Livres
546 561
Membres
582 910

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rozenn Illiano

Auteur

73 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
20 lecteurs
Or
35 lecteurs
Argent
28 lecteurs
Bronze
6 lecteurs
Lu aussi
18 lecteurs
Envies
317 lecteurs
En train de lire
5 lecteurs
Pas apprécié
4 lecteurs
PAL
45 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.12/10
Nombre d'évaluations : 57

0 Citations 55 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Rozenn Illiano

Sortie France/Français : 2020-10-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Codan 2020-08-30T16:52:03+02:00
Le Phare au Corbeau

J'ai découvert ce roman car je suis son autrice sur Instagram, Onirography. Et quand je l’ai vu en traînant dans une librairie, j’ai craqué et je l’ai acheté.

On suit l’héroïne Agathe dans une chasse aux fantômes en Bretagne, chasse qu’elle mène avec son meilleur ami et associé, Isaïah. Les premiers chapitres prennent le temps de poser les personnages et leur façon de procéder : on apprend vite qu’Agathe dispose d’un pouvoir incomplet et qu’Isaïah, s’il a appris comment renvoyer les fantômes, compense son manque de pouvoir par son savoir. Le scénario est assez astucieux car on mêle trois époques différentes au cours de la lecture pour comprendre ce qui s’est passé sur le domaine de Ker ar Bran. Cependant, le scénario est aussi le point faible. Il y a finalement assez peu d’action car beaucoup de retours dans le passé et l’action présente ne donne pas l’impression d’avancer. Qui plus est, l’action est aussi ralentie par un point de style que j’aborderai plus loin.

(suite sur mon blog http://coraliemalhard.fr/index.php/2020/07/10/chronique-le-phare-au-corbeau-rozen-illiano/ )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2020-09-16T20:57:37+02:00
Town, Tome 2 : Oracles

Tout comme le tome 1, j'ai adoré !

Cette fois, on suit un autre personnage, Oxyde, avant la catastrophe. Un personnage très important dans le Grand projet de l'autrice (si j'ai bien tout suivi !) et qui est particulièrement mis en valeur ici.

Son cheminement et sa perpétuelle (re)construction sont travaillés aux petits oignons – comme celles des autres personnages, d'ailleurs. On recroise un personnage du tome 1, également, et j'ai adoré leur relation dans ce roman-ci, car elle n'était pas seulement mentale, comme dans le tome précédent.

L'autrice a une manière d'exploiter les émotions de ses personnages pour toucher au cœur son lectorat. En tout cas, je suis passée par tellement de sensations au cours de ma lecture qu'il m'est impossible d'imaginer quelqu'un ne pas être touché par ses mots.

En fait, j'ai eu l'impression de nager entre émotions poignantes et délicate poésie, entre éclats de douceur et la noirceur la plus terrible. Il y a toujours du Beau, quand je lis un roman de Rozenn Illiano, et d'avance, je suis ravie qu'il m'en reste encore plusieurs à découvrir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2020-09-24T20:39:12+02:00
Town, Tome 3 : Passeurs

Un tome 3 aussi merveilleux que les précédents.

On suit de nouveau Oxyde et la Ville. À la recherche de Lucifer pour retrouver son identité, il découvre l'après, l'état du monde et des survivants.

Qu'est-ce que que l'on fait, quand il faut vraiment tout reconstruire ? Quand le monde doit finalement continuer de tourner ? Comment avancer ?

Il y a de nouveau quelque chose de poétique dans le développement psychologique du personnage principal, dans sa vision du monde malmenée par les événements, par les coups du sort. De même pour les autres personnages, évidemment, mais j'avoue m'être particulièrement attachée à Oxyde – encore plus à la lecture de ce tome.

Et bien sûr, j'adore toujours autant le style d'écriture de l'autrice, immersif, rythmé et incisif quand il le faut.

Autant dire que j'ai commencé le tome 4 dans la foulée !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2020-10-14T06:55:21+02:00
Town, Tome 4 : Clairvoyants

Une fin de saga incroyable, vraiment. Spoiler(cliquez pour révéler)Entre l'enjeu de l'Anaon, le retour de l'Apocalypse, le regain de force des néphilistes, la chasse aux derniers anges agonisants, le future incertain d'Oxyde... J'étais tellement accrochée ! Et, pourtant, je me suis retenue de tout lire d'un coup pour pouvoir savourer ma lecture jusqu'à la dernière page.

En fermant le livre, j'ai vraiment eu l'impression de dire au revoir à des amis de longue date, sans trop savoir quand je pourrais les revoir et c'était un peu la tristesse, surtout après avoir vécu tout ça avec eux. Spoiler(cliquez pour révéler)Parce que bon, l'Apocalypse et la tentative de destruction de la Création, c'est pas rien !

L'univers, les personnages, la plume de l'autrice, tout m'a séduite dans cette saga. Chaque page était un nouvel émerveillement, chaque péripétie une nouvelle dose d'adrénaline et de stress. Parce que bon, on sait très vite que les personnages peuvent mourir à tout instant, que tout ne tient qu'à un fil. Car quand ce ne sont pas les personnages qui meurent, ça peut être leurs liens – ce qui déchire le cœur tout pareil !

Et toujours autant de poésie et de beauté sous la dureté de l'intrigue, de l'univers post-Apocalypse (au sens propre, krkrkr), des thèmes abordés, de l'histoires des personnages...

Tout est maîtrisé et c'est si fascinant d'avancer dans cette saga, page après page, de se glisser aux côtés des personnages et de vivre à travers le style merveilleux de l'autrice les péripéties, les réflexions, les remises en question, les introspections, les douleurs et les peines d'Oxyde.

Vraiment, je ne peux que recommander avec moult enthousiasme cette tétralogie incroyable !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2020-12-08T09:03:03+01:00
Onirophrénie

Eh bien, je crois que c'est pour le moment mon livre préféré de l'autrice.

Ce voyage aux côtés de Lili était tellement incroyable. J'aurais aimé que ça ne se finisse jamais.

Si j'ai autant aimé ce roman, c'est sans doute parce que beaucoup de thèmes abordés entraient en résonnance à un niveau très personnel, et même si je n'étais pas forcément tout le temps d'accord avec les réflexions des personnages, d'ailleurs. Des thèmes assez lourds, sombres, peut-être à ne pas mettre entre toutes les mains, à certains moments de la vie.

Pour changer, j'ai adoré les personnages principaux, j'avais envie de rester avec eux pour tout le temps. Ils m'ont semblé si justes, si nuancés, si humains. Chaque fois que j'ouvrais le livre pour reprendre ma lecture, j'avais l'impression de retrouver de vieux amis, et c'est vraiment quelque chose que je recherche, quand je lis un roman.

L'écriture était toujours aussi génial, aussi belle, poétique, crue parfois, et justes. Certains passages se lisaient comme on regarde des petites pierres précieuses, c'est absolument certain que je vais le relire plusieurs fois !

Ah, et, évidemment, on sent qu'une suite se profile, vu la fin, alors j'ai très très hâte d'avoir la suite ! \o/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2020-12-10T07:57:19+01:00
600 jours d'apocalypse

J'ai beaucoup aimé ce petit hors-série à la série Town. Replonger aux côtés des personnages principaux et marquants de la saga m'a fait beaucoup de bien, mais surtout, vivre quelques heures aux côtés de Lucifer était un complément de lecture vraiment intéressant.

Car son parcours nous est enfin dévoilé dans la nouvelle « Mille Chutes » (la plus volumineuse du recueil), et quel parcours ! J'avais déjà de l'empathie pour lui dans la série originale, car je trouve que l'on sent assez bien qu'il n'est pas juste le monstre de cruauté que les autres perçoivent, et cette nouvelle-ci le confirme. Alors bien sûr, il en a fait, des exactions, il en a pris, des décisions destructrices et égoïstes, mais il y a plus à gratter sous la surface, bien plus. Car, finalement, c'est ici l'histoire d'un ange devenu humain au fil des siècles, terriblement humain.

Au point que j'ai senti un pincement au cœur en arrivant à la fin du récit et que j'ai refermé le livre avec nostalgie. (Heureusement qu'il me reste moult autres œuvres de l'autrice à dévorer !)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2020-12-12T12:06:14+01:00
Miroirs

J’ai été un peu moins charmée par cette nouvelle que par les autres oeuvres de Rozenn Illiano. Pour Sophie Castillo, c’était ma première lecture, alors je ne peux pas me prononcer.

Je pense que ça tient simplement du fait qu’à la fin de ma lecture, j’ai plus de questions que de réponses, même en connaissant l’univers des Marcheurs de rêves, ce qui est assez frustrant, je dois l’avouer. Peut-être également le fait qu’en si peu de pages, j’ai eu du mal à m’attacher aux deux personnages – même si ça a été le cas, juste pas suffisamment à mon goût.

En revanche, j’ai aimé la construction du récit, comme deux lunes montantes qui se croiseraient dans une gerbe de lumière éclatante pour ensuite retourner chacune de leur côté, dans leur histoire. Avancer aux côtés des deux personnages, avoir leur réflexions personnels sur cette entrevue d’une nuit apporte d’ailleurs beaucoup à la nouvelle, sûrement plus que si l’on n’avait eu qu’un « côté » de l’histoire.

L’écriture m’a beaucoup plu, également. Toujours très belle et poétique des deux côtés. Même si l’on ressent la différence de style entre les autrices, je trouve que les deux se marient à merveille – je n’ai pas senti de « décrochage » en passant d’un point de vue à l’autre, en tout cas. J’avais plus la sensation que les styles se complétaient, même.

Pour la forme, j’aurais aimé que la police d’écriture soit un peu plus grande pour le confort de lecture, et que les alinéas soient plus francs, mais ça reste du détail.

Donc un avis un poil mitigé, même si surtout positif, en réalité, sur cette chouette nouvelle, qui m’apparaît d’ailleurs un peu comme une porte d’entrée onirique vers les univers respectifs des autrices. Je guetterai en tout cas les sorties de Sophie et continuerai de lire avec plaisir les livres de Rozenn.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2020-12-22T19:08:19+01:00
Notre-Dame de la mer

Cette nouvelle nous plonge dans le folklore breton avec douceur et nostalgie. On y suit les curieuses découvertes de Nellig, contrainte de garder la maison de sa grand-mère tout juste hospitalisée. Un incident somme toute banal... si une fois sur place, la mer ne l'appelait pas, s'il ne lui était pas déjà arrivé un étrange événement près de l'océan.

La plume de l'autrice charrie toujours cette merveilleuse beauté tantôt mélancolique, tantôt poétique. C'est une histoire de perte, de malédiction, de lâcher prise, d'acceptation. Le cheminement psychique du personnage principal est développé avec justesse et, comme pour les autres romans de l'autrice, j'ai eu du mal à refermer le livre, car j'aurais voulu rester à ses côtés un peu plus longtemps.

Une petite pépite que je vous recommande chaudement, donc.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2021-02-04T04:39:47+01:00
Érèbe

Et c'est un nouveau coup de cœur parmi les œuvres de Rozenn Illiano !

Pas sûre de trouver les bons mots pour expliquer tout ce qui m'a plu dans ce livre. (Indice : tout.)

D'abord, l'ambiance, je crois. La neige, le froid, la ville, la pluie, le cirque, la nature, le château, le lac gelé, le jardin d'hiver, les grandes ou petites demeures mansardées dont le bois craque. Dans chaque nouveau tableau que révélait le roman, je me sentais toujours émerveillée de ce que je découvrais. J'avais à la fois envie que l'histoire se poursuive, et peu envie de quitter les lieux.

Les personnages, ensuite. Même si Eliott m'a un poil fait grincer des dents, parfois (pour des raisons que je n'évoquerai pas, sinon spoil), j'ai beaucoup aimé suivre ses péripéties, mais plus encore celles de Lisbeth, avec qui j'ai mieux réussi à m'identifier. Leurs relations à eux-mêmes, aux autres et au monde est écrit avec beaucoup de justesse, de poésie brute, d'émotions. C'est chaque fois un plaisir de voir leur évolution, de deviner si tout se passera comme on s'y attend ou non.

L'histoire, enfin... À la fois douce, mais jamais lente, sublimée par une plume toujours merveilleuse et maîtrisée. Les enjeux se déroulent petit à petit, tout comme les conflits entre les protagonistes. Tout paraît ciselé à la perfection, tout s'emboîte pile quand il faut, comme il faut, et le dosage questions-réponses m'a paru impeccable. À la fin de chaque chapitre, j'avais envie de poursuivre, de savoir, de secouer certains personnages pour qu'ils révèlent enfin leurs secrets.

Bref, une merveilleuse lecture et un livre que je relirai très certainement et que je recommande très très chaleureusement.

À noter qu'il existe une version deluxe, magnifique objet-livre à la couverture toute douce, qui ajoute encore plus à la magie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_Williams 2021-03-29T00:24:32+02:00
Le Rêve du Prunellier

J'ai vraiment beaucoup aimé ce recueil. Entre la galerie d'illustrations et les différentes nouvelles, j'ai été servie. J'ai eu un petit coup de cœur pour La Forêt d'Adria et D'hiver et d'ombres, dont le personnage de Layelis m'a beaucoup intrigué et intéressé.

Les nouvelles s'enchaînent vraiment bien et il y a vraiment une belle cohérence entre elles ; pour les amoureux·es de fix-up, c'est une vraie merveille.

Afficher en entier

Dédicaces de Rozenn Illiano
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

OniroProds : 5 livres

Edition Unseelie : 2 livres

Auto-Edition : 1 livre

Critic : 1 livre

Editions MiC_MaC : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array