Livres
458 673
Membres
412 355

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Régine Deforges

1 560 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par MyriamT 2014-04-04T09:13:27+02:00

Biographie

L’écrivaine et éditrice Régine Deforges, auteur de «La bicyclette bleue», est décédée jeudi 03 avril 2014 à l’âge de 78 ans à l’hôpital parisien Cochin des suites d’une crise cardiaque, a annoncé à l’AFP son fils Franck Spengler.

Régine Deforges fut une éditrice sulfureuse, souvent en butte à la justice, avant de connaître le succès public avec «La bicyclette bleue», adaptée au cinéma avec Laetitia Casta.

Cette saga de dix romans parue chez Fayard, commencée en 1983 par «101, avenue Henri Martin» et achevée en 2007 par «Et quand vient la fin du voyage», s’est vendue à plus de dix millions d’exemplaires. Elle a valu à Régine Deforges des démêlés judiciaires avec les héritiers de Margaret Mitchell, auteur d'«Autant en emporte le vent», qui ne parvinrent cependant pas à convaincre les juges que la Française avait plagié l’Américaine.

Née le 15 août 1935 à Montmorillon dans la Vienne, Régine Deforges a écrit une quarantaine de livres, dont plusieurs textes érotiques, plaidant pour que les femmes vivent librement leur sexualité.

Autodidacte, elle a longtemps été libraire avant de créer, aux côtés de Jean-Jacques Pauvert, une maison d’édition, «L’Or du temps», à la fin des années 60. De nombreux ouvrages édités (comme «Le Con d’Irène» de Louis Aragon) ont fait l’objet d’interdictions diverses et de poursuites pour outrage aux bonnes moeurs.

Régine Deforges, qui a longtemps tenu une chronique à «L’Humanité», a été présidente de la Société des gens de lettres, membre du jury du prix Femina dont elle a démissionné en 2006, en solidarité avec Madeleine Chapsal qui venait d’être exclue.

Elle était l’épouse du dessinateur du Nouvel Observateur Pierre Wiazemski, dit Wiaz, petit-fils de François Mauriac.

On lui doit des titres comme «O m’a dit» (entretiens avec l’auteur de d'«Histoire d’O»), «Blanche et Lucie» (ses deux grand-mères), «Le Cahier volé», «Les Contes pervers» (dont elle tirera un film qu’elle-même réalisera), «Révolte des nonnes» (adapté au petit écran sous le titre «L’Enfant des Loups» en 1991), «Pour l’amour de Marie Salat», «Lola et quelques autres», «Journal d’un éditeur», «L’Orage» ou «La Hire, ou la colère de Jeanne». Cette mère de trois enfants avait aussi signé des livres pour enfants et un recueil de recettes de cuisine.

En 2013, elle avait signé ses mémoires, «L’enfant du 15 août».

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a exprimé sa «tristesse» jeudi soir après l’annonce du décès de Régine Deforges.

«Plus qu’une écrivaine, Régine Deforges était une amoureuse des livres et des métiers du livre; elle a ainsi été tour à tour libraire passionnée, relieuse, éditrice convaincue ou encore scénariste», a écrit la ministre dans un communiqué.

Aurélie Filippetti se souvient de la «féministe, dynamique et volontaire», qui a fondé en 1968 «sa propre maison d’édition, L’Or du temps, et est devenue «de ce fait la première éditrice française».

Ces écrits «ont été pour beaucoup de femmes vécus comme des plaidoyers défendant le droit à s’assumer seules», met en avant la ministre de la Culture.

AFP

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
676 lecteurs
Or
1 546 lecteurs
Argent
1 012 lecteurs
Bronze
749 lecteurs
Lu aussi
1 199 lecteurs
Envies
427 lecteurs
En train de lire
25 lecteurs
Pas apprécié
95 lecteurs
PAL
712 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.73/10
Nombre d'évaluations : 289

1 Citations 439 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Régine Deforges

Sortie Poche France/Français : 2016-08-31

Les derniers commentaires sur ses livres

La Bicyclette bleue, Tome 7 : Cuba libre !

tout comme le precedent je n'accroche pas a l'histoire

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 8 : Alger, ville blanche

l'histoire est devenue de plus en plus trop longue et trainaille

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 9 : Les Généraux du crépuscule

pas de commentaire sur ce tome trop long a mon avis et je rejoint les autres personnes l'ayant lu

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 10 : Et quand viendra la fin du voyage...

enfin la fin de la saga qui c'est vrai aurait pu se finir bien avant

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 2 : 101, avenue Henri-Martin

C'est en commençant à me plonger dans la lecture de ce tome que je me suis rendu compte avec surprise qu'il existait un tome précédent !

Néanmoins grâce au petit résumé disponible en tant que chapitre préliminaire, j'ai pu être capable de lire ce tome sans avoir besoin de lire le précédent.

L'autre avantage et raison pour laquelle je ne lirai pas le premier, c'est que j'ai pu avoir une certaine libre interprétation du physique des personnages ( notamment M. Tavernier ).

Pour le reste, je ne lirai sûrement pas la suite parce que j'ai pris ce livre en croyais qu'il n'y en aurait qu'un : je me laisse donc portait par la magie de cet instant que je ne gâcherai pas par la lecture d'une suite potentiellement décevante.

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 8 : Alger, ville blanche

1959, la guerre fait rage en Algérie. Léa, rentrée de Cuba (voir "Cuba Libre !"), prend, à Paris, le parti de l'indépendance de l'Algérie et s'engage aux côtés du F.L.N.. François, son mari, est envoyé en mission à Alger, par le général de Gaulle, pour sonder une population inquiète et une armée tentée par le putsch. Pour échapper aux soupçons de la D.S.T., Léa rejoint son mari à Alger et assiste à la montée des tensions puis à la rébellion qui oppose les défenseurs de "l'Algérie Française" au Gouverneur Général, tout en portant secours à une jeune fille algérienne victime de tortures infligées par les services de renseignements de l'armée française...

Le livre traite en détail du problème fraco-français opposant les français d'Algérie qui souhaitent que leur terre natale reste territoire français, une partie de l'armée "pro-Algérie Française" et le gouvernement de métropole qui, pour mettre fin à la guerre, souhaite accorder l'indépendance par le biais de l'autodétermination. Sur fond de tortures atroces infligées par l'armée, on assiste aux événements de janvier 1960, d'une confusion extrême, dans un foisonnement de notables civils, de dizaines de généraux et de quantités d'officiers supérieurs au point qu'on ne sait plus très bien qui est qui ! Néanmoins le livre reste intéressant, ne serait-ce que par la prise de position pour les peuples opprimés soucieux de retrouver leur liberté. Position parfois difficile mais toujours d'actualité.

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 1

Je ne pensais pas du tout aimer ce livre et je suis heureuse de m'être trompé ! J'aime beaucoup les livres sur la guerre, que ce soit la première, la deuxième, celle d'Espagne... mais je trouve qu'il est très facile de tomber dans le "déjà vu". Ce qui m'a plu c'est que la guerre ne passe qu'au second plan même si elle dicte énormément des choix des protagonistes. Le personnage de Léa n'est pas parfait, elle est jalouse, de mauvaise foi et c'est ce qui fait son charme.

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 1

Une trés belle romance en pleine guerre mondiale. Mais ce livre n'est pas qu'un livre de roman à l'eau de rose, loin de là, psychologie, horreur de la guerre, drame. Tout est dans cette belle saga:)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tineph 2019-04-20T07:48:21+02:00
Troubles de femmes

Des nouvelles toujours agréables à lire… Peu sont captivantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rodolfe 2019-04-29T18:43:10+02:00
L'Orage

Qu'il est étrange de se retrouver dans la peau d'une folle ! Finalement, elle évolue avec un tel naturel qu'on se laisse entraîner presque sans résistance... "presque", parce qu'il y a quand même une ou deux scènes assez répugnantes ; Régine Deforges sait aller loin dans la description..C'est une histoire d'Amour avec un grand A. L'héroïne est tellement amoureuse qu'elle se réfugie dans un monde imaginaire. Alors oui, c'est cru, c'est porno, c'est fou, elle est aliénée, elle est folle.. cette jeune femme vient d’enterrer son époux, elle dérive physiquement et psychologiquement, le déni s’installe, la scène d’amour sur la tombe est superbe, quand le sexe rejoint la mort, quand la séparation définitive est inacceptable, quand l’amour est plus fort que la mort…Et comme un spectateur pervers, le lecteur la regarde, la suit, il sais que tout cela va mal finir et il pleure pour elle.

Afficher en entier

On parle de Régine Deforges ici :

Journées du Livre et du Vin de Saumur
2010-01-24T21:46:34+01:00

Dédicaces de Régine Deforges
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 22 livres

Fayard : 15 livres

France Loisirs : 7 livres

Ramsay : 5 livres

VDB : 3 livres

Seuil : 3 livres

Albin Michel : 3 livres

Pocket : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode