Livres
421 293
Membres
337 573

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sosthène Desanges

Auteur de 2 livres

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 ajouts
Or
7 ajouts
Argent
5 ajouts
Bronze
2 ajouts
Envies
2 ajouts
En train de lire
1 ajouts
Pas apprécié
1 ajouts
PAL
1 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.67/10
Nombre d'évaluations : 11

0 Citations 14 Commentaires sur ses livres

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Maya54 2018-03-29T14:11:44+02:00

J'ai adoré chaque chapitre de ce livre, l'auteur m'a convaincue du début à la fin. C'est un livre qu'on referme avec regret tellement l'aventure est intense. J'ai suivi avec plaisir Ash et ses compagnons dans ce vaste univers de fantasy. Encore un coup de cœur pour moi.

Je recommande cette lecture à tous ceux qui sont en manque d'aventure ou qui souhaitent plonger dans un monde mystérieux aux couleurs de l'Océanie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sempiternelle 2018-04-11T00:41:42+02:00

http://letagereephemere.blogspot.fr/2018/04/ash-vanille-t1--desanges.html

L'univers est un concentré de créativité, d’originalité et d’imagination ! Les clans et leurs caractéristiques respectives sont bien présentés, certains enjeux de l’intrigue en apparence vite soulevés. Une chose à savoir est que l’univers est inspiré des peuples de guerriers/chasseurs-cueilleurs-pêcheurs d’Océanie, du Pacifique : c’est un élément qui m’a beaucoup plu, car c’est une partie du globe trop délaissée en littérature, et cela a apporté quelque chose de nouveau.

Dans tout cela s’inscrit une intrigue qui commence également de façon originale. J’ai trouvé la base de l’intrigue, le contexte, très bon : dans ce village, les femmes viennent à manquer, à cause d’une malédiction qui pèserait sur le village et empêcherait la naissance de femmes.

Toutefois, au fur et à mesure du livre, d’autres intrigues apparaissent : il faut avouer que les rebondissements ne manquent pas et l’on ne s’ennuie pas. Et en même temps, c’est ce qui m’a posé problème et a ralenti ma lecture : à partir d’un moment, j’ai été perdue. J’avais presque oublié le nœud du roman, l’enjeu de l’intrigue et l’objet de la quête des personnages. J’ai donc trouvé que le roman partait un peu trop dans tous les sens, comme s’il y avait plusieurs romans en un seul. Cependant, chaque intrigue prise indépendamment m’a bien emportée et m’a beaucoup plu.

La bande de personnages récurrents est très sympathique, joyeuse. Ash m’a paru trop naïf et pas forcément très intéressant, même s’il est vrai que c’est par ses yeux et son ignorance que l’on découvre le monde. Tarsham est un personnage original, qui m’a tantôt agacée, tantôt intriguée. En revanche, j’ai adoré les autres personnages : Boulba, à la fois drôle et touchant ; Vanille, forte mais que j’ai l’impression de ne pas vraiment connaître (et j’espère qu’elle sera davantage présente par la suite, surtout que son nom figure dans le titre de la saga) ; Méduse est le personnage que j’ai préféré : elle est très mystérieuse et en dévoile suffisamment assez pour attiser ma curiosité !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2018-04-11T12:50:05+02:00

Que voilà un récit agréablement surprenant! J’ai commencé ma lecture pensant aborder un roman d’aventures, mais il s’avère qu’il s’agit de fantasy (oui messieurs dames!), transposée dans un univers exotique et ce n’est pas pour me déplaire! Oubliez les elfes et les nains! Les peuples et les créatures rencontrés ici les remplacent parfaitement.

Après un début un peu laborieux (mais sûrement dû à un état de fatigue plutôt prononcé) de mise en place des personnages et du décor, on suit Ash, un adolescent d’une quinzaine d’années, qui a fui son Clan des Chefs frappé par une malédiction. De mésaventures en rencontres, le voilà avec quatre compagnons peu ordinaires! Comment va-t-il pouvoir poursuivre sa quête avec succès accompagné d’un crâne, d’un oiseau, d’une jeune femme et d’une enfant? Comment y parviendra-t-il alors qu’une terrible menace plane sur le Lézard, le monde où il vit?

Totalement dépaysant, ce récit renouvelle un genre, la Fantasy, de manière agréable, avec quelques touches d’humour. Je regrette juste que la culture calédonienne, kanak, ne me soit pas plus familière, parce que je pense que l’auteur y fait référence à de nombreuses reprises, et que, de fait, certaines subtilités m’ont échappé. Mais cela n’enlève rien au fait que j’ai aimé suivre Ash, Vanille et leurs amis dans cette aventure. C’est toujours un plaisir de voir qu’un genre littéraire peut réserver de belles surprises comme celle-ci.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2018-04-13T14:03:16+02:00

Dépaysement garanti avec cette lecture. D'abord pour le lieu de l'histoire, une île en forme de lézard qui se trouverait en Océanie, de l'autre côté du monde ; ensuite par le contenu de l'histoire, l'auteur, Sosthène Desanges, a crée un univers hors du commun, et qui paraît pourtant tellement réaliste.

Il nous décrit très bien son monde, formé de plusieurs peuplades de cultures différentes et de formes pour certaines particulières. L'originalité du monde crée par l'auteur est un des points forts du roman, il a fait preuve d'une imagination débordante pour arriver à constituer un monde aussi divers et riche.

Le héros est un jeune garçon d'une quinzaine d'années, Ash. Sa tribu est victime d'une malédiction, il n'y a plus de femmes, la seule restante est promise à Ash pour le mariage, mais elle a le double d'âge de lui et il n'est pas d'accord pour cette union, et on le comprend. Notre jeune héros va donc partir en expédition pour trouver des femmes et mettre fin à cette malédiction sur son peuple. Il va être accompagné de personnages très spéciaux, un crâne contenant l'esprit d'un ancêtre et un poypoy, une sorte de gros dindon. Bien sûr, ces deux compagnons parlent, ils apportent la touche d'humour dans l'histoire, ils ont des réparties vraiment particulières et comiques. Ils m'ont souvent fait sourire, et un crâne ou un dindon qui parle, ce n'est tout de même pas courant..D'autres personnages vont venir se greffer à ce trio pendant leur exploration de l'île, tous aussi cocasses les uns que les autres.

Les trois amis vont vivre une multitude d'aventures et de rebondissements qui font que la lecture est dense, on a du mal à s'ennuyer, un nouveau problème arrivant très vite. L'auteur, comme je le disais, a fait preuve d'une imagination débordante pour créer tout ce petit monde, on s'en rend compte par tous les mots qu'il a pu inventés tout au long de son récit pour désigner des animaux, des outils ou encore des plantes. Ces termes sont écrits en italique, montrant bien la différence.

Mon seul bémol serait le manque d'un glossaire où seraient répertoriés ces nouveaux mots du langage. De même, il pourrait y figurer le nom des nombreuses tribus pour s'y retrouver plus facilement. J'avoue avoir eu un peu de mal au début à m'y retrouver, mais j'ai été vite prise dans l'action par la suite me faisant oublier ces quelques longueurs.

L'auteur fait passer à travers ce monde imaginaire de beaux messages sur l'entente des peuples, sur l'Humanité, et d'autres thèmes si importants dans la réalité. Cette lecture peut convenir à des adolescents, au vu de l'âge des personnages et des aventures de ceux-ci. Je la verrais d'ailleurs bien adaptée en bande dessinée, l'auteur a une écriture tellement imagée qu'il est très facile de se représenter cette faune luxuriante, les saveurs, les odeurs. Un très beau voyage.

Je ne suis pourtant plus très fan de la fantaisie, mais là, j'ai apprécié. C'est une lecture très dense, très mouvementée, et son originalité fait qu'il faut la découvrir par soi-même pour mieux l'apprécier.

Je remercie l'auteur, Sosthène Desanges, pour ce moment agréable passé en compagnie de ses personnages dans ce monde qu'il a crée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-04-15T20:58:12+02:00

Je remercie Sosthène Desanges pour m'avoir proposé la lecture de son premier tome par le biais du site simplement. La couverture est très belle et fait penser à un livre jeunesse, mais pas uniquement. Les personnages sont importants et ils prennent la place qu'il faut dans le récit. J'aime beaucoup voir comment ils sont perçus par l'auteur et les mettre sur la couverture de cette façon, j'aime beaucoup. Ils sont tout à fait à l'image de ce que je me suis fait dès le départ.

Ash vient d'avoir 15 ans, ce qui signifie qu'il est un homme, un vrai. Un de ceux qui doit prendre femme. Il fait partie du clan Casse-tête, enfin autant le dire, c'est le tout dernier de ce clan. Comme c'est le grand jour des mariages dans son clan, il se doit d'accepter l'offre faite par le sorcier, car il ne reste plus qu'une femme sur cette partie de l'île, Fleur de Banane et c'est sa tante. Il y a une histoire de malédiction dans tout cela, mais je préfère ne pas trop en dire. Bien qu'elle soit encore belle et jeune (une trentaine d'années) Ash veut une qu'il aura choisi. Et s'il faut pour cela qu'il quitte son clan, alors il partira. Mais cela n'est pas simple et il doit fuir en pleine nuit afin de conquérir une femme en se battant avec un guerrier. Si encore il n'y avait que cela, mais dans l'esprit de Ash, alors qu'il a fui son clan, il va tomber sur des problèmes bien plus gros que lui : les géants ! La partie haute de l'iceberg, même si là où vit Ash et ses compagnons de fortune vivent en Océanie.

Une histoire originale qui change de pays, d'océan. Les personnages principaux sont jeunes et pourtant dans leur "tribu" ils sont considérés comme des adultes responsables. Ils montrent leur capacité en tant qu'hommes, guerriers, pêcheurs, chasseurs... Les pirogues sont des moyens de locomotions qui changent de ce que l'on lit habituellement. Partir d'une quête pour trouver une femme pour au final se retrouver avec des ennemis de toute part et rechercher le fameux "guerrier rouge" dont nous ne savons pas grand chose devient plus complexe que prévu. De très nombreux rebondissements (qui m'ont un peu perdue par moment car j'en oubliais ce que Ash voulait vraiment) de l'action, de quoi s'amuser et frissonner. J'imagine une toile d'araignée qui attire nos personnages principaux dans plusieurs directions pour arriver au point central.

Concernant les personnages donc, Ash est jeune, 15 ans et il ne connaît pas grand chose de la vie. Il part à l'aventure pour combler un manque avec pour premier compagnon un crâne. Mais pas n'importe lequel : celui de Tarsham, un très grand guerrier. Ash est tout autant courageux, téméraire, idiot et inconscient. Au lieu de parler, il préfère taper voire tuer pour obtenir gain de cause. Il ne lâche rien et tente de réfléchir par moment. Tarsham est, comme qui dirait un crâne fantôme qui connait l'histoire de ce petit homme. Je ne m'attendais pas à cela sur ce bout de squelette d'ailleurs, cela m'a bien fait rire de voir quels secrets il cache. Vint ensuite la méduse, une enfant que j'adore ! Elle fait peur à tout le monde car elle est considérée comme une sorcière. Elle a ce pouvoir sur tout ceux de son clan sans le vouloir. J'ai beaucoup aimé la suivre et la voir agir en fonction de ses émotions.

Puis Boulba, un poypoy (l'oiseau sur la couverture). Bouffon de service, il m'a paru peureux, près à fuir au moindre danger. En même temps, vu son aspect et la façon dont il n'a pas ou peu de force, il fait un piètre ami. Pourtant il a ce petit quelque chose qui le rend attachant. Et enfin Vanille, une jeune femme du clan des Vaaï, un clan où ne règne que des femmes. Elle est forte, vindicative, suspicieuse et drôlement maligne. Chacun des membres de ce groupe n'est pas entré sans embûches, loin de là !

Pour tous c'est une sacré aventure qui les embarque auprès des autres peuples qui constituent cette île du lézard. Un paysage magnifique qui est très bien décrit. Des montagnes, la mer, des forêts, de quoi attirer bon nombre de personnes. Le danger n'est pas un vain mot dans ce récit. Il y a de quoi faire, entre les tribus différentes qui ne parlent pas le même langage, le fait qu'il y ait des animaux dangereux en plus et un brin de magie dans l'air, forcément il est impossible de s'ennuyer. Le "guerrier rouge" reste imprenable, tout comme le fameux masque. Qui sont ces gens qui semblent être des légendes ? Et les géants dans tout cela ? D'où viennent-ils ? Qui les envoie ? Pourquoi veulent-ils la guerre ? Les légendes se mêlent à leur réalité.

Et la malédiction ? C'est à cause d'elle si les clans n'ont plus confiance, se voit perdre de plus en plus de membres, dépérissent à vue d’œil. Il faudra du courage, de l'audace, de l'ingéniosité et des muscles pour parcourir toutes les embûches qu'ils devront affronter. Les liens vont se resserrer entre les personnages et montrer des liens d'amitié fort malgré les surnoms qu'ils peuvent se donner, comme le sauvage pour Ash. De nouvelles rencontres qui seront bénéfiques, je pense à Murii qui est un véritable protecteur, ouvert d'esprit mais bloqué dans ses fonctions.

En conclusion, une histoire pleines d'aventures avec bien des dangers. Un côté jeunesse qui reste mignon et qui ne l'ai pas pour autant. Des personnages qui sont marrants, attachants pour certains, énervants pour d'autres. Un premier tome qui laisse quelques questions en suspend et qui ne demande qu'une chose : connaître la suite !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/ash-et-vanille-tome-1-les-guerriers-du-lezard-sosthene-desanges-a142611614

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khiad 2018-04-19T18:34:42+02:00

Franchement ? Je ne regrette pas du tout d'avoir accepté ce SP ! J'ai pu y découvrir une plume très agréable et fluide, légère et très fraîche. Sosthène Desanges sait trouver le bon ton et les bonnes proportions entre action, réflexion et humour. Je suis fan !

L'auteur nous embarque dans un univers fantasy qui nous dépayse immédiatement. Après tout, combien avez-vous lu de livres de ce genre qui se passent en Océanie dans des tribus primitives ? Très peu je pense. Voire pas du tout. Je me trompe ?

Alors oui, le dépaysement est là, mais c'est aussi ce qui amène une grande bouffée de fraîcheur au genre, parce que cela sort totalement des sentiers battus et je salue l'initiative qui est complètement payante. De même, ne vous attendez pas à y trouver des elfes et des nains, l'auteur s'approprie cet univers et y importe ses propres créatures.

Je pense que ce livre peut tout à fait convenir à un public adolescent comme à un public adulte. Il y est certes question de cannibales (mais je vous rassure, on ne s'y "frotte" qu'au tout début) et il y a des combats et du sang, mais on y retrouve aussi de belles valeurs comme l'amitié et l'humour. Beaucoup d'humour. Ce qui fait que l'on tourne les pages sans vraiment les voir défiler et qu'on se retrouve à la fin en se disant "Quoi ? Déjà ?".

Alors certes, j'ai trouvé le début un peu long à se mettre en place, mais l'auteur doit poser le décor : présenter le monde, les personnages, le background (coutumes, croyances...). C'est un peu long et lent, mais c'est tout de même intéressant.

La chose qui m'a le plus gênée, dans ce commencement, ce sont les personnages, enfin deux personnages : Wapa (3 ans) et Wasipo (5 ans). Dans leur façon de parler, je n'ai clairement pas eu l'impression qu'ils étaient si jeunes et leur aurais donné plusieurs années de plus si je n'avais pas déjà su leur âge. Bon après, ils vivent dans une tribu primitive et doivent donc être élevés plus "durement", comme des guerriers, donc il est sans doute possible qu'ils mûrissent plus vite. N'empêche que ce passage m'a vraiment laissé une drôle d'impression...

Mais ne vous arrêtez pas à ça, ce livre vaut le coup. ^^

Pour en revenir à l'histoire, nous allons suivre Ash, un jeune guerrier de 15 ans. Dernier survivant de sa famille, il est sur le point de se voir marié à l'une de ses tantes, la dernière femme de libre de son peuple qui n'enfante plus que des garçons depuis des années. Mais Ash ne veut pas de ce mariage et il décide de fuir pour y échapper.

C'est ainsi qu'il va se lancer à la conquête de certains endroits de son île natale qu'il n'a jamais visité avant. Certains seront magnifiques, d'autres dangereux. Dans certains il rencontrera d'implacables et cruels ennemis, dans d'autres il rencontrera des amis.

Partant seul, il verra peu à peu se former autour de lui un petit groupe comprenant un fantôme à la fois facétieux et "sage", une petite très étrange dont les émotions peuvent avoir des conséquences désagréables, un oiseau glouton et peureux (mais pas dénué de courage) ainsi qu'une jeune fille au fort caractère.

Ensemble, ils vont vivre des aventures intenses et drôles, mais aussi violentes et dangereuses. Ils vont faire des découvertes incroyables et apprendre des choses qu'ils auraient parfois aimé ignorer. Jamais Ash n'aurait pu imaginer que fuir un mariage aurait pu avoir autant de conséquences !

J'ai vraiment beaucoup aimé les personnages, très travaillés, très aboutis. Ils ont chacun leur personnalité propre et j'ai vraiment aimé vivre ces aventures à leurs côtés. Si je devais choisir mon préféré, je pense que ce serait Kaahl, pour sa personnalité contrastée. Même si je me méfiais de lui au départ, j'ai très vite commencé à m'attacher à lui.

Un autre point que je trouve très intéressant et très abouti, c'est le background du livre, avec la mythologie, les légendes, les coutumes et les croyances de tous ces peuples qui ne voient pas toujours les choses de la même façon (ce qui a parfois donné lieu à des dialogues plutôt drôles). A ce niveau, c'est vraiment un livre très riche, mais sans tomber dans la lourdeur. J'ai aimé en apprendre plus tout autant que de voir que ce background n'en était pas simplement un, mais qu'il jouait aussi un grand rôle dans cette histoire.

Que vous dire de plus sans vous spoiler et sans en faire un plus gros pavé ? Je pense que vous avez compris que j'avais adoré ma lecture et que je n'étais pas passée très loin du coup de cœur, non ? ^^

Je crois que le T2 m'appelle. Vais-je pouvoir résister, rien n'est moins sûr. Déjà, en ai-je l'envie ? Je pense que non. Pourquoi vouloir résister à une promesse de voyages et de rires en compagnie de personnages que l'on a adorés ? Quelle hérésie ! Le temps ? Bah, je dormirai un peu moins et lirai un peu plus. lol

En résumé, je ressors vraiment très enthousiaste de cette lecture fantasy à la fois dépaysante, fraîche et addictive. Le background est très travaillé, tout comme les personnages principaux (ainsi que les secondaires), ce qui donne un livre vraiment très complet dans lequel, après un début un peu lent, je suis tout de suite rentrée. Sosthène Desanges allie avec brio l'action, les révélations et l'humour dans un savant mélange qui fait que l'on ne s'ennuie jamais.

Que vous soyez fan de fantasy ou que vous vouliez vous y essayer, que vous soyez adolescent au adulte, je vous conseille fortement de vous laisser tenter par ce livre : :D http://booksfeedmemore.eklablog.com/ash-vanille-t1-les-guerriers-du-lezard-sosthene-desanges-a143736048

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lapommequirougit 2018-04-25T14:20:53+02:00

Dans un premier temps je tiens à remercier l’auteur pour son service presse, sans qui je n’aurais pas pu lire ce livre.

L’histoire est celle d’Ash, un jeune garçon qui fait partie d’un groupe de clan. Depuis quelques années une malédiction les tapes, il ne mette plus de filles au monde, au point que les clans entre eux se battent pour obtenir la dernière femme qui reste, qui vient tout juste de devenir veuve. Le sorcier, lui, est celui qui prend les grandes décisions. Il décidera alors que la dernière femme devra revenir à Ash, car il est le dernier de son clan, même si, vue l’âge de la femme, il lui sera impossible de faire des enfants avec. Or cette femme n’est qu’autre que sa tante, voulant une autre femme, il décidera de partir afin de se trouver une femme, c’est alors là que tout commence.

J’ai eu du mal dès les premières pages à rentrer dans l’histoire. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai pas accroché. Dans un premier temps j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, puis j’ai réussi à m’y intéresser pour de nouveau avoir du mal à lire la suite. Je suis assez mitigé concernant cette lecture.

La fin elle, ne m’a pas marqué plus que ça.

Ash est un jeune garçon du clan des casse-tête. Il est le dernier de son clan. Il va vouloir trouver une femme et aussi enlever la malédiction qui pèse sur les clans. C’est un personnage un peu perdu, qui part à l’aventure sans savoir où il va, mais ne sait pas quoi faire d’autre.

Tarsham lui est l’ancêtre responsable de la création de leur peuple. Il suivra Ash dans son aventure, en forme de fantôme à travers un crâne. C’est un personnage assez étrange qui nous réserve bien des surprises.

Boulba lui est un ancien du clan des longues-jambes. Un an avant qu’Ash parte à l’aventure, celui-ci avait été accusé de vol envers le sorcier. Celui-ci très en colère décida d’exclure Boulba loin de chez eux et le transforma en Poypoy (genre de gros oiseaux qui ne peut pas voler).

Le style d’écriture était à mon goût beaucoup, mais beaucoup trop descriptif, je crois que c’est une des raisons qui ont fait que je n’ai pas réussi à accrocher. Par compte, j’aimais beaucoup l’humour des descriptions faites par l’auteur à certain moment.

En conclusion, pour moi ce fut une lecture partagée, certain moment était sympa, mais dans d’autre je n’arrivais pas à accrocher à l’histoire, sans doute à cause de description trop longue pour moi. Je ne pense pas vouloir lire la suite malheureusement, mais si les descriptions longues ne vous bloque pas, cela pourrait intéresser certain d’entre vous.

>> https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/04/25/les-guerriers-du-lezard-ash-vanille-1/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par atraverslesmots1 2018-04-27T15:49:16+02:00

Dans ce roman nous rencontrons Ash un jeune garçon de 15 ans il faut parti du clan des chefs sur l’île du lézard.Il n’y a plus beaucoup de femme car une malédiction fait que plus aucune fille ne vient au monde pour être plus précise il ne reste plus qu’ une seule femme « fleur de banane « qui est promise à Ash en mariage mais Ash ne veut pas de cette union d’une part parce que fleur de banane est plus âgée que lui « elle a 30 ans » et d’autre part parce que c’est sa tante .Il décide donc de partir pour trouver des femmes pour son clan et par la même occasion mettre fin à cette malédiction .Il sera accompagné dans son périple par d’autre personnages un peu spéciaux comme un poypoy c’est un gros oiseau qui parle ,un crane qu contient l’esprit d’un ancêtre du nom de Trashan qui le guidera dans son periple ainsi que la méduse une petite sorcière amoureuse de Ash.Il rencontrera également beaucoup d’autre personnages durant son aventure et Vanille en fera partie.

Ici l’auteur nous présente une lecture très dépaysante ,il nous emmène dans son univers avec une grande facilité en nous présentant les différentes tribus qui peuplent cette île.

La plume de l’auteur est très agréable à lire et captivante.

On ne s’ennuie pas une seule seconde en suivant les péripéties de nos protagonistes tant les rebondissements sont nombreux.Les personnages sont intéressants ,attachants et drôle pour certains.

L’auteur a fait un merveilleux travail de descriptions que ce soit sur les lieux,les personnages ou les coutumes des différents peuples de l’île.Ce fut pour moi une merveilleuse découverte ,j’ai vraiment apprécié ce premier tome et je n’ai qu’une hâte c’est de découvrir la suite des aventures de Ash. Je vous invite donc à suivre ce lien pour vous aussi découvrir ce tr ès bon roman Fantasy/aventure mais également pour passer un excellent moment lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manou60 2018-06-11T16:47:18+02:00

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur, Sosthène Desanges, pour m’avoir proposé de lire son roman en service presse et pour sa confiance.

Soyez les bienvenus dans la vie d’Ash, jeune homme de 15 ans (enfin homme de 15 ans !) et dernier membre du clan des Casses – Têtes. Il vit sur une île où plusieurs clans cohabitent et où une étrange malédiction sévit : plus aucune femme ne naît, autant dire que la dernière disponible, Fleur de Banane, est âprement disputée. Bien que le Sorcier la lui attribue comme épouse, Ash préfère quitter ses terres et dans sa quête il va se retrouver avec des compagnons d’aventure hors du commun comme Boulba le poypoy, Méduse une fillette pas si innocente ou Tarsham. Et Ash n’est pas au bout de ses surprises..

Je dois dire que ce roman est une carte postale grâce auquel l’auteur m’a fait voyager sur une île lointaine au décor paradisiaque et dépaysant. Les décors sont variés, on passe de la mer à la montagne et travers la forêt, on découvre une faune luxuriante aux noms exotiques, j’ai vraiment apprécié le périple. Mais ce livre n’est pas uniquement une jolie promenade, c’est également un roman d’aventure et Ash va vivre toutes sortes de péripéties avec ses compagnons. On ne s’ennuie pas une seconde au vu des nombreux rebondissements et intrigues qui se greffent à celle de départ, même si parfois j’ai trouvé que c’était un peu trop et que l’on perdait de vue le but initial du voyage. Ash et ses amis vont parcourir l’île et y faire de nombreuses rencontres tantôt drôles tantôt dangereuses, Vanille étant l’une d’elle.

Les personnages sont attachants et j’ai adoré voyager en leur compagnie. Ash est assez déroutant parfois au vu de ses réactions mais j’aime lorsque les personnages ne sont pas tous lisses. Il peut être naïf, drôle, violent, émouvant..

La suite de ma chronique : https://ettulisencoreemma.wordpress.com/2018/04/19/ash-vanille-tome-1-les-guerriers-du-lezard-par-sosthene-desanges/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-06-16T19:24:27+02:00

Je remercie Sosthène Desanges une fois de plus pour m'avoir proposé la lecture de la suite de cette série, par le biais du site simplement. Une couverture toujours aussi belle, plus "colorée" que la première mais gardant les personnages principaux, bien que là, ils ne sont plus vraiment seuls.

Nous retrouvons Ash, la Méduse, Vanille, Boulba et notre cher crâne qui parle dans une aventure tumultueuse. Ash est toujours à la recherche du fameux guerrier rouge. Vanille ne cesse de chercher les hommes de sa tribu. En compagnie de leurs compagnons, ils vont effectuer cette quête avec beaucoup de difficultés. De nombreux dangers les guettent et la découverte de "nouvelles" tribus ne sera pas de tout repos. Sans oublier le masque qui semble être partout où ils passent.

Comme dans le premier tome, ce second a beaucoup de descriptions sur les lieux qui entourent ces jeunes gens. Le monde est beaucoup plus grand que Ash, Vanille et compagnie pensaient. Il est si grand que le bout du monde semblait être atteint ne l'est pas au final. Il n'y a pas que leur "lézard" qui a de la vie. Il existe d'autres contrées qui sont habitées et habitables. L'auteur nous embarque dans une aventure périlleuses, peuplée de nouveautés et de surprises. Beaucoup de réponses sont arrivées aux questions du tome précédent et même un peu plus. Le passé de certains des voyageurs se dévoile au fur et à mesure des pages lus. La Méduse ainsi que mister crâne ne nous cachent, semble-t-il plus grand chose. Amenant même des informations sur la famille de Ash, notre héros.

De nouvelles us et coutumes, l'apprentissage entre deux peuples qui ne se connaissent pas, enfin presque, les langues qui sont différentes, les moyens de communication (autre que le cassage de tête en règle). L'auteur apporte de nouveaux personnages qui font un grand bout de chemin avec nos aventuriers. D'abord ensemble, puis séparés, ils arrivent toujours à trouver le moyen de se retrouver, même s'il y a de nombreux obstacles.

Par contre, il y a des passages qui sont très longs... trop longs à mon goût. J'ai eu beaucoup de mal avec le début, par exemple. Lorsqu'ils sont en "chasse", l'attente sur la mer, le "naufrage" la découverte de nouveaux personnages... Cette première partie m'a fait soupiré, même si les paysages sont beaux. Par la suite c'est mieux, il y a plus d'actions. L'enchaînement est plus rapide.

L'univers apporté, l'Océanie me plaît beaucoup. La ténacité des personnages également. Le fait qu'ils "tombent" sur d'autres tribus, dangereuses et... dangereuses, me rappelle la méfiance que l'on peut avoir envers une personne différente. La tolérance n'est pas toujours de mise par ici. Les légendes écrites ou orales parcourent les océans. D'un fait, d'une broderie autour et certains prennent forment. Le voyage est un thème récurent. Il permet de faire de nombreuses découvertes, d'apprendre et de voir la culture chez d'autres peuples, de partir dans une quête qui semble plus que difficile. Un personnage prend beaucoup de place : la Reine ! Elle a de multiples facettes et teste tous ses "sujets". Qu'ils soient de son île ou pas, elle aime les faire tourner en bourrique. La gentillesse ? Pas sûre qu'elle connaisse. Les caprices ? Oh pour cela oui, elle en a et pas des moindres.

En conclusion, un second tome qui suit le premier. L'écriture reste la même. De magnifiques paysages bien décrits, une quête qui donne envie de parcourir ce monde pour aller au-delà de notre monde. Une bonne lecture malgré des passages trop longs à mon goût.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/ash-et-vanille-tome-2-le-chant-du-mana-sosthene-desanges-a145104426

Afficher en entier

Dédicaces de Sosthène Desanges
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Auto-Edition : 1 livre

Les Trois Chouettes : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode