Livres
534 502
Membres
559 978

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Régine Deforges

Auteur

1 625 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par MyriamT 2014-04-04T09:13:27+02:00

Biographie

L’écrivaine et éditrice Régine Deforges, auteur de «La bicyclette bleue», est décédée jeudi 03 avril 2014 à l’âge de 78 ans à l’hôpital parisien Cochin des suites d’une crise cardiaque, a annoncé à l’AFP son fils Franck Spengler.

Régine Deforges fut une éditrice sulfureuse, souvent en butte à la justice, avant de connaître le succès public avec «La bicyclette bleue», adaptée au cinéma avec Laetitia Casta.

Cette saga de dix romans parue chez Fayard, commencée en 1983 par «101, avenue Henri Martin» et achevée en 2007 par «Et quand vient la fin du voyage», s’est vendue à plus de dix millions d’exemplaires. Elle a valu à Régine Deforges des démêlés judiciaires avec les héritiers de Margaret Mitchell, auteur d'«Autant en emporte le vent», qui ne parvinrent cependant pas à convaincre les juges que la Française avait plagié l’Américaine.

Née le 15 août 1935 à Montmorillon dans la Vienne, Régine Deforges a écrit une quarantaine de livres, dont plusieurs textes érotiques, plaidant pour que les femmes vivent librement leur sexualité.

Autodidacte, elle a longtemps été libraire avant de créer, aux côtés de Jean-Jacques Pauvert, une maison d’édition, «L’Or du temps», à la fin des années 60. De nombreux ouvrages édités (comme «Le Con d’Irène» de Louis Aragon) ont fait l’objet d’interdictions diverses et de poursuites pour outrage aux bonnes moeurs.

Régine Deforges, qui a longtemps tenu une chronique à «L’Humanité», a été présidente de la Société des gens de lettres, membre du jury du prix Femina dont elle a démissionné en 2006, en solidarité avec Madeleine Chapsal qui venait d’être exclue.

Elle était l’épouse du dessinateur du Nouvel Observateur Pierre Wiazemski, dit Wiaz, petit-fils de François Mauriac.

On lui doit des titres comme «O m’a dit» (entretiens avec l’auteur de d'«Histoire d’O»), «Blanche et Lucie» (ses deux grand-mères), «Le Cahier volé», «Les Contes pervers» (dont elle tirera un film qu’elle-même réalisera), «Révolte des nonnes» (adapté au petit écran sous le titre «L’Enfant des Loups» en 1991), «Pour l’amour de Marie Salat», «Lola et quelques autres», «Journal d’un éditeur», «L’Orage» ou «La Hire, ou la colère de Jeanne». Cette mère de trois enfants avait aussi signé des livres pour enfants et un recueil de recettes de cuisine.

En 2013, elle avait signé ses mémoires, «L’enfant du 15 août».

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a exprimé sa «tristesse» jeudi soir après l’annonce du décès de Régine Deforges.

«Plus qu’une écrivaine, Régine Deforges était une amoureuse des livres et des métiers du livre; elle a ainsi été tour à tour libraire passionnée, relieuse, éditrice convaincue ou encore scénariste», a écrit la ministre dans un communiqué.

Aurélie Filippetti se souvient de la «féministe, dynamique et volontaire», qui a fondé en 1968 «sa propre maison d’édition, L’Or du temps, et est devenue «de ce fait la première éditrice française».

Ces écrits «ont été pour beaucoup de femmes vécus comme des plaidoyers défendant le droit à s’assumer seules», met en avant la ministre de la Culture.

AFP

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
734 lecteurs
Or
1 736 lecteurs
Argent
1 103 lecteurs
Bronze
775 lecteurs
Lu aussi
1 336 lecteurs
Envies
523 lecteurs
En train de lire
35 lecteurs
Pas apprécié
102 lecteurs
PAL
792 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.72/10
Nombre d'évaluations : 964

1 Citations 467 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Régine Deforges

Sortie Poche France/Français : 2016-08-31

Les derniers commentaires sur ses livres

La Bicyclette bleue, Tome 2 : 101, avenue Henri-Martin

Un deuxième tome qui se déroule pendant une période sombre. J'ai pris plaisir à suivre Léa.

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 3 : Le diable en rit encore

Le troisième tome est encore plus sombre, plus dur que les précédents. Cette trilogie mérite vraiment d'être lue.

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 4 : Noir tango

J'avais tellement apprécié la première trilogie que j'ai voulu tenter la suite... le charme n'a pas opéré, je n'ai pas accroché, et finalement je me suis arrêtée là dans la saga.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Liliwd 2020-07-06T19:14:23+02:00
La Bicyclette bleue, Tome 1

Un livre que j'ai lu plusieurs fois et dont j'apprécie particulièrement l'héroïne. Un roman traitant d'une partie sombre de l'Histoire et du combat d'une femme pour une liberté, sa liberté d'aimer, de vivre, de choisir et de résister. Les descriptions de la passion de l'héroïne pour sa terre sont très touchantes. Le style de l'auteure est cru et parfois difficile à lire donc je pense qu'il faut être averti avant de le lire.

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 1

J'ai beaucoup apprécié cette lecture. Ce livre est simple à lire et très prenant à la fois. Le contexte historique, les amours du personnage principal et l'histoire globale sont remplis d'émotions.

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 2 : 101, avenue Henri-Martin

La suite de la bicyclette bleue est très prenante. Je savoure le caractère et les aventures de Léa durant la guerre. Ce livre est captivant mais en même temps horrible. L'auteur écrit vraiment bien.

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 3 : Le diable en rit encore

La seconde guerre mondiale se termine. Ce livre est plus sombre que les précédents. Il y a moins d'enfantillages, plus de crimes de guerre et de monstruosité. Ce livre reste très prenant, comme les précédents. L'auteur a une aisance d'écriture incroyable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Achev 2020-10-09T12:09:11+02:00
La Bicyclette bleue, Tome 1

Il donne envie de lire la suite

Afficher en entier
La Bicyclette bleue, Tome 1

Dans ce premier tome, Léa est amoureuse de Laurent d'Argilat qui épouse sa cousine Camille, une fille pas très futée.

Il s'agit d'une dénonciation des mariages co-sanguins dans la France de l'époque, puisque l'enfant qui naît de cette union, Charles, a été accouché avec l'aide d'un soldat allemand : c'est un destin tragique et proprement écoeurant.

Dégoûtée de la vie, Léa ne cesse de dire non à François Tavernier, qui est pourtant ultra-louche, tout en ressentent un dérèglement sexuel de tous les sens et du coup, après l'avoir savonné au bord d'une route, elle se détend du slip dans une maison désertée et elle est super jouasse parce que pour elle, la première fois n'est pas ce désastre douloureux et oubliable avec absence total de plaisir, mais bien un truc dément qui va lui révéler la portée du discours du général De Gaulle.

L'auteure souligne les rapports étroits entre orgasme et militantisme.

Après elle couche avec François et Laurent, et elle fait une fellation à Laurent, et recouche avec François après l'enterrement de son père.

Les thèmes qui ressortent dans ce livre sont les suivants:

AMOUR:

Léa est tellement amoureuse de Laurent d'Argilat qu'elle épouse son frère et couche avec François. Tout les hommes sont amoureux de Léa comme toute héroïne un tant soit peu crédible. Un vrai fantasme masculin. Mais il faut retenir de tout cela que c'est l'amour qui entraîne les engagements dans la résistance et non les croyances politiques.

LA JALOUSIE:

Parce que Léa couche avec tout le monde, les hommes sont carrément jaloux à en crever, et ils crèvent. Les Allemands enrôlent des français dévastés pour les envoyer sur le front Russe.

LA SOLIDARITE

Léa couche avec des hommes et ça leur donne un sacré courage. Elle est très solidaire.

LE COURAGE:

Léa couche avec des hommes dont on se doute qu'ils ne sont pas tous magnifiques. Même sales elle ne se refuse jamais à eux.

En analysant bien ce livre on se rend compte que les Allemands, lorsqu'ils ont la chance d'être individualisés, sont en fait de grands esprits qui sont limite pas d'accord avec Hitler.

Les Juifs sont des gens comme les autres, mais super classes. C'est sans doute pour cela que les Allemands les forcèrent à mourir.

L'amant est un homme extrêmement mystérieux et qui a beaucoup voyagé

Ce livre qui est une satyre de la société française durant la seconde guerre mondiale.On voit la férocité des rapports sexuels entre humains.

Ce premier tome donne envie de lire les autres tomes...c'est une partie de notre histoire qui est racontée ..certes c'est dur , avec un langage cru ....mais on est en période de guerre et cette jeune femme de a été tellement blessée par le mariage de celui qu'elle aimait depuis l'enfance qu'elle grandira plus vite que prévu ..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nathaliTay 2020-12-26T06:55:31+01:00
La Bicyclette bleue, Tome 1

Je me suis enfin décidée à entamer le premier tome d’une longue série qui figure dans ma bibliothèque depuis un bon moment déjà. Je n’ai pas regretté, au contraire, j’ai trouvé divertissant la mise en place des nombreux personnages de cette saga française qui se déroule au cœur de la Deuxième Guerre mondiale. Ayant un petit je ne sais quoi d’attachant, Léa, l’héroïne principale plutôt délurée, vient pimenter le récit. Cette lecture m’a donné envie de découvrir la suite, sans toutefois me précipiter.

Afficher en entier

On parle de Régine Deforges ici :

Journées du Livre et du Vin de Saumur
2010-01-24T21:46:34+01:00

Dédicaces de Régine Deforges
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 22 livres

Fayard : 15 livres

France Loisirs : 7 livres

Ramsay : 5 livres

Seuil : 3 livres

Albin Michel : 3 livres

VDB : 3 livres

Pocket : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array