Livres
546 164
Membres
582 081

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Robert E. Howard

Auteur

311 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par erkerk1200 2010-09-02T20:40:28+02:00

Biographie

Robert Ervin Howard (1906-1936), est né et a vécu au Texas. Il a publié sa première histoire à 19 ans dans la revue Weird Tales (qui publia les auteurs mythiques de l'âge d'or, dont Lovecraft). Après quelques années difficiles, sa carrière démarra en 1928 avec la parution des récits de Solomon Kane, suivis par de nombreuses nouvelles dans des genres aussi divers que la Fantasy, l'horreur, l'histoire, le western ou la boxe. Mais c est Conan, créé en 1932, qui lui vaudra la postérité littéraire. Ce héros, ainsi que la puissance évocatrice de l'écriture de son auteur, a eu et a toujours une influence majeure, au moins égale à celle de Tolkien, sur la Fantasy et partant sur tout l'imaginaire occidental.

Afficher en entier

Livres de Robert E. Howard

Classement dans les bibliothèques

Diamant
144 lecteurs
Or
395 lecteurs
Argent
147 lecteurs
Bronze
138 lecteurs
Lu aussi
132 lecteurs
Envies
288 lecteurs
En train de lire
10 lecteurs
Pas apprécié
14 lecteurs
PAL
334 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.32/10
Nombre d'évaluations : 171

0 Citations 90 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Robert E. Howard

Sortie France/Français : 2021-01-13

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par tommyvercetti 2020-09-04T10:11:08+02:00
Conan l'usurpateur

Peu de nouvelles dans ce tome, car une première bien plus longue (plus de 100 pages), et - enfin ! - nous assistons à l’avènement de Conan en tant que roi !

Toujours aussi bon. La première nouvelle encore une fois nous montre l'histoire de personnages secondaires, et Conan intervient de manière détournée ; j'aime comme Robert E Howard parvient à se renouveler à ce niveau, et à ne pas toujours mettre Conan au devant de la scène.

Dans la seconde nouvelle, encore plus, puisque Conan n'est pas du tout présent (mais mentionné).

Bref, faut que je trouve les deux volumes qui me manquent maintenant. Le Cimmérien, et le Conquérant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tommyvercetti 2020-10-04T00:38:30+02:00
Le tertre maudit

Un recueil de nouvelles assez surprenant ; on n'est ni dans du genre Locevraftien totalement, ni dans du Conan, mais parfois entre les deux, avec des intrigues horrifiques et des vocabulaires descriptifs qui rappellent Lovecraft (comme le Monolithe Noir - ces nouvelles rappellent bien que les deux auteurs se connaissaient et se côtoyaient), mais dans lesquels on va trouver des passages d'action ou de description graphiques qui eux rappellent beaucoup la violence de Conan. Pas mal de nouvelles aussi sur un fond far west, dû à l'époque, avec des récits liés aux indiens, dans l'ancienneté et le passé mystérieux.

On voit là la différence avec Lovecraft, chez Howard les femmes ne sont pas absentes, et les non-causasiens ont parfois une place très honorable.

Afficher en entier
Solomon Kane, tome 1 : Les Collines des Morts

Solomon Kane est un homme épris de justice. Dieu lui donne la foi mais aussi une force mentale inaltérable lorsqu'il combat les démons.

Les nouvelles se lisent agréablement bien pour de la vieille fantasy. Celles qui se passent avec le sorcier N’Longa sont particulièrement bien écrites et intéressantes, bien que, comme d'habitude, les Noirs n'échappent pas à la description de l'époque.

Le premier tome ne faisant que 125 pages, et certaines histoires étant quand même relativement longues, l'enchaînement des nouvelles n'est pas trop pénible. En effet, il redonne à chaque fois la description physique de son personnage, mais c'est bien plus succinct que dans "Gotrek et Felix" dans lequel c'était franchement insupportable.

La fin du premier tome comporte également quelques nouvelles inachevées.

Je lirai le 2ème tome avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ILLIOS 2020-11-17T22:23:43+01:00
Bran Mak Morn

Avant tout culte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ILLIOS 2020-11-17T22:25:58+01:00
Solomon Kane, l'intégrale

Personnage incontournable et inoubliable

Afficher en entier
Conan le Cimmérien, Tome 10 : La Maison aux trois bandits

Une histoire trépidante, des dessins punchy bien qu'un peu déstabilisants pour ceux qui sont habitués au Conan de Marvel, mais ça passe quand même. J'ai tout particulièrement apprécié le carnet à la fin du tome qui explique la genèse de la nouvelle d'Howard, et procède à une analyse intéressante des divers personnages et points clés de l'intrigue.

À lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MacNamara 2021-01-25T18:49:54+01:00
Conan, le Cimmérien

Conan est le premier vrai héros d’héroïc fantasy. Il a été créé dans les années 30 et quelques par Robert E. Howard. Je me suis intéressé au livre après avoir été marqué comme beaucoup d’autres par l’excellent film interprété par Schwarzenegger. En réalité, l’écriture du livre est très différente de celle du film. Par ailleurs, il faut savoir que Howard n’a jamais pu écrire son livre complet en tant que tel, mais a écrit plusieurs nouvelles. D’autre part, certains auteurs se sont re-greffés sur son œuvre par la suite, probablement dans le but d’en retirer les marrons du feu en profitant du flou artistique qui entourait l’œuvre originale très fragmentée. Ce n’est que récemment que j’ai pu retrouver une version (celle dont on voit la couverture ici) réunifié et fidèle à l’œuvre originale, « nettoyée » des réécritures ultérieures. Je dois dire que j’ai été plutôt déçu : le style est assez inégal et la trame de l’histoire semble toujours assez primaire. Ce qui correspond assez bien à la psychologie et au mode de vie que l’on connaissait de l’écrivain. Cela dit, je pense que le mythe de Conan est très original sur un point : c’est la seule œuvre que je connaisse à parler d’une époque de l’humanité totalement méconnue se situant environ entre -10 000 et moi 12 000 av. J.-C. Une époque précédant largement les dynasties égyptiennes qui représentèrent les premières civilisations aboutit et dont on ne sait en réalité pas grand-chose. Beaucoup pensèrent que les hommes de cette époque étaient encore des hommes préhistoriques. C’était sans doute le cas sur une bonne partie du monde, mais en revanche, les recherches récentes révèlent l’existence de monuments colossaux et de civilisations anciennes, totalement disparues, montrant qu’en certains lieux de cette époque, il y avait l’émergence de grandes civilisations. Et il est clair qu’un combattant émérite, avec une épée d’acier rarissime à l’époque, devait faire figure de superhéros. Imaginez par exemple que peut-être seulement moins de 200 personnes sur toute la terre, possédait le secret de l’acier et les armes qui allaient avec ! C’est cette époque aussi fascinante que méconnu qui fait pour moi toute l’originalité de Conan le Cimmérien et qu’avait imaginé de toute pièce son créateur sans avoir aucune idée de si cela pouvait être vrai ou non.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par David-281 2021-03-15T15:19:59+01:00
Solomon Kane, l'intégrale

Si tout le monde connait Robert E. Howard pour Conan, il aura fallu attendre le film Solomon Kane pour que certain découvre le personnage. Pour ma part, il a fallu attendre que je décide de lire l'auteur pour découvrir le livre… et le film !

Bracelonne a décidé de publier l'intégrale des nouvelles écrites par Howard autour du personnage de Solomon Kane. On trouve ainsi des histoires plus ou moins longues, mais aussi des poémes, des textes inachevés et bien plus encore (notamment une étude des textes en fin d'ouvrage). du trés bon boulot qui permet d'apprécier au mieux les histoires d'un personnage étrange. Un personnage qui apparaît constamment lorsqu'un crime est commis, le punis, et disparait. Difficile d'établir beaucoup de choses sur le personnage. On sait simplement qu'il est anglais, se prend pour un puritain, est grand, mince, manie parfaitement l'épée, et est trés blanc. Il porte également un baton confié par le sage N'Longa. Howard, lui, le décrit comme « un paranoïaque ».

En effet, il semble établit à plusieurs reprises qu'il est un peu fou. Au fil de ses aventures, qui se passent en grande partie en afrique, on apprend cependant qu'il connais l'Angleterre (forcément) et la France (notamment Calais !) mais donc également les pays d'Afrique. Il croisera au travers de ses aventures des vampires, cannibales, harpies et autres forces démoniaques en tout genre. Mis aussi des pirates, l'auteur oscillant entre fantastique et réalisme selon ses envies et désirs de publications. Globalement, la qualité y est même si elles sont un peu inégales (d'ailleurs on bénéficie dans cette édition de deux version pour certaines, l'originale et la réécriture). Il s'agit cependant d'un excellent ouvrage qui permet de découvrir le personnage et de tout en savoir !

Mais pour se lancer dans la lecture, il reste un point important à souligner : les nouvelles ont été écrites dans les années 20 par un texan et se déroule en grande parti en afrique. Ainsi, les premiéres nouvelles datant de la jeunesse de l'auteur, on ne peut pas nier un racisme flagrant. Au point que des rééditions dans les années 60 ont supprimés tout terme raciste. Las Africains sont ainsi nommés les « Noirs », ont des « Grosses lévres » et des « Cheveux frisés, ainsi que « le front haut », sont « trés musclés » et ont « une voix graves ». Tous. Un cliché raciste qui n'était rien de moins que la norme à l'époque d'autant que les nouvelles établissent régulièrement le fait que « L'homme blanc » (Kane donc) vient les sauver. Malgré cela, il est nécessaire de préciser que cette position changera légérement avec le temps, les derniéres nouvelles voyant Kane rappeler à un africain qui le prend pour son dieu que « Seul leur couleur de peau les différencie ».Solomon Kane est donc à lire si vous êtes capable de prendre en compte le contexte de l'époque pour passer au delà de cet inconvénient.

Afficher en entier
Conan, Intégrale Tome 1 : Le cimmérien

Conan, on en connait surtout l'incarnation au cinéma par l'ami Schwarzenegger. Mais au final, qui connait la version littéraire ? Peu de gens en comparaison. L'intégrale en 3 volumes offre l'occasion d'en savoir plus...

Et cet avis ne concerne que le premier volume de cet incroyable travail effectué pour essayer d'offrir la vision la plus précise et la plus compléte de l'oeuvre de Robert E. Howard. Agrémenté en outre de jolies illustrations comme vous pouvez le voir plus bas. Car Conan, cela a commencé par un poéme sur la Cimmérie, son lieu de naissance. Avant de continuer sur nombres de nouvelles alors proposées à la revue Weird Tales. Certaines furent acceptés, d'autres refusés, et d'autres retravaillés. Ici, on ne trouve pas que celles qui ont été acceptés, mais bien un éventail de toutes, par ordre chronologique d'écriture. On pourra donc découvrir :

Cimmérie (le poéme originel)

Le phénix sur l'épée

La fille du géant du gel

Le Dieu dans le sarcophage

La tour de l'éléphant

La Citadelle écarlate

La reine de la côte noire

Le colosse noir

Chimére de fer dans la clarté lunaire

Xuthal la crépusculaire

Le bassin de l'homme noir

La maison aux trois bandits

La vallée des femmes perdues

Le diable d'airain

Il y a donc de quoi lire, et surtout de quoi constater déjà une partie de l'évolution de la série. Toutes écrites sur moins de deux ans, elles débutent avec la réelle ambition de poser un personnage, brutal, mais aussi parfois mélancolique, mais aussi tout un univers. Les appendices permettront ainsi de découvrir un essai assez long posant toutes les bases historiques de "l'âge Hyborien" créé pour la saga et permettant à l'auteur de maintenir la cohérence de cet univers.

En plus de cela, on y trouvera des synopsis d'histoire, publiés ou non, des nouvelles inachevés, des notes diverses, et la premiére version de "Le phénix sur l'épée", refusé par Weird Tales en en demandant des modifications, donnant lieu à la version définitive. Patrice Louinet se fend également, en fin d'ouvrage, d'une étude de cette premiére période de Conan. Comme le lecteur, il constate que certaines nouvelles sont prenantes, et montrent de vrais ambitions, quand d'autres semblent purement commerciales, et ce même si elles profitent toujours des qualités de l'auteur.

Bref, il vaut le coup de s'attarder sur ce premier tome, qui donnera fort envie de découvrir la suite des aventures d'un barbare qui, comme le souligne Howard, est peut-être plus civilisé que ne le sont les gens civilisés...

Afficher en entier
Conan - L'intégrale : L'Heure du dragon, Deuxième volume : 1934

Si le premier tome rassemblait une bonne dizaine de nouvelles, celui-ci semble moins copieux puisqu'il ne comporte que 3 histoires. Mais dans les faits…

Ce sont bel et bien 2 longues histoires et une plus courte que l'on retrouve, toutes écrits en 1984 par l'auteur. « le peuple du cercle noir » est une longue nouvelle, « L'heure du dragon » est un roman, et « Une sorciére viendra au monde » est le texte le plus court du lot. On le sait, le style d'Howard s'épanouit pleinement dans la nouvelle, et le passage au roman fut une source de réflexion pour lui (en fait, le roman ne sortira que parcequ'un éditeur anglais refusera un recueil de nouvelle qu'il avait pourtant demandé !, demandant un roman dans le même style). Pourtant , Si son personnage de Conan, plus profond qu'on ne le penserait au premier abord, ne semble pouvoir exister que sur de courtes aventures, l'auteur prouve ici qu'il peut intégrer sa sauvagerie, mais aussi sa réflexion (si si), dans une aventure avec des proportions plus épiques, tout en restant guerriére. Et voici ce que donne l'Heure de Dragon, le gros morceau de ce recueil, qui comporte aussi une histoire non terminée que l'auteur a abandonné en court de route, et divers synopsis ou notes sur ces histoires, en plus d'un point signé Patrice Louinet.

Et si la derniére nouvelle s'avére plus « simpliste », clairement écrite pour une commande (Conan n'y apparait d'ailleurs que peu !), la premiére, longue d'une centaine de page, prouvait déjà que le Cimmérien pouvait tenir à lui seul une longue aventure, ce qu'il fera donc avec brio. L'heure du dragon, dans cette édition signée Bragelonne, et augmentée de dessins particulièrement bien foutu, se doit d'être découverte par tous les fans du bonhomme… et les autres !

Afficher en entier

On parle de Robert E. Howard ici :

Dédicaces de Robert E. Howard
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

N.E.O. (Nouvelles éditions Oswald) : 31 livres

Bragelonne : 23 livres

J'ai lu : 14 livres

Fleuve Noir : 11 livres

JC Lattès : 10 livres

Le Livre de Poche : 3 livres

Marabout : 2 livres

Librairie des Champs-Elysées : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array