Livres
472 749
Membres
445 727

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Robert E. Howard

293 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par erkerk1200 2010-09-02T20:40:28+02:00

Biographie

Robert Ervin Howard (1906-1936), est né et a vécu au Texas. Il a publié sa première histoire à 19 ans dans la revue Weird Tales (qui publia les auteurs mythiques de l'âge d'or, dont Lovecraft). Après quelques années difficiles, sa carrière démarra en 1928 avec la parution des récits de Solomon Kane, suivis par de nombreuses nouvelles dans des genres aussi divers que la Fantasy, l'horreur, l'histoire, le western ou la boxe. Mais c est Conan, créé en 1932, qui lui vaudra la postérité littéraire. Ce héros, ainsi que la puissance évocatrice de l'écriture de son auteur, a eu et a toujours une influence majeure, au moins égale à celle de Tolkien, sur la Fantasy et partant sur tout l'imaginaire occidental.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
131 lecteurs
Or
329 lecteurs
Argent
133 lecteurs
Bronze
107 lecteurs
Lu aussi
120 lecteurs
Envies
234 lecteurs
En train de lire
8 lecteurs
Pas apprécié
10 lecteurs
PAL
285 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.39/10
Nombre d'évaluations : 67

0 Citations 72 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Robert E. Howard

Sortie Poche France/Français : 2019-01-09

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par jukebox_fr 2018-04-22T10:30:23+02:00
Conan, le Cimmérien

https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

J'avais essayé de lire ce recueil de nouvelles en anglais, proposé pendant un temps en téléchargement gratuit avec Amazon Kindle, mais ne réussissant pas du tout à m'y plonger, j'ai fini par migrer vers la version française.

Ce premier volume intégral comprend les nouvelles écrites entre 1932 et 1933, on y découvre des histoires à des époques différentes de la vie de Conan, pas forcément dans l'ordre chronologique, où le barbare est tour à tour roi, mercenaire, pirate, voleur... Bref il mène une vie trépidante et riche en aventures.

Je ne peux pas dire que j'ai été franchement séduite par ce que j'ai lu, car c'est clairement répétitif et d'intérêt et de qualité inégaux. Heureusement qu'il s'agit de nouvelles, ce qui m'a permis de faire des pauses bienvenues pour me dé-saturer et y revenir plus "fraîche".

J'ai choisi cette édition car elle était annoncée 100% respectueuse de l'oeuvre d'origine (exempte des rajouts et remaniements qu'elle a pu connaître au fil de ses republications posthumes) et qu'on me certifiait que, pour donner une vrai chance à Conan de plaire, c'était celle-là qu'il fallait lire.

Force est de constater que le charme n'a pas vraiment opéré sur moi ... Il y a un peu trop de testostérone dans ces histoires. Je n'ai pas aimé le personnage qui fait office de colosse surhumain dont l'auteur se plait à décrire les exploits comme impossibles à n'importe qui d'autre, qui solutionne tout d'un bon coup de glaive impulsif sur le crâne, mais sait tout de même faire preuve d'un esprit tactique réfléchit et décisif dans la bataille, qui prend plaisir à réduire ses adversaires en bouillie (l'auteur se régale avec le champ lexical de la boucherie) et est apparemment irrésistible pour les femmes. Car toutes, sans exception, finissent par succomber à sa force virile. C'est too much pour moi !

Par contre, j'ai bien aimé la magie qu'a développée Howard en lui conférant un aspect organique, très primitif et dégénéré. Il en découle des passages dérangeants et réussis qui communiquent un dégoût viscéral au lecteur jouant sur la noirceur, le glauque et le malsain. A la lecture de ceci, difficile de ne pas penser à Lovecraft dont Howard fût très fan et inspiré.

Cette édition s'accompagnait de tout un appendice proposant les synopsis de départ de certaines nouvelles, des versions alternatives, des histoires inachevées, etc. Mais je ne suis pas allée jusque-là. Trop de Conan. D'ailleurs je ne pense pas me replonger de sitôt dans son univers, j'ai eu plus que ma dose de "mâlitude" insoutenable ! lol

Malgré un tel constat, j'en recommande la lecture. D'une part parce que, avec Le Seigneur des anneaux de Tolkien, c'est un des classiques fondateurs de la fantasy et d'autre part, parce que, même si je n'aime pas le héros barbare et ses attitudes macho, c'est bien écrit et souvent bien mené.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PetraMTQ 2018-06-04T19:40:15+02:00
Conan, le Cimmérien

Je n'ai pas vraiment accroché. Un peu trop surhomme à mon goût.

Mais je ne regrette pas d'avoir pu découvrir ce héros de légende.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melaivy 2018-10-20T23:49:27+02:00
Conan

Ce recueil de nouvelles m'a permis de passer quelques agréables heures de détente.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loupblanc06 2019-01-06T08:58:28+01:00
Conan

Une synthèse de ce qu'est l'Heroic Fantasy.

Une très bonne écriture pour un genre qui n'existait quasiment pas lors de sa sortie. Conan est l'archétype du guerrier confronté à la magie, mais ne vous y trompez pas, au fil des histoires de Howard, il s'étoffe vraiment. Je l'ai lu gamin avant la sortie du 1er film en 82 et il reste une référence.

Afficher en entier
Conan, Intégrale Tome 1 : Le cimmérien

"Le Livre de Poche » édite l’intégrale des aventures de « Conan » en trois volumes, pour le moment deux sont sortis, nous parlons ici du premier et autant vous le dire, c’est une franche réussite.

Tout d’abord « Le cimmérien » comporte plusieurs nouvelles, dans l’ordre d’écriture par Robert E. Howard, et non dans un ordre chronologique, ce qui nous donne la perspective que l’auteur à voulu donner à son oeuvre.

Je peux également vous affirmer que la traduction de Patrice Louinet est juste géniale, c’est au goût du jour, moderne, compréhensible. Tout pour faire aimer cet intégrale au lecteur.

Ce premier recueil est composé d’une préface de Patrice Louinet (le traducteur) ainsi que de treize nouvelles mettant en scène ce cher « Conan », de plus en fin d’ouvrage vous y trouverez des textes rejeté par l’éditeur d’origine, des nouvelles sans titre et jamais publiées, des réflexions sur le monde crée par R.E. Howard, des synopsis, des histoires inachevées ainsi qu’une carte du monde dans lequel notre héros évolue.

Le personnage de Conan est vraiment appréciable dans ces histoires, bien loin de la version cinématographique qui a fait la part belle à mon adolescence tout comme le roman édité à l’époque chez J’ai Lu (vous savez avec le dos violet). Alors oui il est vrai que plus nous avançons dans le livre, plus les nouvelles mettent en avant des filles un peu dénudées, et excusez-moi du propos, sans cervelle, ce n’était pas un choix de Howard mais des directives imposées afin de pouvoir être publié.

Le petit reproche que je peut faire, c’est cette répétition que l’on retrouve dans chacune des nouvelles, à savoir la description du personnage de Conan, son fonctionnement, la manière de se déplacer etc… cela revient sous la même forme ou presque et à chaque nouveau récit, c’est redondant et donc dommage, en même temps je peux comprendre vu que c’est un intégrale et donc un regroupement des textes.

Quoi qu’il en soit, nous sommes en présence d’un monument épique et mythique de la "Dark Fantasy" avec des batailles titanesques, de l’aventure, beaucoup d’action et un bestiaire impressionnant. Ce premier recueil est à lire absolument et sans modération pour tout amateur du genre, j’ai d’ailleurs commencé le deuxième tome en attendant la sortie du troisième.

Sur le blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/02/conan-tome-1-le-cimmerien-robert-e.html

Afficher en entier
Conan, Intégrale 2 : L'heure du dragon

J’avais adoré le premier volume de cette intégrale des aventures du célèbre « Conan ». Pour ce second volet, je suis encore plus satisfait, ici, pas de multiples nouvelles, mais deux grandes « nouvelles » et un roman sont intégrés ainsi que des bonus (encore une fois).

Patrice Louinet est toujours aux commandes de la traduction et c’est toujours aussi bien, nous sommes littéralement scotchés au texte d’un bout à l’autre et les presque 800 pages passent comme un éclair.

La première nouvelle est bien dans la veine des premiers textes de Robert E. Howard, ceux du premier volume, nous sommes ensuite plongés dans un roman complet et captivant qui se déroule lorsque « Conan » a déjà un certain âge et qu’il est roi. On y retrouve d’ailleurs d’autres textes qui viennent recouper ce roman mais sans se répéter ce qui donne cet aspect « fresque » à l’ensemble de l’oeuvre. Pour la troisième histoire, qui est aussi la plus courte, j’ai trouvé cela un peu moins bien que le reste, mais tout de même intéressant.

Sur le contenu c’est comme pour le premier : aventure, action, guerre épique, héros charismatique, magie, noirceur, bestiaire impressionnant, autant dire une oeuvre majeure de la Fantasy.

Je n’attends plus qu’une chose, la sortie du troisième tome, ainsi que l’intégrale de « Salomon Kane » (j’ai lu sur un site bien connu de Fantasy lors d’une interview de Laëtitia Rondeau éditrice au Livre de Poche que c’était en prévision après le tome 3 de l’intégrale de « Conan", et ça c’est une superbe nouvelle).

À lire absolument.

Sur le blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/02/conan-tome-2-lheure-du-dragon-robert-e.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jean-Michel-12 2019-03-13T15:36:18+01:00
Conan

Quelle que soit la situation, la plus désespérée possible, quel que soit l’adversaire, un guerrier, un monstre, un sorcier ou même un Dieu, Conan le barbare s’en sort juste grâce à son courage, son adresse et sa puissance musculaire. Pas de ruses, pas de discussions inutiles, pas de stratagèmes, uniquement la force et le maniement de l’épée, et finalement on l’apprécie pour cette simplicité. Grâce à son génie, Howard, sait plus que tout autre dépayser lecteur et l’entraîner vers des contrées incroyables.

Conan, le héros éternel, est très jeune. Il a quitté sa Cimmérie natale pour vivre des aventures et visiter le monde. Il vit de ses dons de guerrier et apprend très vite d’autres talents comme celui de voleur. Il vit au jour le jour, sans buts précis sauf ceux d’assurer sa subsistance, de convoiter quelques trésors et de rencontrer de belles jeunes femmes dans les royaumes qu’il traverse. Mais déjà, il se trouve confronter à des mystères, à la magie et aux dieux.

L’Univers de Conan est un monde magistralement construit autour des peuples et de territoires bien marqués aux coutumes étranges, élégantes ou effrayantes. Conan traverse son monde et y acquiert une expérience initiatique. J’apprécie surtout cet exotisme incroyable des aventures du barbare, des sorciers maléfiques, des personnages courageux, des situations désespérées et des jeunes filles en danger. Élémentaire, peut-être, mais assez efficace, surtout quand c’est porté par une imagination débordante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daranc 2019-03-27T14:03:27+01:00
Conan, le Cimmérien

Conan, on le connait surtout par las BD dessinées par John Buscema et aussi par les films avec Arnold Schwarzenegger . les romans sont aussi un bon moyen de connaitre le Cimmérien. Il est aussi intéressant de comparer les reprise de Sprague de Camp avec les originaux de Howard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stcrolard 2019-06-25T13:33:59+02:00
Solomon Kane, l'intégrale

Après avoir vu le film de Michael Basset (2009), je voulais en savoir plus l'origine littéraire du personnage de Solomon Kane, inventé par Robert E. Howard au début du XXème siècle. Cet ouvrage réunit des nouvelles inégales et des poèmes, avec une préface et une post-face intéressantes.

Le héros est puissant et charismatique, mais peu développé au fil des nouvelles. Les péripéties sont souvent invraisemblables. Si la magie peut rester inexpliquée, les exploits de Kane manquent parfois de vraisemblance. La meilleure nouvelle est, à mon avis, "Des ailes dans la nuit" car elle fait référence à des mythes anciens pour donner de la crédibilité aux monstres fantastiques que combat Kane.

Le style sombre, surchargé d'adjectifs sinistres, n'est pas sans rappeler celui de HP Lovecraft, contemporain de l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azamoon 2019-08-01T18:36:09+02:00
Conan

J'ai passé un bon moment, même si habituellement les nouvelles ne me font ni chaud ni froid. Ici, elles avaient le mérite d'être plus ou moins longues et donc d'entrer dans les détails, ce qui était enrichissant. En revanche, on retrouve tout le temps les mêmes expressions et à force, ces répétions sont assez lourdes.

Les histoires sont captivantes, pleines d'action.

Afficher en entier

On parle de Robert E. Howard ici :

Dédicaces de Robert E. Howard
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

N.E.O. (Nouvelles éditions Oswald) : 31 livres

Bragelonne : 20 livres

J'ai lu : 12 livres

Jean-Claude Lattès : 10 livres

Fleuve Noir : 7 livres

Edition Spéciale : 2 livres

Marabout : 2 livres

Librairie des Champs-Elysées : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode