Livres
472 648
Membres
445 513

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Stéphane Beauverger

France Né(e) le 1969-06-29 ( 50 ans )
240 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par anonyme 2010-04-10T19:42:43+02:00

Biographie

Né le 29 juin 1969 en Bretagne. Baladé de casernes en gendarmeries au gré des affectations paternelles jusqu'à se fixer à Morlaix (Finistère) en 1976. Ces migrations régulières font qu'il a hérité un parcours scolaire éparpillé. Se considère cependant comme né à Morlaix dans la mesure où c'est dans cette ville qu'il estime avoir acquis sa conscience d'entité réfractaire, autonome et séparatiste.

Stéphane Beauverger vit aujourd’hui à Paris. Journaliste de formation, il rencontre Pierre Christin, le talentueux scénariste - entre autres - de Bilal et Mézières, qui sera son professeur d’écriture et l'incitera à poursuivre dans cette voie. Après avoir travaillé comme scénariste professionnel pour l’industrie du jeu vidéo, il se consacre désormais à l’écriture de ses romans (le tryptique de Chromozone et Le Déchronologue chez La Volte) et de ses bandes-dessinées (Nécrolympia chez Panini Editions, Quartier M chez Dupuis).

Systématiquement invité aux rencontres de littérature et de science-fiction, Stéphane Beauverger est aujourd'hui une figure reconnue de l'imaginaire français, en passe de franchir une nouvelle étape dans son parcours d’écrivain.

Bibliographie

A la Volte

Chromozone

La Cité Nymphale

Les Noctivores

Le Déchronologue

Chromozone, Gallimard Folio SF

Nécrolympia, Panini Éditions

Quartier M, Éditions Dupuis

Appel d'Air, Éditions ActuSF (collectif)

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
48 lecteurs
Or
70 lecteurs
Argent
61 lecteurs
Bronze
50 lecteurs
Lu aussi
27 lecteurs
Envies
214 lecteurs
En train de lire
11 lecteurs
Pas apprécié
10 lecteurs
PAL
101 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.41/10
Nombre d'évaluations : 74

0 Citations 58 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Stéphane Beauverger

Sortie Poche France/Français : 2017-02-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Le_Nordiste 2018-04-19T08:24:59+02:00
Le Déchronologue

Une écriture magnifique, un réel effort sur la forme avec des termes qui vous plongent totalement dans la piraterie des caraïbes (version historique), limite on sent la chaleur et l'odeur du tafia! Les personnages ne sont pas manichéens, ce qui est une des autres qualités de ce livre.

Je conseille totalement!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2018-04-27T11:52:30+02:00
Le Déchronologue

Un récit morcelé, pour une histoire qui l'est tout autant. Le tour de force tien au fait que même si l'on connait les évènements dans le désordre, et donc certaines résolutions avant le début des problèmes, le suspense est vraiment là, chaque fin de chapitre posant de nouvelles questions sur la suite et ce qui s'est produit avant (comment en est-on arrivé là?). Malgré le côté chronologie mélangée, c'est facile à lire, fluide, passionnant. Il fait partie des livres dont j'ai tellement aimé l'ambiance que je savais, avant la fin, qu'il me manquerait quand je l'aurais fini. Et j'avais raison...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecteuraddict 2018-05-23T09:59:04+02:00
Le Déchronologue

Une perle, un livre unique qui mérite tous les prix qu'il a reçu. Je l'ai trouvé par hasard dans une librairie que j'écumais à la recherche d'une nouvelle dose de mon addiction favorite. Il venait de paraître en poche et le 4ème de couverture m'a intrigué. Je l'ai acheté, l'ai lu et ce fut une des expériences les plus perturbantes de ma longue carrière de lecteur avide.

Au début, j'ai cru à une sorte d'histoire parallèle, une uchronie, où une histoire de fantasy, reprenant les codes d'une époque, comme en écrit Guy Gabriel Kay. Puis, je me demandais où l'auteur voulait me mener. Puis je perdis pied.

Dans un même lieu, les caraïbes, plusieurs temporalités se croisent, interférant l'une, l'autre. Il n'y a plus de présent, ni de passé, ni de futur. Tout se mêle, s'influence, se distord et crée une réalité subjective mouvante. L'auteur réussit le tour de force d'entraîner le lecteur dans ce chaos en présentant les chapitres de son livre dans le désordre, lui laissant le choix de les lire soit dans l'ordre chronologique, ce qui oblige à se repérer grâce à la table des matières, soit dans l'ordre où les chapitres sont placés, pimentant ainsi l'expérience de déchronologie. Je suis dyslexique et dyspraxique. Quelquefois, j'ai du mal à me situer dans l'espace et dans le temps. Si je n'y prend garde, je me perds, même dans un endroit connu et me trompe de date où d'heure lorsque j'ai un rendez-vous. Par conséquent, ce livre fut une véritable torture et j'avoue que, complètement désorientée, j'ai honteusement fini par livre l'histoire dans l'ordre chronologique. Mais quelle expérience !

Sans compter que le récit en lui-même n'est pas en reste. Le style de l'auteur est agréable et addictif. Le contexte principal, celui du Capitaine Henri Villon, le narrateur de l'histoire, est l'archipel des Caraïbes au XXVIIe siècle. Cet âge d'or de la Flibuste est particulièrement bien évoqué. Le chaos temporel qui perturbe cette zone est rendu d'une manière crédible et l'on est entraîné, avec ce pauvre capitaine dans un maelstrom qui ne prend fin qu'avec la dernière page, de l'ordre chronologique, bien sur.

Par conséquent, si vous n'avez pas peur de perdre vos repères, de revenir en arrière, ou en avant pour comprendre ce qui se passe, procurez vous ce livre. Mais avant de parcourir ces pages, prévoyez du temps, du temps à perdre où à vous perdre. C'est selon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OliPat 2018-12-20T13:43:56+01:00
Le Déchronologue

Une découverte, grâce à une amie auteure,

Je ne saurai comment le décrire, et le résumer pour donner envie à un éventuel lecteur,

Je suis rentré dans le roman, et j'en suis sorti avec le mot "fin", une extraordinaire histoire mélangeant passé et modernisme, sur fond de piraterie ...

Bref, à lire sans modération ...

Afficher en entier
Au bal des actifs : Demain, le travail

Les auteurs des nouvelles de science-fiction présentes dans ce recueil n'ont pas une vision joyeuse du monde du travail dans le futur, c'est le moins qu'on puisse dire : travailler jusqu'à la mort, multiplier les jobs pour réussir à s'en sortir avec l'ubérisation poussée à son paroxysme, vente de son corps, nouvelles technologies au service de l'exploitation des hommes et des femmes où l'intimité même disparaît, la quête de l'argent remplace l'art, tout le monde est lui-même évalué. Certaines nouvelles m'ont fait penser à des thèmes d'épisodes de la série d'anticipation Black Mirror.

Comme dans toute anthologie, la qualité des oeuvres est variable, ou en tout cas certains thèmes m'ont moins plu. Le principe même de la nouvelle empêche de s'attacher à certains personnages avec la rapidité et l'effet de chute.

Et puis... il y a la nouvelle d'Alain Damasio, à la fois cruelle et poétique, virtuose et touchante, avec une belle femme créatrice et vivante. L'important, ce n'est pas le travail au sens du trepalium romain, l'instrument de torture, mais l'art et l'amour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nath-14 2019-02-16T13:46:20+01:00
Le Déchronologue

Un livre que j'ai découvert et lu il y a des années, mais qui reste encore aujourd'hui l'un de mes préférés, tant il m'a marqué ! Un héros absolument captivant et touchant (aaaah ce Capitaine Henri Villon... Dès la première ligne, on l'adore et on a de l'empathie pour lui : il est toujours digne, malgré tout ce qui peut lui arriver ! Une merveille !). La trame tient en haleine, les personnages secondaires sont riches, le décorum est extrêmement réussi... Bref, je le recommande chaleureusement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe56 2019-03-31T15:13:36+02:00
Le Déchronologue

Un livre que j'ai adoré lire ! Le style d'écriture est génial et vous emporte, les évènements bien qu'écrits dans le désordre vous laissent en haleine, curieux de savoir comment le personnage principal se retrouve dans cette position, et même si la fin est connue dès la première ligne on se retrouve emporté dans la lecture.

Le personnage principal est un pirate, le Capitaine Villon, et un sacré alcoolique ! Mais on se retrouve en totale empathie avec lui, car il est vraiment touchant.

Un livre qui restera dans ma pile à relire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2019-06-15T09:19:58+02:00
Le Déchronologue

Bon.... alors euh... d'accord. J'ai vraiment eu du mal à entrer dans l'histoire. Pourtant, les pirates, la SF, sur le papier ça devait être fantastique mais j'ai eu du mal.

D'abord parce que l'écriture est très très difficile à lire, elle est inutilement alourdie et je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de roman. certes, on comprend bien que l'auteur a voulu faire genre le langage de l'époque mais ce n'est pas ça du tout... parce que les mots qu'ils utilisent sont parfois soient terriblement argotiques et parfois inutilement savants (ce qui fait que le capitaine Villon ne les aurait probablement pas connus... ne pas oublier qu'il n'était pas franchement lettré). Du coup, ça alourdit le style sans lui donner le caractère authentique recherché initialement (et pour avoir lu les lettres et rapports des gouverneurs des Caraïbes de cette époque, je suis bien placée pour dire qu'ils vont à l'essentiel et ne tourne pas autant en rond.. enfin bref).

L'écriture fut donc la première difficulté.

Ensuite, vient l'histoire en elle-même. trois chapitres avant de comprendre le but du personnage principal parce que l'auteur a mis les chapitres dans le désordre. Je comprends évidemment, vu l'histoire qu'il y avait un but dans cette méthode de lecture. J'aurais pu lire les chapitres dans l'ordre en sautant les pages puis en revenant mais j'ai voulu respecter l'auteur... sauf que j'ai une mémoire de poisson rouge et que donc je ne me souvenais plus de ce faisait le personnage dans le chapitre chronologiquement précédent... du coup, je n'ai pas compris grand chose à l'histoire (l'essentiel je suppose) mais je suis passée clairement à côté de l'intérêt du récit.

Pourtant, l'histoire était intéressant, intrigante et assez entraînante. Les personnages sont attachants, hauts en couleur et j'aurais aimé pouvoir me plonger un peu plus dans les aventures. Mais ces deux points m'ont clairement empêché de profiter de ma lecture.

C'est dommage... ça n'enlève rien aux qualités de l'auteur évidemment mais c'est juste pas une lecture pour moi ^^"

Afficher en entier
Au bal des actifs : Demain, le travail

J'ai beaucoup apprécié ce recueil, que ce soit pour les histoires, les concepts ou les styles que nous proposent les différents auteurs. A travers un contenu divertissant et accessible, ces nouvelles permettent de prendre conscience des dérives de certaines pratiques du monde du travail.

Afficher en entier
Au bal des actifs : Demain, le travail

Ce recueil m'a vraiment interpellée à sa sortie, et pour cause: pointant au chômage, tandis que je galérais à obtenir formations et stages pour faire aboutir ma reconversion professionnelle, j'étais plus qu'intriguée de savoir ce que les auteurs de SF imaginaient de beaux pour le futur alors que je galérais au présent.

Le moins qu'on puisse dire après avoir pris connaissance de toutes les nouvelles, c'est que la vision des auteurs français est sacrément sombre. Les lendemains heureux, c'est vraiment pas pour tout de suite et certainement pas pour demain. Il semblerait même que pour eux l'expression "se tuer au travail" soit à prendre au pied de la lettre. Pas très joyeux pour qui recherche une petite lueur d'espoir ! Donc oui, il ne vaut mieux pas être un chômeur ou un travailleur mal dans sa situation quand on lit ce livre...

Passé ce sentiment général de lendemains noirs et déprimants qui donnent envie de se liquider tout de suite pour couper court, on ne peut que constater l'inégalité des nouvelles. Probablement parce que certaines plumes sont diamétralement opposées. Entre celles qui jouent sur le flou des mots, celles qui submergent de vocabulaire technique inventé, celles qui se raccrochent à notre réalité ou celles qui réinventent le monde, il y en a à peu près pour tous les goûts et toutes les sensibilités.

Personnellement, je me suis plus laissée toucher par celles qui faisaient preuve d'un brin d'optimisme et de poésie. Malheureusement, ce sont celles qui étaient en toute petite minorité. C'est ainsi que la nouvelle d'Alain Damasio est vraiment ressortie du lot et m'a plus que convaincue qu'il était grand temps que je m'attaque à un de ses romans. Pour les autres, ma progression dans le recueil a été très laborieuse. Trop de pessimisme, de noirceur, de glauque même. Trop de langage technique aussi. Vraiment pas ce dont j'avais envie et pas totalement ce à quoi je m'attendais en ouvrant ce livre qui, de fait, présente un sérieux déséquilibre.

Je n'ai jamais mis autant de temps à lire un recueil de nouvelles ! Il faut dire que mon état de fatigue n'a pas aidé: enceinte jusqu'au yeux sur la fin, je butais sur pratiquement tous les mots et ne parvenais à progresser de façon conséquente que quand le sujet et l'approche piquaient réellement mon intérêt, sans quoi je m'endormais au bout de peu de pages, et ce, malgré la brièveté de pas mal de nouvelles.

Au final, je garde une impression plutôt mitigée. Mais j'ai quand même eu le plaisir de noter les noms de quelques auteurs pour les découvrir sur des oeuvres plus longues et plus abouties.

Afficher en entier

Dédicaces de Stéphane Beauverger
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

La Volte : 8 livres

Gallimard : 5 livres

Dupuis : 2 livres

Le Bélial' : 2 livres

ActuSF : 1 livre

Dystopia : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode