Livres
464 097
Membres
424 257

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sophie Loubière

France Né(e) le 1966-12-10 ( 52 ans )
229 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par anonyme 2010-07-01T20:37:09+02:00

Biographie

Sophie Loubière suit des études littéraires (Lettres Modernes option Audiovisuel à la Faculté de Nancy). Elle participe aux radios libres nancéiennes Radio Anthracite et Rockin'Chair, découvre le métier de productrice à Radio France Nancy Lorraine et joue au sein de la troupe « Le théâtre de la Roële », dirigée par Patrick Schoenstein. En 1993, elle gagne un concours de producteurs à France Inter et y est engagée. Remarquée par Jacques Santamaria, ancien directeur de la station, elle se voit confier l’écriture de dramatiques pour lesquelles elle remporte le prix SACD Nouveau Talent Radio en 1995. L’une de ses œuvres fait ensuite l’objet d’une adaptation théâtrale au Festival Off d’Avignon 1999.

Passionnée d’écriture, elle est à l’origine de fictions pour Patrick Liegibel (Nuit noire, nuit blanche) et pour Les petits polars de France Bleu. Elle a produit pour France Culture des portraits de compositeurs (Gabriel Yared, Philippe Sarde, Nicola Piovani, Antoine Duhamel) et émissions thématiques (Chemins de la Musique et Surpris par la Nuit). Elle a élaboré deux feuilletons radiophoniques de 100 épisodes (Le Secret du coffre rouge) et 50 épisodes (Le Mystère Mornefange), qu'elle a écrits en collaboration avec l'auteur de BD Didier Savard. Elle a aussi travaillé pour la télévision (Forum, Canal+, Mezzo, Cuisine.TV), ainsi que dans le journalisme de presse écrite, chroniquant des bandes originales de films (BOF) pour les magazines Rolling Stone, Synopsis, Ciné Live et Musique Info Hebdo. Enfin, depuis septembre 2007, Sophie collabore au site Toutlecine.com en entretenant un blog intitulé La Mélodie du bonheur et principalement consacré à sa plus grande passion, la musique de film.

Ces dernières années, sur France Inter, on l’a notamment entendue dans La belle équipe (actualité des tournages de films), Musical écran, Confidences à la Carte (interviews de personnalités du monde artistique, scientifique et politique), Inter Media et Dernier parking avant la plage. Dans une autre émission disparue de France Inter, Cinéfilm, d’André Asseo, elle tenait la chronique consacrée à la musique de film. Au second semestre de 2009, elle intervient dans deux émissions : Parking de nuit (littérature, musique, cinéma, cuisine, jeu, courrier d'auditeurs, le tout empreint de fantaisie), sur France Inter et Info polar, sur France Info.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
33 lecteurs
Or
75 lecteurs
Argent
72 lecteurs
Bronze
26 lecteurs
Lu aussi
44 lecteurs
Envies
142 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
7 lecteurs
PAL
139 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.85/10
Nombre d'évaluations : 79

0 Citations 77 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sophie Loubière

Sortie France/Français : 2018-01-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Patounet52 2018-07-29T03:34:06+02:00
L'Enfant aux cailloux

C 'est un livre très surprenant ,on à parfois envie de le quitter et puis on s'y replonge , une très belle histoire en fait originale, mais qui montre que nos certitudes sur nos parents nous aveuglent et nous font passer à côté de leur vrai vie ! Je conseille

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Patounet52 2018-07-29T03:35:15+02:00
L'Enfant aux cailloux

C est un livre surprenant , que je conseille .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2018-10-07T21:06:21+02:00
Black Coffee

Même si j'ai aimé ce thriller de Sophie Loubière, je n'ai pas retrouvé l’enthousiasme de lecture que j'avais eu avec "l'enfant aux cailloux". Ce 1er tome nous entraine sur la piste d'un serial killer de la mythique route 66. Tout au long de ce livre, nous respirons la poussière de cette route, avec ses stations services, ses diner's et ses motels et sommes immergés dans la chaleur et la moiteur du désert. L'ambiance est un personnage à part entière, qui entoure les autres protagonistes d'une aura particulière. Une intrigue bien menée et un road trip meurtrier qui vous fait voyager sur la "mother road".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Juliewolker 2018-10-19T16:59:57+02:00
L'Enfant aux cailloux

Excellent roman plus psychologique que polar !

On ne s'ennuie guère en suivant, aux détours de pages, Elsa, institutrice à la retraite, qui vit entourée de fantômes dans sa maison meulière de la banlieue nord de Paris.

Le drame se dessine doucement, entre rêves et réalités; entre fragilité psychique et solitude...Le jeune couple nouvellement installé dans la maison voisine cache sûrement quelque chose...L'oeil exercé d'Elsa ne s'y trompe pas ! J'ai été bluffée par le livre conté de façon original. Au début, rien de spécial... j'ai même relu deux fois le résumé du livre en me demandant quand allait arriver l'effet thriller ! ! !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ecchymause 2018-12-16T10:31:44+01:00
Black Coffee

Je n'ai pas vraiment éprouvé un quelconque enthousiasme face à cette lecture. Si l'environnement dans lequel évolue l'histoire est absolument beau à lire (cette longue aventure sur la route 66) et m'a plu à certains moment, je trouve que le récit en lui même n'a pas trop d’intérêt.

Le coupable est connu d'avance, les chapitres s'écoulent et s’essoufflent trop vite à mon goût, en soi il n'y a donc rien qui m'ait vraiment tenu en haleine comme un bon thriller sait le faire. Après il s'agissait là pour moi d'un livre pioché au hasard parmi les rayons de ma grande librairie, donc je n'en attendais pas énormément. Pas de déception donc.

Afficher en entier
À la mesure de nos silences

Ce que j'aime, dans un roman, c'est que d'un postulat de départ usé jusqu'à la trame du string, l'auteur arrive sortir des sentiers battus et à m'entrainer là où je ne m'y attend pas.

Ce qui est vieux comme le monde c'est le fait qu'un grand-père vieillissant décide de faire un voyage avec son petit-fils en décrochage scolaire, sauf si les questions du Bac portent sur les jeux vidéos et l'addiction aux réseaux sociaux.

François Valent est un ancien journaliste qui a roulé sa bosse dans tous les pays en conflits et Antoine, le petit-fils qui vit par procuration (mais qui ne met pas du vieux pain sur son balcon, je vous rassure de suite) et qui passe son temps à tuer des gens de manière virtuelle.

Alors que l'on pourrait s'attendre à un récit plan-plan de papy sermonnant le gamin durant un voyage jusque Villefranche-de-Rouergue (dans l'Aveyron), et bien, on a droit à bien plus que ça !

Un autre récit en provenance du passé vient se greffer dans le présent et on se demande où tout cela va nous mener, alors, on dévore le tout avec voracité et on serre les dents et les fesses parce que c'est un drame oublié dans un drame encore plus grand : la Seconde Guerre Mondiale.

Petit à petit nous en apprenons plus, l'auteur dosant le suspense, mais en écrivant avec beaucoup de pudeur, sans ajouter de l'horreur dans ce qui est déjà innommable.

Le récit se fait à trois voix : le papy, le gamin et les protagonistes de cet épisode méconnu de la Seconde et qui, je trouve, mériterait que l'on en parle à plus grande échelle.

Il y a de la sensibilité dans le récit, de l'émotion brute, mais aussi de la retenue afin d'éviter de sombrer bêtement dans le voyeurisme.

La manière d'écrire est adaptée selon le personnage qui parle et cela rend les choses plus authentiques. La plume de l'auteur était un plaisir à lire.

Il y a aussi derrière tout cela, une perte de l'innocence des enfants et des blessures profondes. L'amitié, comme l'amour, peuvent se perdre, mais le glas de l'amitié est encore celui qui est le plus dur.

À la mesure de nos silences… si des gens avaient parlé au lieu de se retrancher dans leurs souvenirs douloureux marqué au fer rouge, cela eut été bien mieux pour tout le monde…

Mais nous aurions manqué ce magnifique voyage entre une petit-fils et un grand-père qui voulait se confesser.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrielle-17 2019-01-12T13:30:57+01:00
L'Enfant aux cailloux

Ce roman est perturbant car il aurait pu être tiré d'une histoire vraie. De tels drames ont déjà défrayé la chronique malheureusement. Le talent de l'auteur ici est de nous tenir sur le fil du rasoir, de nous faire pencher d'un côté ou de l'autre, selon le point de vue du narrateur: Elsa est-elle folle ou dit-elle la vérité ou les deux ou aucun des deux ? Le roman aborde parfaitement les sujets de la maltraitance des enfants, du silence des adultes,de la mauvaise adaptation de notre système de contrôle, des relations parents enfants en général, de la vieillesse, du crédit apporté à la parole des personnes non crédibles... Ce roman nous met mal à l'aise, en colère puis rend triste mais c'est un beau roman, sans fioritures, très bien construit., presqu'un lanceur d'alerte qui donne à réfléchir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ally08 2019-02-04T15:55:37+01:00
L'Enfant aux cailloux

cette histoire m'a perturbée, j'avais l'impression que c'était une histoire vraie, tellement les faits me semblait réel . Ce roman nous met mal à l'aise, en colère mais je l'ai trouver bien construit. Une belle découverte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MathieuRey 2019-04-27T11:29:59+02:00
L'Enfant aux cailloux

L'histoire est un peu longue on ne referme pas le livre car on veut connaitre la fin cela manque un peu de rebondissements et on s'ennuie un peu. Néanmoins, un polar bien de chez nous, bien écrit, avec un déroulement qui "coule de source" mais qui pourtant nous oblige à réfléchir. Polar très bien écrit, nous met dans le doute jusqu'au bout en nous faisant croire que la vieille dame n'a plus tout à fait ses esprits et s'invente des histoires mais finalement ça s'avère vrai mais la vérité s'est faite après le décès de celle-ci .Je le conseille à d'autres lecteurs

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MathieuRey 2019-04-27T11:37:45+02:00
Black Coffee

C'est avec enthousiasme que j'ai commencé à lire ce récit qui m'avait l'air très prometteur. Arrivée à la 270ème page je me demandais encore si il allait enfin se passer quelque chose. .ça piétine, l'atmosphère est étouffante, il n'y a aucun suspens. Autant j'avais aimé l'enfant aux cailloux, autant j'ai détesté Black Coffee. L'histoire est si peu crédible qu'elle en devient irritante. Aucune subtilité, des rebondissements sans queue ni tête, une histoire d'amour lourdingue et ultra prévisible... Quelle déception !

Afficher en entier

On parle de Sophie Loubière ici :

Que lisez-vous en ce moment ?
2015-02-08T18:25:43+01:00

Dédicaces de Sophie Loubière
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 4 livres

Fleuve Noir : 2 livres

Fleuve Éditions : 2 livres

Le Cherche Midi : 1 livre

Albin Michel Jeunesse : 1 livre

Gallimard : 1 livre

La Baleine : 1 livre

Capricci Editions : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode