Livres
466 979
Membres
431 681

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Philippe Jaenada

228 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Unpeudetout 2012-02-16T19:46:17+01:00

Biographie

"Je suis né le 25 mai 1964 à Saint-Germain-en-Laye, et j'habite Paris depuis 1986. J’ai fait des études scientifiques jusqu’à 20 ans, mécaniques, puis un début d’école de cinéma, consternant, puis quarante-trois mille petites choses (vendeur de croûtes immondes en porte à porte, sous-stagiaire dans la pub, animatrice de minitel rose, rédacteur de fausses lettres de cul), jusqu’en 1989 où j’ai déraillé et me suis enfermé un an chez moi, sans voir personne, sans sortir, sans téléphone. Comme je m’ennuyais, je me suis mis à écrire des nouvelles, plus ou moins par hasard. Curieusement, l’une d’elles a été publiée en 90 dans l’Autre Journal, auquel j’ai ensuite collaboré pendant deux ans (nouvelles, chroniques, textes d’humeur, pseudo-reportages.). Puis, après la chute pathétique de ce mensuel, j’ai recommencé les petites choses (trucs à l’eau de rose pour Nous Deux, traduction de romans de gare pour J’ai Lu, potins à Voici). En 1994, je me suis mis à rédiger Le Chameau Sauvage, histoire de m'occuper (et d'oublier les nouvelles prétentieuses et chiantes que j'avais écrites jusque-là) : 80 feuillets jusqu’en 1996, puis 500 feuillets en octobre-novembre 1996, dans une maison à Veules-les-Roses. Il a été publié chez Julliard en 1997, et J’ai Lu en 1998. Ça racontait, en gros, ma vie aventureuse et naïve. Ensuite, j'ai rencontré une fille renversante qui s'appelle Anne-Catherine Fath (je me suis retrouvé comme électrocuté, pour la première fois de ma vie), et je suis parti avec elle à Veules-les-Roses, quasiment fou, pour écrire Néfertiti dans un champ de canne à sucre (Julliard en 1999 et Pocket en 2000), qui parle d'elle. Deux ans plus tard, elle était enceinte et nous nous sommes enfermés à Veules-les-Roses, où j'ai écrit La Grande à bouche molle (Julliard en 2001 et J'ai Lu bientôt, en janvier 2003), une histoire de détective qu'une enquête entraîne loin de sa femme, sur les routes – et ça ne lui fait pas de mal. Maintenant nous avons un enfant de deux ans, Ernest, et je viens de terminer Le Cosmonaute, un roman sur l'horreur de la vie de couple (mais avec de l'amour quand même), qui paraîtra chez Grasset en septembre 2002. Après, faut voir."

Philippe Jaenada, 2002

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
25 lecteurs
Or
58 lecteurs
Argent
47 lecteurs
Bronze
30 lecteurs
Lu aussi
53 lecteurs
Envies
110 lecteurs
En train de lire
17 lecteurs
Pas apprécié
27 lecteurs
PAL
127 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.77/10
Nombre d'évaluations : 79

0 Citations 62 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Philippe Jaenada

Sortie Poche France/Français : 2018-11-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par juliebch 2019-03-01T19:11:53+01:00
13 à table ! 2019

Recueil de nouvelles que j'achète tous les ans ! Je trouve ça sympa comme idée. Les nouvelles sont plus ou moins bonnes selon ce que l'on aime bien sur !

J'ai toujours un coup de coeur pour les nouvelles de Maxime Chattam ! Ce sont celles-ci que j'attends toujours avec impatience !! Cette année bonne découverte de Leila Slimani. Les autres, j'en ai aimées certaines mais sans émerveillement et parfois même déçue par 1 ou 2 mais c'est le jeu !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Spika 2019-03-08T22:29:05+01:00
13 à table ! 2019

J'avais eu beaucoup de mal avec le précédent tome sur le thème de l'amitié, mais les 5 ans se fêtent en beauté ici !

J'ai retrouvé comme d'habitude quelques auteurs chouchous qui ne me déçoivent que rarement, mais j'ai été très surprise par quelques textes beaucoup plus légers, c'est agréable.

Je déplore cependant quelques avaries de ci de là, comme un texte qui se trahie dès le titre en annonçant presque la fin d'emblée, ou bien Giacometti et Ravenne qui nous laissent sur une fin beaucoup trop ouverte alors qu'ils avaient commencé par un très bon build up. Rien de très plombant cela dit, et c'est pour une bonne action, alors que demande le peuple ? :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JessicaD 2019-04-05T15:28:41+02:00
La Serpe

De trop nombreuses digressions, tres souvent sans aucun rapport avec l'affaire, rendent la lecture difficile voire peu comprehensible. L'auteur tire a la ligne ! On pourrait dire beaucoup de choses de ce livre, en forme de Cluedo grandeur nature. Mais l'écriture de Jaenada vous intrigue, (heureusement car sinon ce serait nul) . L'écriture est truculente, mêlant l'histoire du mystère de l'homme à la serpe et l'histoire (très) personnelle de l'écrivain ! Un livre sans beaucoup d' intérêt, néanmoins.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JessicaD 2019-04-05T15:38:07+02:00
La petite femelle

Très bon livre, je n'ai pas été déçue. J'avais lu, précédemment , Sulak, qui m'avait plu.

La petite femelle est une histoire traitée de la manière journalistique ( et un bon journaliste!), une enquête minutieuse. J'ai beaucoup aimé l'humour et toutes les digressions de l'auteur. Affaire criminelle authentique des années 50 dont Henri-Georges Clouzot s'est largement inspiré pour son célèbre film "La vérité", avec Samy Frey et Brigitte Bardot. L'histoire tragique de Pauline Dubuisson, femme "libérée", mais maltraitée par la vie, jugée avec un acharnement de charognards par des anti-féministes primaires, juges et avocats. Quelle personnalité étrange et complexe cette fameuse Pauline Dubuisson dont Philippe Jaenada retrace ici le parcours.Très belle ecriture captivant jusqu'à la fin sur une page de l histoire de France qui donne la chair de poule

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ERoussel 2019-04-27T16:05:54+02:00
La Serpe

Alléchée par la lecture de cet excellent document... C'est une histoire incroyable, et même si on prend parti pour le héros, on reste bien divisé sur le résultat du procès. De longs passages sans rapport avec l'action, des digressions inutiles. On est vite perdu et on abandonne la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coucougi 2019-05-01T22:40:46+02:00
13 à table ! 2019

L'apparition de Philippe Besson : Il nous raconte l'histoire d'un amour égoïste, une femme qui ne pense qu'à sa carrière, qui manque de sensibilité. Un homme qui n'en peut plus de cette femme absente, froide et qui prend une décision nette, immédiate. A tout cela s'ajoute l'explication de l'homme, la remise en question de la femme et tout ceci donne un petit moment de plaisir à lire ces quelques pages.

Laissée-pour-compte de Françoise Bourdin : solitude, amitié, attirance, quiproquo et tous ces "ingrédients" font un petit roman, de quelques pages, attendrissant. On n'a aucune surprise quant à la fin !

Le point d'émergence : Une occasion de découvrir cet auteur que je n'ai jamais lu, bien que j'ai en ma possession de nombreux livres de lui en attente. Je n'ai pas trop apprécié ce récit. Des mots pour moi inconnus (j'ai quand même pris le temps de chercher dans le dico). Mais ai-je bien tout compris ? Pas sure.... je vais tenter de me lancer dans un autre titre de lui afin de me faire une opinion exacte de cet auteur.

Afficher en entier
Bienvenue en Transylvanie

Recueil de nouvelles d'auteurs différents assez inégales ! « Bienvenue en Transylvanie » propose à 9 auteurs français de revisiter le mythe du vampire.

L'idée de départ est séduisante... Globalement, l'approche est plutôt contemporaine et assez loin du Dracula de Bram Stoker. Si j'ai apprécié le désir de se démarquer, j'ai un peu regretté l'ambiance brumeuse, séduisante et mystérieuse des vampires d'antan...Tous les auteurs ne sont pas à l'aise dans cet exercice... c'est la limite de ces oeuvres "de commande" plutôt que se s'exprimer sur un sujet tenant à coeur. Ici, le parti moderne risque le prosaïsme. Avis très mitigé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2019-05-20T22:40:42+02:00
La Serpe

C’est à la fin d’une soirée avec les amis de N’écoute pas les idoles, notre émission sur Radio Béton, que Ségolène m’a conseillé de lire La Serpe de Philippe Jaenada. Comme Mélanie en avait fait une chronique élogieuse et que j’arrivais juste à la fin de mon livre audio, j’y ai vu un signe et ni une ni deux, j’ai téléchargé ce livre sur Audible. C’est super pratique. Nettement plus que les CD – je suis en train d’écouter un Mary Higgins Clark en CD, et je ne peux l’écouter que dans la voiture, ce qui limite drôlement les possibilités (et je ne vous parle pas du moment où il faut changer de disque). Bref, revenons-en à La Serpe. Je m’en voudrais de faire trop de digressions, surtout pour parler d’un roman écrit par LE ROI de la digression, de la parenthèse dans la parenthèse.

Donc, bref, La Serpe. J’aime les true-crime stories, les faits divers réels, donc j’étais plutôt emballée par le thème et pas effrayée par les dix-huit heures d’écoute (après les trente-cinq heures d’Outlander, franchement, plus rien ne me fait peur). Je me suis donc plongée dans cette enquête des plus minutieuse, racontée par Hervé Carrasco. Il m’a fallu quelques minutes pour me faire à sa voix, mais dès que je me suis habituée, je me suis laissée porter.

Pour être honnête, je ne suis pas certaine que la version audio soit la plus adaptée pour ce livre. J’ai parfois perdu le fil et eu du mal à le retrouver. D’autant que l’enquête porte sur un homme qui finit par prendre un pseudo et qu’il m’a fallu un moment pour me rendre compte que Henri Girard et Georges Arnaud étaient la même personne – la honte.

Philippe Jaenada a commencé son enquête car il est l’ami du petit-fils d’Henri Girard / Georges Arnaud. Et son ami lui a dit que selon lui son grand-père était innocent du meurtre de son père, de sa tante et de la bonne, tous trois massacrés à la serpe en octobre 1941. Et son ami lui a dit que si l’enquête prouvait le contraire, il pourrait l’écrire, après tout, il s’agirait de son livre. Henri Girard a été acquitté, mais tout le monde est resté persuadé qu’il était coupable.

Philippe Jaenada se plonge dans les rapports, revient sur les lieux du crime, interroge du monde, se plonge dans l’œuvre de Georges Arnaud, auteur du Salaire de la peur. Tout est précis, tellement précis que dans la version audio, j’ai vraiment souvent été perdue.

Mais j’ai aussi souvent été captivée et j’ai même plusieurs fois éclaté de rire, car LE ROI de la digression est très drôle. Il raconte et se raconte, se met en scène, parle de sa femme et de son fils – le pauvre, je ne suis pas sûre que j’aimerais que mon père raconte quelques anecdotes honteuses sur moi comme Jaenada le fait, même si c’est avec une grande tendresse. Ses références fréquentes à Columbo ont fini de me séduire (j’adore Columbo). On se dit que Jaenada est un mec sympa et passionnant. J’adorerais le rencontrer et même l’avoir à dîner à la table – je prévoirais le whisky, car il semble être un grand amateur. J’en profiterais pour inviter aussi Hervé Carrasco, parce que je me suis habituée à sa voix et je ne serai pas contre l’entendre à nouveau. Alors même si je ne suis pas certaine que la version audio soit idéale pour La Serpe – à moins d’être ultra concentrée, ce qui n’a pas toujours été mon cas – j’ai vraiment apprécié cette lecture. Alors merci Ségolène, tu avais vraiment raison !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lola5405 2019-05-21T20:17:33+02:00
13 à table ! 2019

J'ai encore énormément apprécié la lecture de ce recueil de nouvelles pour la bonne cause !

J'en ai apprécié plus que d'autres mais encore une fois j'ai eu d'excellentes surprises en découvrant de nouveaux auteurs.

Mes coups de coeur : Besson, Giebel, Martin-Lugand (j'adore avoir la suite des nouvelles précédentes !), Slimani

Agréables à lire : Bourdin, Lapierre, De Rosnay

Celles que j'ai moins apprécié : Chattam, D'Epenoux, Giacometti et Ravenne, Jaenada, Ovaldé, Puertolas, Zeniter

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissDana 2019-07-31T09:40:30+02:00
13 à table ! 2019

Je trouve l'idée de ce petit livre excellente et je l'achète tous les ans. Je n'ai à nouveau pas été déçue par ces nouvelles. Encore un bon moment de lecture.

Afficher en entier

On parle de Philippe Jaenada ici :

Dédicaces de Philippe Jaenada
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Grasset : 5 livres

Points : 5 livres

Julliard : 3 livres

J'ai lu : 2 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

Pocket : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode