Livres
506 463
Membres
514 788

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Thibault Vermot

32 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
8 lecteurs
Argent
3 lecteurs
Bronze
7 lecteurs
Lu aussi
7 lecteurs
Envies
64 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
5 lecteurs
PAL
14 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.06/10
Nombre d'évaluations : 16

0 Citations 13 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Thibault Vermot

Sortie France/Français : 2019-08-21

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Larepubliquedeslivres 2018-01-02T16:38:51+01:00
Colorado Train

Un résumé intriguant et une maison d’édition que j’aime beaucoup. Quoi de mieux pour commencer cette nouvelle lecture.

J’avais été attirée par le côté fin de seconde guerre mondiale et aventures d’enfants dans l’Amérique profonde. On était à des lieux de ça.

Au cœur de cette histoire, la disparition d’un enfant que l’on retrouve dévoré. Ces jeunes qui n’ont rien à faire décident de se substituer à la police pour trouver le coupable.

Ce qui m’a le plus marquée c’est cet univers mystique autour de cette disparition, l’auteur nous force à accuser tout le monde tout en mettant en avant une créature effrayante.

Je dois dire que, malgré les efforts de l’auteur pour mettre du rythme et du mystère, je me suis rapidement ennuyé. Je me suis très vitre retrouvée face à des ados qui cherchent un passe-temps. Leur recherche leur permet tout, les adultes sont relégués à l’arrière-plan.

Cette créature mystérieuse était intrigante au début mais je me suis rapidement lassée même si on est parfois dans sa tête.

J’ai par contre beaucoup aimé les rares descriptions de cette Amérique profonde, ce village perdu au milieu du Colorado.

Je ne peux pas dire grand-chose sur les personnages à part que Suzy, le seul héros féminin, est un casse-cou qui n’a peur de rien. C’est un personnage qui aurait mériter d’être plus développé. Les autres garçons sont peu décrits, je ne me rappelle plus de leur prénoms et comme dit précédemment, les adultes sont quasi-inexistants.

En bref, un roman qui aurait pu être intéressant mais qui manque de cohérence et d’intérêts. Une belle description des Etats-Unis après la Seconde Guerre Mondiale cependant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par barzoi 2018-02-12T00:07:59+01:00
Colorado Train

Meme si on ne doit pas y voir de parallele avec "ca" (ok le clown n'est pas là), on retrouve les bandes d'enfants errant ensemble.

Un de la bande des 'mechants' disparait, puis son cadavre reapparait et les jeunes vont partir enqueter.

On notera une presence tres succincte des adultes dans l'aventure.

Comme une course poursuite, le rythme s'accelere vers la fin

A lire apres 13 ans à cause de certaines scenes choquantes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nilale 2018-05-28T09:55:58+02:00
Colorado Train

les thrillers ne sont généralement pas trop ma tasse de thé, un peu par peur de devenir encore plus paranoïaque que d'habitude et de ne pas arriver à dormir à cause d'un possible tueur entrant dans ma chambre. J'ai pourtant courageusement dépassé cette crainte avec Colorado train dont le résumé posait des bases très intrigantes. Résultat : ce livre valait le coup.

On suit dans ce roman une bande d'amis se trouvant au collège dans les Etats-Unis ruraux des années 50. Cadre alléchant je trouve, surtout qu'il est bien décrit, l'atmosphère de l'époque est retranscrite parfaitement pour nous donner l'impression d'y être et on a même droit à quelques mots anglais par-ci par-là. Ce décor est parfait pour une histoire de meurtres. Dès les premières pages une ambiance inquiétante est transmise au lecteur et ça a continué jusqu'à la fin. Donc dès le début je me suis sentie immergée dans l'histoire, je voulais en savoir tout de suite plus sur ce tueur auquel on a accès à travers certains chapitres.

De nombreux points de vue alternent dans l'histoire : ceux de la bande (Suzie, Michael, Don, Calvin, Durham ou Georgie) mais aussi le tueur comme je l'ai déjà dit ou le père de Suzie. J'ai trouvé ce choix de l'auteur pertinent car ça nous permet de voir l'enquête progresser selon des points de vue totalement différents et ça nous tient encore plus en haleine. Le caractère de chacun est très développé et c'est intéressant de voir se dessiner chaque fois un peu plus le profil psychologique du tueur. J'ai ressenti quelques longueurs à cause de mon impatience : étant donné que dès le début je voulais savoir l'identité du coupable, je ne pensais qu'à ça jusqu'à la fin, au détriment de l'action en cours !

La fin est époustouflante, avec plusieurs retournements de situation très bien maîtrisés et un suspense au plus haut. Le lecteur tout comme les personnages ne sont pas épargnés mais sans que l'histoire ne tombe pour autant dans l'horreur pure. J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur que j'ai trouvé constante à chaque page. On ressent beaucoup de travail derrière, pour garder une écriture assez impersonnelle qui s'adapte à chacun de ces personnages différents les uns des autres et qui en même temps sache maintenir une bonne dose de suspense et d'adrénaline.

Cette lecture a été une totale réussite pour moi du début à la fin. Je la recommande donc, même pour ceux qui ne sont pas des habitués du genre car une fois qu'on est entré dans l'univers (sombre) de Durango, on y reste avec plaisir jusqu'aux découvertes finales.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Justine86 2019-07-26T09:19:04+02:00
Colorado Train

J'ai moyennement aimée ce livre.Certe il y a une enquête et de l'action mais elle me du temps à s'installer au cœur du livre.Je trouve que l'enquête est pas assez présente dans le livre et qu'il y a des passages inutileJe trouve aussi qu'il n'y a pas assez de suspence et de l'addictivité dans se livre..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tichousmile 2019-10-31T11:41:57+01:00
La route froide

Ce livre donne froid dans le dos. Déjà, on traverse des territoires enneigés, on croise des chiens de traineaux, on tombe dans un trou d'eau et nos mains finissent congelés, mais aussi il y a la peur, de ne pas s'en sortir vivant. Bon ok, on ne le vit pas vraiment, mais notre personnage Jonah, oui, et Thibault Vermot retranscrit à merveille cette atmosphère glaciale de l'immensité blanche.

Ce roman c'est le trajet de Jonah dans la forêt alors que le froid est mordant, que la neige va pointer son nez. Spot, le chien du vieux Steigner, l'accompagne. Alors que l'aller se passe à peu près correctement, le retour est plus difficile. Le soleil baisse, les températures aussi, le chien tombe dans l'eau et commence à geler, Jonah est victime d'hallucinations... Ça donne pas très envie de sortir dans le froid polaire quoi. L'ambiance est pesante, avec une tension constante. On a qu'une hâte: que Jonah retrouve le chemin de la maison. Mais la neige commence à tomber et les traces s'effacent.

La fin arrive très vite. Je ne dirais pas ce qui se passe, mais je trouve cela bien trop rapide. On nous parle de vieilles croyances indiennes et d'esprit. Cela est intéressant mais pas assez développé à mon goût. Que deviennent certains personnages ? Que se passe-t-il ensuite ? On est comme dans un rêve ou un cauchemar, qui s'arrête subitement.

Je reste dubitative donc. Ce livre est d'une grande beauté dans l'écriture et le décor qui nous happe, mais je suis restée en retrait. Ou j'ai eu trop d'appréhension pour y plonger complétement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime1086 2019-12-17T11:02:28+01:00
Fraternidad

Un roman de cape et d'épées qui m'a transporté et m'a fait revivre les beaux combats que j'ai pu lire dans d'autres romans de chevalerie. Pour moi, le gros point fort est le style d'écriture. L'auteur a choisi les bons moments pour écrire ses vers et ainsi transporté l'action dans un autre temps et dans une forme poétique. Par moments, sa plume est vraiment proche de celle de Victor Hugo. Le choix du vocabulaire rend la lecture parfois drôle quand surgit un mot qu'on ne connait pas mais on dont pense deviner le sens. L'auteur est très habile avec les mots et m'a fait goûter son affection pour la langue française.

Les péripéties s'enchaînent et les relations entre les personnages prennent le temps d'évoluer. Spoiler(cliquez pour révéler)Cela ne m'a pas choqué que Cliff change de camp en intégrant la Fraternidad.

Vers la fin, on sent que les combats sont des prétextes et qu'il y a quand même d'autres manières d'agir que de dégainer l'épée. Spoiler(cliquez pour révéler)Ce qui se passe avec le prédateur sexuel va plus dans le thriller et le glauque mais pourquoi pas.

Spoiler(cliquez pour révéler)Pour moi, les deux meilleurs moments sont le vol des rapières dans le théâtre et la course-poursuite dans le château avec Cliff et sa bande.

C'est un beau roman d'aventures à l'époque contemporaine, mais dont le message est très peu esquissé à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-12-30T19:26:11+01:00
Fraternidad

Ce livre est arrivé dans ma vie comme un cheveux sur la soupe. Je l'ai trouvé par hasard et c'est vrai qu'au premier abord il ne me tentait pas plus que ça. Une fois que j'ai commencé le livre je me demandais où est-ce qu'il allait mener et 600 pages plus tard je suis sur les fesses. C'était pleins de rebondissements, d'aventure, d'amitié, d'amour et tellement plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EleaBientz 2020-01-04T16:27:26+01:00
Fraternidad

Très bon livre :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EleaBientz 2020-03-31T11:26:36+02:00
Fraternidad

Un roman de cape et d'épée, qui m'a transporté dans les combats, dans la vie de nos héros. Je le conseille vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mademoiselle-A 2020-04-16T16:20:14+02:00
Fraternidad

Pour la plupart des livres, surtout si comme moi vous lisez beaucoup de littérature de genre, il est facile de les définir et donc de les ranger dans une case, un genre, un style. Et parfois il arrive que vous tombiez sur une « anomalie », un ovni, un ouvrage dont l’originalité fait qu’il est tout bonnement inclassable et inqualifiable en quelques mots. C’est ce qui s’est passé avec Fraternidad de Thibault Vermot.

Sud du Devon, Angleterre, 2019. Ed Perry est un tocard. C'est l'avis de sa sœur, de sa mère, de Cliff, de Chloé, du lycée. Mais Ed Perry a un secret. Tous les vendredi soirs, il loue un cheval, déterre son épée et chevauche dans les bruyères. Puis il attend le prochain vendredi soir. Et puis un jour, il décide d'abandonner une fois pour toutes le désastreux réel. Et c'est donc ce qu'il s'emploie à faire : monter son propre gang de rêveurs venus des quatre coins d'Europe, dans un envol de chapeaux à plumes, de masques et de rapières !

Comment vous raconter ce livre et ce que j’en ai pensé sans trop vous en dévoiler ? Comment vous parler d’un livre à côté duquel j’ai l’impression d’être totalement passée tout en ayant été emportée complètement par l’histoire ? Je commencerais, puisqu’il faut bien commencer quelque part, par vous dire qu’il s’agit d’un livre dense aussi bien sur le plan narratif qu’au sens littéral du terme, quelques six cent pages et des poussières pour pas moins de cent quinze chapitres. Un livre compact donc qui m’a donné l’impression parfois de lire une sorte d’histoire gigogne, comme une version narrative des poupées russes.

Pourquoi ce ressenti ? Parce qu’il y a plusieurs histoires là dedans alors que nous flirtons perpétuellement avec la limite du vraisemblable. Et je crois finalement que la première et peut-être la plus grande force de ce roman c’est celle de parvenir à nous faire croire que mêmes les événements les plus improbables qui arrivent à Ed et à sa fine pourrait bien arriver. Pour un peu que l’on cède la part belle à l’imagination et à un regard un peu différent sur le monde qui nous entoure, on est totalement embarqué dans l’histoire d’Ed.

Ou plutôt les histoires car en plus de la trame principale dont on est pas toujours sûr de l’endroit où elle veut nous mener, on en suit bien d’autres parallèles dans le même temps : celle de Citizen Kane, de Selene, de la sœur d’Ed, de l’aïeul mousquetaire de Selene, de Cliff et de bien d’autres encore, aussi anecdotiques qu’essentielles. Le tout raconté à grand renfort de chapitres en points de vue alternés entre-coupés de chapitres écrits tels des poèmes d’un autre temps. Et pourtant à aucun moment on n'est perdu ni confus quant à ce qui se passe ou qui intervient.

Concernant les personnages j’admets avoir eu un peu de mal à m’attacher à Ed que j’ai trouvé assez pitoyable bien que touchant. Selene m’a beaucoup plus convaincue par son caractère et ses convictions. Même Cliff dont l’évolution est à mon sens la plus importante et la plus intéressante de l’histoire m’a plus convaincu que Ed. Malgré tout j’ai aimé l’énergie et l’ambiance très particulière qui se dégage de ce roman ainsi que les thématiques abordées par l’auteur.

L’ambiance et l’énergie sont celles que les romans de mousquetaires transportent à notre époque, on y retrouve donc l’exaltation des combats et des embûches évitées de justesse et de constants petits rebondissements qui maintiennent un agréable rythme de lecture. Le tout agrémenté bien sûr d’un fond de romance car que seraient les mousquetaires d’hier et d’aujourd’hui sans quelques histoires de cœur ? Concernant les thématiques abordées Thibault Vermot nous interroge sur le sort d’une génération sacrifiée par manque de travail, d’argent et par la recrudescence des violences de toutes sortes ainsi que sur la manière que nous avons d’améliorer le monde en le façonnant à notre image et sur la limite entre le bien et le mal, la morale et la nécessité.

J’ai été embarquée par ce roman dont bien souvent je me suis demandé jusqu’où il allait m’emmenée et dont je suis ressortie un peu saoule d’aventures et de mots. Et même si par moment j’ai eu l’impression de manquer un sens caché, un message subliminal, je ne peux que trop vous conseiller de lire ce roman si vous aimez les histoires de capes et d’épées !

Afficher en entier

Dédicaces de Thibault Vermot
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Sarbacane : 2 livres

Casterman Jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array