette déception livresque. C’est uniquement le contenu de l’histoire qui ne m’a pas convaincue. J’ai particulièrement aimé le concept du blog d’Emma, les références littéraires et les thèmes abordés. Cependant, j’aurais aimé qu’ils soient traités différemment. L’écriture de l’autrice est addictive et pleine de nuances, j’ai donc particulièrement aimé sa façon d’écrire et je n’hésiterais pas à découvrir ses prochains écrits.

EN BREF :

J’espère avoir été claire en ce qui concerne mon avis sur ce roman. Ce roman a tout pour plaire aux lecteurs et je sais déjà qu’il a de très bons avis. Je suis hélas passé à côté du récit à cause des personnages et d’un contenu beaucoup trop pessimiste et dénué d’espoir et de lumière. Les émotions que j’ai ressenti m’ont dérangées et je n’ai pas été émue comme je l’espérais. Je m’interroge encore quant aux messages qu’il peut transmettre aux jeunes lecteurs, et je pense que c’est ce qui m’interpelle le plus. Je le conseille éventuellement à des adultes qui seront à même de démêler la complexité de l’histoire.

Afficher en entier
Sur l'écorchure de tes mots

Dès la première page, le roman de Pascaline Nolot intrigue et captive : nous sommes dans la tête d’Emma, mais pourquoi tant de souffrance ? Le récit est très habilement construit, alternant les points de vue d’Emma et de son frère Sid et dévoilant progressivement leurs très graves problèmes. L’auteur nous fait vraiment ressentir leur profonde détresse. C’est avec beaucoup de sensibilité et de subtilité qu’est décrite l’évolution d’Emma et de Sid (aidés par la lumineuse Maïssane) pour se réconcilier entre eux et aussi avec eux-mêmes et la vie. Destiné aux grands ados et aux adultes, ce livre passionnant et émouvant est à la fois sombre par le tragique des situations et des thèmes abordés et lumineux car il montre que « la vraie richesse naît des rencontres et des différences ».

Afficher en entier

Dédicaces de Pascaline Nolot
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Editions du Chat Noir : 7 livres

Sombres rets : 2 livres

La porte littéraire : 1 livre

Elenya éditions : 1 livre

Rageot : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode