Livres
565 094
Membres
618 006

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sarah Waters

Auteur

200 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Mariine 2010-10-09T17:37:16+02:00

Biographie

Sarah Waters est un écrivain britannique, née à Neyland, dans le comté de Pembroke (Pays de Galles) en 1966. Elle vit actuellement à Londres. Après des études à l'université du Kent et une thèse en Littérature anglaise, elle a été libraire puis enseignante. Son premier roman, Tipping the Velvet (Caresser le velours) est paru en 1998 et a pour sujet le lesbianisme à l'époque victorienne (le velours étant l'un des noms du sexe féminin dans l'argot de l'époque). L'ouvrage a été adapté pour la chaîne de télévision BBC Two par Andrew Davies sous la forme d'un film en trois parties.

Son second roman Affinity est paru en 1999 et a obtenu le prix Stonewall Book ; l'action se déroule dans une prison de femmes à Londres à l'époque Victorienne et reprend les thèmes chers à Waters (amour, trahison, corruption, machiavélisme et suspense) en y intégrant une touche de spiritisme. Ce roman a été adapté par la chaine de télévision ITV et diffusé en Grande-Bretagne au printemps 2008. L'ouvrage a une nouvelle fois été adapté par Andrew Davies.

Son troisième roman, Fingersmith (Du bout des doigts) lui a apporté la consécration. L'histoire est basée sur des thèmes du roman populaire (complot, enlèvement d'enfants, monde des voleurs comme dans Oliver Twist) associés aux amours lesbiennes. BBC One l'a adapté en 2005, avec les actrices Elaine Cassidy, Sally Hawkins et Imelda Staunton.

Sarah Waters a été élue « auteur de l’année » par le Sunday Times en 2003, elle a reçu le prix des Libraires et le British Book Awards (Auteur de l'année 2002).

Dans The Night Watch, ouvrage paru en anglais en 2006, les personnages (quatre femmes, dont trois sont lesbiennes, et un homme homosexuel) partagent secrets et scandales dans le Londres des années 1940.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
55 lecteurs
Or
74 lecteurs
Argent
77 lecteurs
Bronze
32 lecteurs
Lu aussi
44 lecteurs
Envies
260 lecteurs
En train de lire
8 lecteurs
Pas apprécié
7 lecteurs
PAL
134 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.6/10
Nombre d'évaluations : 93

0 Citations 57 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sarah Waters

Sortie Poche France/Français : 2016-10-06

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Caitriona 2020-07-17T15:31:55+02:00
L'Indésirable

Dès les premiers chapitres, j'ai été conquise! Tout dans ce roman me plaît, l'écriture, l'histoire, les descriptions, les personnages. L'auteure nous fait vivre ce que les personnages vivent, voir ce qu'ils voient, ressentir ce qu'il ressentent. J'ai aimé imaginer le décors de ces lieux si bien décrits. Même s'il faut plus d'un centaine de pages avant d'arriver vraiment dans l'histoire, je ne me suis pas du tout ennuyée, j'ai même eu beaucoup de plaisir à découvrir les lieux et les personnages, tellement l'écriture coule agréablement. L'histoire avance toutefois très lentement. Le Dr Faraday m'a fait perdre souvent patience, je l'ai trouvé bien borné... Enfin, à vous d juger...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Echoni 2020-08-30T13:24:47+02:00
Du bout des doigts

J'ai vraiment adoré ce livre ! Je ne sais pas comment le décrire sans trop en dire, mais sachez que l'histoire est très bien amenée. Les parties du livre nous font aller et venir entre les deux personnages principaux du livre, Sue et Maud. Le point de vue des personnages nous fait découvrir l'histoire sous un autre angle et comprendre petit à petit les enjeux. Et surtout, ça fait du bien de lire autre chose que des romances hétéros.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kid_A 2020-08-30T17:31:24+02:00
Du bout des doigts

A travers une intrigue menée avec virtuosité, Sarah Waters nous fait partager le destin de deux héroïnes questionnant les normes de la société victorienne dans laquelle elles évoluent. L'ensemble de l'oeuvre est magnifiquement développé et nous entraîne inévitablement dans ses méandres et ses élans de poésie, pour finalement graver dans notre mémoire des souvenirs émouvants et indélébiles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurette4939 2020-08-31T20:29:25+02:00
Affinités

Whoua.

Je ressort de ma lecture encore toute chamboulée et choquée....

Ce livre était magnifique !! je ne trouve même pas les morts pour exprimer à quel point j'ai aimé ce livre ^^'

Les personnages sont forts, et leurs relations l'est encore plus, Selina et Margaret m'ont vraiment touchées ! l'atmosphère de la prison de Milbank est vraiment bien rendu, j'ai ressentie le froid, la détresse, l'ennuie, la peur... ainsi que l'espoir et la gentillesse, l'écoute et l'empathie grâce à la patience de la gardienne Jelf, que j'ai adorée.

Je me suis sentie assez proche de Margaret, sa tristesse, sa distance vis à vis des autres, mais aussi sa réel gentillesse, j'avais envie de l'accompagner à Milbank pour moi aussi aller voir quelques détenues ^^

J'ai aimé le petit côté paranormal de l'histoire, et aussi l'écriture, à la fois belle, poétique, et fluide, parfaite ! ^^

Et que dire de la fin ?! omg ! j'en suis encore toute retournée ! Spoiler(cliquez pour révéler)Selina est une traîtresse, depuis le début elle se joue de Margaret, je suis tellement déçu et choquée.... mais en même temps c'est génial aussi ! au moins comme ça Margaret vas rester prêt de sa famille, prêt de sa mère, c'est un mal pour un bien. En revanche du coup je ne suis pas sur de tout comprendre, est ce que Selina est réellement une médium, ou pas ? je ne suis plus sur de croire en ses pouvoir après ça... est ce que tout, depuis le début, avant le prison, était faux ? j'espère pas...

Bref, ce roman était magnifique, une vraie claque, c'est le deuxième livre de Sarah Waters que je lis, et c'est encore un coup de coeur ! <3

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2020-11-29T11:44:47+01:00
Caresser le velours

Caresser le velours, ou les tribulations d’une jeune homosexuelle dans le Londres des années 1890. Nancy est une jeune écaillère ingénue lorsqu’elle rencontre la chanteuse de music-hall Kitty Butler. Elle tombe amoureuse et la suit à Londres. Mais les feux de la rampe ne sont pas compatibles avec une idylle entre les deux femmes… et c’est le début d’une descente aux enfers pour Nancy, qui se travestit en homme pour survivre dans la jungle londonienne. Elle utilise ses atouts d’abord en faisant le trottoir pour satisfaire les hommes qui cachent leur homosexualité, puis dans une cage dorée au service des désirs lubriques d’une lady et ses amies lesbiennes…

On peut comprendre de ce résumé que, si j’ai beaucoup aimé le début du roman, la partie centrale m’a lassée. J’ai trouvé que l’autrice était trop loin dans l’érotisme explicite, qui devient pervers, ce qui m’a dérangée et n’est pas ce que je recherche dans mes lectures, même dans celle-ci. Heureusement, la troisième partie est plus agréable et moins spectaculaire, elle m’a touchée.

Finalement, la fin m’a fait réaliser que c’était tout de même un bon roman sur l’appréhension des différences. On a entendu et lu suffisamment d’histoires pour comprendre comment fonctionne ce mécanisme, de s’accepter soi-même lorsqu’on est tellement différent de la norme sociale. Rejetée, Nancy se met encore plus en marge de la société, se salit jusqu’au point de non-retour… et finalement parvient à accepter et à vivre pleinement sa « différence », grâce à ses expériences et des personnes bienveillantes.

Peut-être que c’était nécessaire de forcer le trait pour que le contraste soit plus saisissant, mais malheureusement la partie centrale m’a un peu gâché mon plaisir de lecture… De cette autrice, j’ai largement préféré Du bout des doigts, qui avait en plus un petit côté thriller/manipulation pas déplaisant !

Quoiqu’il en soit, c’était un roman historique sympathique qui a aussi le mérite de montrer des pans méconnus de la vie urbaine de cette époque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OlgaPolkov 2020-12-11T16:47:04+01:00
Du bout des doigts

Très agréable à lire, l'histoire est très prenante et parfaitement construite. J'ai passé un très beau moment à suivre les aventures des deux héroïnes et je pense à l'avenir lire d'autres oeuvres de l'auteure.Histoire très bien ficelée et pleine de surprises mêlant sentiments pudiques et une bonne description de l'époque...Sarah Waters est la reine du roman érotique lesbien. C’est un livre sympa, assez coquin sans vulgarité. ...J'aime bien par rapport au roman d'amour hétéro !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OlgaPolkov 2020-12-11T16:50:44+01:00
Caresser le velours

Comment ne pas se passionner pour les aventures amoureuses de Nan, surtout si comme moi vous adorez l'ambiance de l'époque victorienne ! C'est donc l'éducation sentimentale d'une jeune écaillère qui par amour se retrouve sur les planches, la particularité étant que c'est pour l'amour d'une chanteuse travestie. Je n'en raconterai pas davantage... mais la découverte par ex des clubs de femmes du monde et des bars spéciaux plus populaires m'a surprise et fortement interessée.Selon moi c'est le meilleur livre de Sarah Waters,

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BarronsBabe 2021-06-08T12:00:48+02:00
Caresser le velours

Vraiment magnifique! D'habitude ça aurait été trop de romance pour moi, mais là c'est tellement bien écrit, Sarah Waters a un tel talent de conteuse. A lire!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sherlocked_666 2021-06-21T19:58:23+02:00
Affinités

Cela faisait un petit moment que j'avais envie d'enfin découvrir les romans de Sarah Waters, auteure ouvertement homosexuelle écrivant elle-même des romances homosexuelles (ça change des bouquins écrits par des allié·e·s et qui relèvent parfois d'une véritable fétichisation de ces relations).

Je me suis donc lancé dans "Affinités" sans trop essayer de me renseigner sur l'intrigue en amont.

J'ai été agréablement surpris par le style de l'autrice, fluide sans être simpliste, et par la manière dont elle nous fait plonger dans l'intimité de chacune des deux narratrices. J'ai été parfois confus au moment des changements de voix (ça m'apprendra à ne pas regarder les dates mentionnées au début des chapitres !) mais de manière générale, cette lecture a été une bonne expérience. Je n'ai en revanche pas été convaincu plus que ça par l'intrigue tournant autour du spiritisme - non pas qu'elle soit mal construite, loin de là. Disons que j'étais plus intéressé par l'exploration de la froideur de l'univers carcéral que Sarah Waters nous présente avec brio. C'était à la fois un plaisir et un supplice de visiter les geôles avec Margaret : un plaisir car sa plume et sa compagnie sont des plus sympathiques ; un supplice car la détresse des détenues et la cruauté des gardiennes n'étaient que trop réalistes.

Au bout d'un moment, toutefois, j'ai cru voir la lassitude pointer le bout de son nez. Quelle erreur ! C'est plutôt par le bout de mon propre nez que j'ai été mené à travers cette lecture, car les derniers chapitres étaient aussi inattendus que terribles. Une vraie claque qui compte pour beaucoup dans la qualité de ce roman !

Je referme donc "Affinités" avec un petit sourire satisfait et l'envie de vite piocher l'un des autres bouquins de Mme Waters qui attend impatiemment son tour dans ma PÀL !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par reliablenose 2021-07-04T21:41:01+02:00
Fingersmith

“But, here was a curious thing. The more I tried to give up thinking of her, the more I said to myself, 'She's nothing to you', the harder I tried to pluck the idea of her out of my heart, the more she stayed there.”

Afficher en entier

On parle de Sarah Waters ici :

Dédicaces de Sarah Waters
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

10/18 : 6 livres

Denoël : 5 livres

Virago Press : 3 livres

Riverhead Trade : 1 livre

Alto : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array