Livres
520 602
Membres
536 510

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sarah Everett

52 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
7 lecteurs
Or
13 lecteurs
Argent
9 lecteurs
Bronze
11 lecteurs
Lu aussi
7 lecteurs
Envies
119 lecteurs
En train de lire
3 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
38 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.27/10
Nombre d'évaluations : 26

0 Citations 17 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sarah Everett

Sortie France/Français : 2018-03-14

Sortie Poche France/Français : 2020-07-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par HPothier 2018-04-14T05:27:30+02:00
La Fille sans passé

O-M-G! Je ne m’attendais pas à cela. Ce livre m’a vraiment perturbé, je ne peux pas croire qu’on puisse faire cela. Je suis vraiment sous le choc. Cette histoire m’a obsédé tout au long de ma lecture, je ne pensais qu’à cela durant la journée

Mon avis complet : https://readeuse.wordpress.com/2018/04/13/la-fille-sans-passe/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2018-04-15T21:53:35+02:00
La Fille sans passé

Iriez-vous jusqu'à effacer une partie de votre mémoire afin d'oublier votre premier amour, celui à qui vous lui avez offert ce que vous avez de plus précieux?

Addie n'a que dix-sept ans et pourtant elle ressent un immense vide en elle. Elle essaie de le combler en jouer de la musique avec son alto. Mais depuis le dernier concert qu'elle a assisté, elle voit un beau jeune homme. Elle en prend conscience, qu'après son accident de bus, que celui-ci vient en fait de sa mémoire. Il n'est pas réel. Il est le fruit de ses souvenirs. Mais qui est-il?

Elle part donc à sa recherche afin de récupérer ses souvenirs, mais y parviendra-t-elle? Comment faire renaître des souvenirs qui furent effacés? Partir à la recherche de son passé nous fait parfois découvrir des souffrances qui étaient cachées au plus profond de soi...

Le début du récit est un peu flou et lent à démarrer, mais une fois que la mise en place des personnages et de l'intrigue sont bien établies, j'ai vraiment adhéré. Je n'avais plus le goût de quitter le bouquin tellement je voulais en savoir plus.

À la fin de chaque chapitre, nous n'avons pas le choix de poursuivre notre lecture. De plus, nous avançons à pas de tortue, car l'auteure alterne entre le passé et le présent. Du coup, elle réussit à nous garder en haleine.

Par contre, au moment où nous avons tous les éléments en mains, le suspense redescend rapidement et l'on se demande ce qui peut bien survenir de nouveau d'ici la fin du roman. Et c'est un peu la déception. Le récit était tellement captivant, je m'attendais à une fin grandiose! Ce n'est pas le cas... mais je ne reste pas sur ma faim pour autant, car l'intrigue me laisse sur des questionnements quant à la morale face aux décisions que notre protagoniste a prises. Je suis encore imprégnée du personnage d'Addie.

Selon vous, est-ce moralement acceptable de vouloir supprimer sa souffrance en effaçant une partie de ses souvenirs? Est-ce éthique pour une entreprise d'accepter de le faire? Actuellement, ce n'est pas une technologie qui existe et fonctionne, mais qu'en sera-t-il de demain? Une chose est certaine, ce récit ne m'a pas laissée indifférente, loin de là. Je suis passée par une belle gamme d'émotions!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meldc 2018-04-17T11:51:14+02:00
La Fille sans passé

Le résumé de ce roman m'a tenté... Mais en réalité, ce résumé en dit déjà beaucoup trop sur l'histoire. Le roman suit donc Addison qui tente de comprendre pourquoi son cerveau lui joue des tours. Très vite, le livre en vient à alterner entre son passé (qu'elle a oublié) et son présent. Et on découvre une histoire d'amour, avec un garçon au sourire à "100 000 watts". Cette histoire se déroule devant nous sans qu'Addison n'y ait accès (c'est d'ailleurs très intime de rentrer dans les souvenirs perdus d'une personne)... Et je me suis retrouvée à attendre le drame, qui devait l'avoir conduite à vouloir effacer cette histoire.

Le livre se lit facilement, la thématique est intéressante, le message final n'est pas trop mal non plus. Mais je ressors assez mitigée de ma lecture. Il y a bien quelques surprises, mais, dans l'ensemble, les événements se devinent assez vite. Et, personnellement, j'ai toujours eu beaucoup de mal avec les histoires qui commencent par une scène prenante puis qui reprennent "trois mois avant". Et c'est un peu la construction de ce récit. J'ai attendu tout du long la révélation du moment dramatique, puis de la manière dont elle allait vivre avec... et j'ai été un peu déçue sur cet aspect-là.

Ce ne sera donc pas un coup de coeur pour moi, même si le personnage est intéressant ainsi que le message du livre : vaut-il mieux vivre avec sa douleur ou l'effacer ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par isabella-swan-cullen 2018-04-24T14:20:13+02:00
La Fille sans passé

je n'ai pas vraiment aimé ce livre et je me suis fait violence pur le lire entier le début et la fin était bon mais a partir de l'entrée dans les questions du livre j'ai réellement décroché donc je ne conseillerai pas ce livre qui a été pour moi une déception.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pertadz 2018-04-28T16:24:35+02:00
La Fille sans passé

Je n'arrive pas à savoir si je suis satisfaite de la manière dont le livre s'est fini...

L'écriture était vraiment bien, ça au moins c'est clair!

Spoiler(cliquez pour révéler)maintenant je pense qu'il y avait moyen de faire finir bien l'histoire entre Zach et Addison, c'est clair. Mais, je comprends qu'elle ne l'ait pas fait si elle voulait insister sur le fait que l'on peut surmonter ce qui a certains moments de la vie nous paraît insurmontable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natoche 2018-05-11T18:03:43+02:00
La Fille sans passé

Un livre au résumé intriguant, qui donne envie d’en découvrir plus sur ce que Addison va vivre et surtout ce qu’elle a vécu.

La fille sans passé, à mon avis n’est pas un livre qui se raconte, il y a tellement de révélations que ce serait prendre un risque de trop en dévoiler. Il y a beaucoup de choses qui vont nous être apportées au fil des pages, nous naviguons entre le présent et le passé d’Addison. Découvrant des pans de sa vie qu’elle a oublié tout en la voyant se pencher sur les incohérences de sa vie présente, apportant à chaque chapitre des instants aussi émouvants que perturbants mais à la fois très beaux. C’est d’ailleurs encore retournée que j’écris cet avis. J’ai beaucoup aimé ma lecture, la seule chose que je peux reprocher à ce livre, c’est le temps qu’il m’aura fallu pour bien entrer dedans. J’ai trouvé le début un peu long, par contre une fois bien encrée dans l’histoire, il est impossible de s’en détacher.

Addison est une adolescente assez classique, très protégée par sa mère et plutôt stable pour une fille de son âge. C’est à un retour de concert qu’elle va faire la connaissance d’un jeune homme qui va au premier regard l’interpeller et lui donner envie de le connaitre. Mais ce trajet va mal se terminer et se finir en accident de la route. Depuis son accident elle retrouve régulièrement l’inconnu du bus, surtout quand elle est seule, au fil des jour elle se rendra malheureusement compte qu’elle est la seule à pouvoir le voir. C’est ce qui va la pousser à en apprendre plus sur lui et a retrouver qui il est vraiment. C’est en ce rendant dans un institut spécialisé dans la mémoire, qui pourrait lui permettre de comprendre ses visions et surtout l’aider à retrouver un semblant de vie normale qu’elle va découvrir que ce n’est pas sa première visite. Cet endroit, elle y a déjà mis les pieds mais n’en garde aucun souvenir, elle en déduira donc qu’elle a déjà subit une de leur intervention pour oublier une partie de son passé. Se rendant compte que ce qu’elle croyait de sa vie n’est en fait qu’un mensonge, ce qui viendra s’ajouter au trouble qu’elle subit depuis l’apparition de son mystérieux inconnu. Cette révélation va l’amener à se poser beaucoup de questions, certains événements vont lui être dévoilés et surtout venir chambouler tout ce qu’elle avait construit et ce qu’elle pensait avoir vécu.

Addison est une adolescente qui va vivre de grand bouleversements, aussi bien sur le plan familiale que sentimentale, c’est avec envie et angoisse que nous avançons tout au long de cette lecture sans jamais vraiment savoir ce qui nous attend, ce qu’il va se passer ou ce qu’il a bien pu se passer. On va de surprises en découvertes. J’aurais versé quelques larmes avec ce livre mais j’ai aussi beaucoup souris. C’est une lecture qui chamboule, c’est perturbant car elle nous laisse un gout d’inachevé malgré qu’on prenne conscience et connaissance de tout ce qui a pu se passer. Il est difficile de se résigner et d’avancer après ce qui nous est dévoilé. C’est une histoire qui reste cohérente, très en accord avec ce qu’il se passe, l’auteure nous amène à faire des suppositions et nous embarque avec une facilité déconcertante dans les méandres de la vie d’Addison et de ce qu’elle va endurer. Il y a beaucoup d’inattendus, les sentiments sont très bien décrits et très justes, d’une très grande intensité.

J’ai rêver avec Addison, vécu tout ce qu’elle a ressenti, j’ai été aussi heureuse et épanouie qu’elle tout comme j’ai été brisé et anéantie. J’ai adoré lire ce livre, il n’aurait pu en être autrement, tout ce qui se passe, ce qui ce trouve entre ces pages est vraiment magnifique à découvrir, je conseille vivement ce livre http://www.livresavie.com/la-fille-sans-passe-de-sarah-everett/#more-18098

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melicia 2018-09-24T15:27:13+02:00
La Fille sans passé

C'est donc une littérature jeunesse entre science-fiction et fantastique, on y trouve de la romance et du suspense, mais mon souci, c'est qu'il a fallu arriver vers la moitié du livre pour retrouver ce que nous promettait le résumé, et ça, ça m'a agacé, du coup, je ne suis jamais totalement entré dans l'histoire qui était peut-être super, mais ça je le saurai jamais, car j'ai tout de suite décroché.

Le roman d'environ 500 page facile et rapide à lire grâce à une écriture simple posée de manière fluide, il veut nous parler de nos erreurs et de notre façon de faire face tout en restant dans un univers jeunesse avec sa grosse touche de romance qui appelle la plupart des lectrices.

http://books-story.wixsite.com/books-story/single-post/2018/06/01/LA-FILLE-SANS-PASSEE

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coline-red 2019-03-07T19:49:45+01:00
La Fille sans passé

Le livre et l'histoire et superbe mais plusieurs choses m'ont vraiment dérangé et ont rendu mon avis assez mitigé.

Les sauts dans le passé m'ont un peu énervé à la fin, même si ils sont indispensable dans l'histoire, à la fin j'en avait un peu marre. Par fois je m'y retrouvais plus trop entre le présent et le passé.

Ce qui m'a déçu le plus c'est Spoiler(cliquez pour révéler)qu'elle est tombé amoureuse de lui et que lui, non... J'ai espère qu'il tombe amoureux d'elle jusqu'aux dernières pages mais non...et ça mon petit cœur adducteurs au fin heureuse ne l'a pas supporté. Ca m'a mis hors de moi, elle avait assez subit de merde dans la vie !

Mais à coté de ça il y a des choses que j'ai adoré : ce livre m'a fait pleuré, c'était la première fois que ça m'est arrivé. Ce livre m'a donné une énorme claque ! Il m'a fait réalisé que les déceptions et les chagrins de la vie, ne nous détruit pas mais nous rend plus fort. Et qu'ils façonnent la personne qu'on va devenir. Ils racontent une partie de notre vie, de se qu'on est. Oublié un chagrin, c'est comme oublié une partie de nous même. Chacun à son histoire, ses déceptions, ses chagrins, c'est se qui nous rends si unique et merveilleux... Alors se livre mérite vraiment le détour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2020-07-30T11:07:40+02:00
La Fille sans passé

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/

--- Ce chef-d’œuvre insoupçonné… ---

Juste après avoir demandé ce roman en service de presse, j’ai regretté mon choix. En fait, je me demandais ce qui m’avait pris, car il s’agit d’une romance. Or, vous le savez, c’est un genre que je fuis habituellement. Alors, quand il est arrivé dans ma boîte aux lettres, je me suis dit qu’il valait mieux le lire rapidement. Ainsi, je pourrais passer à un autre livre qui me correspondrait davantage.

Et pourtant, je me trompais sur toute la ligne. Ce one-shot est tellement plus qu’une romance ! La fille sans passé est avant tout une histoire qui nous rappelle l’adolescent que nous étions autrefois, et les tragédies qui accompagnaient cette période. Un véritable coup de cœur pour ma part, certainement le plus inattendu de 2020.

Je remercie donc les éditions Castelmore pour l’envoi. D’ailleurs, petite anecdote : tous mes coups de cœur de cette année sont signés Bragelonne (groupe qui comprend également les éditions Castelmore). Si ça, ce n’est pas un signe…

--- Quand l’ordinaire suffit ---

J’ai choisi de ne pas relire le synopsis avant de débuter ma lecture, et ce fut une très bonne idée. En effet, il mentionne des événements qui surviennent un peu tardivement, même s’il en dévoile très peu, en fin de compte.

Quoi qu’il en soit, l’auteure m’a très vite attrapée dans ses filets. En construisant son récit sur une alternance entre passé et présent, elle nous offre un voyage inattendu. Certes, l’on connaît le dénouement, mais l’on ignore comment Addison a pu en arriver là, et c’est ce qui fait tout l’attrait de La fille sans passé.

Le pire – et le meilleur ! – de cette lecture, c’est que l’on sait qu’il s’est produit quelque chose, sûrement quelque chose de terrible. Pourtant, on espère quand même, on attend l’explication qui changera tout. Et c’est là où Sarah Everett démontre son génie ; plutôt que de proposer un scénario qui met en scène un amour impossible, comme c’est le cas dans de nombreux romans, elle nous offre une histoire qui sonne vrai, qui sonne juste. Une histoire qui aurait pu arriver à chacun de nous. C’est ce qui m’a permis de m’identifier à Addison, de partager ses émotions. Et, croyez-moi, elle en ressent énormément ! Comme elle, j’ai vécu des hauts et des bas, ai connu la joie et le bonheur, la colère et la tristesse. Un maelström de sentiments qui m’a emportée jusqu’à la dernière ligne !

Mais le plus incroyable, c’est bien cela : j’ai apprécié la romance ! Elle n’est ni niaise, ni too much, simplement belle, sans fioritures inutiles.

--- Une héroïne dans laquelle je me suis retrouvée ---

Le récit étant écrit à la première personne, le lecteur est directement plongé dans les pensées d’Addison, une adolescente somme toute banale qui m’a rappelé ces filles un peu transparentes, voire quasiment invisibles, à l’école. Et dont je faisais partie ! Pas étonnant que je me sois retrouvée en elle. Alors, certes, nous ne partageons pas la même passion (pour moi la lecture, pour elle la musique), mais elle aussi se sent différente. Par exemple, elle n’est pas attirée par les fêtes et, plus globalement, par toutes ces choses que les jeunes aiment, justement parce qu’ils sont jeunes. Pour autant, elle a envie de se faire des amis, de rencontrer des personnes qui parviendront à la toucher, de faire de nouvelles expériences. Comme moi autrefois !

Bref, j’aurais pu être elle à l’âge de 16 ans. Même si je l’ai parfois trouvée naïve et irréfléchie, je ne lui en tiens pas rigueur car, si je le pouvais, je remonterais le temps pour me secouer au moins plusieurs centaines de fois ! D’ailleurs, après avoir pris un tas de mauvaises décisions, elle m’a finalement impressionnée, preuve que l’on est capable d’apprendre de ses erreurs.

Concernant le garçon, celui qu’Addison est la seule à voir, je ne veux pas vous en dire trop. Ce serait vous gâcher la surprise ! Mais sachez qu’en dépit de ses faux pas, je l’ai apprécié parce qu’il m’a paru humain. Encore une fois, je ne peux que souligner le talent de Sarah Everett pour créer des personnages vraisemblables et attachants.

--- Un peu de science-fiction, mais pas trop ---

Si ce livre n’était pas catégorisé en SF, je ne l’aurais probablement jamais demandé en service de presse et serais passée à côté de cette pépite. Heureusement, non ! Néanmoins, je me dois de vous avertir : cet aspect est très peu présent. En vérité, l’auteure a tout simplement imaginé un procédé médical qui permet aux personnes victimes de traumatismes d’oublier leurs souvenirs douloureux pour réapprendre à vivre. Cela peut paraître extrême, mais je conçois tout à fait l’utilité d’une telle approche.

Cependant, Sarah Everett rappelle volontairement la complexité du cerveau humain et met en avant les failles de cette solution. L’esprit peut-il vraiment se reconstruire après cela ? N’y a-t-il pas d’effets secondaires ? Et si perdre la mémoire ne suffisait pas, au final ? Voici autant de questions qui m’ont accompagnée durant ma lecture et auxquelles j’ai apprécié trouver des réponses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2020-08-28T19:39:36+02:00
La Fille sans passé

Addison est une jeune fille de 17 ans, qui, depuis son accident, a tendance à perdre la mémoire.

Le plus étrange dans tout ça, c'est qu'elle arrive à converser avec un garçon qu'elle est la seule à voir. Ayant des doutes sur sa santé mentale, elle s'inscrit à un programme médical censé l'aider à retrouver les pans de sa mémoire perdue. Elle découvre qu'elle est déjà venue dans ce centre pour effacer des souvenirs dont celui d"un garçon. Est-ce celui avec lequel elle parle? Addison va tout mettre en œuvre pour le découvrir...

En lisant cette quatrième de couverture, j'ai pensé à de la romance alors que je pensais lire un thriller Young Adult. Je vous rassure, bien qu'il y ait bien un aspect romance, c'est bien un thriller psychologique traitant de la dépression, du deuil et des relations adolescentes difficiles.

Malheureusement, tout est très long à venir dans ce roman. A guise d'exemple, la quatrième de couverture dit qu'Addison s'inscrit à un programme médical et cela arrive quasiment à la page 200 du roman...

Beaucoup de personnages de ce roman sont assez imbuvables, heureusement le lecteur peut facilement se raccrocher au personnage d'Addison.

Dans les côtés négatifs, j'ajouterai aussi le côté prévisible de l'issue du roman que j'ai deviné assez rapidement...

Cependant, La fille sans passé n'est pas un mauvais livre car l'idée demeure originale et offre bien plus que ce que la quatrième de couverture promet aux lecteurs, bien que cela aurait mérité un développement plus approfondi...

Une lecture assez mitigée donc mais que j'ai eu plaisir à lire cependant. A noter que ce roman est le premier de l'auteure et que j'espère qu'elle arrivera à gommer ces défauts pour un roman plus solide.

Afficher en entier

Dédicaces de Sarah Everett
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Castelmore : 1 livre

Fibs : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array