Livres
473 137
Membres
446 650

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tony Parsons

48 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par arwette 2011-10-26T20:37:21+02:00

Biographie

Elevé dans l'Essex, Tony Parsons fait ses premiers pas de journaliste dans l'univers de la musique. Lancé, il travaille pour des médias aussi prestigieux que le Daily Telegraph, le Daily Mirror ou Channel Four. Il signe son premier livre, une biographie de son ami le chanteur George Michael, en 1990. Tout en participant régulièrement à l'émission 'The Late Show' sur BBC Two, il écrit de nombreux essais de critique culturelle et se lance dans la rédaction de romans. Parmi les plus célèbres, 'Un homme et son fils', ou encore 'La Deuxième femme'.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 lecteurs
Or
10 lecteurs
Argent
10 lecteurs
Bronze
8 lecteurs
Lu aussi
17 lecteurs
Envies
40 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
39 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.4/10
Nombre d'évaluations : 15

0 Citations 11 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Tony Parsons

Sortie Poche France/Français : 2017-09-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par arwette 2011-10-27T18:54:41+02:00
La deuxième femme

L'histoire d'un père qui se bat pour que son ex-femme n'emmène pas son fils loin de lui! un homme qui retombe amoureux et veut repartir à zéro dans sa vie sentimentale! un très beau livre

Afficher en entier
Harry Silver, tome 1 : Un homme et son fils

Livre lu en VO.

Man and boy est un roman qui m'a été conseillé par une de mes professeurs d'anglais au lycée. L'anglais est très facile à comprendre et l'histoire est un joli mélange de douceur et d'introspection du personnage principal. J'ai globalement et surprenamment passé un très bon moment de lecture. Je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant le roman donc j'avoue être très satisfaite et contente de cette découverte.

Je crois bien n'avoir lu que très peu de romans où l'auteur se concentre quasi-exclusivement sur les pensées et ressentis de son personnage principal. Il ne s'agit pas ici d'une histoire rocambolesque, pleine d'aventures et de choses à raconter. L'histoire avance grâce au cheminement des impressions de Harry Silver, de ses illusions et de ses déceptions, de ce qu'il découvre, de ce qu'il apprend, de ce qu'il entreprend, de ce qu'il ressasse au fil des pages. C'est un personnage qui vit dans le passé et qui doit réapprendre à apprécier les petits moments routiniers du quotidien qui forment l'essence de l'existence. C'est un homme romantique, qui croit en l'amour perpétuel et éternel, qui souhaiterait que les relations amoureuses ne soient qu'un constant recommencement où l'on découvre l'autre chaque jour, où l'enlisement dans lequel s'enfoncent les habitudes n'existe pas, où vieillir avec l'autre n'arrive qu'aux autres, où la vie n'impose pas sa marque sur les gens.

Harry a trente ans et même s'il a tout pour être heureux (une femme, un fils et un travail qu'il aime et qui lui plaît), il lui manque un petit quelque chose pour être épanoui. On parle souvent de la crise de la quarantaine qui touche bon nombre d'hommes, c'est ce qui arrive au protagoniste, avec dix ans d'avance. Alors Harry commet l'irréparable et doit, par la suite, en assumer les conséquences.

Au début du roman, j'ai eu l'impression qu'il se posait en victime, ne comprenant pas pourquoi soudainement tout son univers se retrouvait sens dessus dessous alors que c'était clairement sa faute. Mais il s'avère que c'est un tout petit peu plus compliqué que ça et même temps, c'est très simple. Harry est un homme perdu, hésitant, idéaliste, qui n'accepte pas les désillusions du quotidien. Ce roman raconte son ascension lente et juchée d'obstacles vers la découverte de la vie, la vraie. Celle où les parents divorcent, les héros meurent et les histoires courantes et ordinaires sont le lot de tous les individus sur Terre. Harry réapprend à être un père mais aussi un fils. C'est touchant, émouvant, vrai. La narration est très certainement un des plus gros atouts de ce roman. On suit en direct les pensées du narrateur, avec des mots grossiers, de vieilles expressions empruntées au père du narrateur, des sentiments, des questionnements, de la frustration, de la vie. L'évolution du personnage est lente et tout en subtilité. On voit qu'il prend en compte ce que les personnes de son entourage lui disent sans qu'il, pour autant, perde son caractère. Ses pensées et son cheminement dans la vie sont très plaisant à lire, on s'attache rapidement au personnage de Harry, à son fils, à son père, à ce qu'il vit et traverse. Les questions qu'il se pose tout au long du roman permettent au lecteur de facilement s'identifier à lui. Jamais il ne se cherche d'excuse pour ce qu'il a fait mais tente plutôt de comprendre ce qu'il se passe dans sa vie et de voir comment il veut envisager le futur.

En conclusion, ce livre est un beau roman sur l'exploration intérieure et personnelle. C'est une histoire fort agréable et jolie à lire. On entre dans l'intimité d'un homme qui avait tout pour être heureux mais qui perdit le plus important en cours de route : sa foi en la vie, son appréciation du présent. Il redécouvrira ces dernières au contact de son fils et de son père. Une belle histoire pleine de bons sentiments.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coucougi 2013-12-17T23:32:59+01:00
La deuxième femme

Une histoire très actuelle, qui, malheureusement, arrive à bien des gens autour de nous. A lire au moins une fois...

Afficher en entier
Harry Silver, tome 1 : Un homme et son fils

Lu en anglais pour les cours. S'il n'y avait pas eu le challenge de le lire dans une autre langue, le roman n'aurait pas été aussi intéressant. Mais il est plutôt divertissant, parfois drôle, alors je le conseille (surtout en anglais, il est étonnamment facile à lire).

Sympa!

EDIT : quelques années après l'avoir lu, je me rends compte que ce livre est un plagiat complet du film Kramer contre Kramer... Quelle déception.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Franicoli 2016-03-21T09:22:43+01:00
Des garçons bien élevés

Bon polar intrigue classique mais bien menée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par goretti 2017-02-05T04:39:11+01:00
Les Anges sans visage

Très belle histoire que celle de ce flic et de sa fille Scout. Une famille est tuée avec un objet de boucherie et un petit garçon est kidnappé. Une enquête avec plein d'embûches pour les policiers de Londres qui vont en voir de toutes les couleurs. Un livre qui m'a tenu en haleine de la première page à la dernière. un premier coup de cœur de l'année.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2017-09-22T07:43:04+02:00
Le Club des pendus

Déçus par la justice, des membres d'un club un peu particulier vont faire la une des médias en orchestrant leur propre pénitence et dictant leurs propres lois. Mais peut-on se faire justice soi-même ? Le détective Max wolfe se battra jusqu'au bout pour que cette question ne soit jamais négligée...

C'est dans un Londres trouble que l'intrigue se confond avec pour thème central, la notion de bien et du mal. On fustige ici dans ce roman, les approximations de la justice et son incapacité à être loué, respecté.

On revient ici sur l'abolition de la peine de mort. Un groupe sème l'excitation dans la foule, se targuant de punir les coupables trop souvent trop tôt relaxés, comme il se doit. Max va vite comprendre que ses dérives sont dangereuses et il va tout faire pour y mettre un terme. Sur les traces de ces vengeurs masqués, il arpente les sous-sols de la ville pour remonter le fil de l'histoire et redécouvrir de vieilles fondations londoniennes. Il y a quelque chose de terrifiant et d'attractif dans ce roman, on avance dans un climat malsain et qui nous colle à la peau.

Entre fascination et écœurement, notre sentiment hésite, oscille, vacille et c'est ce qui nous fait le plus peur finalement...

La tension est extrême, elle nous envahit et nous gagne tandis que nous plongeons dans les abîmes du mal. On s'attache au personnage de Max en proie à ses valeurs et ses prises de décision.

Ce roman nous tient en haleine, le suspens est intense et nous marque à vif. Un voyage au bout de l'enfer, cette promenade anglaise est croyez-moi bien loin d'être un parcours de santé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2017-10-13T16:43:20+02:00
La deuxième femme

Petit roman de gare sans prétention. L'histoire est sympa et celle d'homme d'une trentaine d'année divorcé qui tente de refaire sa vie, en imposant son fils. Le thème est actuel puisqu'il parle des affres de la famille recomposée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie-176 2018-04-16T17:46:00+02:00
Les Anges sans visage

Il y a un peu plus d’un an (à la grosse louche je dirais), j’avais découvert le premier livre de Tony Parsons, « Des garçons bien élevés » et j’avais adoré cette première aventure du détective Max Wolfe. Et bien pour sa seconde aventure, j’ai ressenti le même sentiment.

On se retrouve une nouvelle fois en plein polar anglais où la tension va crescendo. Dès le prologue et ses premières pages, le suspense est posé (tout comme dans le premier livre). Une riche et belle famille est tuée dans sa luxueuse demeure mais un des enfants manque à l’appel. Qu’est-il donc devenu ? Pourquoi cette famille si bien sous tous rapport est-elle massacrée ?

De nombreuses questions se posent mais trouveront au fil de l’histoire des réponses (petit clin d’œil à ma chronique sur le livre « Les élues » de Maggie Mitchell). Si vous n’aimez pas l’hémoglobine et les esprits tordus, passez votre chemin. Moi, j’ai tout simplement dévoré ce polar à l’accent si british qu’on a l’impression d’évoluer aux quatre coins de Londres avec Max Wolfe.

L’écriture est toujours aussi fluide que dans le premier opus et il est facile de s’attacher à cet enquêteur qui n’est pas dépeint comme un super héros mais tout simplement comme un homme vulnérable. L’émotion est présente à juste dose et malgré que cela ne soit pas d’une originalité grandissime, j’ai trouvé l’ensemble rondement bien ficelé. J’en voudrais plus des lectures comme cela !

Comme le premier, c’est un petit coup de cœur et j’ai hâte de pouvoir lire la suite des aventures de Max Wolfe et la plume riche de cet auteur so british. Pour votre information, le troisième tome est sorti en septembre 2017, sous le titre « Le Club des pendus », toujours aux éditions La Martinière.

http://musemaniasbooks.blogspot.be/2018/04/les-anges-sans-visage-de-tony-parsons.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocobong 2018-04-28T08:57:48+02:00
Le Club des pendus

Premier livre que je lis de cet auteur et j'ai passé un bon moment. On entre bien dans l'histoire, on s'attache aux personnages, il y a une note d'histoire. C'est complet. Je suis juste un peu déçue de la révélation/arrestation des responsables : j'a trouvé ça bâclé. Sinon c'est un bon livre.

Afficher en entier

Dédicaces de Tony Parsons
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 1 livre

France Loisirs : 1 livre

Presses de la Cité : 1 livre

Amazon Publishing : 1 livre

Points : 1 livre

Editions de la Martinière : 1 livre

La Martinière : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode