Livres
472 564
Membres
445 320

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Robert Heinlein

305 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Robert Heinlein est né à à Butler aux USA en 1907.

Diplômé de l'US Naval Academy, il fut démobilisé pour cause de blessure et de handicap en 1934.

Il entreprit alors des études de physique et de mathématiques pour finir par décrocher sa licence à l'Université de Californie.

Propriétaire d'une mine d'argent, il ne se mit à écrire de la science-fiction qu'assez tardivement, en 1939, à l'âge de 32 ans.

Il publia son premier roman, "Rocket Ship Gallileo", en 1941

Après avoir remporté plusieurs Hugo, il fut invité comme commentateur sur les missions Apollo.

En 1975, il reçut le Grand Master Nebula Award pour l'ensemble de son oeuvre.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
111 lecteurs
Or
306 lecteurs
Argent
168 lecteurs
Bronze
153 lecteurs
Lu aussi
144 lecteurs
Envies
198 lecteurs
En train de lire
8 lecteurs
Pas apprécié
13 lecteurs
PAL
284 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.32/10
Nombre d'évaluations : 80

6 Citations 97 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Robert Heinlein

Sortie Poche France/Français : 2011-06-15

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Masa50 2018-12-13T18:14:12+01:00
Les Enfants de Mathusalem

Si j’en crois le site de référence nooSFere, « Les enfants de Mathusalem » est le premier roman publié par Robert Anson Heinlein. Une petite recherche m’a permis de constater qu’il s’agit bien de son premier jet, mais il fut réécrit 17 ans plus tard en 1958. La version française est traduite de cette réécriture. En me lançant dans cette lecture, je m’étais fié à nooSFere et c’est une fois terminé que j’ai fait une petite recherche grâce à Duckduckgo en me basant sur les sites américains.

Je dois dire que cet auteur m’avait laissé un goût très désagréable lorsque j’avais lu son primé « straship troopers, garde-à-vous ! » et je ne souhaitais plus en lire d’autre. C’est mon amie Foxfire qui m’a convaincu grâce à son club de lecture de lui redonner une autre chance. C’est ainsi que j’ai appris à l’apprécier par d’autres romans méconnus mais excellent. Je ne pourrais affirmer qu’il fait partie de mes auteurs fétiches, mais j’aime bien me plonger dans ses écrits. C’est pourquoi, j’achète les yeux fermés – non sans une certaine crainte – ses romans.

« Les enfants de Mathusalem » est un roman d’anticipation quelque peu désuet qui accuse le poids des ans. Il faut avouer que Robert Anson Heinlein faisait partie de ces auteurs qui n’avaient pas peur d’inventer tout un univers peuplé dans notre système solaire sur des planètes – que l’on connaît de nos jours – comme inhabitable (Vénus pour ne citer qu’elle). L’être humain est divisé en deux camps. D’un côté les mortels dont nous sommes liés et de l’autre, ceux qui ont trouvé le secret de l’éternelle jeunesse.

Qui n’a jamais rêvé de rester dans une perpétuelle jouvence. Le roman se lance dans une quête quelque peu philosophique, notamment sur la fin. Le récit se divise en deux parties inégales. La première est intéressante, mais bourrée de longueur. La seconde est basée sur l’aventure dans l’espace et est, à mon sens, fascinante. L’on suit la découverte de planètes susceptibles d’accueillir la vie humaine.

Alors que j’ignorais que ce titre s’était vu une réforme de l’auteur 17 ans plus tard, j’avais trouvé que le roman possédait une certaine maturité dans certains passages. Si ce très court texte se lit avec facilité, j’ai noté quelques longueurs dans certains passages. En soi, il s’agit d’un bon récit, pas une merveille, mais suffisant pour passer une agréable lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FeyGirl 2019-02-08T17:27:39+01:00
Révolte sur la Lune

J'avais lu ce livre en VO (en anglais). C'est l'histoire elle-même qui m'avait donné envie d'aller jusqu'à la fin. Les personnages sont malheureusement un mélange d'originalité et d'archétypes, mais je classe à part l'ordinateur qui, contre toute attente, se met à penser.

Ce qui m'a freiné dans la lecture est la langue elle-même : c'est un anglais difficile à lire si on n'est pas bilingue, la syntaxe étant déstructurée (j'imagine un effet de style).

Bref, je recommande de le lire dans une version traduite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandrine-79 2019-02-25T20:47:45+01:00
Vendredi

J'abandonne, je n'arrive pas à m'y intéresser. Je pensais qu'il y aurait plus d'action mais on dirait que l'auteur ne s'intéresse qu'aux aventures amoureuses de l'héroïne. Et le monde dans lequel elle évolue semble être la Terre et d'autres stations spatiales mais ce n'est pas très clair.

Dommage, car il y a de bonnes idées, originales mais c'est trop brouillon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FeyGirl 2019-03-28T13:21:00+01:00
Étoiles, garde-à-vous !

Voici un livre que je n’ai pas apprécié !

L’auteur y développe une vision fantasmée de l'armée très extrême, qui en devient dystopique. Dans un futur où seuls les anciens militaires sont citoyens (sans autre vrai avantage que le droit de vote), il nous narre la formation d'un jeune homme qui n'éprouve aucun sentiment quand il apprend la mort de camarades à l'entraînement (ce qui arrive souvent) ou au combat (une phrase, et on passe au point suivant). Le sacrifice est glorifié, mais ne marque pas le lecteur car les militaires décrits ont peu de personnalité. Dans ce livre, on se fiche que des hommes meurent, ce qui est un comble.

Robert Heinlein, qui n’a pas pu poursuivre sa carrière dans l’armée, se sert de ce roman pour écrire à une ode à l’infanterie, selon lui supérieure à tout autre corps d’armée et au reste de la société. Les soldats de son univers y meurent souvent, mais on a le sentiment que pour l’auteur ce n’est qu’une conséquence inévitable de sa vision de l’entrainement militaire et de la tactique de combat, sur laquelle il ne s’attarde pas. Quant à la société dans son ensemble, il prétend que dans une civilisation idéale la délinquance disparaîtrait grâce à des sanctions fortes allant jusqu’à la peine de mort, oubliant que l’Histoire a prouvé que l’ordre n’est pas qu'une conséquence de la sévérité des peines.

Il fait preuve de peu de psychologie, et son univers idéal est … inhumain.

Afficher en entier
Histoires de voyages dans le temps

Comme tous les recueils de nouvelles, certaines histoires sont biens, d'autres moins et d'autres ne nous intéressent pas. Néanmoins, comme pour toute cette collection, c'est très agréable d'avoir toutes ces nouvelles regroupées autour d'un sujet.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2019-06-21T09:58:15+02:00
Waldo

Waldo est un récit de Science-Fiction tendant vers la "Hard-Science", où Robert A. Heinlein nous décrit avec brio la technologie qu'il a inventé pour décrire son personnage principal et sa complexité due à son caractère ambivalent et a un handicap ravageur.

Facile d'accès mais pas simpliste pour autant, le récit captive par sa richesse et son originalité, comme souvent dans la collection "Une-Heure-Lumière" du Bélial'.

Le lecteur découvre plusieurs petits éléments qui pourraient appartenir au monde du "Steampunk" mais cela fait parti de l'inventivité de l'auteur, nous sommes bien dans un récit futuriste classique, d'ailleurs écrit en 1942 il garde une exceptionnelle modernité. Des sujets tels que le handicap mais aussi la rédemption sont au centre de l'histoire.

Le personnage principal, "Waldo" est très très bon, bien travaillé psychologiquement parlant, et il réussi à captiver le lecteur à lui seul. En plus de cela nous nous plongeons très facilement dans l'histoire et les pages défilent très vite.

Encore un titre de cette collection qui est à lire en urgence.

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/06/waldo-robert-heinlein.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2019-08-09T12:39:33+02:00
Waldo

On va le dire dés le début : je n'ai pas apprécié cette lecture. Enfin pour être plus précise, je n'ai pas du tout aimé la conclusion et le reste m'avais un peu laissé de marbre.

Waldo est un génie. Atteint de maladie musculaire chronique, il vit seul en orbite de la terre dans un habitat automatisé entièrement conçue par lui même pour répondre à ses moindres besoins. Asocial et persuadé de sa grandeur, il s'est éloigné en tout point des autres humains qu'il juge inférieurs.

Sur terre une société a des problèmes, ses moteurs tombent inexplicablement en panne sans que personne n'arrive à trouver pourquoi.

Elle décide de faire appel à Waldo, malgré le prix, pour qu'il se penche sur le problème ...

Mon problème dans ce livre a été que c'est surement le plus mystiquo-non scientifique des livres que la science que j'ai jamais lu.

Quand il s'agit d'explications sur les moteurs et comment ils fonctionnent, on n'a rien. Clairement. Même les tests que la société puis Waldo mettent en place sont à peine effleurés. D’ailleurs l'autre personnage qu'on suit, un ingénieur de la firme, ne semble rien y connaitre sur le sujet et quand il expose le problème à Waldo il n'utilise absolument aucun terme scientifique.

Ça m'a gêné et dés le début je savait que malgré le fait que ce problème technique soit au cœur du récit, ce n'était absolument pas ça qui intéressait l'auteur.

Surtout que pour confirmer mon idée, dés que les idées complètement mystiques et non scientifiques arrivent vers la fin du livre, la d'un coup on a des tonnes de soit disant explications très précises qui m'ont donné envie d'envoyer le livre valser par la fenêtre.

A ce moment la on tourne au livre en faveur de toutes les théories du complot. La science est une vaste farce, et on peut guérir d'une maladie génétique grave handicapante uniquement par la force de sa volonté.

J'avais l'impression de lire un texte d'antivax ou de platiste (les gens qui sont persuadés que la communauté scientifique leur ment depuis des décennies et que la terre est plate) convaincu, sans le moindre intérêt.

Je sais que ce livre est assez vieux, que les théories du complot n'existaient sans doute pas au niveau où sont maintenant à cette époque, ce qui en fait limite un visionnaire sur ce point, c'est vrai.

Mais ça m'a trop rendu mal à l'aise pour que je l'apprécie.

C'est donc un gros raté pour moi.

12/20

Afficher en entier
Histoires de voyages dans le temps

Le voyage dans le temps ! Ces nouvelles sont centrées sur ce thème, dont certaines sur un mode humoristique. Très amusantes à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gollum 2019-09-28T18:00:22+02:00
Marionnettes humaines

La Terre est envahie par des Titans, sournoisement. Sam, sa femme et son père vont tout faire pour se battre contre les envahisseurs. Un livre de s-f qui date un peu, se passant en 2007 mais dans lequel le rideau de fer existe toujours. Malgré ça c’est une aventure palpitante, un combat au début inégal qui heureusement finira bien, mais de justesse. Encore un bon livre de Heinlein.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par al61 2019-10-01T07:05:52+02:00
Les Enfants de Mathusalem

Un ouvrage bien écrit par un auteur classique sur un thème classique. Le texte à vielli mais le tout reste attractif.

Afficher en entier

On parle de Robert Heinlein ici :

Guide de l'âge d'or : les maîtres
2017-02-18T18:35:11+01:00

Dédicaces de Robert Heinlein
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 25 livres

Pocket : 19 livres

LGF - Le Livre de Poche : 14 livres

Gallimard : 9 livres

Terres de Brume : 7 livres

Opta : 6 livres

Robert Laffont : 6 livres

Presses pocket : 4 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode