Livres
475 295
Membres
452 853

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sara Wolf

2 039 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Chafouf 2017-05-16T11:39:43+02:00

Biographie

Sara Wolf est une auteure d'une vingtaine d'année qui adore la cuisine et crier sur ses chats . Quand elle était petite, elle était trop occupée à manger de la terre pour écrire son premier livre terrible. Vingt ans plus tard, elle a pris un clavier et a commencé à enlever ses poings et a créé le monstre connu sous le nom de série Lovely Vicious. Elle vit à San Diego avec deux chats, un sentiment paralysant et rafraîchissant de doute, et pas assez de tartes aux fruits .

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 054 lecteurs
Or
1 399 lecteurs
Argent
765 lecteurs
Bronze
396 lecteurs
Lu aussi
410 lecteurs
Envies
2 198 lecteurs
En train de lire
76 lecteurs
Pas apprécié
70 lecteurs
PAL
1 040 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.09/10
Nombre d'évaluations : 1 518

0 Citations 418 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sara Wolf

Sortie France/Français : 2019-09-19

Sortie USA/English : 2018-06-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Kesciana 2019-10-24T21:53:16+02:00
Donne-moi ton cœur, Tome 1

https://aliceneverland.com/2019/10/23/donne-moi-ton-coeur-sara-wolf/

Zera est une Sans-Coeur. Elle aurait dû mourir il y a trois ans, en même temps que ses parents, mais une sorcière, Chantenuit, l’a transformée en lui retirant son cœur. Depuis, immortelle, elle est au service de celle qui l’a « sauvée » et doit se nourrir de viande crue pour ne pas mourir, ni sombrer dans une folie meurtrière qui ferait d’elle une bête assoiffée de sang.

Le seul moyen de s’en libérer est que Chantenuit lui rende son cœur. Alors, quand on lui propose de prendre le cœur du prince en échange du sien, Zera n’hésite pas et accepte cette mission. Sauf qu’elle va devoir infiltrer la cour, où mille dangers la guettent. En effet, une véritable chasse aux sorcières dure depuis des dizaines d’années. Et si Zera se fait attraper, elle sait ce qui l’attend : à l’eau les sorciers, au bucher les Sans-Coeur…

L’histoire commence doucement. L’auteure prend le temps de nous présenter Zera, son histoire, mais aussi sa nouvelle situation de Sans-Coeur et ce que cela engendre. On comprend que cette Faim qui la tenaille continuellement est le coté sombre des Sans-Coeur, et qu’elle se doit de la maitriser jour et nuit. On découvre également la situation du pays, trente ans après une guerre qui a laissé des traces dans l’esprit de ses habitants.

Une fois tous les éléments en notre possession, l’intrigue démarre véritablement. J’ai beaucoup aimé le personnage de Zera, qui a la langue bien pendue et agit avec une audace rafraichissante. Elle évite que l’histoire ne se perde dans un schéma classique et apporte un vrai plus au roman. Elle se raccroche comme elle le peut à son humanité et ne se laisse pas dicter sa conduite, dans une attitude proche de l’impertinence qui va souvent lui jouer des tours. Mais elle reste très attachante et c’est une héroïne comme je les aime, avec ses petits défauts qui la rendent tout simplement plus naturelle, plus réelle.

J’ai également adoré la romance entre Lucien et Zera. L’alchimie entre eux se ressent dès le départ mais l’auteure installe tout cela sans aucune précipitation. J’ai adoré leurs petites piques ainsi que le jeu du chat et de la souris qu’il y a entre eux dès le départ. Mais j’ai également adoré la tension qui s’installe. Car le lecteur comprend très vite que la véritable nature de Zera est une bombe à retardement qui finira, irrémédiablement, par exploser.

Quant à la fin, elle est tout bonnement insoutenable ! Sara wolf nous laisse sur le pire cliffhanger possible, avec énormément de révélations finales qui m’ont tout simplement soufflée. Même si je les avais vu venir dès le milieu de l’histoire, l’auteure a réussi à faire monter la tension avant de nous laisser sur le carreau. J’ai très, très hâte de découvrir la suite de l’histoire !

Afficher en entier
Lovely Vicious, Tome 1 : Je te hais... passionnément

J'ai fini ce tome 1 mais c'est vraiment a contre cœur. L'héroïne et imbuvable. Une vrai co...... . Le pauvre Jack. J'ai eu pitié pour lui tout le long.... Sa ma vraiment gonflé je ne lirais pas le 2 et 3 du coup

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine-31 2019-10-30T10:19:57+01:00
Donne-moi ton cœur, Tome 1

Grosse déception pour ce roman. J'en ai beaucoup entendu parler sur bookstagram et il me disait vraiment bien. Malheureusement je n'ai pas accroché avec le style de l'autrice. Je ne me suis pas non plus attachée aux personnes et je n'ai pas aimé l'univers plus que ça. En fait, je crois que je m'étais faite une idée bien différente de ce livre avec le résumé et les avis. Et pour ce qui est de la fin, pour moi ce n'en est pas une. Je me suis juste dit " c'est tout ? ".

Les points positifs étaient pour moi le personnage principal, qui avait effectivement le mordant qu'on nous avait promis (même si elle s'est ramollie à la fin), la faim qui parlait à Zera (même si à la fin ça devait difficile à lire avec l'alternance de minuscules et majuscules) et l'idée générale du livre, qui reste malgré tout très bonne.

Clairement je ne le lirais pas la suite. Ce livre n'était juste pas pour moi.

Afficher en entier
Lovely Vicious, Tome 3 : Je ne te hais plus du tout

J'ai beaucoup aimé encore une fois il y a plusieurs leçons de vie même si j'ai été un peu déçu par la fin rapide en quelques pagesSpoiler(cliquez pour révéler)ils se mettent ensemble, couchent ensemble et finissent l'histoire en se vengeant de Will. Ils ont eu une «révélation» et ça a un peu précipité les choses selon moi.

Afficher en entier
Lovely Vicious, Tome 2 : Je te hais... à la folie

Beaucoup aimé et plein de leçons de vie et de reflexions philosophique qui ont rendus le livre profond.

Afficher en entier
Lovely Vicious, Tome 1 : Je te hais... passionnément

Je crois que cela fait une éternité que je n’ai pas autant aimé un livre comme celui-ci. C’est ironique, drôle, avec beaucoup de pique entre les personnages, et donc pas mal d’action. À chaque nouveau chapitre, on vit des coups de théâtre, des aventures passionnantes. Isis est une héroïne exceptionnelle, sa personnalité déroutante est unique, particulièrement dans un roman « jeunesse — romance ». Le mystère autour du protagoniste masculin, de ce qu’il s’est passé il y a plusieurs années ; tiens la route du début jusqu’à la fin. On ne s’imagine pas des faits aussi sombres. Mais ce qui est le plus convaincant venant de cette œuvre, ce sont les sentiments ; leur sincérité et leur puissance. « Je te hais… passionnément » détient des parts de vérités tout en se tournant en dérision.

Comme je l’ai manifesté ci-dessus, Isis est tout simplement extraordinaire. C’est une pile électrique, avec une détermination de fer et des blessures toujours saignantes. Les cacher semble pourtant facile, surtout qu’elle ne se démonte pas malgré les moqueries ou les paroles hostiles. Sauf qu’on est directement rattaché à sa tête, nous permettant de comprendre comment fonctionnent son esprit et ses idées, ses doutes et ses convictions. Elle se dit « moche », elle est sûre de ne plus tomber amoureuse, de ne plus aimer, et particulièrement de ne pas être aimé par un garçon. Pour elle, cela est impossible, ça n’arrivera jamais dans sa tête et dans son cœur. Elle est fermée sur ce fait, elle ne croit plus en l’amour et le mot confiance ne cultive plus son vocabulaire. En vérité, sa ténacité et ses fanfaronnades tiennent d’une carapace, mais ça ne détermine pas vraiment qui elle est réellement. Elle m’a fait rire, m’a tenu sous pression ; une héroïne bien plus que captivante que j’ai entièrement apprécié.

Le prince de Glace, Jack Hunter, le lycéen qu’il ne faut surtout pas approcher ; son regard suffit à faire trembler les murs tout comme ses camarades. Mais il a plusieurs facettes dans sa personnalité ; celle de garçon inaccessible au lycée et dans les partys, celle douce qu’il garde pour son métier, sa mère et sûrement Sophia. Il n’a pas d’amis, mais il rencontre une adversaire redoutable. Sa méchanceté peut être froide, sauf qu’on ressent dans certains moments que des mots, des gestes, des épreuves passées peuvent parfaitement le toucher. Néanmoins, il ne se change pas en doux agneau, il préfère ignorer et fuir, comme un lâche. Heureusement, il prouve qu’il n’est pas de ces hommes-là, ses valeurs lui collent à la peau et l’acheminent la plupart du temps, dans la bonne route. Jack est un jeune garçon intelligent, beau, ne souriant que très peu et restant maître de lui-même. Je me suis sentie charmée, séduite par cet adolescent bien trop adulte, mature au point de nous troubler.

J’ai tout simplement dévoré ce roman. Un premier tome surprenant ; pour lequel on ne pense pas ressentir autant de sentiment, découvrir des instants drôles et des moments durs, rencontrer des personnages incroyablement spéciaux. Finalement, c’est une histoire trompeuse. Une romance jeunesse plutôt aventureuse et étonnante. Des émotions simples et vivantes, envahissant le cœur et l’esprit ; j’ai vraiment reçu des coups au cœur avec ce livre. L’originalité de ce récit vient du personnage féminin et du passé mystérieux de notre héros. Tous les deux submergent la synopsis d’une manière exceptionnelle, l’authenticité s’exprime par eux et sincèrement cela se produit que très rarement dans un ouvrage considéré comme « Young-Adult ». En dehors de l’histoire d’amour pour le moment en phase de construction, « Je te hais… passionnément » aborde des sujets douloureux et une guerre passionnelle. Entre les conflits, les secrets et les confidences ; entre la haine, l’amitié et l’amour. Mais les non-dits s’enchaînent et le temps passe, et les évènements se déchaînent. Une histoire bien plus profonde qu’elle n’en a l’air. Bien évidemment, les personnages secondaires sont importants, mais pour le coup je n’ai pas trop apprécié la personnalité de Kayla, mais j’ai bien aimé celle de Wren.

Je découvre l’auteur avec ce premier tome de la trilogie « Lovely vicious » et je ne suis pas déçue. Sara Wolf possède une plume rafraîchissante grâce aux traits d’humour qu’elle incorpore, des sentiments riches et impossibles à oublier. Une écriture fluide, avec, toujours des rebondissements en fin de chapitre. Et en plus, son style n’est pas jeunesse ; certes, il est parfois simple, mais c’est souvent des phrases profondes.

Pour conclure cet avis positif, ce roman est un coup de cœur. Mes coups de cœur pour un livre « Jeunesse – Romance » se comptent sur les doigts d’une main. Mais j’ai vraiment adoré les personnages de cet ouvrage, que ce soit Isis ou Jack ; deux personnages avec le même esprit et pourtant des façons différentes de l’exprimer. Autant Isis est surprenante dans sa manière d’être, une héroïne adolescente ne se laissant pas marcher sur les pieds. Elle a des idées, des paroles et des gestes parfois vicieux, malins. C’est une jeune fille farouche, sauvage ; enfermant bien évidemment des cicatrices. Tandis que Jack est mystérieux dans son passé, mais c’est un garçon légèrement ordinaire ; beau-gosse, populaire, intelligent, dans une romance c’est tout à fait banal. Ce livre détient plus les qualités d’un New-Adult — c’est un Young-Adult, tout comme les débuts d’After. Toutefois, nos deux héros sont particulièrement intéressants et matures, même Wren qui est un personnage secondaire. Et le suspense s’empare parfaitement de l’histoire, même le dénouement nous laisse entièrement dedans. Les sentiments se comparent à une balle de Ping-Pong, on ressent un coup du stress, une autre fois de la joie et puis un peu de tristesse. Des mélanges d’émotions, puissants et forts. Pendant un passage, j’ai eu le cœur battant la chamade, sauf que l’auteur souhaite nous mettre dans tous nos états et nous conduire sur un aspect du récit encore plus profond. Une écriture naturelle, généreuse ; où de l’humour s’ajoute parfaitement aux péripéties et à la sensibilité de ce premier volume de Lovely Vicious.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2019/10/lovely-vicious-tome-1-je-te-hais.html

Afficher en entier
Lovely Vicious, Tome 1 : Je te hais... passionnément

Mais qu'est ce que je recommande ce livre!!!!!!!!!!! Dévorez le!

Je n'ai pas perdu une seule miette. Les personnages sont tous attachants, drôles et abimés par la vie. Ils sont des épaves à certains niveaux mais tous garde la tête haute.

J'aurai voulu avoir l'héroïne comme grande soeur, tout chez elle me fait l'aimer comme si elle était de ma propre famille. J'ai le même humour qu'elle, à ce niveau là on ne peut pas faire mieux. Le jeu qu'il y a entre elle et Jack est toujours bien construit, jamais on s'ennuie ou jamais on a trop honte pour pas continuer.

Afficher en entier
Lovely Vicious, Tome 1 : Je te hais... passionnément

C'est un livre qui m'a réellement touché,que ce soit les personnages, la morale sur l'harcèlement qui est frappante ou cette fin qui non seulement m'a étonné mais m'a aussi déboussolé et donné envie de lire la suite. Malgré ça ce n'est pas le livre le plus original que j'ai pu lire, il est oui, bien écrit, l'histoire est celle d'un roman d'amour adolescent lambdas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Madisonlesourd 2019-11-06T23:59:34+01:00
Donne-moi ton cœur, Tome 1

Pas un coup de cœur comme je l’aurai cru, Mes une agréable lecture tout de même .

Le résumé donne vraiment envie ! Et l’histoire et assez original , j’ai beaucoup aimé zera qui a de l’humour à revendre .

Y’shennria m’as beaucoup touché , et lui que j’ai préféré c’est bien malachite avec sont humour et sa loyauté vit a vit du prince et irréprochable.

Malgrés tout je m'attendais à un peu plus d’action et que le prince soit un peu moins enfant . J’ai quand même bien envie de savoir la suite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dadalove 2019-11-07T00:39:38+01:00
Donne-moi ton cœur, Tome 1

J'ai adoré ce premier tome d'une future trilogie. L'histoire et l'univers créés par l'auteure est unique et merveilleux. J'ai trouvé la plupart des personnages attachants (surtout Malachite) et jai bien aimé également leurs personnalités et leur caractère. Le combat intérieur auquel Zera fait face entre amour et liberté est absolument intense et surprenant puisqu'on ne sait pas ce qu'elle va faire jusqu'à la fin du roman. Seul point décevant était la traduction en français qui ne rend pas hommage à l'écriture originale de cette histoire. La fin ma laissée complètement bouche bée et jai vraiment hâte de connaître la suite!

Afficher en entier

Dédicaces de Sara Wolf
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Amazon Publishing : 5 livres

Pocket jeunesse : 4 livres

Entangled: Teen : 2 livres

Kindle Edition : 2 livres

Ebook : 1 livre

Pocket : 1 livre

Poket jeunesse : 1 livre

Entangled Teen : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array