Livres
472 314
Membres
444 422

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Stephen R. Lawhead

324 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Stephen R. Lawhead est un auteur de renommée internationale de l'histoire mythique et fiction. Ses œuvres comprennent Byzance, Patrick, et la série Le Cycle de Pendragon, Les Croisades celtiques, et Le Chant d'Albion.

Stephen est né en 1950, dans le Nebraska aux Etats-Unis. La plupart de sa vie au début ont été dépensés en Amérique où il a obtenu un diplôme universitaire en beaux-arts et a fréquenté le collège théologique de deux ans. Son premier écrit professionnel a été fait à la revue Life Campus à Chicago, où il était un écrivain éditeur et le personnel. Durant ses cinq années à vie sur le campus, il a écrit des centaines d'articles et de plusieurs organisations non-romanesques.

Après une brève incursion dans la musique d'affaires en tant que président de son propre record entreprise, il a commencé l'écriture freelance à temps plein en 198 ... plus

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
134 lecteurs
Or
332 lecteurs
Argent
248 lecteurs
Bronze
144 lecteurs
Lu aussi
112 lecteurs
Envies
374 lecteurs
En train de lire
10 lecteurs
Pas apprécié
8 lecteurs
PAL
392 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.84/10
Nombre d'évaluations : 68

0 Citations 87 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Stephen R. Lawhead

Sortie Poche France/Français : 2011-11-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Le cycle de Pendragon, Tome 1 : Taliesin

J'aime beaucoup cette version de la légende d'Arthur, Taliesin est un personnage que j'apprecie grandement il faudra que je poursuive cette série

Afficher en entier
Le cycle de Pendragon, Tome 2 : Merlin

Merlin est le 2ème tome du Cycle Pendragon de Lawhead, qui revisite la légende arthurienne.

Cette fois, ce volume retrace une grande partie de l'existence de Merlin, de son enfance à la naissance d'Arthur, en passant par ses années de roi puis d'Homme sauvage des bois. Son parcours le mène à rencontrer divers personnages historiques, comme Magnus Maximus qui abandonne l'île des Forts pour poursuivre son rêve de grandeur à Rome, laissant le pays en butte aux invasions barbares, ou Aurelius Ambrosius, celui qui rassemble les différents rois de Bretagne sous son étendard.

L'histoire, en parallèle, met l'accent sur les grands changements politiques qui s'opèrent en Bretagne : les divers royaumes indépendants sous domination romaine disparaissent et s'unissent sous un Haut Roi. Merlin ouvre la voie à cette transition par ses prophéties, sa sagesse et ses conseils. Mais avant d'en arriver là, il traverse une série d'épreuves qui vont forger son caractère et sa légende : enlevé enfant par les bean sidhe, il devient roi de Dyfed quelques années plus tard mais la mort de sa femme et de son enfant le plonge dans la folie et le pousse à abandonner terres et titre pour vivre en ermite durant plusieurs générations (Merlin, ayant des origines atlantes, bénéficie d'une plus grande longévité), avant de revenir parmi les hommes comme conseiller du Haut-Roi de Bretagne.

”Chaque homme a deux noms : celui qui lui est donné et celui qu'il se fait.

(page 15)

Merlin n'est pas seulement un magicien habité parfois par l'awen ou un sage implacable, c'est aussi un homme et un guerrier accompli. Le livre explore la palette de ses sentiments et émotions, ce qui le rend terriblement humain et proche du lecteur. D'autant plus proche que le narrateur de ce roman n'est autre que l'Enchanteur lui-même.

La manière dont il interpelle parfois le lecteur rend le récit très vivant, d'autant qu'il m'a fait parfois penser au Merlin de Boorman dans le film Excalibur, personnage décalé, ce qui donne une note d'humour à certaines de ses interventions. D'autres passages possèdent en outre des accents vraiment épiques lors des scènes de batailles.

Le style de l'auteur est toujours aussi évocateur et ses descriptions, réalistes, nous immergeant complètement dans cet univers semi-légendaire du Haut Moyen-Âge.

Spoiler(cliquez pour révéler)Ygerna devient la fille de Gorlas et non sa femme, Arthur est le fruit du mariage entre Ygerna et Aurelius, Pelléas, le fils adultérin de l'atlante Belyn.

Concernant les Atlantes justement, des survivants de l'un des navires disparus dans le tome 1 sont découverts par Merlin à Goddeu, en la personne du roi Custennin et de ses enfants, descendants de Meirchion de Skatha.

Certaines pistes du tome 1 sont à nouveau évoquées : le calice de Joseph d'Arimathie pour lequel le roi Avallach commence à s'intéresser et le rôle maléfique de Morgian dont l'emprise s'étend peu à peu sur certaines régions du royaume. D'ailleurs, les rares apparitions de Morgian sont vraiment saisissantes, aussi saisissantes qu'angoissantes, tout comme celle de son fils Lot ap Loth, personnage énigmatique et ambigu.

Par contre, ce tome possède les mêmes défauts que le précédent, en moins prononcés : la propagande chrétienne en faveur de ses croyants, présentés comme indubitablement bons, au détriment des païens décrits comme des êtres ignorants ou malveillants.

Pour conclure, un tome encore meilleur que le premier. L'histoire racontée par Merlin était vraiment captivante, et nous emporte par ses accents tour à tour épiques et poétiques. Lawhead intègre parfaitement les éléments historiques à la légende, faisant de cette revisite de la légende arthurienne une réussite. Malgré quelques longueurs, on lit ce récit d'une traite, subjugué par les descriptions très évocatrices des personnages et des lieux...

Afficher en entier
Le cycle de Pendragon, Tome 1 : Taliesin

Une introduction au cycle arthurien plutôt intéressante et intrigante ! En effet, l'auteur y intègre d'autres mythes et légendes mais aussi une Bretagne historique et cela donne un mélange plutôt original mais toujours très crédible.

La seule chose que l'on pourrait reprocher et qui m'a bloqué pour lire la suite, c'est la très grande importance donnée à la religion. Même si cela est parfaitement logique dans le cadre de la légende arthurienne, il y a un arrière-goût de trop qui peut casser le plaisir.

Afficher en entier
Le cycle de Pendragon, Tome 3 : Arthur

Peut-être le meilleur tome pour qui est intéressé par la matière arthurienne. Car ici, plus d'Atlantide ou de barde, mais bien un chef et un guerrier, qui doit combattre pour s'imposer. Les batailles sont bien retranscrites par les yeux des fidèles combattants d'Arthur, conférant à ce tome une tonalité épique que n'avaient pas les précédents.

Afficher en entier
Le cycle de Pendragon, Tome 2 : Merlin

L'histoire du mythe Arthurien revisitée, sans les fioritures des légendes, mais avec un soupçon de féérie quand même.

Toujours le gros défaut de cette oeuvre est la volonté de l'auteur à nous convertir au christianisme. Chaque paragraphe sans exception parle du Christ ou s'en approche. A tel point que c'en est insupportable. Tous les raccourcis effectués, trouvent comme excuse les miracles de Jésus. J'ai vraiment du mal à adhérer, déjà car je m'imaginais Merlin justement toujours dans les croyances druidiques et non chrétiennes, mais parce que trop c'est trop. Même en voulant passer par dessus c'est impossible tant les louanges sont présentes...

Mis à part ça, le deuxième défaut que je retiens sont les longueurs. Il me faut plusieurs jours pour lire ce tome ou même le précédent, et je n'ai pas toujours le courage de m'y mettre.

Néanmoins, c'est une belle oeuvre, les 150 dernières pages sont géniales, et les toutes dernières me laissent pantoi ! Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Le cycle de Pendragon, Tome 1 : Taliesin

Excellent premier tome du cycle arthurien. Je suis difficilement entrée dans l'oeuvre et ensuite, je n'ai plus su le lâcher. Belle écriture, plusieurs mythes se mêlent étroitement et de façon logique. Le final est d'une tristesse sans nom et promet une belle suite.

Afficher en entier
Le cycle de Pendragon, Tome 3 : Arthur

J'hésite entre pas apprécié et bronze. Je me force à lire ces bouquins car j'ai déjà acheté toute la saga, mais il me faut une pause de six mois entre chaque pour les digérer tellement je les trouve lourds.

Le début je l'ai lu assez rapidemment, mais arrivée à la moitié, ce n'est qu'une succession de batailles, c'est très répétitif : les guerriers d'Arthur sont bien moins nombreux, mais loué le Seigneur Jésu ils vainquent les ennemis facilement car Dieu est avec eux... Non mais c'est tellement too much... Dieu Dieu Dieu, on entend que ça à toutes les pages tous les paragraphes, à tel point que l'histoire Arthurienne passe totalement au second plan !! En réalité, à partir du moment où Arthur prend le contrôle il ne se passe rien, et je me suis ennuyée ferme. Les réactions sont tellement pas crédibles (on va construire un mur autour du Cairn pour les enfermer et j'en passe et des meilleures), c'est affligeant. Ils sont toujours sauvés par le Seigneur, ce n'est qu'une succession de louanges à son encontre c'est trop !!

Oui, de la religion, chrétienne vu qu'il y a (soit-disant) le Graal (qu'on entend à peine parler), mais à ce point stop. Et c'est dommage car là on entrait réellement dans le vif du sujet avec enfin la légende Arthurienne ! Adieu l'Atlantide, adieu la vie de Merlin, là ça y était, mais non.

Vraiment du mal à lire. Je vais donc refaire une nouvelle pause de six bons mois avant de lire la suite.

Afficher en entier
Le Roi Corbeau, tome 1 : Robin

Robin des bois! Qui aujourd'hui peux se targuer d'ignorer le nom de ce personnage, mythique entre tous? A contrario, j'ai aimé ce petit décalage d'époque et de lieu de cette histoire connue de tous. Le style de l'auteur, très poétique, est, comme dans son cycle arthurien, toujours aussi agréable et fluide. Le seul bémol réside dans le rythme de l'histoire. Trop de temps à démarrer, particulièrement lorsque Bran passe d'un état a l'autre dans la forêt. De part sa longueur, l'auteur casse le rythme de son intrigue et nous perd un peu. Bien heureusement, sur la fin il nous rattrape pour entrer une fois pour toute dans l'histoire. Un début de cycle agréable sans pour autant être transcendant. A voir avec la suite.

Afficher en entier
Le cycle de Pendragon, Tome 2 : Merlin

Excellent tome, j'ai adoré! Meilleur que le précédent! A recommander à ceux qui aiment les relectures sur le cycle arthurien.

Afficher en entier
Le cycle de Pendragon, Tome 1 : Taliesin

Une façon originale d'aborder la légende arthurienne. Celle-ci est l'une de mes préférées! Après avoir fini ce livre, j'ai couru me procurer le reste.

Afficher en entier

Dédicaces de Stephen R. Lawhead
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Buchet-Chastel : 12 livres

LGF - Le Livre de Poche : 7 livres

Points : 5 livres

Orbit : 3 livres

Calmann-Lévy : 2 livres

Edition Lion Publishing,Oxford : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode