Livres
463 939
Membres
423 731

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Touno Mamare

108 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
68 lecteurs
Or
133 lecteurs
Argent
49 lecteurs
Bronze
34 lecteurs
Lu aussi
19 lecteurs
Envies
119 lecteurs
En train de lire
11 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
67 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.28/10
Nombre d'évaluations : 33

0 Citations 39 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Touno Mamare

Sortie France/Français : 2017-12-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Log Horizon, Tome 2 : Le couronnement du Roi Gobelin

Si le premier tome comporte beaucoup d'explication au sujet du monde que constitue Elder Tale et de découvertes, ce n'est pas le cas dans celui-ci.

On y retrouve un véritable concentré d'action qui n'est pas pour en déplaire en certains – et dont je fais partie bien entendu – mais parfois les moments d'actions s'étendaient sur des pages et en devenaient barbants surtout lorsqu'il s'agit de monstres de niveau assez faible et que personne n'a de mal à combattre si l'on excepte leur nombre important.

La mise en place d'une stratégie par le groupe de Minori et de Toya était vraiment intéressante puisque dans les livres de Mamare Touno, il s'agit d'un des éléments les plus importants et sans doute ce qui rend l'histoire beaucoup divertissante de par la difficulté. Dans Elder Tale comme dans nombre de jeux, la difficulté ne se trouve non pas dans le niveau mais bien dans le monstre lui-même et la quantité. S'il avait suffit de foncer dans le tas, l'histoire aurait été beaucoup moins attrayante même si elle a tendance à s'étendre en longueur.

La relation que noue le petit groupe de débutant en particulier avec Isuzu et Rundelhaus est vraiment touchante et j'espère la voir encore plus se développer au fur et à mesure de leurs aventures.

Dans la première partie, l'histoire se passe principalement du point de vue de Shiroe et nous permet malgré tout de faire des découvertes majeures sur l'univers d'Elder Tale et qui auront d'ailleurs un impact sur la deuxième partie en particulier. Tandis que la seconde est surtout occupée par la bataille avec les gobelins qui malgré son aspect intéressant a eu tendance à s'étendre pendant un long moment.

Toutefois il s'agit d'un tome sympathique même si j'en attends plus pour le prochain.

Afficher en entier
Log Horizon, Tome 3 : Les enfants perdus de l'aube

http://lire-une-passion.weebly.com/fantasy/log-horizon-mamare-touno

"​En résumé, et pour une fois, je ne vais pas rester m'étendre plus. Ce tome est clairement une grosse déception. Je suis frustrée de ne pas avoir aimé, mais là, je n'ai pas réussi à ressortir un seul point positif. L'intrigue promise arrive trop tard et est donc presque inexistante ; les personnages sont sans saveur ; les descriptions inutiles et trop présentes, mettant clairement un frein à l'action et l'intrigue. Donc malheureusement, je m'arrête ici pour cette série, ce n'est pas la peine de s'acharner quand on aime pas. J'ai bien d'autres séries qui me tentent. Je suis vraiment désolée de faire une chronique aussi négative, et pourtant, j'ai laissé une semaine pour me poser, mais bon... Quand on aime pas, on aime pas..."

Afficher en entier
Log Horizon, Tome 3 : Les enfants perdus de l'aube

Un nouveau tome toujours aussi sympathique à lire !

Après la fin du dernier tome riche en actions, nos Aventuriers et Continentaux vont souffler un peu avec l'organisation d'un grand Festival, cependant des menaces se profilent à l'horizon et n'annoncent rien de bon ! L'action revient dans la deuxième partie où un puissant ennemi sème la terreur dans Akiba et semble invincible...

L'histoire continue de développer l'univers de Log Horizon, et alors que l'on commence à se dire que l'on n'a plus grand chose à découvrir sur ce nouveau monde, mais des changements s’amorcent et difficile de savoir quelles vont être les conséquences.

Même si un peu plus d'actions serait apprécié, l'approfondissement de l'univers et le développement des personnages rend cette sage très sympathique à lire, j'attends avec hâte la suite pour voir ce que l'avenir de Log Horizon nous réserve !

Afficher en entier
Log Horizon, Tome 3 : Les enfants perdus de l'aube

Log Horizon a jusqu’ici été une chouette découverte. Il est rare de tomber sur des univers aussi aboutis, dans lesquels l’auteur s’attarde en profondeur sur les questions sociétales et sur l’agencement d’un univers dans sa généralité. J’ai toujours apprécié cette complexité qui, sans être indigeste, est franchement intéressante et mérite d’être découverte. Le tome 1 n’était pas passé loin du coup de cœur, le tome 2 m’avait convaincue, malgré les longueurs qui persistaient. Alors qu’en est-il de ce troisième opus ?

Nous retrouvons nos héros après toutes leurs péripéties. L’heure est à la fête, car pour célébrer un accord, un festival est organisé. Shiroe et ses amis pensent que les plus grosses difficultés sont derrière eux, mais c’est sans compter de mystérieux ennemis qui souhaitent tourner les festivités en eau de boudin… Shiroe, Akatsuki et les autres ne le savent pas encore, mais le pire est sans doute à venir.

Dans ce Light Novel qu’est Log Horizon, il faut savoir que chaque tome réunit 2 romans japonais. Quelque part, c’est une bonne chose, car si j’avais lu la première partie sous sa forme indépendante, j’aurais sans doute arrêté de suivre la saga. Il y a une seule raison à cela : le rythme de l’histoire.

Je fais partie de ces lecteurs avides d’en apprendre toujours plus sur l’univers qu’ils intègrent. J’aime qu’un auteur ait le sens du détail, je suis sensible à certaines choses que certains jugeront accessoires. Mais l’ennui avec cette première partie de Les enfants perdus de l’aube, c’est que l’auteur a voulu beaucoup trop en faire. Il y a tellement de détails, tellement de descriptions, que mon intérêt a fini par s’émousser. Il n’y a pour ainsi dire pas beaucoup d’action, les choses se succèdent sans grand dynamisme. J’ai dû m’accrocher pour poursuivre.

Dans un sens, j’ai bien fait, car la deuxième partie a rattrapé ma déception du début. On s’attarde sur un personnage que j’ai toujours beaucoup aimé pour son caractère indomptable et son côté insaisissable : Akatsuki.

Cette deuxième partie marque un véritable tournant dans le roman, et j’ai recouvré ma bonne humeur. Il y a de tout, pour notre plus grand bonheur : de l’action, du suspens et surtout beaucoup d’émotions. J’ai pu découvrir de nouveaux aspects d’Akatsuki qui m’a touchée plus que je ne l’aurais cru. Sa personnalité a été finement travaillée et ses combats intérieurs sont très intéressants à creuser. Je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher la surprise à ceux qui aimeraient le lire, mais ce personnage est très bien nuancé. Jusqu’à maintenant, on l’avait vue forte – quoiqu’un peu troublée par moment –, mais ici, c’est une Akatsuki moins distante, plus fragile, que l’on apprend à connaître.

En dehors de ça, le roman se renouvelle grâce à l’apparition de nouveaux personnages et de nouveaux enjeux. J’ai toujours cette impression d’être loin d’avoir fait le tour de cet univers riche et foisonnant. J’espère que le tome 4 continuera sur cette lignée et nous proposera des défis tout aussi épiques.

En résumé, malgré une première partie qui s’apparente à un long fleuve bien trop tranquille, Les enfants perdus de l’aube est un récit intéressant, sauvé par sa deuxième partie plus profonde et dynamique. Certains passages étaient très laborieux, mais on sauve les meubles grâce à une Akatsuki à la hauteur, des révélations à la pelle et une intrigue intense, qui nous tient en haleine. J’attends de voir la suite, en espérant que les longueurs disparaissent et que l’on s’attarde exclusivement sur l’essentiel.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/log-horizon-tome-1-premiers-pas-dans-un-autre-monde-mamare-touno-kazuhiro-hara

Afficher en entier
Log Horizon, Tome 1 : Premiers pas dans un autre monde

Je préfère l'annoncer d'entrée de jeu : Log Horizon est pour moi une série culte. Vaste, attachante, inventive et intelligente. On pourrait penser que celle-ci copie une autre excellente licence, Sword Art Online (SAO), reprenant son synopsis. Il n'en est rien. Log Horizon est diamétralement opposé à son concurrent, de par son scénario et ses choix narratifs. Même si j'aime également beaucoup SAO, Log Horizon restera à mes yeux le meilleur des deux. Je suis fan inconditionnel de l'animé qui est diffusé au Japon depuis deux ans, et c'était avec un bonheur non dissimulé que j'ai appris que les éditions Ofelbe allaient publier le Light Novel original ! Un grand merci à elles de nous avoir fait parvenir un exemplaire pour cette chronique !

Car à la base, Log Horizon est un Light Novel. Un roman de cible Young Adult publié par épisodes dans des magazines dédiés ou sur internet, puis édité en livre physique, agrémenté d'illustrations. Et c'est du premier tome édité par Ofelbe, regroupant les deux premiers volumes de l'édition originale, dont nous allons parler aujourd'hui. Ces premiers volumes nous entraînent juste après la « catastrophe », le moment ou les joueurs d'Elder Tale se sont retrouvés enfermés dans le monde de Seldeshia. Le personnage principal, l'Enchanteur Shiroe, et ses compagnons de la première heure, le Gardien Naotsugu et l'Assassin Akatsuki, découvrent leur nouvelle réalité et tentent de s'y adapter tant bien que mal, n'entrevoyant aucune porte de sortie.

C'est en effet la première caractéristique de Log Horizon, celle qui conditionne tout le reste des péripéties : nul ne sait comment ce qui est arrivé est arrivé, et aucun moyen de s'échapper de ce monde n'est apparent. Il faut donc s'adapter à ce monde et apprendre à y vivre. C'est une fois ce fait installé que toute la richesse de l'univers se met en place.

Seldeshia est un monde réel, mais c'est également un monde de RPG. Ainsi les personnages, qui sont à l'origine des joueurs humains, sont devenus leurs avatars et possèdent les compétences de ces derniers. S'ils meurent, ils ressuscitent quelques minutes plus tard dans la ville la plus proche. Les personnages non jouables du jeu, autrefois limités à quelques répliques prédéfinies sont désormais des êtres tout ce qu'il y a de plus normaux. L'auteur a pensé à de nombreux détails qui, mis bout à bout, rendent le tout cohérent tout en nous maintenant dans un monde totalement imaginaire. Un monde nouveau ou chacun est libre de ses choix, de faire le bien, ou le mal...

Les personnages sont incroyablement attachants. Il y a quelque chose de décomplexé dans l'écriture de Mamare Touno qui rend chaque trait de caractère spontané et souvent amusant, ce qui confère une grande humanité à chacun. Les personnages sont également nombreux à être présentés ou évoqués au cours de l'histoire. Tous sont néanmoins très reconnaissables et sont repris à travers les illustrations séparant chaque chapitre et dans les appendices ajoutées à la fin du livre. Plus largement, la clarté de l’œuvre permet de faire de sa richesse une véritable force et non un élément qui perd le lecteur.

Et cela ne s'arrête pas là. Outre la richesse du background, l'histoire à elle seule serait suffisante pour faire de Log Horizon un excellent roman de fantasy moderne. La magie, la science, l'artisanat, les races ou les guildes sont des éléments repris du monde des MMORPG qui reprennent déjà nombre de codes de la fantasy. L'intrigue laisse une large place à la réflexion et aux luttes « invisibles » entre les différents groupes d'influence, mais n'est pas en reste au niveau des combats, qui sont toujours bien rythmés et prenants. L'écriture témoigne en règle générale d'une grande intelligence dans son déroulement et les rebondissements sont épatants de finesse.

Je me dois, avant de conclure, de dire un mot du très bon travail d'édition réalisé par Ofelbe, qui nous offre, comme pour toutes ses séries, un ouvrage confortable et agréable sur tous les plans, malgré les quelques coquilles qui empêchent celui-ci d'atteindre la perfection. Celles-ci se comptent toutefois sur les doigts d'une main pour 500 pages, ce qui reste encourageant.

Dans l'ensemble il m'est impossible de ne pas considérer ce premier tome de Log Horizon comme une réussite. Celui-ci réussit le pari de poser les nombreuses bases d'un univers riche et complexe tout en ne laissant aucun temps mort dans l'action. Les 500 pages se dévorent, et on en redemande ! Connaissant la suite de l'histoire (qui ne fait d'ailleurs que s'améliorer), j'ai du mal à contenir mon excitation ! Ce premier tome est un incontournable. Vivement le deuxième !

http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2015/12/log-horizon-tome-1-roman.html

Afficher en entier
Log Horizon, Tome 2 : Le couronnement du Roi Gobelin

Shiroe accompagné d’une délégation du conseil la Table Ronde, se rend au palais des Glaces éternelles. La rencontre avec les Continentaux se passent bien aux premiers abords, mais les différences de cultures, de forces et l’attaque des Gobelins viennent chambouler cette entente… De leur côté, Minori et Tohya participent à un camp d’entrainement, ils sont accompagnés de Rundelhaus, Isuzu et Serara. Ensemble ils doivent parvenir à vaincre la partie gauche du donjon qui leur est attribuée pour leur entrainement. Malgré des difficultés, l’équipe n’est pas prête à abandonner, mais des attaques imprévues vont venir tout chambouler… Mais savaient-ils seulement ce qu’il se passerait par la suite ?...

J’ai tout simplement adoré ce deuxième tome ! Log Horizon est vraiment une série que j’adore, les personnages sont géniaux, ils sont nombreux et tous très bien développés, je n’en ai pas trouvé un seul que je détestais ! L’histoire est toujours poignante, on n’a jamais le temps de s’ennuyer ! Dans ce deuxième tome j’ai particulièrement apprécié suivre deux groupes d’Aventuriers complètement différent ; d’un côté on suit les débutants s’entrainant et de l’autres les vétérans cherchant à négocier. A la fin j’ai même pleuré, au début de tristesse puis de joie ! J’ai particulièrement apprécié découvrir les débutants comme Rundelhaus, qui n’ont pas du tout le même point de vu que Shiroe ou des vétérans ! L’auteur arrive à mener une histoire qui est assez complexe sans qu’on se retrouve à s’ennuyer ; on découvre au même rythme que les personnages l’utilisation de certains sort ou autres et j’ai vraiment l’impression de partir à l’aventure à leur côtés ! Et comme pour le premier tome j’ai adoré retrouver les illustrations tout le long du tome ainsi que les présentations des personnages en début de chapitre avec toujours une présentation d’un objet avec un touche d’humour ! Ce deuxième tome est aussi bien que le précédent, on a le droit à de belles surprises comme toujours et de nouvelles améliorations ou inventions qui apporte beaucoup à l’univers ! C’est pour moi encore une véritable réussite et j’ai déjà hâte de lire le tome suivant !

Ma note : 19,7/20 Une série complète qui ne m’a pas laissée indifférente et qui est magnifique ! Je ne trouve rien à redire à cette série, on y retrouve tout ce qu’il faut pour passer un magnifique moment ! Alors je ne peux que vous conseiller de commencer cette série car c’est vraiment un coup de cœur pour moi ! N’hésitez pas, foncez !

#Frimousse

Afficher en entier
Log Horizon, Tome 1 : Premiers pas dans un autre monde

J'adore cette histoire, proche de Sword Art Online, mais à 90° de ce dernier (Le 180° est pour moi Overlord). A 90° car beaucoup de joueurs se retrouvent coincés dans un jeu, sauf qu'ici, il ne peuvent mourir définitivement, mais surtout, ils ne peuvent réussir seuls, et doivent donc se lier les uns aux autres, faire grandir leur amitié, pour se protéger les uns les autres et progresser pour survivre dans ce monde hostile.

Afficher en entier
Log Horizon, Tome 2 : Le couronnement du Roi Gobelin

Un raid est en approche, et les joueurs n'en n'on pas encore conscience. Et quand ils s'en rendront compte, trop tard, ils feront tout pour réparer leur erreur.

Afficher en entier
Log Horizon, Tome 3 : Les enfants perdus de l'aube

Un tome excellent qui se concentre pas mal sur Akatsuki et ses doutes.

Afficher en entier
Log Horizon - La Brigade du Vent de l'Ouest, tome 1

Un manga assez bien, même si pour un début c'est assez basé sur le garçon autour des plusieurs filles.

Afficher en entier

Dédicaces de Touno Mamare
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Enterbrain : 16 livres

Kana : 7 livres

Fujimi Shobo : 4 livres

Ofelbe : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode