Livres
461 586
Membres
418 094

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

S. Walden

27 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
10 lecteurs
Or
8 lecteurs
Argent
7 lecteurs
Bronze
4 lecteurs
Lu aussi
6 lecteurs
Envies
119 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
14 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.75/10
Nombre d'évaluations : 3

0 Citations 3 Commentaires sur ses livres

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par ZelieB 2014-10-04T10:26:51+02:00
Too Good, Tome 1 : Good

C'est l'histoire d'un prédateur sexuel qui séduit de façon écœurante une nymphette particulièrement immature "naïve and trusting—perfect prey for a predator" (selon les mots même de la protagoniste).

Ce genre de livre peut être intéressant: par exemple, Lolita aborde le même thème sur les passions "déplacées". Aurait pu être intéressant s'il avait été écrit comme tel pour représenter des gens différents, nous mettre mal à l'aise, nous perturber, troubler, embrouiller et autres synonymes. Les soutenir alors que leur relation est par définition dérangeante. Ex: Vampire Academy, Unteachable, ..

Mais non, leur relation est simplement écœurante (et tout particulièrement le "héros") et l'auteur dépeint ladite relation comme romantique: ça y est, c'est l'amour le vrai ... De penser que des jeunes filles lisent ce livre en pensant que ça c'est l'amour: c'est ça qui est dérangeant au final.

Et mon top 3 des réflexions débiles:

1) “Nice job, Marcus,” the bouncer said as he looked me over, checked my ID, and looked me over again. “Not even legal.” He held up his fist, and Mark bumped it. “Score.”

Les deux tourtereaux vont en boîte et le videur remarque que la donzelle n'est "même pas légale". Vous penserez que monsieur se sentirait légèrement mal à l'aise d'avoir 11 ans de plus qu'elle ? Je lui demande même pas de regretter son geste, seulement d'avoir un semblant de malaise. Et bien non, il est fier d'avoir chopé une pouliche assez jeune pour qu'il soit mis en prison et tape dans la main du videur. A++ CONNARD. Mais ah non, c'est l'amour.

2) "Cadence, men look at other women. Their brains are designed that way. That’s how God made them." Car le cerveau de l'homme est différent de celui de la femme et que l'homme matant la poitrine d'une femme est tout simplement un fait génétique. Le féminisme est mort.

3) I think he feels the same about me, but we got into an argument yesterday, and today he made fun of me in front of the class,” I said, feeling my eyes water again. “That’s why I needed to leave.”

“What a jerk,” Avery said. [...]

Ok là on est dans le vrai. Quel trou du cul.

“[...] Why would he do that to you?”

“Because I told him we were over. Well sort of. I mean, I kind of left it hanging.”

“Ohh. So you made him angry,” Avery said.

“I guess,” I whispered.

“And if he had that kind of reaction, it means he really likes you and wants to be with you.”

“He humiliated me, Avery! How does that show me he likes me?”

“Cadence, men have pride.”

Ohhhh. Cadence voyons. Ton mec te ridiculise et t'humilie devant tout le monde mais tu l'as bien cherché car tu as osé rompre avec lui. Et s'il est fâché et se comporte comme une bite envers toi, c'est parce qu'il t'aime ! Les hommes ont une fierté Cadence, et tu devrais le pardonner et te soumettre car tu as osé ne plus vouloir sortir avec lui. Qui t'a fait croire que tu avais un libre arbitre, Cadence ? Surement pas ta meilleure copine ni ton petit ami en tout cas.

PIRE LIVRE JAMAIS LU.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kiiwako 2015-03-14T21:10:31+01:00
Going Under

Je suis assez mitigé quant à ce livre... Pourtant je l'ai mis en or... Brooke est dévastée par le suicide de sa meilleure amie. Elle seule connait la raison de son suicide et hanté par une culpabilité terrible de l'avoir trompée avec son propre petit-ami, Brooke cherche le pardon, la rédemption peut-être, dans la vengeance. Venger sa meilleure amie devient sa leitmotiv.

Le scénario était vraiment prometteur et j'ai adoré cette créativité de la part de l'auteur. Mais le sujet a été mal exploité, à mon gout.

Brooke est un personnage... horripilant ! Madame sainte-nitouche ne mesure pas bien les conséquences de ces actes. Quelle cupidité ! Elle est juste complètement idiote, stupide. Son plan est vraiment plutôt intéressant au début mais, c'est absurde. C'est idiot surtout.

Cependant, sans pouvoir l'expliquer, je suis tombée amoureuse de Ryan... J'ai adoré les moments qu'ils passaient ensemble !

L'enquête de Brooke était vraiment intéressante, tout comme ses découvertes et la lente menace de riposte des membranes du sex club.

Spoiler(cliquez pour révéler)L'idée d'un sex club était vraiment intéressante mais tout cela était tiré par les cheveux. Le jeu de séduction idiot de Brooke tait difficile à supporter et je dois avouer que la fin m'a vraiment laissée perplexe. J'ai d'abord était en haleine avec ce viol légèrement improbable mais qui était plutôt bien incorporé à l'histoire, mais le coup de la fin c'tait un peu affligeant. Rapide et bâclé aussi. Que Ryan soit impliqué, soit, mais rien n'était vraiment cohérent. C'était trop ... tiré par les cheveux !

Néanmoins, j'ai adoré l'atmosphère pesante et agréable à la fois de ce livre qui ne m'a pas laissé de marbre. Mais je m'attendais à mieux...

Afficher en entier

Dédicaces de S. Walden
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Penny Press Publishing : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode