Livres
495 490
Membres
494 613

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tiphaine Croville

28 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
7 lecteurs
Or
19 lecteurs
Argent
8 lecteurs
Bronze
6 lecteurs
Lu aussi
3 lecteurs
Envies
42 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
24 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.43/10
Nombre d'évaluations : 21

0 Citations 17 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Tiphaine Croville

Sortie France/Français : 2017-03-24

Les derniers commentaires sur ses livres

Phitanie, Tome 2 : Les quatre royaumes

http://egideofbooks.blogspot.com/2016/10/1-gone-tome-1.html

Merci à l'auteur pour m'avoir permis de lire la suite de l'aventure.

La guerre a éclaté Phitanie ! Héloïne va devoir affronter ses démons pour se venger de Valdaraus et va devoir aller dans les différents royaumes pour trouver des alliés.

Héloïne a évolué et a su trouver sa place et nous la retrouvons dans ce deuxième tome plus élaboré sur la psychologie des personnages que je trouve vraiment très réussi. Nous ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2017-11-03T07:14:15+01:00
Phitanie

Voilà le genre de lecture que j'affectionne tout particulièrement. En plus d'avoir une couverture magnifique, le contenu ma conquise jusqu'à atteindre le coup de coeur. Une aventure synonyme de découverte, d'amour, d'amitié et de danger dans un univers de fantasy très bien travaillé et abouti. Des décors qui sont très bien dépeints. L'ensemble teinté de magie tournant autour des 4 éléments.

On fait la connaissance d'Héloïne dans le monde qu'est le nôtre. Elle y est vu comme l'orpheline et ne se sent bien qu'en compagnie de Quentin, le petit garçon qu'elle garde. Suite à une chute qui aurait dû lui coûter la vie, elle se retrouve dans un monde inconnu, la Phitanie. Alors qu'au départ elle a de nombreuses craintes, elle va très vite s'y sentir chez elle, se rendre compte qu'elle peut enfin être elle-même. Tout au long du récit on va la voir grandir, prendre confiance elle. Je l'ai immédiatement trouvé attachante dans sa manière d'être. Elle a un côté timide tout en ayant un beau franc parlé. Je l'ai admirée dans sa détermination à toujours vouloir aller plus loin, à ne jamais se laisser abattre face aux obstacles.

J'ai été très heureuse de voir que l'auteure n'est pas tombée dans un énième triangle amoureux. On fait bien la distinction entre l'amour naissant aux côtés de Emmeran (j'ai adoré voir la manière dont leur relation évolue). Et puis l'amitié très forte qui l'unie à Arthus. Deux hommes qui, en plus de tout lui apprendre, vont devenir tout pour elle. Elle est également entourée d'une foule d'autres protagonistes plus attachants les uns que les autres. Avec un petit coup de coeur pour la grand-mère d'Arthus.

La Phitanie n'est pas un pays en paix et Héloïne va vouloir trouver sa place aux côtés des Rebelles. Elle donnera tout pour être à la hauteur. Pendant la majeure partie du récit le danger n'est qu'en arrière-plan. On en parle sans le vivre. Jusqu'au terme où les choses prennent un tournent bien plus palpitant et dramatique pour Héloïne et ses nouveaux amis.

La plume de l'auteure est très agréable et rafraichissante avec ses dialogues plein d'humour. Je me suis sentie emportée dès les premières pages dans cette lecture qui m'a emplie d'une foule d'émotions. Un récit avec un bon rythme. On y découvre sans cesse de nouvelles choses sur la Phitanie et ses coutumes. Certains points sont prévisibles mais j'ai adoré la manière dont l'auteure les amène.

La fin est frustrante parce qu'elle marque un grand tournant. Je suis d'ailleurs très heureuse d'avoir déjà le tome 2 en ma possession. Je sens que Héloïne nous réserve encore de belles surprises. Elle nous en a d'ailleurs déjà donné un petit aperçu à la fin de ce premier tome. Ce dernier manquant le début d'une saga très prometteuse.

Un joli coup de coeur.

Afficher en entier
Phitanie, Tome 2 : Les quatre royaumes

Une suite dans la parfaite continuité du 1er tome tout en étant différente. L'apprentissage est terminé. L'heure est grave. Il va falloir agir s'ils veulent donner une chance à la Rébellion. Héloïne, Arthus et Emmeran partent donc à la rencontre des dirigeants des autres royaumes pour leur demander de l'aide. On va découvrir des décors bien différents mais tout aussi intéressants. L'auteure a vraiment un bel imaginaire.

De nouveaux protagonistes vont faire leur entré dans l'histoire. Certains très attachants alors que d'autres plus mystérieux voir dangereux. Héloïne, toujours fidèle à elle-même et ayant toujours cette force de caractère qui me fait l'admirer. Des cauchemars qui continuent de la troubler mais c'est aussi dans sa relation avec Emmeran que l'on ressentira en elle une faiblesse, cette peur de ne pas être assez bien. Et on ne peut pas dire que dans ses actions, ses attitudes, il lui facilite les choses. Les sentiments sont pourtant toujours bien présents et on prend plaisir à voir évoluer leur relation.

Une aventure pendant laquelle l'auteure ne va pas les ménager. Bien au contraire.... Ils vont devoir affronter de nombreux dangers et se retrouveront souvent en très fâcheuse posture. Leurs souffrances seront autant physiques que mentales. Parce qu'ils doivent être forts à tous les niveaux pour réussir les épreuves qui s'imposeront à eux.

Une plume toujours aussi fluide qu'addictive avec un très bon rythme. De nombreux dangers mais toujours cet humour qui vient alléger et détendre l'atmosphère. Des moments de peine également qui m'ont presque donné les larmes aux yeux. Un récit très bien construit.

Le passé d'Héloïne reste un mystère même si les choses commencent à s'éclaircir. Je commence d'ailleurs à m'autoriser d'émettre certaines hypothèses et j'ai hâte de savoir si j'ai raison.

La fin est quant à elle on ne peut plus frustrante car s'arrête sur une grosse révélation. Le genre de chose qui pourrait bien tout faire basculer. Oh... vivement la suite et fin de cette superbe trilogie.

Un nouveau coup de coeur.

Afficher en entier
Phitanie, Tome 3: destinée

Je ne sais pas vous mais, lorsque je commence le dernier tome d'une trilogie, c'est à la fois du bonheur et de l'appréhension. J'ai envie d'avoir toutes les réponses, j'ai soif de vivre une dernière aventure et en même temps, l'envie de laisser durer le plaisir car oui, c'est la dernière...

C'est sur une totale frustration que j'avais quitté Héloïne à la fin du tome 2. Ici, les choses reprennent plus en douceur. Elle va arriver dans un nouveau village, faire de nouvelles rencontres et, bien qu'elle doive cacher qui elle est, la vie se fera plus sereine, plus légère. Mais cela ne durera qu'un temps car, très vite, les affrontements vont frapper à la porte du village et ses premiers objectifs vont se rappeler à elle. Elle va devoir reprendre les armes et c'est plus déterminée que jamais qu'elle va s'engager dans la dernière bataille.

Comme je vous l'ai dit, de nouveaux protagonistes vont faire leur entrée et vont prendre de l'importance. Des amis mais surtout des alliés qui l'aideront à se sortir de grosses difficultés. Ce n'est que dans la seconde moitié que Emmeran, Arthus et les autres vont revenir à ses côtés pour l'ultime affrontement.

Lorsqu'on commence cette suite et fin, on pense avoir déjà compris certaines choses. Pourtant, l'auteure arrive encore à nous surprendre. Les choses ne sont pas aussi simples qu'il n'y paraissait (si on peut parler de simplicité) et elle nous offre encore de sacrés rebondissements. Sur les personnages eux-mêmes, on a droit à des révélations totalement inattendues, qui m'ont ravie.

Un récit qui démarre doucement mais très vite le rythme reprend une cadence tout aussi soutenue que palpitante et haletante. Avec de petits moments de doute également. Il devient alors impossible de lâcher l'ouvrage sans être arrivé à son terme, sans, enfin, avoir les réponses tant attendues. Héloïne se révélera plus forte que jamais alors qu'elle n'aura jamais autant enduré (l'auteure n'ayant pas pour habitude de l'épargner).

Une belle intensité dans les émotions, surtout sur la fin. J'ai de nombreuses fois eu mon coeur qui palpitait à la chamade, j'ai eu peur pour eux et tellement prise par le récit, j'ai versé de chaudes larmes. A ce sujet, j'avoue en vouloir à l'auteure d'avoir osé (il faut lire le récit pour me comprendre mais je ne peux que vous conseiller de prévoir la boîte de mouchoirs).

Et puis la fin arrive avec encore une ultime révélation. Elle est juste parfaite. Je suis triste de quitter ses personnages auxquels je me suis tant attachée. J'aimerais que l'auteure nous fasse un jour la surprise de poursuivre car c'est tout à fait possible.

Une saga qui m'a transportée du début à la fin, sans fausse note, avec un rythme prenant et terriblement addictif, et puis toujours pleine de révélations et rebondissements. Le chemin parcouru par les protagonistes est grand et la conclusion parfaite. L'ensemble aura été pour moi un beau coup de coeur. Je vous la recommande vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2018-02-14T11:20:53+01:00
Phitanie

Bien souvent, lorsque j’évoque mon amour de la fantasy avec mon entourage - qui ne comporte pas de grands lecteurs, à ma plus grande tristesse -, on me répond avec une petite grimace dégoutée « Les gros pavés, c’est pas trop mon truc » … et cela m’interloque toujours. Il est vrai que la plupart des « classiques » de la fantasy sont des énormes bouquins de minimum 500 pages, mais on trouve également pléthore d’excellents représentants de ce genre littéraire de taille plus « raisonnable » ! Et indéniablement, Phitanie fait partie de ces romans de fantasy « courts » : avec ses 260 pages, soit la moitié d’un « gros pavé », il n’a rien à envier à ces derniers ... bien au contraire !

Héloïne est orpheline. Et aux yeux des habitants de ce petit village, ce titre seul suffit à la cataloguer : elle restera à jamais « la petite fille de cinq ans dont les parents sont morts dans un terrible accident de voiture ». Recueillie par une famille altruiste mais peu démonstrative, la jeune fille se sent bien seule. Aussi, lorsqu’elle se retrouver propulsée en Phitanie, royaume idyllique et magique dirigé par un roi tyrannique, sans aucun espoir de retourner chez elle, Héloïne décide de tourner le dos à son passé terrestre pour se consacrer pleinement à ce nouveau monde dans lequel elle se sent à sa place. Aux côtés d’Arthus, jeune rebelle mystérieux qui devient rapidement son meilleur ami et son grand frère de cœur, et d’Emmeran, son si séduisant instructeur en combat rapproché au sein du centre d’entrainement de la Rébellion, Héloïne va peu à peu apprendre à comprendre et aimer ce nouveau monde … et à désirer ardemment se battre pour sa liberté.

Certains reprocheront sans doute à ce premier tome un schéma trop classique - une jeune fille qui débarque dans un monde merveilleux en proie à la guerre contre un despote - et une intrigue un tantinet trop rapide. Personnellement, cela ne m’a ni choquée ni dérangée : il est parfaitement normal, lorsqu’on lit beaucoup d’ouvrages d’un même genre, que certains éléments deviennent récurrents … c’est justement ces éléments qui permettent la classification ! En ce qui concerne le rythme, il est vrai que cela va parfois un peu vite, mais une fois encore, rien de perturbant à mes yeux : non seulement nous sommes en présence d’un ouvrage destiné à un jeune lectorat, mais nous avons surtout affaire à un tome introductif. Il s’agit ici de poser le contexte et de lancer efficacement l’intrigue : pour cela, rien de mieux qu’un rythme soutenu allant droit au but ! Et puis, il faut bien laisser planer un peu de mystère, sinon on s’ennuierait dans les tomes suivants. Bref, un petit paragraphe pour encourager ceux que ces deux points, soulevés dans certaines chroniques, avaient découragés de ne pas se laisser arrêter par eux !

J’ai personnellement énormément aimé ce livre. Avec ce premier tome, l’auteur nous ouvre la porte d’un univers d’une richesse rare : Tiphaine Croville ne s’est pas contentée de donner un nom à ce monde souterrain sans en approfondir le fonctionnement. Phitanie a une organisation sociale bien spécifique, d’un côté les Moundi capables de contrôler l’un des quatre éléments, de l’autre les Petra dépourvus de tout pouvoir magique. J’aime l’idée d’une magie divisée en plusieurs branches, ça ajoute un petit quelque chose comparé aux autres romans de low fantasy ! Il a également des coutumes, des fêtes, des croyances qui lui sont propres, une histoire très intéressante (qui permet d’ailleurs de faire le lien entre ce monde souterrain et notre bonne vieille Terre) … et bien sûr un dirigeant. Un roi tyrannique assoiffé de pouvoir - magique, pour le coup - qui n’hésite pas à enlever des enfants pour parvenir à ses fins. Tout comme Héloïne, j’ai immédiatement détesté Valdaraus et embrassé la cause des Rebelles …

Et rejoindre les Rebelles, c’est avant tout suivre Arthus et Emmeran. Entre ces deux jeunes hommes mystérieux, à la fois si sûrs d’eux et si maladroits, mon cœur balance ! Il faut dire qu’une fois encore, l’auteur n’a rien laissé au hasard : bien qu’ils semblent au premier abord « trop parfaits pour être vrais » (certains classent même Héloïne chez les Mary-Sue !), les personnages sont au contraire intensément humains. Ils ont leurs fragilités, leurs peurs, leurs doutes … ils sont peut-être très doués dans un domaine mais complétement malhabiles dans d’autres. Ils sont tellement attachants, c’est un vrai bonheur que de marcher à leurs côtés ! Ce que j’apprécie également, c’est qu’à côté de ses trois personnages principaux évoluent tout un tas de personnages plus secondaires mais qui donnent un véritable relief à l’histoire : chacun son rôle, chacun sa personnalité et donc … à chaque lecteur son personnage préféré qui lui ressemble ! C’est sympathique !

Quant à l’histoire, je n’ai absolument rien à redire. J’ai personnellement beaucoup apprécié que l’on ne s’attarde pas trop longtemps dans notre monde : ce qui m’intéresse, moi, c’est m’évader en Phitanie ! Ici, dès le second chapitre, Héloïne se retrouve dans cet univers méconnu et insoupçonné en compagnie de deux personnages très importants pour elle comme pour l’intrigue : Nyal la guérisseuse et Arthus, qui va donc très rapidement devenir son meilleur ami. Je dois avouer être très intriguée par la symbiose presque immédiate entre Héloïne et Arthus, en particulier après la confession de ce dernier quant à un épisode de son passé … je pense qu’il y a anguille sous roche, et j’ai déjà quelques hypothèses qui ne demandent plus qu’à être confirmées ou infirmées par la suite ! Très rapidement également, Héloïne est mise au courant du contexte politique de ce monde et de l’existence de la Rébellion … Personnellement, j’aime quand il n’y a aucun temps mort, quand le lecteur n’a pas le risque de s’ennuyer, quand on n’a qu’une envie : celle d’enchainer chapitre sur chapitre sans pouvoir s’arrêter.

En bref, une lecture vraiment très agréable, portée par une plume toute aussi sympathique. Un univers merveilleux en proie à une guerre sans merci, des personnages attachants unis par des liens forts, une histoire riche en rebondissements et en émotions … Sans oublier cette magnifique couverture qui vaut à elle seule le détour (ces couleurs, cette douceur ! je suis sous le charme !). Ce premier tome est vraiment prometteur : je n’ai qu’une envie, lire la suite ! Il faut dire que la fin est légèrement frustrante lorsque l’on n’a pas le second tome sous la main … J’ai tellement hâte de retrouver Héloïne et ses compagnons, tellement hâte de voir comment ils vont se sortir de cette situation quelque peu inquiétante, tellement hâte de savoir ce qu’il va advenir de Phitanie ! En attendant, je conseille ce premier tome à tous les lecteurs : les jeunes passionnés de fantasy, et les moins jeunes effrayés par les gros pavés qui pourront avec Phitanie vivre une aventure digne des plus grands classiques du genre sans devoir se coltiner 800 pages !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/10/phitanie-tome-1-lautre-monde-tiphaine_11.html

Afficher en entier
Phitanie, Tome 2 : Les quatre royaumes

Lorsque ce second tome est enfin arrivé dans la boite aux lettres, j’ai dû prendre sur moi pour ne pas me jeter aussitôt dessus : j’avais d’autres engagements à tenir dans un délai bien plus court. Mais ce fut vraiment difficile : la fin du premier tome laisse le lecteur dans une telle incertitude, un tel désarroi, que l’attente était presque insoutenable ! Le côté positif des choses, c’est que cela m’a permis de garder un rythme de lecture remarquablement soutenu en dépit de ma forme plus que moyenne ! J’ai donc profité de ce fantastique élan de motivation qu’engendrait le désir irrésistible de connaitre la suite de l’histoire et je me suis interdit de commencer ce second tome avant d’avoir terminé pour de bon mon devoir de latin … Bon, honnêtement, hier, pour me donner du courage, j’ai lu quelques chapitres … mais aujourd’hui, je me suis tenue à cette bonne résolution et j’ai enfin réussi à mettre le point final à cet interminable devoir … et j’ai enfin pu lire !

Après la terrible attaque qui a failli couter la vie à Héloïne, la Rébellion est plus faible que jamais, tandis que l’armée de Valdaraus ne cesse de grossir. Arthus et Emmeran en sont persuadés : pour contrer la puissance du tyran et l’empêcher de parvenir à ses funestes fins, les Rebelles doivent gagner le soutien des autres Royaumes. Accompagnés d’un guérisseur et d’un membre du Conseil des Moundis, les trois jeunes gens vont ainsi quitter Phitanie afin d’aller s’entretenir avec les dirigeants des trois pays frontaliers. Et malgré les embuches qui parsèment leur chemin, malgré les démons intérieurs qu’ils ont tous à affronter, il est hors de question pour eux d’échouer dans cette mission …

Il y a deux types de sagas : celles dont le premier tome est tout simplement captivant mais qui s’épuisent au fur et à mesure, et celles qui au contraire sont de plus en plus fantastiques au fil des tomes. Et indéniablement, Phitanie fait partie de cette seconde catégorie : si j’avais beaucoup aimé le premier volume, j’ai tout simplement eu un coup de cœur pour cette suite ! Si le premier tome avait pour vocation d’introduire contexte et personnages, le présent ouvrage remplit à merveille son nécessaire devoir d’approfondissement ! Dès les premières pages, cette impression s’impose à moi : quelle évolution par rapport au premier ! L’auteur a pris confiance en elle, cela se ressent dans tous les domaines : la gestion du rythme, des dialogues, l’affirmation des personnalités complexes des personnages, l’introduction de toujours plus de coups de théâtre, la mise en place de sous-intrigues bien plus subtiles et fines … et surtout, une plume encore plus magnifique qu’auparavant, un régal à lire, un style vraiment unique qui m’a transportée du début à la fin !

Une fois encore, je vais me baser sur les propos de mes collègues blogueurs pour structurer mon argumentation. Beaucoup mettent l’accent sur la « discordance » entre le titre et le récit et regrettent amèrement que ce tome se nomme « les quatre royaumes » alors qu’un seul d’entre eux est véritablement exploré. Déjà, n’oublions pas que Phitanie fait partie de ces quatre royaumes : puisque l’objectif premier de nos protagonistes est de le sauver, il est présent tout au long du récit dans leurs cœurs et leurs esprits même s’ils le quittent assez rapidement au début de l’intrigue. Ensuite, effectivement, l’accent est mis sur un d’entre eux, et nos compagnons ne rentrent dans le troisième que dans les tous derniers chapitres, sans avoir posé le pied dans le dernier. Mais contrairement à d’autres lecteurs, cela ne m’a nullement choquée : j’aurai justement été bien déçue si Héloïne et ses amis parvenaient à rallier à leur cause les trois souverains en l’espace de quelques centaines de pages uniquement ! Cela aurait été à la fois trop rapide et trop facile. Il faut ici considérer le titre comme l’idéal poursuivi par les héros : les quatre royaumes unis afin de destituer un gouvernant qui représente un danger pour tous les peuples de ce monde souterrain. Il s’agit de l’objectif, et dans ce sens je trouve le titre parfaitement approprié !

En effet, vous l’aurez compris à travers le résumé et le paragraphe précédent, tout ne va pas marcher comme sur des roulettes pour Héloïne, Arthus et Emmeran. L’auteur a pris la merveilleuse décision de ne rien épargner à ses personnages : entre la nature hostile (leur pérégrination n’est pas une promenade de santé, ils devront déjà se battre contre les éléments et leurs propres limites physiques pour atteindre leur objectif purement géographique), leurs faiblesses psychologiques (ils ont tous leur démon intérieur à vaincre, ou tout du moins à faire taire temporairement, afin de pouvoir avancer), et bien évidemment la confrontation avec autrui et ses propres convictions qui ne servent pas toujours leurs objectifs, ils auront bien du mal à s’en sortir ! Et c’est tant mieux : rien de tel que de l’incertitude, des erreurs et des défaites pour pimenter une intrigue et faire monter remarquablement la tension dramatique ! Il y aura du sang et des larmes, mais également énormément de remises en question et de peur à surmonter, des épreuves autant physiques que mentales qui équilibrent admirablement ces deux facettes du récit : la quête de soutien pour la Rébellion et la quête d’identité pour Héloïne.

Héloïne reste par ailleurs une héroïne que j’apprécie de plus en plus : bien différente d’une Katniss Everdeen qui semble être indestructible, Héloïne affirme au contraire cette fragilité qui fait tout son charme. Elle ne parvient pas à surmonter le choc d’avoir tué un homme, cette mort la hante tout autant que celle des rebelles tombés au combat … j’aime cet état d’esprit. Trop souvent, dans les récits pour adolescents et jeunes adultes actuels, je trouve que les personnages principaux s’habituent bien trop facilement à ôter la vie. Alors merci Tiphaine pour ce trait de caractère d’Héloïne : il est tellement plus facile de s’attacher et de s’identifier à une jeune fille sensible qui ne supporte par la souffrance infligée volontairement à autrui. De la même façon, Héloïne ne se sent pas encore prête à « aller plus loin » avec Emmeran, et cela la rend particulièrement vulnérable : elle a toujours en elle cette crainte de décevoir son petit amour, cette peur de le voir partir avec une autre à cause de son blocage. Déjà, je trouve ça top de présenter une jeune fille qui a du mal avec la sexualité - car c’est finalement le cas de bien des adolescentes, contrairement à ce que la société actuelle tend à faire croire dans son imaginaire collectif -, mais surtout, je trouve cela fantastique qu’Emmeran comprenne ceci et la rassure : il ne la forcera pas … et surtout, même si elle ne parvient jamais à franchir le cap, il ne la quittera pas pour cela. Merci beaucoup Tiphaine pour cette romance atypique mais tellement, tellement plus saine lorsque l’on s’adresse à de jeunes lecteurs ! L’amour, le vrai, n’a à mes yeux pas besoin de se « prouver » au lit : il se vit dans les petites attentions de tous les jours et dans les sentiments uniquement. Merci Tiphaine, finalement, pour avoir osé sortir des sentiers battus !

En bref, et je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, entre ce second tome et moi, le coup de foudre a été immédiat. Ce fut un réel plaisir de retrouver Héloïne, mais également Arthus et Emmeran que j’apprécie énormément (je suis toujours sous le charme de la belle amitié fraternelle qui unie Arthus et Héloïne, et je persiste à croire que leur symbiose cache quelque chose), et aussi de rencontrer de nouveaux personnages, d’explorer de nouveaux horizons … Ce tome est celui du voyage, autant géographique qu’intérieur, et pourtant on ne s’ennuie pas une seconde, grâce aux nombreux rebondissements et à l’importance des enjeux. Je ne regrette qu’une seule chose, finalement : que le prochain tome ne soit pas déjà sorti et en ma possession ! Car si la fin du premier tome était déjà frustrante, là, elle est tout simplement atroce. C’est cruel que de laisser tes lecteurs face à une fin pareille, Tiphaine !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/11/phitanie-tome-2-les-quatre-royaumes.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2018-06-09T17:12:16+02:00
Phitanie, Tome 3: destinée

http://lire-une-passion.weebly.com/fantastiquelow-fantasy/phitanie-tome-1-lautre-monde-tiphaine-croville

"​En résumé, voilà une trilogie que j'ai pris plaisir à découvrir. Si au début, Héloïne semble trop simple et pas assez forte pour cette aventure, elle se forge très vite un caractère dur et déterminé. Cette trilogie est pleine de suspense, de magie, de révélations et avec un final surprenant, bien pensé et surtout bien mené !"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dorinne 2018-11-14T20:55:28+01:00
Phitanie

J'ai fait la connaissance de Tiphaine lors des Halliennales 2017. Je m'étais proposée pour aller chercher certains auteurs à la gare pour les amener à la salle des Halliennales, et Tiphaine faisait partie de mon groupe.

Pendant les discussions en voiture entre elle, un autre auteur, et une blogueuse, Tiphaine a fait un beau résumé de sa trilogie, sans pour autant en dévoiler de trop.

Même pas arrivée au salon que j'avais déjà un livre sur ma liste d'achat.

Je n'ai lu ce livre que ce mois-ci... Si j'avais su qu'une pépite attendait sagement dans ma bibliothèque, je l'aurais commencé en rentrant directement.

Les couvertures de cette trilogie sont juste superbes. Le livre est parfaitement bien écrit, très fluide.

On apprend a faire la connaissance d'Héloïne, une adolescente orpheline, qui se sent malgré tout seule dans sa famille d'adoption.

Seul la présence de Quentin, un petit garçon qu'elle garde, lui fait du bien.

Un soir, en rentrant chez elle après avoir quitter le domicile de Quentin, elle fait une terrible chute... et l'emmène tout droit en Phitanie, un monde sous la Terre...

Là bas, elle y fera la connaissance d'Arthus, un jeune rebelle, dont elle s'attache très vite.

Elle apprendra que ce si beau pays, dirigé par un roi tyrannique, est en guerre.

Dans l'impossibilité de rentrer chez elle, elle va devoir apprendre à vivre dans ce nouvel environnement idyllique, avec ce peuple dont elle ignore tout, et ses coutumes.

J'ai vraiment aimé ce tome. Un peu de fraîcheur (enfin !) dans mes lectures.

De beaux décors, une belle histoire, de nombreux personnages (juste ce qu'il faut).

Il y a juste certains passages où j'aurais apprécié un peu plus d'engagement ou de description, mais pour une première oeuvre, je suis bluffée.

Je conseille fortement :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dorinne 2019-02-07T21:25:02+01:00
Phitanie

Les aventures d'Héloïne au sein de la Rébellion continuent.

On la retrouve en compagnie d'Arthus et Emmeran.

Afin de contrer Valdaraus, ils vont parcourir d'autres royaumes pour tenter de rallier leurs dirigeants à leur cause.

D'autres personnages font leur entrée pour les accompagner dans cette quête qui ne sera pas de tout repos.

Une suite qui m'a beaucoup plût. Héloïne a toujours cette force de caractère que j'ai aimé dans le premier tome. On voyage ailleurs qu'en Phitanie, on découvre de nouveaux décors. Des relations entre les personnages se créées et d'autres se fortifient. Toujours en mouvement, quasiment pas de temps mort.

De plus, l'écriture est toujours autant fluide.

Vivement la lecture du tome 3 !

Afficher en entier
Phitanie, Tome 2 : Les quatre royaumes

Les aventures d'Héloïne au sein de la Rébellion continuent.

On la retrouve en compagnie d'Arthus et Emmeran.

Afin de contrer Valdaraus, ils vont parcourir d'autres royaumes pour tenter de rallier leurs dirigeants à leur cause.

D'autres personnages font leur entrée pour les accompagner dans cette quête qui ne sera pas de tout repos.

Une suite qui m'a beaucoup plût. Héloïne a toujours cette force de caractère que j'ai aimé dans le premier tome. On voyage ailleurs qu'en Phitanie, on découvre de nouveaux décors. Des relations entre les personnages se créées et d'autres se fortifient. Toujours en mouvement, quasiment pas de temps mort.

De plus, l'écriture est toujours autant fluide.

Afficher en entier

Dédicaces de Tiphaine Croville
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Rebelle Editions : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array