Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
713 947
Membres
1 009 102

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Platon

Auteur

2 029 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par anonyme 2014-09-25T12:50:44+02:00

Biographie

Platon (en grec ancien Πλάτων / Plátôn, né à Athènes en 428/427 av. J.-C., mort en 348/347 av. J.-C.) est un philosophe de la Grèce antique, contemporain de la démocratie athénienne et des sophistes, qu'il critiqua vigoureusement. Il reprit le travail philosophique de certains de ses prédécesseurs, notamment Socrate dont il fut l'élève, ainsi que Parménide, Héraclite et Pythagore, afin d’élaborer sa propre pensée qui explore la plupart des champs importants, notamment la métaphysique et l’éthique, la philosophie de l’art et la politique. Diogène Laërce dit de lui qu'il est de six ans plus jeune que son ami Isocrate.

Il est généralement considéré comme l'un des premiers philosophes occidentaux, sinon comme l’inventeur de la philosophie, au point que Whitehead ait pu dire : « la philosophie occidentale n'est qu’une suite de notes de bas de page aux dialogues de Platon ».

Son œuvre, composée presque exclusivement de dialogues, est d'une grande richesse de style et de contenu, et produit, sur de nombreux sujets, les premières formulations classiques des problèmes majeurs de l'histoire de la philosophie occidentale. Chaque dialogue de Platon est l'occasion d'interroger un sujet donné, par exemple le beau ou le courage. La pensée de Platon n'est pas monolithique ; une partie de ses dialogues aboutissent à des apories philosophiques : apportant une solution aux problèmes posés, ils ne constituent pas une réponse unique et définitive. Théophraste dit que Platon fut le premier par la renommée et le génie, tout en étant le dernier dans la chronologie. Comme il avait voué la majeure partie de son activité à la philosophie première, il se consacra aussi aux apparences et aborda l’Histoire Naturelle, dans laquelle il voulut établir deux principes : l’un subissant, comme la matière, et appelé récepteur universel - l’autre agissant, comme une cause, et qu’il rattache à la puissance du dieu et du Bien.

Platon développe une réflexion sur les Idées communément appelée théorie des Formes ou théorie des Idées : celle-ci interprète le monde sensible comme un ensemble de réalités participant de leurs modèles immuables. La Forme suprême est, selon le contexte, tantôt le Bien, tantôt le Beau. La philosophie politique de Platon considère que la Cité juste doit être construite selon le modèle du Bien en soi.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
251 lecteurs
Or
483 lecteurs
Argent
449 lecteurs
Bronze
398 lecteurs
Lu aussi
1 499 lecteurs
Envies
536 lecteurs
En train de lire
54 lecteurs
Pas apprécié
134 lecteurs
PAL
666 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.51/10
Nombre d'évaluations : 610

4 Citations 291 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Platon

Sortie Poche France/Français : 2016-03-24

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Elerinna2 2022-10-19T11:15:58+02:00
Théétète

Dialogue sur ce qu'est la science. Il n'est ni le plus accessible, ni le plus difficile des dialogues de Platon et probablement celui qui explique le mieux la maïieutique. Néanmoins ça ne reste pas une lecture très agréable, même si les personnes présentent dans le dialogue semblent tous très sympathiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elerinna2 2022-10-19T11:45:52+02:00
Parménide

Un autre dialecte de Platon assez peu accessible, la traduction étant lourde. Niveau sujet il en aborde pas mal. Ce n'est néanmoins pas le dialogue le plus agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par moietmonlivre 2022-11-27T14:29:23+01:00
Gorgias

Whaaa comment il m'as saoulé Socrate dans ce livre. Tout ce qu'il voulait c'était qu'on lui pose des questions et qu'on le refute pour qu'il puisse faire des discours de 20 pages. Faut se calmer Monsieur. J'ai vraiment pas aimé ses discours

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexSpire 2023-03-12T20:12:55+01:00
Le politique

Un grand classique de la littérature ancienne à lire pour sa culture personnelle.

Quelques connaissances sur l'auteur est utile pour appréhender son texte, comme tous les textes des philosophes de l'Antiquité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par amekaki 2023-10-31T15:49:03+01:00
Gorgias

J'ai dû lire ce livre pour la spécialité HLP en première.

Je pense qu'il y a pire comme livre, mais c'est pas le meilleur non plus.

Socrate est un peu hautain avec les autres, je trouve.

Gorgias et Polos sont un peu chiants.

Et Calliclès est pas mal, il raconte un peu sa vie, mais ça va.

Je le conseillerais pas pour le lire comme ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par evan_jmt 2023-11-11T23:04:30+01:00
Gorgias

Socrate n'a laissé aucun écrit. Sa pensée est préservée grâce à des témoignages indirects, dont ceux de Platon. C'est tout de même une belle – et longue – discussion que créent les personnages. Étant donné que c'est le premier écrit de ce philosophe que je lis, j'ai trouvé la façon de l'écriture très intéressante. Les sujets sont divers, mais tout aussi respectables les uns des autres. J'ai particulièrement aimé le regard que porte Socrate sur les sophistes, ainsi que leur conversation portant sur l'injustice. Ce livre reste évidemment accessible à tous, malgré les passages un peu plus complexes à comprendre ! ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alice-1605 2023-12-06T13:47:44+01:00
Apologie de Socrate / Criton

Très intéressant et facile à lire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MrsPeabody 2023-12-28T15:51:54+01:00
La République

Cet ouvrage majeur de la philosophie de Platon se divise en 10 livres. Le premier propose un questionnement sur la justice et la vérité, sur l'inutilité de la justice, sur l'idée de dette, sur la justice politique, sur la différence entre l'apparence et l'être, ainsi qu'une discussion sur la vieillesse. Aucune véritable définition de la justice et de l’injustice n'est donnée, la débat se centre plutôt sur l’incohérence de ce qui juste et injuste par rapport à des situations, des métiers, des envies...

Le second livre évoque la dualité justice/injustice en lien avec les dieux et la mythologie et sur l'apparence de la justice. Platon prend l'exemple des poètes, et décrit le passage du mensonge à la vérité. Il prend des exemples très précis par rapport aux institutions desquelles il est issu(qui peut parfois être un peu dur à comprendre, surtout si on n’a pas de notions sur la politique de la Grèce antique).

Le livre III évoque la place du poète (traduction latine, nom des divinités en latin et non en grec), l'imitation dans l’art, l'éducation artistique, comment faire le bon choix de ceux qui doivent gouverner et une allégorie des métaux.

Le livre IV parle de la justice chez les citoyens, des quatre vertus cardinales et de la justice chez l’individu face au désir. Le livre V pose questionnement sur la protection de la cité, sur la différence entre hommes et femmes et entre deux civilisations, sur la place du philosophe et comment celui-ci est définit (comme le philosophe roi dans la cité idéale), sur la communauté des femmes et des enfants et offre un dialogue sur les lois et la guerre. Le livre VI parle de la destinée du philosophe et du Bien comme la plus haute connaissance. Le mythe de la caverne ainsi que la formation du philosophe roi sont décrits dans le livre VII, suivi des 5 types de gouvernements dans le livre VIII. Le livre IX parle du caractère de l’homme tyrannique, des différentes parties de l’âme, et de la place du philosophe qui est le plus à même de juger ce qui rend heureux. Le dernier livre débute par le bannissement de la poésie, suivi de l'immortalité de l'âme et du mythe d'Er l'Arménien.

De manière générale, je n’aime pas la forme du débat pour un traité philosophique, car ce format suggère que l’un des deux partis a raison sur l’autre. Or la philosophie n’est, à mon sens, ni juste ni mauvaise. On ne peut avoir ni raison ni tort en philosophie, l’idée est de transcender cette dualité. Platon a déjà DECIDE de ce qui est juste de ce qui ne l’est pas, de qui a raison et de qui a tort.

La rhétorique utilisée par Platon dans l’ouvrage est celle décrite par Schopenhauer dans son stratagème n°7 dans L’Art d’avoir toujours raison, qui consiste à poser énormément de questions très large pour cacher ce que l'on veut faire admettre, et rapidement soumettre l'argument découlant de ces admissions, mais en omettant parfois plusieurs autres hypothèses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tristan-1198 2024-01-31T19:14:37+01:00
Apologie de Socrate

Livre lu pour le cours de philosophie sans intérêt vu que la prof nous avez déjà raconté l’histoire en détail .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nightcore2626 2024-02-28T12:13:06+01:00
Le Banquet

Vu que pendant les vacances d'été de l'année 2021 je m'ennuyais comme un rat mort et que c'était au programme, j'ai bien dû tant bien que mal me forcer à le lire.

Fort heureusement, les cours de mon professeur de philosophie l'on rendu plus intéressant, surtout quand il parlait de la beauté et de l'amour : finalement, j'ai bien aimé.

Je ne recommande pas

Afficher en entier

On parle de Platon ici :

Dédicaces de Platon
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Flammarion : 37 livres

Gallimard : 12 livres

LGF - Le Livre de Poche : 7 livres

Belles Lettres : 6 livres

Pocket : 3 livres

Nathan : 2 livres

Mille et une nuits : 2 livres

Hatier : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode