Livres
483 573
Membres
471 087

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Roger Seiter

679 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par MlleAnastasia 2010-08-30T15:37:13+02:00

Biographie

Roger Seiter est né en 1955 à Strasbourg. Historien de formation, il travaille comme scénariste depuis 1989, sur des albums et des séries tels que Après un si long hiver (dessin Roussel, éditions La Nuée Bleue), La Guerre des Rustauds (dessin Camona, éditions La Nuée Bleue), Simplissisimus (dessin Frédéric Pillot, éditions Glénat) ou Coeur de sang (dessin Vincent Bailly, éditions Delcourt). Chez Casterman, il est déjà l'auteur des séries Fog (huit albums parus, dessins Cyril Bonin) Dies Irae et Dark (co-scénarisés par Isabelle Mercier, dessin Max), H.M.S. (dessin Johannès Roussel, trois volumes) et, avec Vincent Wagner, du diptyque Mysteries et de la série Wild River (1 volume paru). Il vit à Strasbourg.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
77 lecteurs
Or
242 lecteurs
Argent
279 lecteurs
Bronze
196 lecteurs
Lu aussi
241 lecteurs
Envies
185 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
9 lecteurs
PAL
49 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.44/10
Nombre d'évaluations : 223

0 Citations 131 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Roger Seiter

Sortie France/Français : 2018-11-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Sir Nigel, Tome 1 : Le Preu du pont de Tilford

Une agréable lecture qui m’a ramené en quelque temps chevaleresque ou les faits d’armes étaient encore salués.

Le scénario emprunté à Sir Arthur Conan Doyle a très bien été adapté dans ce format bande dessinée, les personnages sont attachants et le dessin se prête parfaitement à cette ambiance moyenâgeuse.

Un ouvrage que je recommande chaudement à toute âme qui se pare d’honneur et de gloire.

Afficher en entier
Les colombes du Roi-Soleil, Tome 1 : Les comédiennes de monsieur Racine (BD)

Les colombes du Roi-Soleil en Bd ?!? C'est parfaitement inatendu !

En tout cas, j'ai été séduite par le côté innovant de cette adaptation.

Seul bémol : un peu trop de passages ont été passés sous silence...

Afficher en entier
Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 4: La promesse d'Hortense

Dans ce tome Hortense et Simon traversent milles et Une péripéties dans l’espoir de trouver la liberté pour vivre leur amour. Heureusement, ils croiseront des amis sur le chemin.

Afficher en entier
Les colombes du Roi-Soleil, Tome 1 : Les comédiennes de monsieur Racine (BD)

J'ai bien aimé cette BD, moi qui n'ai pas lu les romans de la série éponyme.

J'aurais apprécié plus d'explications sur le contexte entourant ces demoiselles, car au fond, je ne sais toujours pas pourquoi cette école existe, ni dans quel but elle a été fondée. Peut-être en saurais-je plus plus tard, mais je suis d'avis que cela aurait du être traité d’emblée dans le premier tome.

Si les dessins sont jolis dans leur style aquarelle tout en douceur, il reste que les expressions des visages sont très figés et don, j'ai du mal à suivre les émotions des personnages.

Au final, je dirais que sans être un grand art, la BD donne envie de lire le roman.

Afficher en entier
Sherlock Holmes, tome 2 : Retrouvailles à Strasbourg

Vous connaissez mes vices et Sherlock Holmes en fait partie ! Comment résister à une autre bande dessinée sur mon détective préféré ? Impossible !

Pourtant, j'avais l'impasse sur cette série, le premier album étant la mise en bédé d'un roman que je n'avais pas fort apprécié.

Éliminons d'entrée de jeu ce qui fâche : je n'ai pas aimé la représentation physique que Manunta a faite de Sherlock Holmes, lui dessinant des longs cheveux pas coiffés. Par contre, à la fin de cet album, avec les cheveux recoupés, là j'aime bien !

Autre chose qui me fait froncer les sourcils, c'est la couverture qui reprend une scène qui n'existe pas dans l'album car l'homme avec le manteau brun qui tourne le dos ne menacera pas Holmes d'un révolver mais d'un piolet, cela ne se passera pas sur la place de Strasbourg et Irene Adler ne sera pas présente durant l'affrontement de ces deux hommes puisque ce sera aux chutes de Reichenbach.

Mais revenons à tout ce qui m'a plu dans cette bédé qui commence au moment où Holmes a quitté Londres pour Strasbourg, dans "The Final Problem". Dans le canon holmésien, nos deux amis n'y restaient que le temps d'une nuit, ici, le scénariste reprend cette nuitée à l'hôtel et extrapole de manière convaincante.

Non, que les fans de yaoi se calment, pas de scènes de cul dans la chambre entre les deux hommes, on se calme, ils ne mangent pas de ce pain là, par contre, Holmes va devoir enquêter pour retrouver son ami et il recevra l'aide de LA femme, Irene Adler en personne.

Canoniquement parlant, le scénario se tient, il est plausible, l'enquête et le relevé des indices sont dignes de Sherlock Holmes et sans l'aide d'Irene Adler, il aurait eu plus de mal à s'en sortir.

Les dialogues entre eux sont savoureux, très corrects, et l'amateur de belles courbes aura même droit à la vision d'Irene Adler se déshabillant derrière son paravent, nous faisant l'honneur de nous montrer les courbes de son corps, de ses fesses et d'un morceau de son opulente poitrine…

Mais revenons à des choses moins opulente pour parler du final de l'album qui est réussi, lui aussi, nous offrant une autre vision du duel Moriarty-Holmes qui reste tout aussi plausible que la version racontée par Watson à son agent littéraire Conan Doyle…

Une bédé qu'on lit d'une traite, un scénario sans temps mort, on bouge et on prend énormément de plaisir à suivre Holmes aidé de LA femme, tentant de retrouver ce pauvre Watson, enlevé par les sbires d'un sbire à Moriarty (oui, le petit personnel) et dont on ne sait pas où il est détenu.

Mais pourquoi ne l'avais-je pas acheté plus tôt, cet album ??

Afficher en entier
Histoires extraordinaires d'Edgar Poe, tome 1 : Le scarabée d'or

Adaptation en bande dessinée de la nouvelle d'Edgar Allan Poe. Edgar découvre un scarabée d'or et un ancien parchemin lui révélant l'endroit où serait caché le trésor d'un pirate disparu. L'ensemble est très agréable à lire et très bien illustré.

Afficher en entier
Histoires extraordinaires D'Edgar Poe, tome 2 : Usher

Un excellent second tome! L'intrigue est toujours aussi prenante et les illustrations traduisent parfaitement l'ambiance angoissante et intrigante que l'on ressent au sein de la maison Usher. Le tome en lui-même est une adaptation de trois nouvelles d'Edgar Allan Poe et je trouve que Roger Seiter a effectué un excellent travail en proposant aux lecteurs un second tome très plaisant.

Afficher en entier
Histoires extraordinaires d'Edgard Poe, tome 3 : la mort rouge

Nos héros découvrent la vile de Baltimore et se retrouvent mêlés à une sombre affaire. On retrouve dans ce tome des références aux nouvelles d'Edgar Allan Poe comme le Chat noir, ce qui rend cette série aussi appréciable. On en apprend un peu plus sur les personnages et notamment sur le mystérieux et inquiétant inspecteur Brannan. Les dessins et les couleurs sont toujours aussi en adéquation avec l'intrigue et transmettent au lecteur une sensation de malaise et d'enfermement.

Afficher en entier
Les colombes du Roi-Soleil, Tome 1 : Les comédiennes de monsieur Racine (BD)

Une bonne BD jeunesse, un peu naïve à mon goût, mais je ne pense pas être la lectrice cible. Je ne suis pas fan des dessins (les personnages n'ont pas de nez...), mais j'ai trouvé les personnages attachants et je suis presque curieuse de la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2019-11-24T18:39:29+01:00
L'or de Morrison - tome 1/2

J’étais à fond, au début. Un western, cool, souvent j’aime bien ça, l’ambiance, les tensions, tout ça…

Et puis je n’ai pas été pris à la hauteur de mes espérances.

Le dessin est totalement conventionnel. Pas d’originalité particulière, qui accroche le regard, pas de paysages majestueux qu’on n’aurait pas déjà vu. Même les personnages sont communs et déjà-vus. L’impression de tomber sur une BD de fin 70…

Le scénario n’est pas plus prenant. Assez lourd, conventionnel, convenu… Pas de suspense, un braquage comme il y en a déjà eu plein, des relations comme on en a déjà vu des paquets…

Bref, un tome qui frise le poussiéreux à force d’être classique…

Pas méga emballé.

Afficher en entier

On parle de Roger Seiter ici :

Ambiance noire à Reims
2010-09-27T22:24:24+02:00

Dédicaces de Roger Seiter
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Casterman : 14 livres

Glénat : 9 livres

Editions du Long Bec : 4 livres

Flammarion : 3 livres

La Nuée bleue : 2 livres

EP Média : 2 livres

Le Verger Editeur : 2 livres

Flammarion jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array