Livres
553 799
Membres
598 292

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sharon Cameron

Auteur

401 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Mayoune 2016-06-03T15:56:31+02:00
de

Biographie

Nationalité : États-Unis

Né(e) à : Nashville, Tennessee

Auteure américaine

2012 "The dark unwinding"

2013 "A spark unseen"

2015 "Rook"

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
77 lecteurs
Or
148 lecteurs
Argent
114 lecteurs
Bronze
56 lecteurs
Lu aussi
45 lecteurs
Envies
799 lecteurs
En train de lire
11 lecteurs
Pas apprécié
12 lecteurs
PAL
233 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.01/10
Nombre d'évaluations : 164

0 Citations 88 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sharon Cameron

Sortie France/Français : 2021-01-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Acklysa 2020-06-16T16:13:02+02:00
La Cité de l'oubli

Ce roman m’a énormément plu ! Le résumé m’avait beaucoup attiré et je n’ai pas été déçu. J’ai beaucoup apprécié le cadre, la ville et ses particularités de fonctionnement... Je me suis beaucoup attachée aux personnages que j’ai adoré suivre et voir évoluer. Je ne savais pas trop quelles directions prenaient le roman et j’ai était surprise du bon sens par les rebondissements.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par machou51 2020-06-18T09:52:41+02:00
La Cité de l'oubli

bon livre dans l'ensemble, l'histoire ma beaucoup fait pensé a divergente mais il n'y a rien de comparable quand même c'est juste le même genre.

Afficher en entier
Darkwind, Tome 2 : Une étincelle dans la nuit

Un tome 2 dans la lignée du premier.

J'avais vraiment aimé le tome 1 et j'ai tout autant apprécié suivre les aventures de Katherine à Paris. En soi, ce ne sont pas forcément les personnages ou l'intrigue du siècle (même si ce sont là des éléments que je trouve très réussis), mais il y a quelque chose, quelque chose dans l'ambiance de ce livre qui fait que j'adore cet univers.

Le style d'écriture est très agréable (presque autant que le papier et la police d'écriture utilisés par les éditions Bayard) et l'autrice nous emmène avec brio dans les anciens temps et tous les aspects un peu Steampunk qui vont avec.

En bref, je ne peux que recommander cette duologie (et pas que à cause du papier).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mjup 2020-12-13T00:24:06+01:00
La Cité de l'oubli

(écouté en V.O)

J'avoue qu'au début ça ne m'a pas si emballé que ça, mais au final plus les actions et révélations venaient, plus ça me donnait envie de lire la suite !

C'était une bonne dystopie et j'ai été surprise par plusieurs révélations principalement sur la raison de l'existence de Canaan, mais également été amusée par certaines choses (Nadia et Gray qui découvrent ce qu'est un poisson, par exemple).

Je lirai la suite, j'ai passé un bon moment :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxy67 2020-12-13T11:44:19+01:00
La Cité de l'oubli

J'ai beaucoup aimé ce récit, le cadre de l'histoire et le fonctionnement particulier de la ville. Les personnages sont attachants. L'écriture fluide et les nombreux rebondissements rendent l'histoire très addictive et nous font avancer rapidement dans la lecture.

Afficher en entier
La lumière dans les combles

Un roman jeunesse intéressant sur les malheurs que l'Allemagne nazie a amené en Pologne.

L'histoire magnifique d'une jeune héroïne et de se petite sœur qui ont caché et sauvé 13 juifs durant la guerre.

"13 vies juives contre une mort, c'est un marché avantageux".

Afficher en entier
La lumière dans les combles

Une vraie claque. Ce roman a été un énorme coup de coeur. C’est une véritable leçon de vie, d’héroïsme mais aussi d’Histoire… On suit ici une jeune polonaise qui se lie d’amitié avec une famille juive, qui devient sa seconde famille à l’aube de la guerre. L’histoire de Stefania est si incroyable et bouleversante, je suis contente de la connaître, c’est devenu une source d’inspiration.

L’histoire du roman est terriblement touchante et bouleversante mais aussi choquante de par sa vivacité et sa glaçante vérité. Tant de haine, de violence, de morts, d’inhumanité et à la fois tant de résilience, de bonté, de résistance et de beauté dans ces personnages qui font tout pour vivre et aider les autres à survivre. À travers ce récit qui relate des vies brisées par un chapitre si sombre de l’histoire, on arrive à garder foi en l’être humain.

Je m’attendais à être touchée par cette lecture du fait même de l’atrocité de cette période qui en fait un sujet très complexe et d’intérêt en littérature. La Lumière sous les combles est un roman qui décrit très bien cette période terrible de l’histoire, ça donne froid dans le dos. J’ai été émue par la difficulté de certaines scènes. On a du mal à s’imaginer que de tels faits aient eu lieu… Ce roman, en plus donc d’avoir une importance capitale de Mémoire, est très bien écrit et surtout très documenté. J’étais immergée dans l’histoire et je me suis fortement attachée aux personnages qui sont vraiment exceptionnels. Cette lueur d’espoir en Stafania et sa dévotion, son courage et sa force. Il y a aussi Max, ce personnage qui m’a touchée en plein coeur.

Avec les eux, les émotions nous traversent à mesure qu’on tourne les pages. On vit ces moments de doutes et de peur atroces qui m’ont serré le ventre. L’appréhension des premiers moments devant la naïveté des personnages face à ce qui leur est encore inconnu. Les premiers déchirements, terribles et insurmontables, et qui pourtant ensuite paraissent bien loins… L’horreur croissante et la détermination dans la lutte contre l’adversité. La peur perpétuelle et le combat pour survivre, page après page, jour après jour. Aussi, cette douce romance à laquelle je me suis attachée. Née de la tragédie et de l’horreur, elle est pourtant tellement belle. Et, quand on referme le livre, la sensation d’avoir ressenti quelque chose d’important entre ces pages et une note finale pleine d’espoir. Enfin, comme de lointains souvenirs douloureux, ces fantômes du passé qui ne méritaient pas le destin qu’ils ont subi, et le souvenir ambivalent du 3 rue Tatarska et son grenier aussi bien cauchemar que bénédiction. C’est une vraie expérience que nous fait vivre ce livre.

C’est aussi une histoire vraie. Et c’est vraiment ce qui m’a percutée à la fin, l’histoire est encore plus bouleversante quand on lit la postface de l’autrice où elle explique sa démarche et qui contient également des photos des personnes qui sont les personnages qu’on a suivi pendant tout le roman. Ces photos ancrent ce récit dans le réel, et c’est encore plus glaçant. On ne peut qu’effleurer, imaginer tout ce qu’ils ont vécu, mais on a l’impression de le voir de l’intérieur. On tremble avec eux. Et on a envie de crier contre tout ce qu’ils doivent surmonter, devant l’injustice profonde de cette inhumanité. J’ai vu la peur, le deuil, la douleur, la faim, la terreur, mais aussi parmi tout ça, l’espoir, les petites joies, l’héroïsme, la famille et l’amitié, la tendresse, l’abnégation et l’amour.

C’était magnifique et c’est une lecture qui me marquera. Une histoire d’une force époustouflante. Juste inoubliable !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marmotte-s 2021-02-26T17:14:07+01:00
La lumière dans les combles

Quel magnifique roman. J'ai adoré cette histoire de ces deux sœurs qui pour sauver treize juifs pendant la seconde guerre mondiale vont mettre leurs vies en jeu.

Grâce à la plume de l'auteur, on est traversé, bouleversé par les émotions des personnages pratiquement à chaque page. On ressent leur peur, leurs doutes ... A travers ce déferlement d'émotion on voit apparaitre une très belle romance. Ce livre raconte une histoire vraie ce qui rend toute cette histoire encore plus bouleversante. C'est vraiment un roman magnifique, époustouflant et inoubliable.

Afficher en entier
La lumière dans les combles

Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique de La Lumière dans les combles signé Sharon Cameron.

Que vous dire sur ce roman ? Les mots me manquent pour le décrire. Déjà, il est extrêmement difficile d'émettre un avis subjectif dessus étant donné qu'il se base essentiellement sur des faits réels remaniés afin de correspondre à un certain schéma narratif qui permet de les condenser et de les rendre plus compréhensibles. Une chose est sûre, c'est que l'autrice a réalisé cette tâche complexe et épineuse avec beaucoup de pudeur, de justesse et de respect à l'égard des personnes de chair et d'os qui ont véritablement vécu cette histoire qui nous semble plus folle et impossible que n'importe quel récit de fiction, et pourtant...

Ce livre nous met une énorme claque, nous transperce jusqu'aux os à chaque page qui se tourne. Aucun paragraphe, aucune phrase, aucun mot n'est là pour nous épargner mais au contraire pour nous frapper de plein fouet. J'ai eu les poils qui se hérissaient et des sueurs froides tout au long de ce roman percutant, éprouvant à lire aussi mais à mettre assurément entre toutes les mains. L'histoire de Stefania et de sa petite sœur, de ces 13 juifs cachés dans leur grenier, qui mériterait sans aucun doute à être plus connue, nous démontre que tout ce que l'on prend pour acquis est en réalité une bénédiction. Ce livre nous met sous les yeux sans fard et sans prétention aucune la précarité et la souffrance la plus totale et comment ces êtres humains en apparence ordinaires ont pu y faire face avec ce que je nommerais être une patience à toute épreuve, une résilience sans commune mesure et un courage qui force l'admiration.

Vous l'aurez compris sans doute, ce livre m'a littéralement subjuguée du début jusqu'à la fin. On sent le travail de recherche qui a été fait derrière et toute la dévotion que ressent l'autrice à l'égard de la famille Podgorska-Diamant et je ne la remercierai jamais assez de nous avoir partagé tout cela. A vrai dire, je considère même La lumière dans les combles comme étant d'utilité publique, sans exagération de ma part. Ce serait tellement merveilleux si ce roman était étudié au collège et/ou au lycée en parallèle des cours d'histoire sur la Seconde Guerre mondiale car il a tant à nous apprendre sur notre passé, notre présent et même notre avenir, quelque soit notre âge...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxy67 2021-04-06T13:46:32+02:00
La lumière dans les combles

https://ettoutdroitjusquaumatin.wordpress.com/2021/03/06/la-lumiere-dans-les-combles/

Je crois bien que j’ai trouvé mon coup de cœur de l’année ! Et elle ne fait que commencer.

Malgré que je n’aime pas spécialement cette période l’Histoire (la Seconde Guerre Mondiale), j’ai adoré cette lecture. C’est un roman inoubliable dans la même veine que ceux de Ruta Sepetys qui est une grande écrivaine de romans historiques. Avec La lumière dans les combles, j’ai été totalement transportée aux côtés des sœurs Podgorska. Ce roman est très bien écrit et documenté. Le style d’écriture de l’auteur nous permet de nous plonger dans l’histoire et d’imaginer les lieux et l’ambiance générale. Quand, à la fin du roman, j’ai appris que ce récit racontait une histoire réelle, j’étais bouleversée. Même si je sais que des choses atroces ont eu lieu pendant la guerre, se dire que le récit qu’on vient de lire est réel, ça change notre vision sur le livre.

Je me suis beaucoup attachée aux personnages qui sont très sympathiques. L’auteur arrive à nous faire ressentir leurs peurs et leurs doutes. Je m’inquiétais pour eux et de ce qu’il allait leur arriver. J’avais toujours l’impression que Stefania allait se faire prendre par les nazis mais elle trouvait à chaque fois une solution pour survivre et pour protéger sa sœur et les treize juifs qu’elle cachait dans son grenier. Certains de ces passages sont drôles. Je ne sais pas si ça s’est vraiment passé comme ça ou si l’auteure a inventé ces scènes mais cela faisait du bien de sourire un peu. J’ai beaucoup aimé le personnage de Mme Diamant, elle est si gentille et optimiste.

Ce roman est une lecture marquante et une leçon de vie. Il montre que l’amour et l’héroïsme ont aussi leur place dans ce chapitre noir de notre Histoire.

Afficher en entier

Dédicaces de Sharon Cameron
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Scholastic : 3 livres

Bayard : 2 livres

Scholastic Press : 2 livres

Nathan jeunesse : 1 livre

Gallimard Jeunesse : 1 livre

Nathan : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array