Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

Sara Barnard

Afficher les commentaires les plus récents
Afficher les commentaires les plus populaires (défaut)
Par Rid-kaat le 21 Février 2017 Editer
Rid-kaat
Ce livre. Bon sang, ce livre. Je ne pensais vraiment pas aller jusqu'au coup de cœur, mais visiblement, A Quiet Kind Of Thunder n'était pas d'accord avec moi. Pour résumer, c'est un concentré de diversité, de personnages attachants, et de beaucoup, beaucoup d'adorabilitude (oui, ce mot n'existe pas, mais il est nécessaire pour ce bouquin, alors je l'utilise quand même.)

On suit donc l'histoire de Steffi, qui souffre d'anxiété chronique et de mutisme sélectif. Elle ne parle quasiment pas, sauf avec sa famille et sa meilleure amie September, dite Tem. Jusqu'au jour où Rhys arrive dans son lycée, un jeune homme sourd. Et comme elle connait les bases de la langue des signes, on les présente l'un à l'autre. Et c'est comme ça que Steffi va découvrir que communiquer, ce n'est pas que parler avec sa voix.

Rien qu'avec cette intrigue, on sent qu'on sort de tout ce qu'on peut voir dans les schémas classiques de romance adolescente. L'auteure essaye vraiment de rendre justice à la langue des signes britanniques (BSL donc, au lieu de LSF chez nous) en décrivant plusieurs signes (et les titres des chapitres sont les signes pour les chiffres !) et en rendant bien compte de l'expressivité, de la sincérité qu'implique la langue des signes et je ne sais pas, j'ai trouvé ça génial (et ça m'a donné encore plus envie de m'y mettre aussi, même si je comptais déjà le faire).

J'ai absolument adoré les personnages. C'est souvent le truc le plus important pour moi, dans un roman. Et là, ils sont parfaits. Steffi est super attachante, et son anxiété m'a particulièrement touchée. Et puis, elle ne se définit pas que par son mutisme et son anxiété. C'est une amie fidèle, une amoureuse des animaux, et quelqu'un de très attachée à sa famille. J'ai aussi adoré Tem, le feu d'artifice qu'elle est. Et Rhys. Bien sûr, évidemment, Rhys. Il est adorable, et pareil, ne se définit pas par son handicap (Youhou !). On a deux personnages principaux bien construits, tous les deux adorables, réalistes, maladroits, touchants. Et tous les personnages secondaires autour (notamment les deux familles, qui sont assez importantes dans le récit) sont bien travaillés, pas manichéens. Bref, j'ai tout adoré chez eux. Ouais. Tout.

Quant à la romance, c'est sans doute une des plus adorables que j'ai pu lire jusque là. Il y a des petites phases de doute, des maladresses, mais ils sont toujours prêts à en parler, ne se boudent pas comme des imbéciles. Et - truc génial - il n'y a pas d'espèce de magie de l'amour ou je ne sais quoi. Steffi reste anxieuse. Rhys reste sourd, on ne trouve pas de traitement miracle ou je ne sais quoi. Ils ont toujours des "problèmes de communication" d'après les adultes. Mais ils sont ensemble, et ils s'entraident, et ils sont juste absolument, superbement mignons, quoi. Sans être niais. Je trouve que l'équilibre qu'a trouvé l'auteure à ce propos est juste parfait. C'est de la douceur à l'état pur, mais ce n'est jamais trop. Les relations ne sont (presque) pas idéalisées, il y a des tensions, il y a des non-dits tout de même. Mais j'ai trouvé que ça restait léger, comme roman. Que Sara Barnard parle de handicap, d'anxiété, sans en faire un sujet lourd et grave. C'est un beau message, un "Tu vois, même si tu n'es pas 'valide' comme tout le monde, tu peux faire ces choses-là, tu peux les avoir, tu n'es pas différent" ce truc qui manque souvent dans les livres, quoi.

J'ai vraiment tout adoré dans ce roman. La façon dont l'auteure traite de sujets importants, la diversité présente dans le roman (pas seulement sur le handicap, mais aussi avec des POC représentés et bien représentés), la romance adorable sans être niaise, les personnages tous bien réfléchis. Pour moi, c'est une grosse, grosse réussite. Je vais garder Steffi, Rhys, Tem et les autres dans mon cœur pendant très longtemps.

Et j'ajoute qu'au niveau de la VO, il est très accessible. Je l'ai trouvé facile, le vocabulaire est assez courant, l'écriture est fluide et pas trop alambiquée. Ce n'est peut-être pas une première lecture VO, mais ça reste quand même simple d'accès dès qu'on a déjà lu un peu en anglais !
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par sous-le-signe-de-la-lune le 26 Février 2017 Editer
sous-le-signe-de-la-lune
Ce livre c'est vraiment quelque chose, une sorte de perle rare qu'il faut chérir parce qu'il y a énormément de points positifs que je ne sais même pas par où commencer. Parce que A QUIET KIND OF THUNDER c'est le genre de livre adorable qui fait chaud au cœur tout en faisant sourire sans pouvoir s'arrêter. Et discrètement il délivre aussi des messages importants: sur ce que c'est de ne pas utiliser sa voix pour communiquer, ou de ne pas pouvoir communiquer avec les autres, mais aussi sur la place du handicap qu'il soit visible ou non.


[NOTE: Je ne suis pas en mesure de dire si la représentation est bonne ou non, j'ai seulement lu des avis de personnes ayant de l'anxiété et qui arrivaient à se retrouver dans le personnage de Steffi.]

A travers de magnifiques moments de vie, on suit Steffi, une jeune fille de dix-sept ans qui a été diagnostiquée comme ayant plusieurs troubles anxieux dont le mutisme sélectif. Elle est capable de parler, mais n'y arrive pas dans certaines situations, par exemple quand il y a plusieurs personnes dans une pièce ou si elle est avec des étrangers.

Jusqu'à alors, elle a toujours réussi à s'adapter à son handicap autant grâce à sa famille qu'à sa meilleure amie Tem qui l'aidait à communiquer à l'école. Mais tout a changé depuis que Tem n'est plus au même lycée que Steffi. La rentée n'est donc pas quelque chose de simple pour elle, surtout que c'est l'année où elle doit faire ses preuves pour prouver à ses parents qu'elle est capable d'aller à l'université. Et c'est aussi l'année où elle commence son nouveau traitement qui pourrait l'aider à "calmer" ses symptômes.
J'ai beaucoup aimé ce qu'elle disait dessus, et que l'auteure ne choisisse pas d'en faire un remède miracle qui pourrait faire disparaître la maladie. Tout comme l'amour n'en est pas un, mais ça j'y reviendrai plus tard.

Comme Steffi connaît les bases de la BSL (la langue des signes britanniques), elle va faire la rencontre de Rhys qui est bilingue BSL et anglais.
Rhys est juste adorable et c'est impossible de ne pas craquer pour lui ! Pour autant ça ne veut pas dire qu'il est parfait, loin de là mais comme les autres personnages il est mature et vivant. J'ai trouvé ça dommage que le livre ne soit pas aussi de son point de vue parce que j'aurais bien aimé en apprendre plus sur lui et comment il trouve sa place entre le monde des entendants et la communauté sourde. Mais même sans ça, on sent que l'auteure a fait énormément de recherches et j'ai bien aimé que tout vienne naturellement sans être une sorte de "guide pour entendants" où tout est expliqué. J'avais presque l'impression que l'auteure partait du principe qu'on s'y connaissait et ça faisait plaisir. Et je pense que rien que pour ça, ce livre est aussi pour ceux qui sont comme Steffi et Rhys et non à propos de l'anxiété et la surdité.

Un autre point positif: la famille. Elle a une place très importante, ce qu'on voit rarement dans les YA, ce qui est bien dommage.
Pour Steffi la notion de famille prend une très grande place, parce que c'est là où elle se sent à l'aise même si parfois ses parents prennent beaucoup de décisions à sa place. J'ai adoré qu'elle considère ses beaux-parents comme ses parents et qu'eux aussi puissent avoir leur place dans sa vie.
On voit un peu moins celle de Rhys même s'il y a des moments très touchants avec eux, tellement que j'aurais voulu les voir plus.

Et évidemment il y a une romance (très mignonne) entre eux. Mais Steffi devient qui elle est grâce à ses efforts et à son envie de devenir la jeune femme qu'elle veut être et non parce que son couple, et Rhys l'aide. Ne pas avoir de validisme est tellement important et juste agréable à lire ! Parce que dire que l'amour résout tout et à la fois dangereux et faux, sans oublier que cette idée peut blesser.
J'ai bien aimé aussi que tout ne fonctionne pas tout le temps, qu'ils se disputent ou pointent du doigt les erreurs qu'ils peuvent faire mais dans le but de grandir tous les deux. Encore une fois la maturité était une vraie bouffée d'air frais !
Et surtout, les scènes de sexe sont très très réalistes, tout n'est pas beau ni parfait, mais ils apprennent ensemble à découvrir leur sexualité sans pression et juste parce qu'ils en ont envie.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Même si ça m'a dérangée que ça arrive après une dispute comme pour tout arranger.


Et un autre point génial: tous les personnages ne sont pas blancs ! Tem est noire (elle vient de Somalie si je ne me trompe pas), Karam vient de la Syrie et Rhys est biracial (guyanais et blanc). Donc la diversité est plutôt présente.

Et pour finir, l'objet-livre en lui-même est magnifique et j'ai vraiment apprécié les finitions qui permettent de se plonger dans l'univers. Sur deux pages il y a l'alphabet en BSL qu'on utilise pour épeler des noms et sur l'autre les chiffres. Avoir ces derniers à chaque début de chapitre était vraiment un plus très agréable.

En conclusion: un livre à lire de toute urgence rien que pour la beauté de l'histoire.
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par Evanna le 30 Mars 2020 Editer
Evanna
Une jeune fille muette mais pas tout le temps et un jeune homme sourd, cela crée une belle histoire d'amour.
C'est un livre vraiment original et incroyable en plus d'être ludique en ce qui concerne la langue des signes.
J'ai vraiment adoré cettee ce livre qui est touchant, même si parfois la réaction des personnages est éxcessive.
C'est quand même un roman que je conseillerai de lire car il y en a vraiment très peu qui parlent de la langue des signes, de plus, dans ce livre elle est tout le temps présente...à chaque pages ou presque.
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par AllieEarl le 27 Septembre 2019 Editer
AllieEarl
J’ai passé un très bon moment avec ce livre!

En commençant ma lecture, je m’attendais à une histoire d’adolescent classique avec une petit romance etc mais en fait, pas du tout!
« Beautiful broken things » aborde des sujets lourds et importants qui, je trouve, ont très bien abordés.

J’ai également beaucoup aimé la relation des trois jeunes filles même si c’était plutôt tumultueux et que
Spoiler(cliquez pour révéler)
la fin m’a laissée un peu perplexe
.

Un livre que je recommande.
Par PeregrineCelia le 19 Mai 2019 Editer
PeregrineCelia
Un livre juste magnifique sur l'amitié, cela faisait longtemps que je n'avais pas eu de coup de coeur littéraire et cette lecture a vraiment était la meilleure depuis le début de l'année ;)
Par LudiCullen le 14 Mai 2019 Editer
LudiCullen
Un excellent livre de young adult. Si il ne diffère pas de beaucoup des codes du genre, j'ai était emportée par l'histoire qui m'a vraiment touchée. Les personnages sont touchants et attachants. Un coup de coeur.
Par maman59 le 28 Avril 2019 Editer
maman59
J'ai apprécié environ les 100 premières pages, une rencontre de 2 ados un amour naissant malgré les différences , c'était sympa mais ensuite pfff ! Je finis toujours mes livres mais j'avoue que là plusieurs fois j'ai passé une vingtaine de pages pour finir plus vite, ce qui ne m'a pas perturbée pour comprendre ! C'est pour dire !! Bref perso je ne le conseillerais à personne !
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par EloBrad le 7 Février 2019 Editer
EloBrad
La première moitié de ce livre était un véritable régal. Les personnages sont touchants et on peut se retrouver, dans l'anxiété de Steffi et la douceur de leur relation qui se développe.
C'était rafraîchissant de voir des personnages qui communiquent différent de la plupart des héros habituels de livres.
Ce qui était moins rafraîchissant, c'était la seconde moitié. Malheureusement on part dans quelques clichés et les personnages deviennent agaçants.
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par Elycya le 6 Février 2019 Editer
Elycya
Un roman assez facile à lire. Mais je ne sais pas pourquoi j'en attendais un peu plus. Le sujet de la communication reste toutefois intéressant.
C'est agréable d'avoir de plus en plus de personnages diversifiés dans les romans. Rhys est sourd et Steffi souffre d'angoisses qui la paralysent dès qu'elle veut/doit prendre la parole.
La romance entre les deux personnages est touchante avec une pointe de réalisme qui fait du bien.
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par eminamangas le 12 Décembre 2018 Editer
eminamangas
Un livre plutôt facile à lire, mais j’ai beaucoup aimé. C’est le premier livre que je lis qui parle des « problèmes » en lien avec la communication, et j’espère que ce ne sera pas le dernier !
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par Ceinia le 1 Octobre 2018 Editer
Ceinia
ADORÉ ce livre, première fois je lisais un livre sur le language des signes et j'ai bien aimé
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par LesRosesDeTrianon le 21 Juin 2018 Editer
LesRosesDeTrianon
J'ai bien aimé ce livre original, qui traite d'une histoire d'amour entre un sourd et une jeune fille atteinte de mutisme sélectif. Malheureusement, je crois avoir attendu beaucoup (trop?) du roman… Déjà, apprendre que Steffi n'est pas vraiment muette, mais qu'elle est trop anxieuse pour parler m'a légèrement décontenancée. De plus, j'ai eu du mal avec les personnages, je ne saurais dire pourquoi, mais un truc me bloquait durant ma lecture. Je m'attendais à une histoire novatrice, originale, alors qu'en fait c'est un livre bien trop classique. Je pense que le sujet aurait pu être encore mieux exploité. Bref, un livre agréable, certes, mais sans gros coup de cœur.
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par AllieEarl le 7 Mai 2018 Editer
AllieEarl
Ce livre est une très bonne surprise! En effet, je ne m'attendais pas à autant l'apprécier.

Dès que j'ai commencé à lire les premières pages de "Goodbye, perfect", j'ai été immédiatement plongée dans le monde d'Eden et j'ai instantanément su qu'il me serait difficile de poser le livre et de ne pas le dévorer d'un coup.

J'ai beaucoup aimé le fait que ce soit Bonnie et non Eden qui fugue car généralement, au vue de leurs personnalités, on se serait attendu à l'inverse. Cela a donc été une bouchée d'air frais dans le domaine et ça fait du bien!

Il n'y a pas un seul moment durant le récit où je me suis ennuyée et l'évolution de notre protagoniste au fil des pages était très intéressante à suivre. L'auteur a bien développer son amitié avec Bonnie mais également d'autre aspect de la vie de notre protagoniste que j'ai trouvé intéressants et bien construits.

La fin m'a énormément surprise car je ne m'y attendais absolument pas mais je dois dire que, au final, elle s'accordait bien aux circonstances.
A propos du livre :
Goodbye, perfect
Goodbye, perfect
Par Orbianna le 3 Mai 2018 Editer
Orbianna
http://aliciabookshelf.blogspot.fr/2018/05/et-plus-si-affinites.html

En commençant ce roman, j’étais persuadée que cela allait mettre en scène une romance entre un sourd et une muette. Je pense que j’ai du mal lire le résumé puisque finalement Steffi est une jeune fille à la capacité de parole, mais qui est trop timide/angoissée pour s’en servir. Du côté de Rhys, lui est bien sourd.

Je trouve ça bien que les auteurs se renouvellent et nous propose des romans d’amour avec des personnages avec des caractéristiques particulières, cela diversifie les histoires et met en avant des personnages que l’on n’a pas l’habitude de voir dans la littérature. Bien évidemment, dans ce roman, la surdité et tout ce qui l’entourent est abordé dans ce roman. L’auteur nous plonge, même si le narrateur n’est pas Rhys, dans le monde des sourds et à quel point leur vie peut-être compliquer dans ce monde d’entendant. On nous montre bien que même si les sourds veulent se débrouiller le plus possible par eux-même et vivre « normalement », ces possibilités sont freinées et ont leurs limites. On se rend soudain vraiment compte que le monde dans lequel on évolue n’est vraiment pas adaptés à tous, mais aussi à quel point les gens changent de comportement dès que leur interlocuteur a une quelconque déficience.

Ce que j'ai aimé avec le « problème » de Steffi, c'est qu'il montre que les gens souffrants d'angoisses chroniques ne font pas exprès d'être ainsi et que cela leur bouffe la vie à eux aussi. En effet, Steffi, souffre d'angoisses face à la vie depuis bien des années et à cause de ça, elle ne peut s'exprimer par la parole dès qu'elle est hors de sa sphère familiale. Ce qui entraîne de nombreux problèmes que cela soit à l'école où cela l'isole énormément ou bien même à la maison ou sa relation avec ses parents sont tendues. Steffi a tout de même la chance d'avoir une meilleure amie qui l'aide, bien que leur relation ne soit pas sans défauts lors de cette année charnière de première, ainsi qu'un super papa génial, protecteur et attentionné. En contrepartie, elle a une mère exécrable, qui ne fait rien pour arranger la situation, bien au contraire, elle a plutôt tendance à aggraver les choses par ses remarques sournoises et blessantes. J'ai à ne nombreuses reprises eu très envie de la trucider sur place.

Comme souvent, on retrouve quelques clichés données aux romances, mais rien de bien méchants. Bien au contraire, j'ai trouvé que Steffi était d'un réalisme assez prononcé vis-à-vis de son histoire avec Rhys. Oui, ils s'aiment à cet instant T, mais rien ne prouve que cela durera pour toujours et à jamais, elle en a conscience et ça fait du bien de suivre une fille qui ne pense pas que si cette histoire ce termine, toute sa vie sera foutue ! Malgré tout, je dois dire que leur histoire à tous les deux est bien trop mignonne et sincère. La non-possibilité de communiquer par la parole, les obligent à instaurer leur propre mode de communication ou la parole n'a pas sa place, nous offrant des scènes très touchantes sans qu'un mot ne soit prononcé, leur histoire d'amour est d'une pureté rare.

Par contre, ce qui m’a le plus fait tiquer, ce sont les nombreuses coquilles repérées tout au fil du roman. Mots manquants, mauvais pronoms. Je ne suis pas trop regardante sur les accords, je fais aussi des fautes, mais là, cela a été assez répétitif et lors de la lecture d’un roman, c’est assez gênant.

En résumé, « Et plus si affinités » est une romance qui fait du bien par le contexte de son récit et par le réalisme de ses personnages. Cela fait du bien de trouver de plus en plus de romans de ce genre, mettant en avant des personnages peu communs.
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
Par Lulla-By le 23 Avril 2018 Editer
Lulla-By
Et plus si affinités… ou quand mutisme et surdité réunissent deux personnes.
AVIS COMPLET: https://livrismechronique.wordpress.com

Dès que j’ai su de quoi ce livre traitait, j’ai tout de suite voulu le lire. Une jeune fille souffrant de mutisme sélectif et un jeune homme sourd qui se rencontrent et qui tombent amoureux ? C’est exactement le genre de YA que je tenais à lire cette année… malheureusement, ça ne l’a fait qu’à moitié…

Même si j'ai bien aimé l’histoire en elle-même, je ressors de cette lecture en retenant plus les points qui m’ont dérangé qu’autre chose. Il ne se passe rien d’extravagant, il faut le dire. C’est au final un YA tout à fait classique qui, malheureusement, ressemble aux autres. Je n’ai pas trouvé l’originalité que j’espérais.

Quant au personnage de Steffi, si au départ je l’ai apprécié, je dois dire que je n’ai pas réussi à m’attacher à elle, car il m’a été très difficile d’imaginer que cette fille qui a de telle difficulté à communiquer en public, à dire la moindre chose et qui se replie quasiment sur elle-même, est quelqu’un d’autre dès qu’elle est à la maison ou à la sortie du lycée lorsqu’elle retrouve sa meilleure amie Tem (diminutif de September… on en parle ou pas ?), qui parle sans aucune retenue de tout et de rien. J’avais à maintes reprises l’impression d’avoir deux personnages totalement différents et ça m’a profondément perturbé.

Ce fut une lecture plus ou moins sympa, mais le personnage de Steffi m’a à la fois agacé et perturbé… et je n’ai pas pu (comprendre) apprécier le thème du mutisme sélectif à sa juste valeur. Un roman que j’oublierai vite, d’ailleurs je ne me souviens quasi plus de ce qui s’y passe.
A propos du livre :
Et plus si affinités
Et plus si affinités
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3