Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

Pierre De Marivaux

Afficher les commentaires les plus récents
Afficher les commentaires les plus populaires (défaut)
Par Roxye le 17 Mars 2011 Editer
Roxye
Une pièce assez comique très courte et qui se termine par une très belle morale ! A lire !
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par dadotiste le 3 Novembre 2011 Editer
dadotiste
Chez Marivaux, les personnages ne font rien mais, ils ont tout à perdre. A l'inverse, les valets n'ont rien à perdre.
On peut en effet remarquer que la Comtesse n'a pas de domestiques, elle n'a pas de suivante, elle n'a donc strictement personne à qui se confier.
Les valets de Lélio et du Chevalier ne sont eux pas du tout attachés à leurs maîtres. Au contraire, ils tentent même de leur extorquer de l'argent.

Le travestissement est une quête de vérité, pour soi et pour les autres.
Le Chevalier se découvre être une bonne actrice dans la mesure où elle ne se travestit pas pour le plaisir mais par nécessité.
Peu à peu, le personnage perd son innocence.
Elle découvre en elle une masculinité qui lui était inconnue mais elle reste tout de même une femme, ce qui n'est pas évident à jouer...

D'Alembert avait d'ailleurs dit dans un éloge à Marivaux "Il faut donc, comme le disait très bien Marivaux lui-même, que les acteurs ne paraissent jamais sentir la valeur de ce qu'ils disent et qu'en même temps les spectateurs la sentent et la démêlent à travers l'espèce de nuage dont l'auteur a dû envelopper leur discours"

Pour conclure, l'une de mes pièces de théâtre préférée !
A propos du livre :
La Fausse Suivante
La Fausse Suivante
Par loana585 le 17 Août 2014 Editer
loana585
Une pièce de théâtre qui se trouve être du registre comique. Un échange de rang assez surprenant qui donne lieu à des situations vraiment cocasses. Nous retrouvons les relations maître-valet mais aussi l'amour entre les différentes classes qui devient impossible.
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par Schima le 24 Février 2011 Editer
Schima
j'ai lu ce livre pour monn bac de français et honnetement, j'ai bien aimé
j'aime beaucoup les histoire d'amour donc forcément sa aide à apprécier ce genre de livre mais j'ai rarement lu une histoire aussi compliqué dans un livre!!
j'aime bien l'écriture de Marivaux
bonne lecture ^^
A propos du livre :
La Double Inconstance
La Double Inconstance
Par Cassy33 le 19 Mars 2019 Editer
Cassy33
J'ai bien aimé cette pièce de théâtre, qui se lit vite et qui s'avère assez comique. L'histoire n'est pas complexe et l'écriture est vraiment abordable, ce qui ne nous ralentit pas du tout dans notre lecture.
Comme la pièce est très courte, il est évidemment difficile de s'attacher aux personnages, mais j'ai tout de même bien aimé Arlequin, qui pardonne facilement à son maître tout ce qu'il lui a fait subir avant d'atterrir sur cette île. C'est d'ailleurs ce personnage qui apporte le plus d'humour à l'intrigue, et c'est aussi celui qui se montre le plus agréable, même s'il profite d'abord de la situation pour se moquer de son maître.
L'idée d'inverser les rôles entre deux maîtres et leurs esclaves crée plusieurs situations comiques mais permet surtout de dénoncer le comportement des nobles avec leurs domestiques. Avant d'être forcés à participer à cette expérience, les deux maîtres ne se rendaient pas compte des mauvais traitements qu'ils faisaient subir à leurs esclaves, et de la chance qu'ils avaient d'être nés dans des familles aisées, mais en perdant tous leurs avantages, ils finissent par s'apercevoir qu'ils abusaient de leur statut et ils peuvent ainsi porter un regard extérieur sur eux-mêmes.
Pour l'époque, cette idée s'avère être assez surprenante, mais c'est en tout cas une bonne critique de la société du XVIIIème siècle.
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par Elerinna2 le 27 Février 2015 Editer
Elerinna2
J'ai bien aimé la vie de Marianne. Le style est magnifique et la lecture se fait toutes seules, les personnages ne sont pas parfaits. Alors certes ont peu regretté les longues descriptions et les digressions, mais c'est ce qui rend ce roman plus intéressant encore. Mon seul regret ce serait qu'il n'ait jamais de fin.
A propos du livre :
La Vie de Marianne
La Vie de Marianne
Par Angie02 le 16 Juillet 2013 Editer
Angie02
Le jeu de L'amour et du hasard est une bonne comédie qui change pas mal des Molière dont on a tous lus au moins une fois l'une de ses œuvres dans le cadre scolaire.

Cette pièce de théâtre a la particularité de se lire rapidement. On peut facilement passer deux ou trois heures sur le livre, grâce à l'écriture de Marivaux qui est vraiment intelligible pour notre époque. On comprend parfaitement les dialogues et le contexte.

L'histoire est pour le moins originale et même toujours d'actualité aujourd'hui: Le père de Sylvia, Monsieur Orgon, prévoit un mariage arrangé pour celle-ci. Pour éviter de se retrouver avec un homme soit ennuyeux soit violant, elle élabore un stratagème qui consiste à échanger de place avec sa servante, Lisette et ainsi observer son futur époux et décider du mariage ou non, tout ceci avec le consentement de son père. Mais Dorante, sont futur mari, conçoit le même plan avec son valet Arlequin. Seul Monsieur Orgon et Mario, le frère de Sylvia, sont au courant de ces manigances. S'en suit un quiproquo assez drôle. La toute fin est assez prévisible, mais quelques nœuds sont intéressants. Marivaux illustre parfaitement bien les messages qu'il veut nous envoyer: Les relations qui tournent court à cause des différences sociales. Préférer l'argent à l'amour ou alors le fait que ce soit tabou pour l'époque. Mais aussi sur les mariages arrangés.

Comme vous avez pu le remarquer, cette pièce ne comporte pas énormément de personnage, on ne revient donc jamais dans l'index de présentation des protagonistes pour savoir qui est qui.

Les atouts de cette pièce de théâtre résident donc dans la rapidité de lecture et la compréhension de l'écriture, ainsi que dans le faible nombre de personnages.

Si vous voulez découvrir de la comédie autre que Molière, je vous conseille vivement Le Jeu de l'Amour et du Hasard.
A propos du livre :
Le Jeu de l'amour et du hasard
Le Jeu de l'amour et du hasard
Par naiky le 8 Août 2011 Editer
naiky
Une pièce de thèatre très courte, avec plein d'humour et très osé ! Surtout lorsque l'on sait que lorsque la pièce a été écrite les personnes de couleur était en esclavage.
Donc, une pièce très sympa dont la morale n'échappe pas, mais où les blancs ont une fin trop simple (en même temps si la fin aurait été autrement, je pense que Marivaux aurait passer un sale quart dheure
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par AudreyV le 10 Mai 2011 Editer
AudreyV
malgré le fait que j'ai du le lire pour les cours, je l'ai apprécié, l'inversion des roles est tout simplement génialle!!
A propos du livre :
Le Jeu de l'amour et du hasard
Le Jeu de l'amour et du hasard
Par One-Reader le 20 Mars 2011 Editer
One-Reader
Une comédie renversant les classes sociales à l'époque de l'esclavage. Si l'on est avec ces esclaves révoltés au début, on se rend bien vite compte que... Tout n'est pas aussi simple.
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par Schima le 15 Février 2011 Editer
Schima
j'ai beaucoup aimé le jeu des personnages
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par Schima le 15 Février 2011 Editer
Schima
j'aime beaucoup les livres de Marivaux
c'est très réel par rapport à son époque
ce livre est facile à lire et compréhensif
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par hell-eau-dit le 27 Septembre 2010 Editer
hell-eau-dit
J'ai étudié L'ile des esclaves en cours, c'est une pièce de théâtre très courte seulement en une acte. Elle est très facile à comprendre. Une comédie que j'ai apprécié à lire.
Qui remet en cause les statues social de maître/esclaves.
Cette pièce a du faire beaucoup de bruit à l'époque ...
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par aciantar le 5 Août 2010 Editer
aciantar
un peu d'humour et bonne moral pour une pièce de théatre agréable et qui se lit rapidement!!
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves
Par Somnium le 27 Février 2018 Editer
Somnium
Cela faisait longtemps que cette pièce me tentait dans une simple visée de divertissement et, en effet, c'est aujourd'hui son seul usage. Néanmoins, l'intention de Marivaux est à l'évidence très louable : dénoncer l'esclavage et la situation déplorable des «petites gens» en rendant le titre de noble risible et inciter les maîtres à revoir leur comportement face aux personnes qu'ils jugent inférieurs à leur rang. Peu de chances que le message soit passé dans une société française pré révolutionnaire mais au moins cela reste une comédie classique qui doit être, à mon sens plus passionnante sur les planches que couchée sur le papier. L'intrigue tourne vite en rond et l'on sent que la morale ne nécessitait pas tant de longueur puisqu'elle est comprise dès la présentation de l'île :
Spoiler(cliquez pour révéler)
un coin peuplé d'anciens esclaves parias qui ont refusé l'autorité de leurs maîtres et les ont assassiné et se battent désormais pour détruire les étiquettes «maître» et «esclaves»
. Par quel moyen ? En échangeant leurs rôles respectifs. C'est très simple et efficace : Iphicrate et Euphrosine, bien que poussés par la détresse et le manque de privilèges comprennent bien vite qu'ils agissent mal. Trop vite à mon goût, le dénouement semble trop simple, presque sans rien à retenir si ce n'est que lorsque l'esclave même se retrouve maître, son attitude se bouleverse pour devenir celle qu'il déplore tant.
A propos du livre :
L'Île des esclaves
L'Île des esclaves