Livres
558 069
Membres
606 053

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Robyne Max Chavalan

Auteur

479 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par robynemax 2021-02-13T17:53:20+01:00
de

Biographie

« Les gens qui s'ennuient sont des gens ennuyeux » et Robyne Max Chavalan a depuis longtemps décrété qu'elle ne s'ennuierait jamais. Boulimique de livres depuis sa plus tendre enfance et hyperactive, elle a décidé dès l'âge de 12 ans, d'écrire ses propres histoires. Passionnée d'aventures et de mythologies, elle a commencé par la Fantasy avant de se retrouver un peu par hasard dans un concours littéraire New Romance. Concours qu'elle gagnera en 2016 avec plus de 300 000 lectures, lui permettant ainsi de réaliser son rêve et d'être éditée. Le virus de la Romance l'ayant contaminée, elle ne s'arrêtera pas là et publiera (sous deux pseudonymes différents) pas moins de 8 romans que ce soit en maison d'édition ou en autoédition. Ce qui lui plaît dans la romance ? Passer de l'humour coquin au sujet de société sans jamais perdre de vue les valeurs essentielles qu'elle prône telles que générosité et tolérance. Dotée d'un sérieux problème de maladresse, elle se fait régulièrement agresser par ses meubles de maison ou ses coins de fenêtres. Mais heureusement, elle n'en perd jamais le sens de l'humour et a acquis une bonne dose d'autodérision. Mariée et maman de deux filles, elle vit à Bordeaux et vénère le dieu Chocolatine. Si Robyne était une citation, ce serait celle de Sénèque : « Ce n'est parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. »

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
169 lecteurs
Or
298 lecteurs
Argent
188 lecteurs
Bronze
80 lecteurs
Lu aussi
117 lecteurs
Envies
330 lecteurs
En train de lire
14 lecteurs
Pas apprécié
16 lecteurs
PAL
509 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.93/10
Nombre d'évaluations : 301

1 Citations 158 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Robyne Max Chavalan

Sortie France/Français : 2021-08-23

Dernier livre
de Robyne Max Chavalan

Sortie France/Français : 2021-03-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par celudi 2021-04-11T19:03:41+02:00
Organic

Wahou, il faut s'accrocher, cette histoire est prenante et pleine de rebondissements, de suspense. C est de la folie. J ai adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandra-315 2021-04-26T08:45:36+02:00
Miss Egality

Je suis encore à me demander ce qu’il vient de m’arriver ! Cette histoire est pour un moi un coup de cœur, mais alors je ne m’y attendais pas du tout. Est-ce parce que l’histoire est originale, et très bien écrite ? Est-ce parce que les questionnements et convictions d’Isobelle se répercutent et font écho dans mon cerveau ? Est-ce parce que cette merveilleuse jeune femme forte s’accroche jusqu’au bout, et fait preuve d’un courage et d’une résilience énorme ? Est-ce parce Robyn a glissé un petit bout de mon île dans son ouvrage ? Je ne sais pas, sûrement un mélange de tout, mais ce qui est sure c’est qu’il m’a percuté très fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Morgane-198 2021-05-02T13:43:00+02:00
Organic

Mon dieu ce livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azamoon 2021-05-04T17:18:20+02:00
Organic

Je vais être honnête, j’ai acheté ce livre pour le résumé ET la couverture. Mais, déjà, page 10, j’apprends que j’ai été trompée sur la « marchandise ». On ne pouvait pas faire plus éloigné entre le mannequin et la description du personnage. Ce n’est pas grave en soi, mais quand même, ça commence mal. Au final, malgré toutes les qualités du livre, je n’ai pas adhéré. Ce genre de livres n’est peut-être pas juste fait pour moi.

Pour moi, le gros point noir du livre, c’est Isadora, le personnage féminin principal. Elle nous présente deux faces : l’avocate froide, hautaine, implacable qui n’a aucune liberté à cause de son père tyrannique et, à côté, Miss Hyde, une femme débridée qui se libère dans les clubs libertins. J’ai tout de suite su au début que Miss Hyde et moi, ça ne passerait pas. Je l’ai trouvée très flippante. Qui entre par effraction chez quelqu’un et se couche dans son lit pour respirer ses vêtements ? Mais, j’avais de l’espoir dans Maître Isadora Cambor. Malgré son attitude, j’ai éprouvé de la pitié, de la compassion à un moment... Hélas, ça n’a pas duré et plus j’avançais dans ma lecture, plus elle devenait insupportable à mes yeux. Alors, oui, c’est une femme qui en a bavé, qui fait tout ce qu’elle peut pour protéger sa petite sœur. C’est une battante à sa manière. Malheureusement, elle n’a pas gagné ma sympathie à cause de son étrangeté, ses obsessions glauques.

Tristan relève un peu le niveau. Flic infiltré, il est fidèle à son rôle. Il joue le connard, le mec endurci qui n’a peur de rien avec brio... sauf que c’est un peu ce qu’il est au fond à force de côtoyer les pourris du monde. J’ai adoré son personnage. Je l’ai trouvé authentique, pas aussi borderline qu’Isadora même si lui aussi a un sérieux problème. J’ai adoré sa remise en question sur son travail.

Passons à leur relation... malsaine, toxique. J’ai détesté. Déjà, dès le prologue, on nous parle d’attirance entre les deux, mais n’ayant pas pu m’attacher aux personnages en amont, je n’ai rien ressenti à ce moment-là. Et plus j’apprenais à les connaître, pire c’était. Je n’ai pas ressenti l’amour des personnages, juste des émotions négatives. Si seulement il y avait eu un peu plus de douceur, j’aurais peut-être accroché.

Pour ce qui est de l’histoire, j’ai adoré le contexte. Le problème, c’est que je me suis ennuyée pendant une bonne partie du livre. La psychologie des personnages est remarquable, poussée à fond, mais elle prend le pas sur le reste. Je l’ai jugée trop présente, les pensées des personnages tournaient en rond, donnant des longueurs. Quand, enfin, vient le final, le dénouement autour du trafic d’organes, je m’attendais à un peu d’action. Que nenni, c’est coupé.

Alors, bien sûr, je donne l’impression d’avoir détesté de A à Z, ce n’est pas vrai. L’écriture est géniale, percutante. Les sujets abordés sont empreints d’un réalisme écœurant, tendent à faire réfléchir sur le bien, le mal, les frontières morales etc. Quelque part, les personnages sont riches, travaillés. Avec Isadora ça n’a juste pas matché. Je pense que le récit était trop sombre pour moi, trop axé sur la psychologie des personnages et leurs sentiments négatifs. Je sais que ce genre d’histoire plaira, alors si ça ne vous fait pas peur de sombrer avec les personnages, foncez !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lex-2 2021-05-06T11:37:51+02:00
Organic

Je n'ai pas été conquise...

Tout d'abord, la couverture n'est pas représentative. Le personnage ne ressemble pas du tout à ça quand on lit la description...

En ce qui concerne les personnages, bof. Ils semblent autant l'un que l'autre venir d'une autre planète.

L'intrigue au premier abord est intéressant. On parle de trafic d'organe mais au fur et à mesure de la lecture, on oublie ce problème vu qu'on est centré sur les problèmes des personnages...

Les scènes de sexe et de violences sont vraiment le point positif car c'est quasiment le seule moment où ça bouge vraiment...

Malgré tout, il est facile à lire mais manque cruellement de détails...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par violette6989 2021-05-06T13:05:03+02:00
Organic

Isodora Cambor a deux facettes complétement à l’opposé l’un de l’autre. Un avocat et une femme de plaisir le nuit. Elle est brillante mais elle ait son métier que son père l’a forcée mais elle n’a pas le choix car elle a une demi sœur qu’elle veut à tout prix protéger des manigancés de leur père.

Et de l’autre on a Janus Alias Tristan qui est en infiltration pour faire tomber un important trafic d’organes qui a causé la mort de nombreuses personnes dans un club libertin.

C’est la première que je lis un livre de cette auteure, je dois avouer que j’ai beaucoup aimé son écriture qui m’a vraiment transporté dans l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lesplumesensorceleuses 2021-05-12T12:18:30+02:00
Organic

Chronique de Lucie :

https://lesplumesensorceleuses.com/2021/05/12/organic-robyne-maw-chavalan/?fbclid=IwAR3yb5DxNq0dFbGQBhL48NPBNHh0o4DwkaNH7VRJRXNA74QE4p8w1JY8CiM

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nene33 2021-05-16T22:21:55+02:00
Organic

Je ressors mitigée de ce roman. Les personnages y compris secondaires sont très noirs et malsains. La psychologie des 2 héros n'est pas assez travaillée de sorte que leur personnalité manque de nuance. Je n'ai pas réussi à m'attacher à l'héroïne ; trop déséquilibrée pour moi. Certaines actions ou réactions manquent de logique et de cohérence. La relation père/fille aurait mérité d'être approfondie. Des longueurs dans la 1ère partie du roman notamment les réflexions de chacun qui ont bien failli me faire abandonner la lecture. Tout manque de subtilité en fait. Restent le scénario et le suspens et la plume de l'auteure...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par WordsofLove 2021-05-27T16:55:36+02:00
Miss Egality

Nous avons eu la chance d être choisies par Robyne Max Chavalan pour son blog tour.

Je vous avoue que je ne connaissais pas pas cette auteure avant, mais le thème de ce livre m a vraiment parlé, et quel plaisir, merci pour ce service presse!

Isobel pourrait se définir comme « juste » une fille avec un gros cerveau, mais ça c était avant, avant qu elle se lance dans la folle aventure des miss, et qu elle remporte l élection. Caelen lui se définit comme un c*nnard arrogant et le revendique haut et fort, jusqu à sa rencontre avec elle, cette Femini-Miss. Entre croyance et représentation sociale, la communication reste un enjeu afin de trouver un point d égalité, y arriveront-ils malgré leurs différences?

Je vous le disais, je ne connaissais pas la plume de Robyne, cette bévue est réparée. J ai adoré son style, ce livre qui aborde le sujet complexe de l égalitarisme vous emporte mot après mot, page après page, celles-là même que vous tournez sans vous en rendre compte. La double narration porte le rythme qui évolue au fil des émotions d Isobel et de Caelen, ainsi que des nôtres par effet miroir.

Isobel Leroux est une jeune femme de 24 ans, qui a choisi de se prouver ainsi qu aux autres qu on peut être belle et avoir de grandes capacités intellectuelles. En continuant son mémoire de sociologie sur le féminisme, elle devient Demoiselle de France.

J ai tout de suite adoré Isobel, j aime sa vision du monde, la place des uns et des autres sans jugement, mais surtout comment elle arrive à se positionner dans ce monde de paraître, en mettant en avant ses convictions, être la goutte d eau qui fera déborder le vase. Elle transforme le « sois belle et tais toi » en « sois toi et t es belle ». Elle est forte, et brille de l intérieur, c est vraiment une belle personne, une de celle qu on aimerait rencontrer.

Caelen Malchian a un fort caractère, on pourrait mettre cela sur le compte de sa double nationalité (franco-écossaise), mais je ne pense pas que cela influence tant que cela. Ajoutez à cela une plastique façon highlander, et vous avez un Caelen bien arrogant, sûr de sa personne et du pouvoir qu il a sur les autres, notamment sur la gent féminine. Même s'il peut être un vrai c*nnard, bon ok il l est bien souvent, c est le genre de héros que j apprécie, car on sait, on sent, qu il y a quelque chose derrière ce costume qu il ne veut pas quitter. J ai aimé la place que lui donne l auteure, ses mots et ses revendications sur la place et le statut de l homme m ont vraiment touchée, son adage "garde les yeux sur la mer et les pieds sur terre" lui va tellement bien. Attention, hein, il reste Caelen, et je lui aurais bien tanné le cuir par moment, car même si on comprend ses raisons, la forme a autant d importance que le fond.

La rencontre entre Isobel et Caelen est un feu d artifice. J ai adoré comme elle le remet gentillement mais clairement à sa place. Une rencontre sous le signe du feu, un peu comme leur relation. Ils se cherchent et se trouvent façon « feu d artifice ». Quand on pense que tout les oppose mais qu ils se ressemblent plus qu on ne le croit.

L authenticité des personnages est un des éléments que j ai le plus appréciée. J ai eu les yeux humides, mon coeur a joué du tambour, j ai eu des gros mots sur les lèvres, des rires pour les étouffer, sans oublier les moments plus calorifères tout en sensualité.

Les personnages secondaires sont aussi haut en couleur. Je crois que Marie, la sœur d Isobel, a ma préférence...Gare à vous si vous bousculez Isobel ! Leur relation est vraiment pleine et forte, envers et contre tout.

Je ne savais vraiment pas à quoi m attendre avec un sujet sur le système des Miss, et bien voilà, une bonne surprise car même s'il est là, en toile de fond, il n est pas le sujet fondamental. Outre le fait que c est une très belle romance, pour moi ce livre est vraiment une ode à l égalitarisme, via la déconstruction des représentations sociales du clivage femme/homme et de l extrémisme qui s y attache. L auteure a su aborder ce thème assez complexe de façon circonstanciée et éloquente, sans prosélytisme. Le féminisme est un sujet qui me tient à cœur, la place de la femme dans le monde d aujourd hui, mais surtout la liberté de choisir qui on veut être en dehors des représentations sociales sont importantes pour moi, et je remercie l auteure de m avoir apporté ces éléments sur l égalitarisme car en effet, cela s applique aussi aux hommes, même en le sachant (et en l appliquant finalement) le lire m a permis d en prendre conscience dans une autre mesure.

Ce livre vous fera vibrer de différentes façons, je vous assure que vous ne pouvez pas passer à coté de Miss Egality. Peu importe votre niveau de féminisme ou masculinisme, Isobel et Caelen vous mettront des étoiles dans les yeux et des paillettes dans le cœur.

A la lecture du synopsis, je me suis dit une histoire de miss beauté ? ... pourquoi pas. Mais en fait, c est tellement plus que ça !

Isobel est étudiante en sociologie et écrit une thèse sur le féminisme.... elle est brillante (au sens propre et figuré), intelligente et belle. Elle s inscrit au concours de Demoiselle de France par défi et remporte le prix tant convoité...c est là que l adage « sois belle et tais toi » prend tout son sens.

Caelen est entrepreneur, macho, indépendant et refuse de s attacher à une femme. Il est sombre, en colère et arrogant. Tout semble les opposer mais pourtant...

Je me suis plongé dans Miss Egality sans savoir où je mettais les pieds. Je m attendais à une belle romance. Je suis tombée sur une romance géniale ajoutée à un questionnement qui nous suit pendant toute notre lecture : « la place de la femme dans notre société ». L auteure nous expose la vie des « miss » et j avoue qu au delà du glamour, on découvre rapidement les effets néfastes du devant de la scène, l exposition médiatique mais également l image de la femme.

On découvre Isobel qui est plus qu une belle plante et qui m a énormément plu par sa spontanéité, sa révolte face aux clichés et sa détermination à prouver que l on peut être intelligente, instruite et belle.

Face à elle, on trouve le beau et charismatique Caelen, qui m a fait saliver je dois le reconnaître, le mâle alpha dans sa splendeur mais qui est touchant par ses fêlures et qu on a envie de prendre dans ses bras.

Les rencontres Isobel/Caelen sont explosives et j ai adoré ce jeu du « je t aime moi non plus » qui s installe. On sent crépiter le feu entre eux et les scènes de sexe sont à leur image : « explosive ».

Le petit plus est clairement la double narration parce qu on découvre notamment un Caelen plus complexe qu'il n'y paraît et les tumultes de son esprit.

Ce livre m a poussée à m interroger en tant que femme sur l image que l on dégage, nos aspirations, le féminisme qui aujourd hui ne représente pour moi qu un mot un peu fourre-tout et pas toujours très glorieux. J ai trouvé très pertinent l approche de Robyn sur les femmes, leur place dans la société, leurs évolutions (si tant est que l on puisse appeler cela évolution) et je me suis rendue compte que les clichés ont la vie dure, que les stéréotypes aussi et que cela s applique également aux hommes.

Le rôle des médias, la place de la femme dans la société et les manipulations diverses et variées sont bien mis en avant et on évolue dans un univers où tout est apparence mais où la lumière se fait notamment avec des voix comme Isobel.

J ai dévoré ce livre qui m a poussée à réfléchir et dans lequel je me suis identifiée par les prises de positions et la complexité des rôles que l on joue. L auteure nous aborde le féminisme et sa complexité sans nous noyer dans des concepts pompeux... une très belle découverte et une excellente lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par luluetcie 2021-06-13T16:16:19+02:00
Organic

Super histoire même si parfois certains passages paraissaient décousu

J'ai beaucoup aimé ces alter ego

Afficher en entier

Dédicaces de Robyne Max Chavalan
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

La Condamine : 2 livres

Black Ink Editions : 2 livres

Librinova : 2 livres

Hugo Poche : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array