Livres
421 544
Membres
338 184

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sandrine Collette

Auteur de 7 livres
ajouté par lelette1610 2016-10-25T22:18:21+02:00

Biographie

Nationalité : France

Né(e) à : Paris , 1970

Biographie :

Sandrine Collette est docteur en science politique.

Elle partage sa vie entre l’université de Nanterre et son élevage de chevaux dans le Morvan.

"Des nœuds d’acier" (Denoël, 2013) est son premier roman. Il obtient le Grand Prix de littérature policière 2013.

En 2014, elle publie son second roman: "Un vent de cendres" (chez Denoël) qui revisite le conte La Belle et la Bête, "Six fourmis blanches" en 2015 et "Il reste la poussière" en 2016.

source : Babelio

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
91 ajouts
Or
154 ajouts
Argent
109 ajouts
Bronze
64 ajouts
Lu aussi
65 ajouts
Envies
205 ajouts
Pas apprécié
16 ajouts
PAL
221 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.77/10
Nombre d'évaluations : 102

0 Citations 118 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sandrine Collette

Sortie France/Français : 2018-01-18

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par sorello 2018-04-28T11:48:42+02:00

Ada, poule, Nini, Jaja, Marie-the et Moe c'est l'histoire de Moe et son fils.

puis en fait non. c'est l'histoire de six femmes dont Moe. les pauvres doivent de faire discret (invisible) pour ne pas être "sauver" ou autrement dit, envoyé dans des villes-casses, coupe du monde "réel" ou les maisons sont des voitures et ou l'air à l'odeur de l'essence. ou pour s'en aller il faut payer cher, ou le travail rapporte peu mais après tout, "ils sont pauvres alors c'est déjà beaucoup."

c'est là qu'elle atterri Moe. dans une vieille Peugeot pour habitation, dans un quartier ou cinq femmes vivent déjà. pas le pire non, ici elles s'entraident. elles se soutiennent. elles vivent même un peu quand elles ne sont pas occupé à simplement survivre.

ce qui me marque surtout, c'est le style de Sandrine Colette. une plume au début un peu troublante, des tournures de phrases parfois longue et métaphorique, ou totalement cru qui m'ont d'abord étonnée. avant de me conquérir. ça donne à son récit un rythme particulier, presque incisif. la douleur brut. la peur brut. la vie, en brut.

c'est une vie ou on ne laisse pas aux pauvres la chance de s'en sortir, ou très peu. une caste sociale dans laquelle on est littéralement coincée. une vie de misère mais pas que. avec un joli tableau de femmes toutes différentes les unes des autres qui se trouvent ici souvent sans l'avoir voulu, mais qui n'ont pas d'autres choix parce que la vie parfois joue vraiment de sales tours. et puis les choix de chacun, aussi. un livre ou l'espoir à peu de place et la dure réalité de leur vie beaucoup plus percutante comme ça.

sans que le livre m'ait transcendé il a une histoire quand même poignante, qui entraîne jusqu'au bout pour savoir, comment elles finiront, dehors où dedans, morte ou vive, ensemble ou non. et ces femmes toutes différentes, avec leurs erreurs et leurs prouesses, sont toutes attachante. solidaire surtout, dans un monde où l'individualisme s'étend.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nadia-58 2018-05-12T14:02:33+02:00

Je suis passé par toute une palette de sentiments en lisant ce livre, mais le plus important a été un bon gros malaise face à la décision de ses parents. Oui, je me suis sentie très mal à l'aise parce que je ne pouvais m'empêcher de me demander ce que je ferais dans cette situation, ou d'imaginer mes enfants à la place des personnages.

Bien sur, j'ai été happée par cette histoire effrayante, me suis laissée guider sur les flots terribles avec les personnages, et me suis retrouvée vite frustré par la fin de ce roman qui arrive trop vite, qui aurait mérité, je trouve, quelques pages supplémentaires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2018-05-23T15:28:28+02:00

"Ils étaient là tels des chatons trempés sous la pluie, calés les uns contre les autres avec leurs regards hébétés, les yeux qui cillaient à cause des rafales de vent et des averses chaudes. Devant eux, c'était la mer, mais pas que. Derrière, à gauche, à droite, c'était aussi la mer. En six jours, ils n'avaient pas eu le temps de s'habituer, mais ils avaient compris que le monde ne serait plus jamais comme avant."

Un monde post-apocalyptique après un immense raz de marée. Une famille isolée sur une île. Une barque pas assez grande. Un choix cornélien.

Il ne m'en a pas fallu plus pour que ce roman m'attire comme un aimant.

J'ai vécu les 300 pages de ce livre tendue comme un string. Quelle angoisse tout au long de ma lecture. J'ai tourné chacune des pages avec appréhension.

Et pourtant au début, le style de l'auteur m'a un peu destabilisée. Des phrases courtes, d'autres moins. C'est incisif, tranchant, une écriture au scalpel. Mais si elle m'a surprise tout d'abord, il faut bien avouer qu'elle est parfaite pour cette histoire et rend le récit encore plus oppressant.

Ce livre est une histoire de survie, mais pas que. L'auteur y aborde beaucoup de thèmes qui nous font vivre toute une panoplie d'émotions. L'amour, la famille, le doute, la culpabilité, la résilience, la capacité à faire des choix impossibles, le courage, le sacrifice, la volonté, l'espoir.

Tout au long de votre lecture, en vivant les péripéties des personnages, vous allez tour à tour ressentir la peur, la tristesse, l'inquiétude, le stress, la joie, l'horreur, avec toujours une angoisse permanente qui ne vous lâchera pas.

La psychologie des personnages est très bien développée et j'ai ressenti un profond attachement pour chacun d'entre eux, en particulier les trois petits sur l'île.

Le seul petit bémol, qui fait que ce ne sera pas un coup de coeur, est la fin en queue de poisson (oui, elle était facile celle-là ). Si je l'ai vue venir à des kilomètres elle m'a déçue, trop précipitée et pas à la hauteur du reste du récit.

Je vous recommande ce thriller hautement anxiogène, très noir et éreintant. Il a mis mes nerfs à rude épreuve et j'ai passé un excellent moment. D'autres livres de cette auteur m'attendent dans ma pal, j'ai hâte de m'y plonger.

Retrouvez toutes mes lectures sur https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fan06 2018-05-25T09:40:34+02:00

Du rêve au cauchemar ! Huis clos en milieu hostile, les peurs, les réactions en sont exacerbées. On s'enfonce avec eux dans cet enfer blanc, on angoisse, on est tenu en haleine jusqu'à la fin. Excellent thriller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2018-05-26T19:22:27+02:00

Je pourrais cracher tout mon désappointement sur l'écriture disloquée qui, si elle sied assez au genre du (quasi) thriller, m'a refroidie page après page avec ses italiques injustifiées et son enchevêtrement de différents discours... mais c'est en fait l'histoire elle-même qui a versé de grands seaux d'eau glacée sur mes attentes : l'enchaînement de scènes pathétiques (au sens premier) a transformé la bonne idée de départ en un flot ininterrompu de jérémiades et de décisions invraisemblables. La structure du roman est en outre boiteuse et souque ferme vers une fin en queue de poisson (oh hisse !).

Ou comment passer du livre catastrophe prometteur à la catastrophe tout court. Heureusement qu'il y a les poules et leur jeune maître audacieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GoldElie 2018-06-10T09:29:48+02:00

Une plongée captivante dans un univers brutal qui n'épargne rien à ses protagonistes.

Un petit groupe de femmes attachant, aux profils variés, des vies loin d'être idéales, des parcours différents, et au final, un même destin dans ce lieu violent et crasseux.

Être un déchet parmi les déchets, n'être plus rien aux yeux de la société, voilà l'avenir pour les occupants de cette casse poisseuse. Un centre d'accueil qui n'a rien d'accueillant, les humains y sont entreposés comme de vulgaires objets dénués de tout intérêt.

Des conditions inhumaines, mais l'espoir, même ténu, fait vivre, ou plutôt survivre.

Une lecture prenante, sans concession, à la fois effrayante et émouvante, dans un univers particulièrement hostile, rythmée par les désillusions, la solidarité, l'espoir et la violence.

http://www.faimdelire.com/2018/06/les-larmes-noires-sur-la-terre-de.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2018-06-23T19:41:24+02:00

Un raz-de-marée géant a englouti une grande partie de la terre et Sandrine Collette nous raconte comment une famille de 11 personnes va essayer de survivre à cette étendue d’eau qui n’arrête pas de s’étendre, d’engloutir tout sur son passage. Ils vont être obligés de quitter ce qu’ils leur restent de leur petit îlot mais la barque ne peut porter que 8 personnes à bord, les parents vont devoir faire un choix douloureux.

L’auteure nous embarque dans cette histoire sombre, déchirante, oppressante avec cet abandon, cette mer qui ne cesse de grappiller jour après jour ce qu’il reste de terre. J’ai eu le cœur brisé comme cette maman, l’écriture est incisive, cruelle parfois.

Dommage que la fin arrive si vite, j’aurais bien lu une centaine de pages en plus, je me suis beaucoup attachée aux personnages et j’aurais aimé encore passé du temps avec eux.

Ce roman noir est encore une fois une grande réussite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2018-06-24T17:52:27+02:00

Je suis très mitigée par ma lecture : l'idée de départ était prometteuse mais au final, ça fait plof Il y a de nombreuses scènes invraisemblables et le final est incroyable (dans le sens où on n'y croit pas du tout)

Il y a tout de même de bons passages

Je dirai que je ne suis pas trop déçue de l'avoir lu car je ne l'ai pas acheté

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sane27 2018-07-07T01:51:07+02:00

Je suis mitigée. C est la premiere fois que je lis un livre de sandrine colette, j ai trouvé cette histoire dure. Beaucoup de longueurs sur les passages en mer, et un schéma qui se reproduit tout au long du livre, il se passe la meme chose tout au long du livre, par contre j ai trouvé la fin rapide, "bâclée" . Un peu déçue

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2018-07-10T10:51:17+02:00

Pas de surprise avec ce roman qui est en fait un très bon thriller "viticole". Un nouveau groupe se retrouve dans les vignes pour une petite semaine chez des propriétaires un peu particuliers. L'auteure sait faire naître l'angoisse dès le début du livre dans une chaleur qui nous étouffe. Il y a cette oppression tout au fil de la lecture. Les personnages tels que Camille, Octave, Andréas et d'autres sont décortiqués jusqu'au fond de l'âme. Il ne faut pas s'attendre à des scènes horribles juste se mettre dans l'ambiance torride qui monte imperceptiblement mais sûrement, avec l'impression de se retrouver cloîtré dans ce lieu. Persécution, paranoïa, troubles, suspicions, doutes, tout est dans la psychologie. Et comme une main de maître la fin est juste explosive. Un beau coup de cœur pour ce roman.

Afficher en entier

On parle de Sandrine Collette ici :

Dédicaces de Sandrine Collette
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Denoël : 6 livres

LGF - Le Livre de Poche : 4 livres

Pocket : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode