Livres
506 161
Membres
514 122

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ruta Sepetys

2 722 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par chacha06 2012-02-13T19:20:16+01:00

Biographie

Ruta Sepetys est née d'un père réfugie lituanien.Elle est née dans le Michigan où elle a été élevée dans l'amour de la musique et des livres par une famille d'artistes. Elle étudie la finance internationale et vit quelque temps en Europe (Paris). Puis elle part pour Los Angeles afin de travailler dans l'industrie de la musique. Aujourd'hui mariée, elle vit dans le Tennessee, à Nashville, avec sa famille.

En 2011, elle publie son premier roman "Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre".

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 240 lecteurs
Or
1 038 lecteurs
Argent
459 lecteurs
Bronze
213 lecteurs
Lu aussi
215 lecteurs
Envies
3 292 lecteurs
En train de lire
70 lecteurs
Pas apprécié
27 lecteurs
PAL
940 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.74/10
Nombre d'évaluations : 1 125

1 Citations 685 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Ruta Sepetys

Sortie France/Français : 2020-03-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Prilla 2020-05-03T14:59:27+02:00
Hôtel Castellana

J'avais lu une autre fiction historique de Ruta Sepetys, [i]Tout ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre[/i], et j'avais beaucoup apprécié ma lecture. Ici, je suis un peu moins emballée, même si j'ai tout de même passé un bon moment.

L'intrigue se passe ici dans l'Espagne des années 50, sous Franco. Les chemins d'un adolescent américain, issu d'une famille aisé, et d'une jeune fille travaillant dans l'hôtel où il réside vont se croiser et se mêler très rapidement. De nombreux mystères les entourent en même temps que leur relation évolue.

Je ne suis pas très familière avec l'histoire espagnole, mais je pense que Ruta Sepetys a encore une fois fait un bon travail pour retranscrire correctement les faits historiques et l'atmosphère de l'époque. J'ai senti qu'il y a eu un gros travail de recherche fait en amont pour rester fidèle à l'histoire du pays tout en incorporant des éléments de fiction. Cela a été très instructif sur ce point là, j'ai appris beaucoup sur le pays pendant cette époque. L'auteure met ici en avant les différents problèmes qui existent dans le pays et comment différentes personnes vivent dans cette atmosphère. Le côté historique est un gros point fort du roman.

J'ai moins accroché au côté romance du livre. Je ne saurais pas très bien expliquer pourquoi, car elle me semble plutôt réaliste et cohérente avec les faits. Mais j'ai eu un peu de mal à y croire, à croire à la sincérité des personnages entre eux. Les différents personnages sont pourtant intéressants et montrent différents points de vue sur un même événement. J'ai aimé cette diversité, mais j'étais parfois un peu perdue entre les différents personnages américains. J'ai eu un peu de mal à différencier quelques personnages. Les personnages espagnoles ne se dévoilent que petit à petit, ne s'ouvrant à Daniel que par morceaux, toujours sur leur garde. C'est un point que je trouve intéressant et qui encore une fois montre bien l'impact que le régime de Franco a pu avoir sur les relations entre les gens et sur les comportements.

Il y a plusieurs intrigues qui s'entremêlent, et au final j'ai trouvé que, bien qu'elles soient toutes résolues et qu'elles aient toutes à peu près la même attention, elles auraient pu être plus poussées, plus détaillées. Certains points m'ont semblé manquer de profondeur et d'explications, notamment concernant le business de la famille de Daniel, ou sur Rafa. La fin m'a également un peu déçue. C'est certes la fin que le lecteur peut vouloir, je ne l'ai pas trouvée très travaillée, et un peu trop rapide et facile. Elle laisse aussi sur un gros point d'interrogation, et bien que je pense que ce soit le but, j'ai fini frustrée, pensant qu'il me manquait des pages !

En bref, Hôtel Castellana est une romance historique que je trouve intéressante pour son côté historique bien recherché et retranscris, mais qui me laisse un peu frustrée car j'aurais aimé allé plus en détail dans plusieurs points.

Afficher en entier
Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

J'ai trouvé qu'il y avait peu d'actions. Les péripéties sont longues. Le livre parle de la guerre et des conséquences de celle-ci sur les habitants. Ainsi, il est impossible de vouloir lire ce livre à la légère. Il est touchant et déstabilisant, mais surtout sombre. C'est peut-être ce que j'ai moins aimé, car je préfère lire des livres pour me détendre et rire plutôt que d'être plongée dans des événements choquants et perturbants. Aussi, il me semble que la fin cesse rapidement alors que j'aurais voulu savoir comment la guerre se termine et comment les personnages réussissent à s'échapper. Malgré tout, les héros du livre sont attachants et inspirants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2020-05-09T22:21:34+02:00
Hôtel Castellana

Encore un excellent livre de Ruta Sepetys.

Toujours des belles histoires, émouvantes et enrichissantes qui nous font découvrir des périodes poignantes de l'Histoire ! Et inévitablement, comme pour chacun de ses romans, je verse une petite larme en lisant les dernières pages de son livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blacko225 2020-05-12T23:18:34+02:00
Le Sel de nos larmes

Il vous prend aux tripes c'est une perle

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnneSoH 2020-05-19T16:54:21+02:00
Hôtel Castellana

Comme tous les Ruta Sepetys, celui-ci est un vrai coup de coeur ! J'adore la façon de l'auteur de nous parler d'événements réels par le biais d'une fiction. Le livre se lit très facilement, la plume est fluide contrairement à certains témoignages qui peuvent être plus durs à appréhender pour les plus jeunes par exemple. Là tout le monde peut s'y retrouver et se plonger dans cette époque particulière d'après-guerre sous un régime fasciste.

Chaque personnage est différent et apporte une vision différente ou complémentaire de cette période. On alterne entre joie, peur, questionnement, tristesse et espoir.

Ruta Sepetys est une autrice que je conseille vraiment à tout le monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pauline08 2020-05-20T11:22:42+02:00
Hôtel Castellana

Encore un merveilleux livre de cette auteure !! Ce qui est bleffant, c'est le contexte historique de l'histoire.

Je n'avais jamais lu de livre sur l'Espagne de Franco, et puis je ne m'y étais jamais vraiment intéressée. Ce livre est donc un moyen d'apprendre pas mal de chose sur cette période. J'ai adorée voir l'Espagne à travers Daniel en imaginant à quoi ressemble toutes ces photos. Certains passages du livre qui parlent du régime de franco sont très puissants et bouleversants, c'est dans ces moments que j'ai adoré ce livre.

Malheureusement le reste de l'histoire pas à la hauteur . La fin m'a un peu déçu, c'est un peu bête à dire mais tout se finit trop bien. Ana n'est pas très attachante et certains des autres personnages ne sont pas très important et viennent brouiller l'histoire.

C'est dommage, avec tout le travail de recherche que l'auteure a mené ce livre aurait vraiment pu être parfait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tichousmile 2020-05-25T18:04:08+02:00
Hôtel Castellana

Le pitch: un roman choral, des destins croisés dans l'Espagne franquiste avec tout ce qu'elle comportait d'oppression, de répression, d'atteinte à la liberté. On suit particulièrement la vie de deux personnages: celle d'Ana, femme de chambre dans le somptueux hôtel Castellana qui vit avec son frère et sa soeur dans un quartier pauvre de Madrid; et Daniel, fils d'un riche négociant en pétrole américain qui est en visite à Madrid et loge à l'hôtel. Deux personnages, deux familles qui vont se rencontrer avec deux visions différentes de l'Espagne cette année-là.En intrigue, ajoutons de mystérieuses morts d'enfants, un orphelinat plutôt louche, et l'ombre des silhouettes de la guardia civil qui rôde.

C'est bien ?

Ce roman est une histoire d'amour avant-tout, je ne spoile rien en disant que la rencontre entre Ana et Daniel va tout changer. Elle a grandi dans une Espagne fasciste, ne connaît pas la liberté, travaille ardemment pour nourrir sa famille. Lui, est un vrai américain fortuné, sans contraintes, passionné par la photographie et curieux de ce monde qu'il ne connait que par les clichés ou par les souvenirs d'avant-guerre de sa mère d'origine espagnole. Ils vont apprendre à se connaître et à s'apprécier malgré leurs différence au sein de cet hôtel où elle travaille et où il loge.

Autour d'eux, l'autrice dépeint à merveille l'Espagne de cette année-là : la répression par les gardes de Franco, la corrida et les toreros, les chaperons pour les femmes, l'image des Américains jugés dépravés, la pauvreté, la dictature, le poids de l'Eglise, la violence contre les Républicains...

Elle évoque aussi les secrets de famille: la maladie, la naissance, les violences, la jalousie, les lettres de menaces et un terrible secret qui entoure les enfants de l'orphelinat où travaille la cousine d'Ana (qui est d'ailleurs explicité à la fin du livre).

C'est un roman captivant et envoûtant qui nous émerveille par sa capacité à nous transporter dans une atmosphère et une ambiance. On se croit à Madrid, au coin d'un restaurant, dans le parc du Retiro. C'est tellement documenté, tellement réel. Je ne peux que recommander cette histoire où chaque personnage nous fait retenir notre souffle, chaque indice laissé nous tient en haleine. J'ai tout aimé: les paragraphes extraits de journaux d'actualité, l'importance donnée à la photographie et à l'art, les descriptions des rues de Madrid et des costumes, la romance omniprésente sans être mièvre et l'intrigue qui monte de page en page, l'atroce vérité qu'on devine et qui devient sujet de lutte des personnages.

C'est un roman historique émouvant qui met en lumière les horreurs de la guerre avec délicatesse. Bravo!

Si vous êtes sériephile: Ambiance Grand Hôtel et Chicas del cable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cababip 2020-05-26T11:35:17+02:00
Big Easy

Big Easy c'est l'histoire de Josie fille de prostituée qui rêve d'université et nouveaux horizons, loin de la Nouvelle-Orléans.

Big Easy, c'est une lecture touchante, qui vous touche en plein cœur alors que vous ne vous y attendiez pas forcément.

Je ne suis pas surprise d'avoir beaucoup apprécié ce roman, tout simplement parce qu'il est écrit par la sublime plume de Ruta Sepetys qui ne cesse de me plaire, à chaque fois que je me plonge tête baissée dans un de ses romans.

J'avoue avoir mis un peu de temps à m'imprégner du contexte, il m'aura fallu je pense une centaine de pages pour me sentir vraiment aux côtés de Jo. J'ai aimé évoluer à ses côtés, dans ce monde précaire, dans ce Quartier Français qui n'a rien d'attirant. L'autrice nous montre sans réserve la dure vie de ces hommes et de ces femmes qui vivent dans la précarité, malgré eux. Tout simplement car ils sont nés au mauvais endroit au mauvais moment.

Nous faisons également la rencontre de Patrick que j'ai juste adoré, du début à la fin. C'est un personnage terriblement attachant, même si j'ai percé son secret très vite (trop vite à mon goût). Puis il y a Jesse, ce garçon énigmatique, drôle par sa désinvolture et son assurance en toute épreuve.

Josie doit faire face à bon nombre d'imprévus, et tout n'est pas toujours rose. Il y a parfois ces alés de la vie qui vous font bondir, sortir de vos gonds et vous tirent sans réserve les larmes de vos yeux.

Sans nul doute je recommanderai encore et encore Big Easy, juste pour rencontrer Josie, cette jeune femme admirable, née dans un milieu qui l'emprisonne, malgré elle. Et observer son envol durant tout le livre et tout simplement merveilleux.

Afficher en entier
Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

Pour ce livre, je divise mon avis en deux.

Dans un premier temps, parlons du sujet. Ce roman est basé sur des évènements véridiques, en dépit du fait que les personnage principaux, soit Lina et sa famille, soient fictifs. Il est question des mouvements de déportations orchestrés par les soviétiques de l'ancienne URSS lorsqu'ils envahirent les trois petits pays baltes. Nous suivons une adolescente Lina Vilkas, ses parents et son frère Jonas, des Lituaniens. Raflés en pleine nuit, ils sont ensuite expédiés en train durant un mois jusqu'en URSS dans un camp de travail. Le roman nous dépeint l'horreur que les déportés ont vécu, de leur déshumanisation, de leur humiliation et de leur déracinement. C,est aussi le récit de leur adaptation, de leur courage collectif et de leur résistance. C'est un drame humain qui a malheureusement été passé sous silence très longtemps et qui, par ailleurs, pour la québecoise que je suis, c'est un pan de l'histoire de la deuxième guerre que nous n'avions pas vu en cours d'Histoire. Pourtant, ç'aurait été pertinent d'en savoir plus et ce d'autant plus que la 2e Guerre Mondiale est souvent abordée dans les cours d'Histoire. Une chose est sure, c'est toujours malaisant de constater que sa propre culture historique souffre de lacunes. heureusement que les livres offrent une belle tribune à l'Histoire.

Dans un second temps, parlons du livre en lui-même. Le récit est construit en parallèle, alternant le présent de la déportation et le passé de paix en Littuanie de la famille Vilkas. On nous offre dès le début la carte illustrant l’ampleur du voyage qu'ils ont fait, la distance incroyable qu'ils ont parcourus. Certains pourraient y voir là un "spoiler", mais personnellement, ça ne m'a pas déranger. Après tout, c'est le "comment" qui est intéressant et non le "où". Ceci-dit, le récit, même s'il est intéressant et révoltant, manque aussi de fluidité. "Lina" ne m'a pas semblé plus sympathique qu'il faut, sans l'avoir détestée. Ce n'est simplement pas un personnage qui m'a marqué, je ne passerai pas des lignes à chercher le pourquoi du pourquoi. La narration avait parfois une certaine poésie. Et on se demandera jusqu'à la fin "pourquoi" les Vilkas étaient-ils désignés pour cette déportation?

Dans l'ensemble, je dois dire que sans avoir été transcendée par le récit, je peux dire que j'en sors informée. Je dirais que c,est là sa plus grande qualité. Après tout, forcer le mélodrame sur un drame réel serait à mon sens un mauvais gout. Alors j'apprécie la touche sobre de l'autrice.

Un bon roman qui a le mérite de nous instruire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ENNAEJ 2020-05-31T17:00:54+02:00
Hôtel Castellana

Comme d'habitude, je ne suis jamais déçue par Ruta Sepetys, mon auteure préférée !!

Ce livre est génial

Vaut tout à fait son prix car je le relirais sûrement de nombreuses fois

Afficher en entier

On parle de Ruta Sepetys ici :

Dédicaces de Ruta Sepetys
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard Jeunesse : 4 livres

Gallimard : 3 livres

Penguin Books Ltd : 1 livre

Philomel Books : 1 livre

Viking Books : 1 livre

Editions Philomel Books : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array