Livres
494 869
Membres
493 466

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ryōsuke Takeuchi

611 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Gabichou 2014-07-25T20:11:31+02:00
de

Biographie

Ryōsuke Takeuchi (竹内 良輔, Takeuchi Ryōsuke), born November 20, 1980 in Awaji Island, Hyōgo, is a Japanese manga artist, the writer of ST&RS in collaboration with illustrator Masaru Miyokawa.

He was the former assistant of Kei Kawano, Yukinori Kawaguchi and Teppei Fukushima, creators and authors of the series GRAND SLAM, Hoopmen and Samurai Usagi respectively.

Takeuchi's favorite series include Uchū Kyōdai, Level E and Spirit of Wonder.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
322 lecteurs
Or
476 lecteurs
Argent
257 lecteurs
Bronze
128 lecteurs
Lu aussi
151 lecteurs
Envies
433 lecteurs
En train de lire
3 lecteurs
Pas apprécié
2 lecteurs
PAL
147 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.15/10
Nombre d'évaluations : 468

0 Citations 196 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Ryōsuke Takeuchi

Sortie Poche France/Français : 2020-04-03

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Hillja 2020-01-18T11:32:32+01:00
Moriarty, Tome 1

Un premier tome par moments confus, surtout au début (qui est qui ?), relatant d'abord l'enfance curieuse du grand méchant des histoires de « Sherlock Holmes » (je ne m'étais jamais interrogée sur son passé) et plaçant la lutte des classes au cœur de ses agissements. L'histoire est prenante, elle honore la justice prônée par le « vigilantism », très à la mode dans les séries télévisées. On est loin de la réalité du personnage original, mais ça ne fonctionne pas trop mal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2020-01-18T11:43:17+01:00
Moriarty, Tome 2

(Je remercie celui qui a eu le bon goût de rectifier l'orthographe du nom du colonel Moran chez Kana.)

Ce deuxième tome est la continuation directe de ce qui s'est passé dans le précédent, puisque les actions du volume 1 ont des répercussions dans celui-ci ; ce soin dans la cohérence me plaît bien. Cependant, l'apparition de Sherlock Holmes (ultra séduisant), Watson, Lestrade et Mme Hudson m'inquiète un peu, ce sont là des personnages qui peuvent potentiellement éclipser les (anti-) héros que sont Moriarty et Cie. J'espère que le manga ne va pas changer de voie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2020-01-18T12:04:19+01:00
Moriarty, Tome 3

Un troisième tome scindé en deux qui dans sa première partie a pour héros Sherlock Holmes — lequel enquête sur un meurtre pensé par Moriarty, qu'on ne voit pas — ; et qui, ensuite, met à l'honneur Moriarty et sa clique dans une histoire si ignoble qu'elle mérite bien la pastille « pour public averti ».

Ce volume vient confirmer que tous les personnages principaux de ce manga sont des justiciers, employant certes des moyens divers pour atteindre leur objectif. Le refus du manichéisme total est intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2020-01-29T19:23:11+01:00
Moriarty, Tome 4

Un tome une nouvelle fois décentré, qui snobe Moriarty pour s'intéresser au passé du colonel Moran, personnage assez peu remarquable dans ce manga alors que son homologue littéraire est captivant. J'ai du reste l'impression qu'il faut connaître les œuvres originales ayant inspiré cette série (celles de Conan Doyle et celles de Ian Fleming) pour comprendre correctement ce qui s'y passe (notamment l'apparition de Mycroft Holmes et les origines du MI6). J'ai eu un regain d'intérêt vers la fin du volume puisqu'un duel y est annoncé entre Sherlock et William.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2020-01-29T19:38:55+01:00
Moriarty, Tome 5

Le défi opposant Sherlock et William retombe comme un soufflé et laisse vite place à un épisode centré sur le personnage fascinant d'Irene Adler, femme fatale par excellence, qui dans ce manga n'est en fait qu'une simple actrice trop enjouée ; d'ailleurs, les pages la mettant en scène avec Sherlock font très shōjo. Pour le reste, je n'avais jusqu'à présent pas saisi que les trois frères Moriarty formaient ensemble le fameux et dangereux James Moriarty — c'est intelligent (c'est le seul passage remarquable de ce tome).

À noter que la traduction est de pire en pire, il y a des répétitions désagréables et des erreurs de pronoms (ce n'est pas une coquille excusable).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2020-01-29T20:16:40+01:00
Moriarty, Tome 6

Ce sixième tome met enfin à l'honneur (pour quelques pages) le personnage le plus fascinant, le plus séduisant, à savoir : Albert. Il a cette aura envoûtante que les autres n'ont pas, ou pas entièrement. En fait, toutes les figures empruntées à Conan Doyle sont distordues, déformées par les mangakas — Sherlock notamment, qui est d'une balourdise insupportable.

L'intrigue atteint les sommets de l'absurdité avec cette histoire de document secret selon lequel le Royaume-Uni aurait ourdi la Révolution française (le faible Robespierre serait en fait un Anglais de génie...) et trouve son acmé dans la dernière page, qui a réussi à m'arracher un ricanement grossier : jamais une révélation n'aura été aussi grotesque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auchama 2020-02-07T10:25:03+01:00
Moriarty, Tome 2

Je n'avais pas prévu de lire tout de suite le tome 2, n'étant pas une adepte des mangas. Mes enfants de 3 et 2 ans en ont décidé autrement en le commandant par "inadvertance" sur ma liseuse (oui, maintenant j'y ai mis un code de déverrouillage!). Finalement, j'ai apprécié poursuivre les aventures de Moriarty (chers amis Booknautes, vous avez eu un bon pressentiment en me le conseillant) et en savoir un peu plus sur ces plans pour Londres. J'aime vraiment l'idée de suivre les personnages de Conan Doyle, d'une autre manière, un autre format, et avec un autre point de vue, celui de Moriarty. Et tout cela se prête finalement vraiment bien au manga. Et Sherlock fait enfin sa première apparition !!! Si je devais regretter quelque chose, c'est justement le format, lu en 20 minutes, ce qui est beaucoup trop court lorsque la lecture est véritablement sympathique. Je me lancerai avec beaucoup moins d'hésitation dans les tomes suivants, c'est certain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nocturis 2020-02-09T14:59:44+01:00
Moriarty, Tome 5

Clôture de l'enquête mettant en compétition Sherlock et Moriarty. Il ressort que Sherlock joue dans les règles alors que William, pour faire accuser le coupable, se permet quelques déviations...discutables.

On découvre ensuite un nouveau personnage qui est tout aussi important pour l'univers de Sherlock Holmes: Irène Adler.

Je n'étais pas fan du personnage après l'épisode sur Buckingham dans la série de la BBC et c'est justement cette histoire que l'on découvre.

Actrice très enjouée et manipulatrice, le personnage est un peu moins énervant mais la tournure des chapitres (surtout les passages entre elle et Sherlock) font plus shôjo que shônen.

Son histoire n'est pas encore terminée, les négociations n'ayant pas encore débuté.

A voir comment cette histoire de document dérobé va finalement se terminer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AstridJavert 2020-02-14T17:14:08+01:00
Moriarty, Tome 6

L'intrigue se resserre de plus en plus, bien que William soit de moins en moins présent et qu'on voit plus Albert. J'aimerais bien voir quand Sherlock et Irene vont se retrouver. On verra bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-15T00:33:38+01:00
All You Need Is Kill, tome 1

Un jour sans fin, une série manga en seulement deux petits épisodes.

L'humanité a quasiment été éradiquée par une vilaine espèce, les Mimics. Seules quelques bases militaires internationales, très opérationnelles, luttent encore contre l'invasion. Keiji, petit soldat de base, destiné à devenir chair à canon, revit toujours la même journée avec comme unique conclusion : sa mort. Mais comme les samouraïs, il va livrer de nombreuses batailles, tuer d'innombrables adversaires, accumuler de l'expérience sur le terrain, parfaire son entraînement jusqu'à acquérir des automatismes. Kiri-oboeru : le fait d'apprendre en tuant ses ennemis au sabre.

All You Need Is Kill a été repris (ou le contraire) sous forme de court roman intitulé : Edge of Tomorrow qui a servi de base pour le film éponyme avec Tom Cruise, sorti récemment.

N'étant absolument pas spécialiste des mangas, je ne m'étendrais pas sur la qualité graphique, si ce n'est pour dire que les méchants, espèces de gros Kiwis pleins de dents sont assez ridicules, mais les personnages et les scènes d'action assez bien dessinés.

Le background est anémique, mais d'un autre côté, on est tout de suite dans l'action, et s'il y avait eu de la couleur, le rouge aurait été bien représenté.

Bon, la jolie petite serveuse en mini-short et seins bien mis en valeur, ça arrange mes yeux et ma libido, mais dans une base militaire essentiellement masculine, ce n'est pas très crédible. D'un autre côté, personne ne fricotera avec personne, action centrée sur Keiji et son apprentissage guerrier.

J'ai bien aimé la scène du passage des sentinelles, tirée tout droit de la séquence où Bill Murray, dans un jour sans fin, déjoue la surveillance des transporteurs de fond pour s'emparer d'un sac plein d'argent (ah nostalgie, quand tu nous tiens).

Au final, une première incursion, pour moi, réussie dans l'univers manga, sous section science-fiction militaire. On ne change pas une équipe qui gagne...

Afficher en entier

Dédicaces de Ryōsuke Takeuchi
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Shûeisha : 16 livres

Panini Manga : 10 livres

Kana : 6 livres

KAZE : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array