Livres
466 881
Membres
431 459

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Raphaël Colson

32 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par smgbuffyliliy 2011-01-31T23:13:04+01:00

Biographie

Raphaël Colson est un écrivain et essayiste français de science-fiction, neveu de l'auteur Pierre Marlson et de l'essayiste anarchiste Daniel Colson. Il est le gérant de la maison d'édition Les moutons électriques.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
8 lecteurs
Or
6 lecteurs
Argent
7 lecteurs
Bronze
6 lecteurs
Lu aussi
5 lecteurs
Envies
20 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
8 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.83/10
Nombre d'évaluations : 6

0 Citations 7 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Raphaël Colson

Sortie Poche France/Français : 2014-10-02

Les derniers commentaires sur ses livres

Hayao Miyazaki, Cartographie d'un univers

Je l'ai feuilleté chez mon libraire ! J'ai été déçue, je m'attendais à ce qu'il y ai des images en couleur dedans... Il y a par contre une sorte de filmographie qui as l'air très bien montée.

Afficher en entier
Rétro-futur ! Demain s'est déjà produit

Comme son titre l’indique, « Rétro-futur ! », de Raphaël Colson (Les Moutons électriques), nous fait entrer dans l’univers infiniment varié et esthétiquement superbe de ces futurs qui ne sont jamais arrivés ou de ces passés qui auraient pu être, sources de rêve sans fin. L’auteur nous fait découvrir une masse colossale de romans, BD, mangas et films traitant de ces sujets dans le monde occidental et au Japon, après avoir posé les définitions : non seulement ce qu’est le rétro-futurisme en tant que tel, mais aussi ses origines et des courants ou sous-genres dont j’ignorais totalement l’existence comme le « dieselpunk » (action dans les années de l’entre-deux-guerres) ou « l’atompunk » (fin des années 40 et années 50) et autres dérivés (cf l’impressionnante nomenclature des pp 42-43 : j’adore le « teslapunk » !). Cela donne un livre passionnant et érudit, d’autant plus qu’il est enrichi de nombreuses interviews (comme celle de Henry Jenkins, l’homme qui a inventé cette magnifique expression de « The Tomorrow That Never Was » ou de François Schuiten sur les métropoles fantasmatiques). L’ensemble du livre est très beau, depuis sa couverture par David Alvarez que je trouve absolument magnifique et résumant fort bien le sujet jusqu’à la troisième partie du livre, « Vintage », où l’on découvre les communautés rétro-futurs de la toile, les tendances du graphisme ou celles du rétro-design automobile. Le chapitre consacré aux « Souvenirs des cités futuristes d’antan » (p. 139) est d’une beauté saisissante et glaciale dans ses illustrations (on ne peut que regretter qu’elles ne soient pas en couleurs mais cela aurait sans doute trop augmenté le prix du livre), en particulier les deux pages consacrées à un architecte extraordinaire, Hugh Ferris, et à son ouvrage que je rêve de posséder, « The Metropolis of Tomorrow » : somptueux ! Toute l’iconographie du livre de Raphaël Colson mérite d’ailleurs le même qualificatif avec tous ces documents (couvertures de magazines anciens comme « Popular Mechanics » ou de BD de différentes époques).Tout cela nous donne un livre d’une lecture passionnante auquel je ne mettrais que deux petits bémols : d’une part je ne suis pas sûr que tous les lecteurs suivront Raphaël Colson dans toutes ses analyses et appréciations politiques du système libéral et des implications qu’il en tire pour le genre, en particulier aux Etats-Unis et, d’autre part, il me semble qu’une lecture trop rapide de sa part de l’oeuvre de Wells lui fait parfois attribuer à cet immense auteur des vues complètement opposées à celles qu’il soutenait (par exemple p. 247 à propos de la guerre aérienne il ignore ce que Wells écrivait dans « La guerre des airs », dixit l’un des meilleurs connaisseurs français de Wells, Joseph Altairac, à qui j’ai demandé son avis en la matière).

Ce livre est en tout cas un livre fondamental pour toute personne s’intéressant à ces sujets — grâce à Raphaël Colson j’ai encore augmenté la longueur de ma liste d’ouvrages et de BD à trouver impérativement de toute urgence... — et voulant avoir une bonne vue d’ensemble d’un sous-genre en plein développement. J’ajouterai qu’était sorti en 2010, aussi aux Moutons électriques, un ouvrage d’Etienne Barillier intitulé « Steampunk. L’esthétique rétro-futur » et que les deux livres sont des compléments indispensables l’un de l’autre

Afficher en entier
Hayao Miyazaki, Cartographie d'un univers

Un guide indispensable pour découvrir ou re-découvrir l'univers coloré de Hayao Miyazaki, de ses débuts dans l'animation à la sortie (imminente, au moment de la publication) de Le Vent se lève ; sans oublier bien sûr ses mangas, sa relation avec son fils Gorō, sa passion pour la nature et les avions… À noter qu'il existe deux éditions de ce guide : l'une en noir et blanc, l'autre entièrement en couleurs !

Afficher en entier
Hayao Miyazaki, Cartographie d'un univers

Ce livre nous offre une riche analyse des films de Miyazaki. Si certains passages ne nous apprennent que ce que nous savons déjà, j'ai tout de même appris pas mal de choses, notamment les liens que Miyazaki fait avec la culture japonaise et d'autres petites infos qui m'ont échappées lors des visionnages des films. Un poil déçue par les illustrations qui ne sont pour la plupart que les affiches des différents films. Ceci dit, je pense que ce bouquin ne peut que plaire aux fans !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maux-Silencieux 2017-03-12T13:48:22+01:00
Tout le steampunk !

Un bon complément de "la Bible du Steampunk" publié aux éditions Bragelonne.

Afficher en entier
Science-fiction : une littérature du réel

Ce petit livre de 180 pages m'a déjà été bien utile dans le choix de mes livres de science-fiction.

En 50 questions (comme la collection de l'éditeur l'indique) les auteurs retracent l'histoire de la SF (surtout anglophone, mais les auteurs français ne sont pas oubliés !) de 1818 à 2005. L'histoire de la SF éclairée dans le contexte politico-social (et économique) de chaque époque : tournant du 19ème siècle, l'entre-deux-guerres, l'après seconde guerre mondiale, la guerre froide, la période "Vietnam", les années 80....

Les pensées et écrits des différents ("grands") auteurs SF traversant ces décennies trouvent ainsi leurs places et une explication de leurs idées. Je pense p.e. (!) à Robert Heinlein, souvent contesté pour ses ressentis politiques ; il ne peut en être autrement quand on considère qu'il a connu une jeunesse bigote, les "Marines", l'effroi de la 1e bombe nucléaire, la guerre froide...etc., mais il en va de même pour beaucoup d'autres écrivains SF qui transposent leurs remontrances dans une littérature, dite, spéculative et conceptuelle.

Les auteurs de cet ouvrage privilégient assurément certains écrivains et/ou leurs oeuvres (l'auteur n'étant qu'un être humain est forcément exempt d'objectivité pure), mais l'ensemble permet de mieux comprendre le paysage de la science-fiction du 20ème siècle... d'en tirer profit pour se présélectionner les livres qu'on souhaite lire....et il y a des références à profusion.

Afficher en entier

Dédicaces de Raphaël Colson
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Les moutons électriques : 4 livres

Klincksieck : 1 livre

Mnémos : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode