Livres
515 118
Membres
528 323

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Shannon Lee Alexander

425 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par love-and-hate-du-24 2017-06-11T12:01:36+02:00
de

Biographie

C'est sur le tard que Shannon Lee Alexander a compris ce qu'elle voulait faire dans la vie : écrire. Avant cela, elle a été professeur d'art en école primaire et à élevé deux enfants et un chien aux poils longs. En 2009, elle a perdu une amie proche d'un cancer des ovaires. C'est en la voyant combattre la maladie avec bravoure et toujours plus d'espoir qu'elle a trouvé l'inspiration et la force nécessaires pour se lancer dans l'écriture.

Source : Charlie + Charlotte

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
89 lecteurs
Or
135 lecteurs
Argent
92 lecteurs
Bronze
65 lecteurs
Lu aussi
69 lecteurs
Envies
612 lecteurs
En train de lire
17 lecteurs
Pas apprécié
21 lecteurs
PAL
247 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.29/10
Nombre d'évaluations : 171

0 Citations 93 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Shannon Lee Alexander

Sortie France/Français : 2017-06-15

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Jade-apmo 2018-11-02T16:09:40+01:00
Charlie + Charlotte

J'ai adoré ce livre et ce mot est très faible ! C'est un roman tragique, d'amour, de suspense mais pas trop non plus.

Je le recommande mille fois !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jubyju 2018-11-20T19:50:01+01:00
Max + Becca

Magnifique suite d'un roman magistral. J'ai vécu à travers Charlie la mort de Charlotte, j'en ai sangloté, alors je suis restée un peu surprise de ne pas le suivre dans son deuil. Mais quelle idée magistrale de vivre le deuil à travers d'autres yeux. Encore des tourbillons de sentiments. Merci!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BiblioJAC 2019-02-24T11:44:03+01:00
Charlie + Charlotte

https://bibliothequedejac.blogspot.com/2019/02/special-saint-valentin-2019.html

Au tout début de ma lecture de ce livre, je me suis dit que c'était une histoire des plus banales avec un perso geek. Il y avait des maths et de la physique partout, comment vous dire que je n'étais pas du tout séduite. Surtout que la plume de l'auteure rendait ça vraiment lourd. Les premiers chapitres n'étaient pas du tout intéressant, le personnage de Charlie beaucoup trop...lourd. Mais j'ai continué parce qu'en soit, je voulais découvrir la suite.

[…]

Afficher en entier
Charlie + Charlotte

MercyThompson 19 mars 2017

J'avais hâte de commencer ce roman et je n'ai pas été déçue. le personnage de Charlie m'a fait beaucoup rire car il se prend râteau sur râteau mais il assume et n'hésite pas à retenter sa chance dès qu'il le peut. Il prend tout cela comme des expériences, c'est un lycéen qui adore les maths et applique sa théorie mathématique en amour.

Enfin aux tentatives qui s'avèrent désastreuses, au grand dam de ses amis Greta et James. Charlie rencontre Charlotte qui une camarade de classe de sa soeur et la soeur de sa nouvelle professeure de français. le français étant la bête noire des matheux, les professeurs de cette matière ont toujours été martyrisés par les élèves.

Mais la soeur de Charlotte semble tenir bon. Nous suivons parallèlement la vie au lycée de Charlie puis sa vie privée et le plus souvent lorsque Charlotte est chez lui. J'ai beaucoup aimé le fait que le premier rôle soit attribué au personnage masculin qui est pour moi « trop mignon » et j'ai trouvé aussi génial de mettre en avant une personnalité qui aime les maths et la relation maths/littérature dans le roman.

J'ai trouvé ça original. En ce qui concerne le personnage de Charlotte je l'ai trouvé mystérieux et je ne pensais pas qu'elle cachait un tel secret (pour le savoir je vous invite à lire le roman). Pour autant j'ai apprécié que l'auteure ne tombe pas dans le mélodramatique. La fin ? Que dire à part où c'est le second roman ce mois-ci où j'ai eu les larmes aux yeux.

C'est un roman tendre, une histoire d'amour et d'amitié touchante portée par une plume juste et poignante qui ravira les fans de Young-Adult mais aussi les novices. À lire absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LePetitChaton 2019-07-28T17:08:17+02:00
Charlie + Charlotte

C'est une belle histoire mais elle est un peu triste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mono9000 2019-09-20T17:31:30+02:00
Max + Becca

Après les maths, Shannon Lee Alexander utilise le théâtre et les livres pour nous parler d’amour, de deuil et de comment se reconstruire et aller de l’avant. Encore une fois, le résultat est épatant et émouvant au possible !!

Après Charlie + Charlotte, j’étais mieux préparée à cette lecture. Je savais qu’il y aurait beaucoup d’émotions et que mon petit cœur allait connaître des moments difficiles. Et ça n’a pas loupé !

A l’inverse du précédent, ce tome démarre avec la douleur, avec le deuil. D’entrée de jeu, on ressent toute la vulnérabilité de Becca, toute cette peine qui la ronge. Profondément dévastée, elle s’enferme toujours plus dans son monde et ses livres. Elle ne sait pas comment affronter la situation. Il suffira toutefois d’une petite maladresse, d’une rencontre fortuite pour tout changer.

Si vous saviez à quel point Becca m’a brisé le cœur. J’ai, à la fois, eu envie de l’engueuler pour se laisser aller à se morfondre, à s’enfermer dans ses livres et en même temps, je voulais la réconforter, lui dire que je comprenais sa peine et que celle-ci allait passer, qu’il fallait laisser le temps au temps. On l’avait connu rayonnante et pleine de vie, là, on en est loin. Becca c’est un rayon de soleil, une vraie bouffée d’air frais. La voir triste est presque insupportable. Quel soulagement de la voir peu à peu reprendre pied.

Max est un amour, je n’ai pas d’autre mot. Il dégage de la douceur, il est gentil et tellement chou. Il est craquant !! C’est le boyfriend parfait pour Becca. Patient, il lui apporte tout ce dont elle a besoin dans cette épreuve difficile.

On le voit peu mais il est là également. Charlie fait quelques apparitions et bon sang…quel beau personnage. Les événements l’ont fait changer, il est plus ouvert aux émotions et aux tourments qu’elles peuvent causer. Je lui souhaite tellement de trouver le bonheur. Il le mérite !!

Tous ne sont que des personnages de fiction mais en lisant, ils semblent être plus…bien plus. Lisez ce livre, sincèrement…lisez ces romans et vous comprendrez ?

Je suis admirative de l’écriture de Shannon Lee Alexander. Elle a cette faculté de véhiculer énormément d’émotions. Mêler mathématiques et romance avait été un choix déroutant mais qui avait étonnamment bien fonctionné. Avec cette suite, l’auteure présente le théâtre comme un « exercice » pour surmonter un deuil, aller de l’avant et s’ouvrir aux autres. Et le résultat est là, c’est émouvant. On ne peut pas rester insensible devant des récits écrits avec autant d’honnêteté et d’humanité.

Oui, le sujet se prête déjà à l’émotion mais ce n’est pas évident de trouver les mots, ni le ton qui conviennent pour offrir un tel ressenti. Et c’est là que l’auteure fait la différence. On ne tombe jamais dans le tragique. Il y a des moments durs mais il y a aussi beaucoup de positif à en tirer.

Première claque avec Charlie +Charlotte, seconde avec Max + Becca. Je ne m’en lasse pas et serait prête à découvrir l’histoire d’autres personnages encore. Je ne peux que vous encourager à découvrir la bande de technos et tragicos. Ils sont tout simplement géniaux !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saymay 2019-10-19T23:35:20+02:00
Charlie + Charlotte

Un livre boulversant qui fait réfléchir et aide à voir les choses différemment. J'ai adoré tout simplement.

Afficher en entier
Charlie + Charlotte

Une histoire d’amour dans le genre jeunesse et, pourtant, le sujet et la mentalité des personnages nous font grandir même en tant qu’adulte. C’est un roman avec une grande sagesse, une façon de voir le monde tel qu’il est. J’ai eu quelques difficultés à rentrer dans le récit ; l’écriture de l’auteur ne m’a pas spécialement plu. Mais du début à la fin, j’ai aimé la synopsis, les thèmes, l’humour, les sentiments, les héros, l’intelligence et l’engagement de cette œuvre. Une histoire transmettant amour et vécu. L’innocence d’un geek qui tombe amoureux d’une fille tatouée du signe de l’espoir, le récit de ses émotions et de ses choix ; l’emmenant très certainement vers le désespoir. Le dénouement est d’un goût amer, alors qu’il est tout simplement magnifique. Un roman avec une note finale d’une perfection impensable, inimaginable ; douce-amère.

Charlie est le personnage principal du roman — toute l’histoire est racontée de son point de vue. Une romance avec une perspective masculine, venant d’une plume féminine… Très rare ! Mais est-ce un bon choix pour ce roman ? J’ai un avis mitigé pour cette question. Oui, parce que c’est plaisant et original d’avoir le garçon comme narrateur, c’est différent et fascinant. Non, du fait que c’est un jeune homme porté sur la logique et les sciences, il est pur, presque naïf. Du coup, c’est un héros que j’ai aimé, mais parfois sa personnalité alourdit le récit. Je n’ai pas réussi à m’attacher à Charlie, toutefois son amour pour Charlotte est bouleversant et attendrissant.

L’héroïne du livre se nomme Charlotte — elle est plutôt calme, malgré tout elle cache un lourd secret. On se doute qu’elle vit quelque chose de terrible, mais quoi ? Dès que c’est révélé, on n’est pas vraiment sous le choc. Par contre, on a envie de la soutenir, de la prendre dans nos bras. Mais je n’ai pas ressenti de la pitié pour elle, je l’ai éprouvé plutôt pour son entourage. Elle est pleine de vie, de charme ; passionnée par le dessin et par la littérature. Une jeune femme qui m’a ému et que je vais garder dans mon cœur. Je me suis prise d’affection pour Charlotte, fille naturelle au courage sans fin. Son caractère est plaisant, tout comme ses plaisanteries et sa prudence.

Au début, on pense trouver le point de vue de Charlotte et première surprise, c’est Charlie qui raconte son histoire. Donc une romance jeunesse plutôt originale sur ce point-là. Ensuite, on retrace un peu le récit de « Nos étoiles contraires », il y a des similitudes ; la maladie et la poésie des ouvrages. J’ai passé un agréable moment avec cette lecture, néanmoins les dialogues m’ont souvent dérangé. Le suspense n’est pas spécialement là, au contraire de la synopsis d’Augustus et Hazel ; dans « Charlie + Charlotte », on sait déjà comment cela va se terminer. Du moins en grande partie. Les sentiments mettent énormément de temps à se mettre en place, j’ai versé des larmes seulement dans les dernières pages. Pendant tout le reste du roman, les émotions ne m’atteignaient pas ; le trois quarts du livre étant fade, vide sur celles-ci.

Shannon Lee Alexander ne possède pas vraiment une écriture agréable. Sincèrement, je me suis perdue dans son style, dans sa façon de narrer les émotions, les faits et les dialogues. C’est surtout ces derniers, qui m’ont gêné, dans certaines discussions nous ne savons plus qui énonce telle ou telle phrase. Mais j’ai beaucoup aimé son idée, les sujets qu’elle traite dans son histoire. Elle mélange « jeunesse » et « sagesse » dans son roman, en y mettant de temps en temps des paroles puissantes. Une écrivaine qui se découvre, mais qui n’a pas totalement réussi à me séduire.

Une bonne lecture dans l’ensemble, je dirais même une très bonne si la plume de l’auteur m’avait entièrement plu ; ce qui n’est pas le cas. J’ai bien aimé les protagonistes, je ne me suis pas attachée à Charlie cependant, je me suis prise d’affection pour Charlotte. Et j’ai adoré Becca, la petite sœur de notre héros principal ; elle est d’ailleurs l’héroïne du second tome. Il y a un entre-deux dans les émotions, elles apparaissent vraiment sur le dénouement et semblent inexploitées sur le début. Le suspense me laisse sceptique, Shannon Lee Alexander essaye d’en mettre dans les premières pages ; dommage que ça ne fonctionne pas sur moi, je suis beaucoup trop intuitive. Un thème bouleversant avec des personnages saisissants, de l’expérience dans un roman jeunesse et une romance dans la tragédie.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2019/11/charlie-charlotte.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2020-01-29T15:48:28+01:00
Max + Becca

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qu’il arrivait aux personnages de romans une fois la dernière page tournée ? N’avez-vous jamais voulu savoir ce qu’ils deviennent une fois la lecture achevée ? Personnellement, c’est une question que je me pose très régulièrement, après avoir rangé le livre sur son étagère : à quoi ressemble l’Après ? Quand j’ai quitté Charlie et Becca, à la fin de Charlie+Charlotte, je me suis demandé comment ils allaient parvenir à surmonter cette terrible épreuve, comment Charlie allait faire le deuil de son premier amour, et Becca de sa première amitié. S’en remettront-ils un jour ? Cela me brisait le cœur de les quitter dans un tel désarroi, mais je n’avais pas le choix : l’histoire s’arrêtait là, l’autrice toute-puissante avait choisi de cesser là son récit. Charlie et Becca semblaient condamnés à vivre éternellement avec cette douleur … jusqu’au jour où sortit Max+Becca. Je n’osais pas en croire mes yeux : était-ce bien ce que je pensais, ce que j’espérais ? L’autrice avait-elle réellement écrit cet Après qui me tourmentait tant ? La réponse est oui. Et je ne l’en remercierai jamais assez …

Charlotte est morte. Charlotte est morte et une partie de Becca est morte en même temps. Incapable de faire face à ce vide immense qui enfle en elle, la jeune fille se réfugie plus que jamais dans les livres, plus solitaire qu’elle ne l’a jamais été tandis que le souvenir de la seule et meilleure amie la hante nuit et jour … Jusqu’au jour où Max, le seul à ne pas la fuir comme si être « l’amie de la fille morte » était une maladie contagieuse, se fraye un chemin à travers le brouillard de tristesse qui l’entoure. Sans qu’elle ne comprenne bien comment, il la convainc de faire partie de l’équipe technique du groupe de théâtre du lycée … Mais voilà que Becca se retrouve propulsée sur le devant de la scène, elle qui n’avait jamais fait de théâtre auparavant … Mais est-ce bien raisonnable, de devenir Juliette, quand on n’est pas sûre d’avoir le courage de s’éprendre d’un Roméo ?

Si le premier opus nous invitait à suivre le très cartésien Charlie, pour qui l’amour était une réalité bien trop abstraite, ce second tome nous invite à faire plus profondément connaissance de sa petite sœur, la très sensible Becca. Becca la solitaire qui vient de perdre celle qui fut sa première et dernière amie, et qui n’a pour seul refuge et réconfort que les livres qu’elle dévore avidement, compulsivement. « Dans les livres, quand un personnage meurt, c’est triste, mais je m’en remets parce que je n’ai qu’à revenir quelques pages en arrière et ils sont à nouveau en vie. Le monde est moins dangereux dans les romans. » Vous n’imaginez même pas à quel point je me suis sentie proche de Becca, à quel point j’ai eu l’impression de me regarder dans un miroir. Bien sûr, je n’ai pas perdue d’amie à cause d’un cancer – encore faudrait-il avoir eu une amie à perdre. Mais Becca et moi avons des milliards de points communs, et je n’ai eu aucune difficulté à la comprendre. Parce que je suis comme elle. Comme elle, je préfère m’enfermer dans mes mondes imaginaires que d’affronter le monde et ses dangers. Parce que « les gens, les vrais, c'est compliqué, bien plus que dans les histoires. Il est impossible de les connaître entièrement. ».

Mais voilà que Max surgit sur sa route, aussi soudainement que l’avait fait Charlotte avant lui. Sans qu’elle ne dise rien, il comprend son désarroi, il comprend ses peurs, il comprend sa douleur. Et sans qu’elle ne lui ait rien demandé, voire même bien malgré elle, il va lui offrir son soutien inconditionné, son amitié et peut-être même plus encore, si seulement elle accepte de prendre le risque de s’attacher à lui. Car voilà bien tout le problème de Becca : elle est terrorisée à l’idée de perdre quelqu’un à nouveau, alors elle s’interdit de s’attacher à qui que ce soit. De plus, elle a le sentiment de trahir Charlotte en laissant Max entrer dans son cœur, dans sa vie … Cette histoire, ce n’est pas seulement – voire pas réellement – une histoire d’amour, c’est bien plus l’histoire d’une reconstruction : Becca réapprend à marcher sans Charlotte à ses côtés, elle réapprend à respirer sans Charlotte à ses côtés … elle réapprend à vivre sans Charlotte à ses côtés. Elle découvre qu’avancer, ce n’est pas oublier. Qu’elle a le droit d’aller de l’avant, qu’elle a le droit de tenter de nouvelles expériences, qu’elle a le droit à l’échec, aussi …

Et voilà le deuxième élément qui accentue encore la ressemblance entre Becca et moi : le théâtre. Au départ, Becca est plus que réticente à l’idée de s’engager dans cette activité : elle qui est la timidité et la discrétion incarnées, comment voulez-vous qu’elle monte sur scène ? Elle qui a pour seule ambition de se faire plus petite encore qu’une sourire pour ne pas qu’on la remarque, comment voulez-vous qu’elle se montre en spectacle ? Mais Becca va progressivement découvrir LE secret : quand on est sur scène, ce n’est pas nous que les spectateurs voient. Mais uniquement le personnage qu’on veut bien leur montrer. Le comédien est parfaitement, rigoureusement, absolument invisible : il porte un masque qui le protège du regard des autres. Tout cela, Becca va le comprendre grâce à Darby, la « petite peste du club théâtre », qui s’avère en réalité bien plus profonde, sensible et gentille qu’on ne peut le penser. Car Darby est en représentation permanente : elle joue continuellement le rôle de la Reine, arrogante et sûre d’elle, pour mieux se protéger. Pour elle « le monde est un théâtre » … Mais Becca va rapidement comprendre à quel point c’est épuisant de ne jamais être soi-même, quand bien même cela nous permet d’être préservés du regard d’autrui. J’aimerai avoir le même courage de Becca et mettre fin à la pièce dans laquelle je me suis enfermée … mais il semblerait que Becca soit bien plus forte que moi.

En bref, vous l’aurez bien compris, avec ce second opus, Shannon Lee Alexander fait aussi bien qu’avec le premier, et peut-être même encore mieux ! Une fois encore, elle nous conte une histoire aussi belle que terrible, une histoire pleine de douceur et de douleur entremêlée. On rit, on pleure, parfois même les deux à la fois. Quelle joie de retrouver Charlie (même s’il n’est plus aussi présent que dans le premier opus) et Becca ! Quelle joie également de les voir, petit à petit, avancer vers la guérison ! Max+Becca, c’est un livre qui fait mal aux zygomatiques mais qui fait du bien au cœur et à l’âme. Alors si vous aussi vous avez eu le cœur brisé par la terrible histoire de Charlie+Charlotte, si vous aussi vous avez envie de faire encore un bout de chemin en compagnie de Becca et de son frère, n’hésitez vraiment pas à vous plonger dans ce nouvel opus incroyablement émouvant ! Et si vous n’avez pas encore lu le premier tome … et bien je vous invite à le faire très vite pour pouvoir ensuite lire ce dernier (pour vous réconforter après le précédent) !

http://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2019/12/maxbecca-shannon-lee-alexander.html

Afficher en entier
Charlie + Charlotte

Un livre merveilleusement triste, que je recommande !

Afficher en entier

Dédicaces de Shannon Lee Alexander
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket jeunesse : 3 livres

Entangled Teen : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array