Livres
472 297
Membres
444 354

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ryouji Minagawa

54 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

MangaShōnenAventureSeinenFantastiqueArmsCombatsArmesSurnaturelCow-boysWesternAction
ajouté par Madame-la-Duchesse 2012-03-22T22:43:49+01:00

Biographie

Ryouji Minagawa est né à Tokyo. Il fait ses débuts avec "Heaven" dans le "Weekly Shonen Sunday" de l'éditeur Kôdansha. Son premier gros succès public s'intitule "Spriggan", un manga qui sera publié entre 1991 et 1996, toujours dans le "Sunday", et qui prendra fin après 11 tomes. Après "KYO", et un intermède avec un one shot (histoire en un seul volume), il commence à dessiner "ARMS" en 1997, et y mettra un terme en 2002 avec le volume 22.

A la vue du découpage très cinématographique de ses mangas, on ne s'étonnera pas d'apprendre que Ryouji Minagawa est un grand consommateur de DVD et un fan de jeux vidéo.

"Spriggan" a donné lieu à une adaptation en long métrage d'animation, long métrage qui a fait le tour du monde des salles de cinéma et qui a été accueilli avec la même ferveur que le furent "Akira" et "Ghost in the Shell" en leur temps.

Quant à "ARMS", depuis plus d'un an, son adaptation en série d'animation télévisée se poursuit au rythme d'un épisode par semaine. Dotée d'une animation de très haute qualité pour une production de ce format, le dessin animé "ARMS" est d'ores et déjà un succès public et critique.

On retiendra aussi que, pour son manga "ARMS", l'auteur a reçu le prix Shôgakukan (44e édition).

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
48 lecteurs
Or
102 lecteurs
Argent
107 lecteurs
Bronze
39 lecteurs
Lu aussi
88 lecteurs
Envies
25 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
6 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.33/10
Nombre d'évaluations : 7

0 Citations 18 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Ryouji Minagawa

Sortie Poche France/Français : 2017-02-15

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Madame-la-Duchesse 2015-03-23T15:40:56+01:00
Peace Maker, tome 6

Ce tome est extra! J'adore ce manga! il nous offre un très bon moment!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Madame-la-Duchesse 2015-03-23T15:41:28+01:00
Peace Maker, tome 7

Extra encore une fois! j'adore le style de dessin, il est originale!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ajcerise 2016-03-03T19:39:25+01:00
Peace Maker, tome 1

Un western très bien mené avec une intrigue très prenante ! Du gentil et du méchant mais le scénario a quelque chose d'envoûtant !

On veut en savoir plus !

Les dessins sont très bien :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ajcerise 2016-03-15T21:06:43+01:00
Peace Maker, tome 2

Une suite qui permet de rentrer dans le détails des personnages ! J'adore Hope !

Le scénario est bien écrit et les dessins sont très beaux, on se laisse porter par cette histoire :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ajcerise 2016-03-26T14:33:33+01:00
Peace Maker, tome 3

Des graphismes toujours aussi beaux : notamment la ville en ruine qui est époustouflante !

L'ambiance champ de bataille est bien amenée !

Les prochains tomes semblent très prometteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ajcerise 2016-03-28T17:16:22+02:00
Peace Maker, tome 4

Une fois de plus un tome exceptionnel de part la qualité des personnages et leur exploitation : Le parfumeur noir est un personnage énigmatique au passé tumultueux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ajcerise 2016-03-28T19:22:37+02:00
Peace Maker, tome 5

Des surprises et de l'action pour ce tome bien mené !

Des graphismes toujours aussi beaux !

La suite promet d'être très intéressante !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ajcerise 2016-07-07T23:07:43+02:00
Peace Maker, tome 6

Un tome très prenant ! L'action est bien présente, il y a du suspense et des révélations ! A suivre :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-01T21:00:43+01:00
Peace Maker, tome 1

La critique disait que c'était un seinen musclé absolument jouissif et, bien qu'il me faille plus pour me faire jouir (on parle bien de littérature, je vous jure), j'ai tout de même passé un agréable moment avec ce manga à la sauce western.

Pour ceux qui ne sont pas amateurs de mangas dans l'âme, un seinen est un manga pour jeune homme de 15 à 30 ans.

Hope Emerson est une jeune homme affamé, avec un air un peu bête, et transportant dans son sac un magnifique Colt Single Action Army, appelé aussi un « pacificateur » mais qui refuse de s'en servir pour tuer des innocents.

À première vue, tout le monde prend Hope Emerson pour un guignol, un mec qui ne sait pas se servir d'une arme, mais si, il peut le faire ! Yes, he can ! Par contre, par dans des duels pour gagner de l'argent, mais pour tuer des bandits et des salopards.

Un Lucky Luke sans cheval, sans cigarette, sans Rantanplan et sans les Dalton, mais Hope tire aussi vite que lui, bien que pas plus vite que son ombre.

Si l'auteur reprend les codes du western spaghetti, il les mets à sa sauce et sans les pâtes, je dirais car bien que nous ayons des gens qui voyagent dans des attelages tirés par des chevaux (y aurait-il un magaka qui sache dessiner les chevaux correctement et les traits d'attelage aussi ??), les villes sont construites en dur et nous n'avons donc pas le charme des maisons en planches de nos bons vieux western.

Exit aussi les cow-boys juchés sur leurs selle, montant leurs fidèles destrier. Par contre, nous avons des bandits, les « Crimson Executers » au look assez étrange : un géant maniant avec aisance une mitrailleuse, qu'on vient de l'inventer, apparemment puisque Hope Emerson n'en avait jamais vue (Gatling en inventa une en 1862, mais a la taille d'un petit canon et il y avait aussi les Nordenfeldt et Gardner en 1880, en autre, mais pas aussi épurée que celle du manga), ou un grand type aux yeux qui font peur et entièrement recouvert d'une protection contre les balles.

Autre bizarrerie, il ne semble pas y avoir de shérif ou de police dans les villes car je n'ai pas vu l'ombre d'une étoile. Étrange…

Les dessins sont corrects, hormis les chevaux et certains visages qui laissent à désirer et à chaque méthode de tir nouvelle, on nous explique son nom et la manière dont elle est exécutée, ce qui donne plus de réalisme à la chose.

Les dialogues sont assez drôles, avec, notés en tout petit sous le dialogues, comme si on les avait ajouté après.

On a du mystère avec la tuerie entière dans le village de Faden, dont Nicola, petite fille, semble être l'unique survivante (on en apprendra plus sur elle au fil des pages), le souffle de la future grande aventure à la fin de ce premier tome, de l'humour, un personnage principal qui a tout du looser qui ne sait pas garder 1$ sur lui, ni jouer au cartes, qui ne donne pas non plus l'impression que c'est un excellent tireur car il ne la ramène pas.

Une belle découverte que je compte poursuivre avec les tomes suivants, ne devant pas attendre deux mois pour lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-01T21:01:18+01:00
Peace Maker, tome 2

Avec beaucoup de retard je viens de découvrir la suite des aventures de Hope Emerson, un tireur émérite et de ses deux compagnons de route : Kyle Palmer, l'intello et Beat Gabriel, un tireur tout aussi excellent que Hope.

Sans oublier la petite Nicola Crimson, fille du chef des Crimson Executer, recherchée par les membres de sa "famille" depuis qu'elle a pris la fuite et qu'elle est protégée par Hope Emerson et ses deux amis.

On commence par un voyage mouvementé à bord de ce qui ressemble furieusement à un transatlantique (et je ne sais pas vraiment en quelle époque nous sommes) en direction de Tarkus.

Pas le temps de se reposer, ça fuse de partout avec le Crimson Executer qui veut faire sauter le paquebot. Va falloir toute l'ingéniosité de Kyle et l'adresse au tir de Hope et de Beat pour en venir à bout et terminer façon croisière s'amuse, enfin !

Le pays de tarkus a tout du Moyen-Orient de par la physionomie de ses habitants et de leur habillements. Et si on pensait se reposer un peu, c'est rappé de nouveau !

Ce deuxième tome met en avant du suspense et des tirs de fous, réalisés à pleine vitesse dans une des premières voitures Ford ou sur une motocycle qui commence par "Harley"...

Bon, on va me la faire à moi, c'est tout bonnement impossible de ne jamais rater ses cibles quand on fonce à toute berzingue, mais on n'est pas ici pour le réalisme des choses mais plus pour le fun et passer un bon moment en faisant parler la poudre.

On a des mystères, de l'action, de la morve de gamine qui coule de partout, des magouilles, un assassinat qui a tout de politique et sans doute une injustice quand au coupable présumé.

Ma foi, je passe un bon moment avec nos tireurs professionnels, j'apprécie les personnages principaux, leurs côtés sombre héros et j'ai bien envie de savoir ce qui va leur arriver dans l'avenir.

Verdict ? Je continue la série !

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Dédicaces de Ryouji Minagawa
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Kana : 22 livres

Glénat : 14 livres

Shûeisha : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode