Livres
443 159
Membres
378 231

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sylvain Tesson

484 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2010-03-14T13:02:50+01:00

Biographie

Écrivain et journaliste, Sylvain Tesson a déjà publié aux Éditions Robert Laffont, avec Alexandre Poussin, On a roulé sur la terre (1996) et La Marche dans le ciel (1998), ainsi que La Chevauchée des steppes (2001), avec Priscilla Telmon.

amazon

Ecrivain français

[Littérature française]

Né à Paris le 26 avril 1972

Il découvre l'aventure lors d'une randonnée à VTT en Islande puis d'une expédition spéléologique à Bornéo en 1991. Depuis, il accomplit un tour du monde à vélo avec Alexandre Poussin alors qu'ils terminaient leurs études de géographie. En 1997, ensemble, ils traversent à pied l'Himalaya, du Bhoutan au Tadjikistan, en un an. Depuis, Sylvain parcourt l'Asie centrale à cheval, d'Almaty à la mer d'Aral, et a participé à une tentative d'inventaire du patrimoine archéologique afghan à l'automne 2001. Parti de Yakoutie en juin 2003, Sylvain a entrepris de relier à pied à cheval et à vélo le golfe du Bengale via la Mongolie, le Xinjiang, le Tibet et l'Himalaya, sur les traces du Polonais Slavomir Rawicz qui, en 1941, s'était évadé d'un camp du goulag soviétique. Un temps coprésentateur de l'émission 'Montagnes' sur France 3, Sylvain a donné des centaines de conférences sur l'Himalaya et l'Asie centrale, et est l'auteur d'articles dans 'Paris-Match', 'Trek Magazine', 'Cheval Magazine', 'Animan' et 'Le Figaro'. Il publie également plusieurs livres de voyages dont 'Petit traité sur l'immensité du monde', 'L' Axe du Loup' et 'Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages' en 2008. Outre ses voyages, Sylvain pratique l'escalade, y compris sur les monuments de Paris et d'autres villes d'Europe.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.46/10
Nombre d'évaluations : 123

3 Citations 87 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sylvain Tesson

Sortie Poche France/Français : 2018-04-19

Les derniers commentaires sur ses livres

Une très légère oscillation

Je ne suis pas un grand lecteur d'essais,de journal ,de récits, je dois avouer que je suis "tombé" dans le récit de Sylvain Tesson ! Quelle culture cela fait un bien fou de lire ce bouquin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edja 2018-08-09T17:29:49+02:00
Un été avec Homère

L’univers de Sylvain Tesson (J'aime cet auteur) se marie avec celui d’Homère. Son goût pour la nature, le voyage et l’aventure, son attachement à la terre, son penchant pour la nostalgie trouvent un écho dans les vers d’Homère. Tesson exprime très bien son amour pour Homère, son enthousiasme dans ce livre qui fait la part belle aux extraits de l’Iliade et de l’Odyssée. On est replongé dans ces deux récits épiques géniaux.

Ces chroniques montrent l'étonnante actualité des vers d'Homère. C'est souvent très bien vu, mais à force de vouloir coller à l'époque actuelle, cela devient trop systématique, un peu artificiel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ManonGrandhaye 2018-08-13T21:59:22+02:00
Un été avec Homère

Ce livre est une très agréable surprise. En effet, je ne m'attendais pas à autant l'apprécier et le trouver interessant. Chacun des points abordés l'est fait de manière à la fois claire et concise. De plus, Tesson fait régulièrement des parallèles avec notre époque actuelle, afin de montrer l'invariabilité des deux oeuvres d'Homère, ce qui est encore plus enrichissant. Cet ouvrage nous permet de lire l'aède grec avec un regard neuf, éclairé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dacotine 2018-09-09T19:07:56+02:00
Un été avec Homère

Un véritable plaidoyer pour L'Iliade et L'Odyssée, l'ouvrage nous fait redécouvrir les récits intemporels qui ont traversé les siècles pour aujourd'hui encore nous signifier le monde, les actualités , les vanités des Hommes. Des récits originels qui sont les bases de toute littérature selon Sylvain Tesson. On voyage dans le temps, l'espace : dans la splendeur de la Grèce, dans les mots même .Les vers cités nous replongent dans le texte et explicités nous ouvrent les thèmes.. Un texte culturel pourtant accessible à tous, qui irradie de beauté .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2018-09-12T08:14:23+02:00
Un été avec Homère

C'est une relecture personnelle, passionnée et érudite, mais qui retrace l'interprétation, voire la vision, de Sylvain Tesson. Il admire Homère, je l'ai bien vu, mais je n'ai pas été convaincu par tous ses arguments sur la contemporanéité du texte antique. Que la guerre soit toujours au coeur des hommes, que la nature se révolte contre eux lorsqu'ils l'épuisent, voici des réflexions stimulantes. Les parallèles entre le texte homérique et les réseaux sociaux et l'importance de l'image m'ont moins séduite, de même que le ton parfois un peu méprisant envers certaines pratiques culturelles - "les nerds".

L'objectif est cependant atteint, puisque ces textes m'ont donné envie de relire Homère lui-même !

Afficher en entier
Une très légère oscillation

On m'avait chaudement recommandé ce journal, et j'avais donc hâte de le lire, mais je dois reconnaître que j'ai été très déçue. L'auteur "s'écoute" ou "se regarde" écrire, j'ai l'impression qu'il écrit pour lui-même sans aucune considération pour le lecteur (c'est très bien d'écrire pour soi-même, mais dans ce cas il n'y a aucun intérêt à publier "l'ouvrage"). Il se donne un air intello, fier de ses phrases. Je n'ai malheureusement pas du tout aimé le style...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jpkobal 2018-09-30T17:13:11+02:00
Dans les forêts de Sibérie

Ce que j'ai aimé dans ce livre:

- la narration au quotidien de la vie d'ermite,

- la description de la taïga, du lac Baïkal, de la faune et de la flore,

- l'amitié avec les quelques personnes qu'il côtoie,

- les références aux lectures de l'auteur pendant son séjour,

Ce qu j'ai moins aimé:

- le style parfois prétentieux que l'auteur utilise dans ses descriptions

- une description un peu caricaturale et pseudo-ethnographique des Russes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plumette91 2018-10-18T06:49:04+02:00
Dans les forêts de Sibérie

Est-ce que vous avez remarqué que nous avons des phases dans la vie où nos lectures correspondent à notre état d’esprit ? J’avais commencé la lecture d’Etty Hillesum qui est un petit bijou mais tellement fort que je ne peux pas le lire d’une traite. Il me demande une certaine introspection et de me mettre dans ma bulle. Dans les transports, ce n’était pas possible. Je l’ai mis de côté. Je vous ferai un résumé le temps venu.

Je suis allée à la bibliothèque, une de mes joies quotidiennes qui font le sel de ma vie. Devant les rayons, je me suis dit « depuis mon retour de vacances, j’ai besoin de nature, d’espace, de… spiritualité peut-être ?

J’avais déjà vu ‘la gueule cassée’ de Sylvain Tesson à La Grande Librairie. Et j’étais curieuse de le connaître.

En lisant « dans les forêts de Sibérie, j’ai réalisé que la lecture de Sylvain Tesson et d'Etty étaient assez proches et paradoxalement éloignée. Dans le cas d’Etty, c’est tragique et j’ai pensé « ce talent fauché, quel gâchis ! ».

Pour les deux, il s’agit d’une captivité: pour notre écrivain contemporain celle-ci est choisie, pour cette jeune fille fauchée en pleine tourmente de notre histoire, imposée. Il s’agit pour les deux d’un journal, une introspection, une façon d’étudier notre rapport au monde. Une femme, pour l’un, un homme pour l’autre. Une autre époque, actuel pour l’un, époque très troublée de la seconde guerre mondiale. Le livre d’Etty est vraiment bouleversant.

Ce qui me touche « Dans les forêts de Siberie », c’est son rapport au monde et à la nature. Par exemple cette phrase : "L'homme est un enfant capricieux qui croit que la Terre est sa chambre, les bêtes ses jouets, les arbres ses hochets".

Dans son écriture, il existe un va-et-vient permanent entre l’état de la nature et sa vie intérieure, entre sa vie d’homme des bois en action et sa cabane comme un cocon. L’âme russe y est aussi très présente. On s’attache aux personnes qui gravitent autour de la cabane.

Jamais je n’aurai le courage de m’isoler pour aller feindre du bois en plein froid polaire. Et Sylvain Tesson se console beaucoup à la vodka. Pour ça, il s’accorde vraiment à l’âme russe. J’ai beaucoup aimé découvrir la Sibérie par le prisme de la lecture. Ainsi on peut vivre l’aventure de l’intérieur. Le magie de la lecture !

Voici une dernière citation pour le plaisir :

" Pendant cinq années, j'ai rêvé à cette vie. Aujourd'hui je la goûte comme un accomplissement ordinaire. Nos rêves se réalisent mais ne sont que des bulles de savon explosant dans l'inéluctable."

Pour aller plus loin : il existe aussi un film issus de cette expérience.

Je vous souhaite de belles lectures !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2018-11-07T09:46:49+01:00
S'abandonner à vivre

Une écriture magnifique pour des nouvelles globalement très agréables à lire, bien que certaines soient plus abouties que d'autres .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sentaro 2018-12-28T18:37:41+01:00
L'éternel retour

Ce recueil de nouvelles extraites de "une vie à coucher dehors" est une véritable friandise. A déguster lentement. Absurdité, destinée, progrès, solitude, retournement de situation ; tous ces thèmes sont abordés de manière magistrales par Sylvain Tesson dans ce petit livre. Un véritable bonheur à lire. Même si parfois certaines nouvelles sont assez dures.

Afficher en entier

Dédicaces de Sylvain Tesson
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 12 livres

Pocket : 9 livres

Robert Laffont : 3 livres

Editions des Equateurs : 2 livres

Edition des équateurs : 2 livres

Le Verger Editeur : 1 livre

Arthaud : 1 livre

Guérin : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode