Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 235
Membres
1 065 930

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tracy Chevalier

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1962-10-19 ( 61 ans )
2 166 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par panda 2009-08-19T10:44:42+02:00

Biographie

Tracy Chevalier est née et élevée à Washington, DC, et son père est photographe pour le The Washington Post. Elle étudie à la Bethesda-Chevy Chase High School de Bethesda, dans le Maryland. Après avoir reçu son B.A. en anglais à l'Oberlin College, elle déménage en Angleterre en 1984. Elle y trouve un emploi de spécialiste d'ouvrages de référence, travaillant pour plusieurs encyclopédies en rédigeant des articles sur des auteurs. Quittant cet emploi en 1993, elle commence une année de Master of Arts en création littéraire à l'University of East Anglia. Ses tuteurs lors de son parcours sont les romanciers Malcolm Bradbury et Rose Tremain.

Sa carrière d'écrivaine débute en 1997 avec The Virgin Blue (La Vierge en bleu), mais elle connait le succès avec Girl with a Pearl Earring (La Jeune Fille à la perle), un livre inspiré par le célèbre tableau de Vermeer. Un film éponyme tiré de ce livre, a obtenu trois nominations aux Academy Awards de 2004.

Tracy Chevalier est également Chairman pour l'Angleterre à la Society of Authors.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
351 lecteurs
Or
792 lecteurs
Argent
711 lecteurs
Bronze
391 lecteurs
Lu aussi
589 lecteurs
Envies
769 lecteurs
En train de lire
34 lecteurs
Pas apprécié
55 lecteurs
PAL
712 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.66/10
Nombre d'évaluations : 696

0 Citations 362 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Tracy Chevalier

Sortie France/Français : 2024-05-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Loloduf 2024-03-19T21:46:47+01:00
La Jeune Fille à la perle

Belle évocation des Pays Bas au xvii siècle mais rythme très lent dans la première partie et presque trop rapide dans le dernier tiers du roman.

Afficher en entier
La Jeune Fille à la perle

Le roman imaginé de la vie de Vemeer est bien mené. l'ambiance qui régnait à cette époque aussi.

La vie d'une servante n'était pas toute rose non plus. En plus quand on a un sens artistique bien développé comme Grieg

Dès la première page je suis ""rentrée dedans""

Je pense l'avoir lu au minimum trois fois. Et toujours avec le même plaisir.

Afficher en entier
La Jeune Fille à la perle

Ce livre est captivant et plein d'intrigues! L'histoire de Griet et de sa relation avec Vermeer dans le contexte du dix-septième siècle hollandais était vraiment intéressante. La façon dont l'innocence est corrompue et comment le génie peut parfois être destructeur semble être un thème très puissant et poignant. C'est certainement une lecture qui doit susciter beaucoup de réflexions et d'émotions.

Mois qui n’a pas l’habitude de lire des livres comme ça, j’ai adoré du dernier jusqu’à la fin 🌸💜📖📖

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sadhbh 2024-04-27T22:45:39+02:00
Prodigieuses créatures

Un roman superbe, qui m'a complètement emportée ! Je n'avais aucune idée que Mary Anning et Elizabeth Philpot avaient vraiment existé, quelles vies ! Une amitié inattendue, des découvertes incroyables, le tout avec une écriture très agréable à lire et quelques romances ajoutées qui ne m'ont pas du tout dérangée. J'ai vraiment adoré, un vrai coup de cœur, et l'envie maintenant d'aller visiter Lyme est bien ancrée !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sarka 2024-05-19T15:30:00+02:00
La Jeune Fille à la perle

J‘ai passé un très joli moment plongée dans ce livre dans lequel j‘ai retrouvé l‘ambiance à laquelle je m‘attendais. Les descriptions rendent services à l’intrigue et permettent de facilement se représenter les personnages. Il me manque un petit peu de rythme sur certains passages pour qu’il s‘inscrive dans mes coups de cœurs… mais nous en sommes vraiment pas loin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2024-06-17T17:46:17+02:00
La brodeuse de Winchester

J'aime beaucoup l'écriture de Tracy Chevalier : toujours très pédagogue quand il s'agit d'art dans des domaines très précis ( ici la tapisserie à l'aiguille et l'art campanaire ), ses descriptions sont à la fois précises, délicates , claires et émouvantes. J'ai eu l'impression de voir les broderies sur les coussins et d'entendre les sonneurs de cloches. On retrouve un de ses thèmes favoris : l'émancipation de la femme; L'action se situe ici dans l'Angleterre des années 1930 où une génération de femmes se retrouve en surnombre du fait de la mortalité masculine lors de la première guerre mondiale. Malgré cette évidence mathématique, gare à celles qui vivent seules ou pire, entre femmes. Le sujet est particulièrement bien traité dans ce roman, avec des personnages attachants, même si le scénario est souvent un peu prévisible. J'ai aimé aussi tout ce qui concerne le contexte de la montée du nazisme en Allemagne à cette époque et la discussion très instructive à propos de l'origine et de l'utilisation de la svastika/fylgot. Un livre riche et passionnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrlight 2024-06-19T00:51:11+02:00
La brodeuse de Winchester

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2024/06/16/la-brodeuse-de-winchester-tracy-chevalier/

La brodeuse de Winchester s’appelle Violet. Vieille fille aux yeux de la société, le cœur alourdi par les drames qui ont jalonné sa vie, elle a quitté la maison familiale et sa mère oppressante pour démarrer une nouvelle existence. Elle peine cependant à lui donner un sens, jusqu’au jour où, dans la cathédrale, elle pose les yeux sur de superbes agenouilloirs…

C’est avec autant d’attentes que d’appréhension que je me suis plongée dans ce livre. J’avais beaucoup aimé La jeune fille à la perle, mais je connaissais déjà le film par cœur avant d’entamer ma lecture, alors que, cette fois, je m’aventurais en terrain inconnu.

Le principal défaut que je vois souvent évoqué au sujet des œuvres de Tracy Chevalier, c’est leur côté très (trop ?) contemplatif. Il faut apprécier les histoires où il ne se passe pas grand-chose, celles qui se déroulent au rythme lent du quotidien.

Et tout au long des premiers chapitres, j’ai bien craint que ce ne soit pas mon cas. J’ai eu du mal à entrer dans l’intrigue, j’essayais désespérément de comprendre où l’auteur cherchait à nous amener, or face à un tel récit, il vaut mieux se laisser porter.

Porter dans la cathédrale, porter au cercle des brodeuses, porter jusqu’à Southampton, porter aux Assurances des Comtés du Sud, porter à travers les champs de maïs… Bref, porter par les petits riens qui remplissent les journées de Violet.

Violet qui est, soit dit en passant, une héroïne que je qualifierai de réaliste, grâce ses doutes, ses tourments, ses interrogations, son rapport à la famille, la question latente de son devenir… J’ai aussi été convaincue par le fait que, en dépit de ses positions marquées en faveur de l’émancipation féminine, elle nourrisse ses propres préjugés, preuve qu’elle a tout autant besoin de s’ouvrir et d’évoluer que le monde qui l’entoure.

Je ne peux pas dire que je l’ai adorée, mais c’est justement ce qui la rend si crédible, et suivre son histoire ne m’a pas déplu. Je regrette juste qu’après sa longue progression indolente, le roman semble se précipiter vers la fin, laissant, la dernière page tournée, un petit arrière-goût de « Tout ça pour ça ».

Je n’ai d’ailleurs pas aimé la sous-intrigue autour de Jack Wells, sensiblement pour les mêmes raisons. J’ai trouvé qu’elle n’apportait rien, si ce n’est une tension presque incongrue au regard de l’ambiance générale, assez tranquille.

Là où je ne peux, en revanche, que louer le travail de Tracy Chevalier, c’est dans sa façon consciencieuse de traiter les thèmes qu’elle aborde. La broderie, évidemment, mais aussi, de manière plus inattendue, les cloches et leurs sonneurs. Ce fut pour moi une découverte fascinante.

Si les récits lents et contemplatifs ne vous rebutent pas, et si vous souhaitez découvrir une tranche de vie sur fond artistique (et historique), alors n’hésitez pas, ce roman est fait pour vous ! Si vous aimez les histoires plus rythmées et les intrigues haletantes, toutefois, je ne pense pas que vous l’apprécierez.

En ce qui me concerne, sans être un coup de cœur, et malgré un début un peu fastidieux, j’ai passé un bon moment de lecture. Je ne manquerai pas de me procurer d’autres livres de Tracy Chevalier à l’avenir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tsuky17 2024-06-25T01:16:01+02:00
La Fileuse de verre

Livre sur une saga de maitre verrier sur l'Ile de Murano en Italie - Ile que j'ai découvert pendant un voyage et dont j'y est retrouvé des lieux l'atmosphère et toujours ce travail du verre magnifique

Orsola l'héroine est la porte flambeau féminine dans les métiers du verre réputé masculin a un caractère bien établie et bien trempé pour oser braver les interdits.

Cette saga familiale et historique est très addictive et elle nous apprend beaucoup sur ces verriers - de plus très bien documenté

l'histoire se déroule sur plusieurs siècles mais se lit très facilement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2024-06-28T10:35:28+02:00
La Fileuse de verre

En 1486, Venise est un centre de commerce prospère et opulent, au cœur d'un vaste empire maritime. La ville est réputée pour son artisanat, particulièrement celui de ses maîtres verriers sur l'île de Murano. Orsola Rosso, est la fille d'une famille de souffleurs de verre de Murano, bien que les femmes ne soient traditionnellement pas autorisées à pratiquer cet art, Orsola possède un talent naturel et une passion pour le travail du verre. Après le décès de son père, elle apprend secrètement à fabriquer des perles, une compétence qui devient cruciale pour maintenir la prospérité de sa famille. L'histoire d'Orsola et des générations suivantes de femmes Rosso s'étend sur plusieurs siècles, témoignant de la résilience de Venise face aux défis historiques. La ville traverse des périodes tumultueuses, notamment des épidémies de peste dévastatrices et des invasions militaires qui menacent son patrimoine culturel et artistique. Au fil du temps, Venise connaît une transformation profonde. De puissance commerciale dominante, elle devient progressivement une destination touristique. Malgré ces changements, les femmes de la famille Rosso perpétuent leur héritage artistique, adaptant leur savoir-faire aux nouvelles réalités économiques de la ville. Ce récit met en lumière la richesse de l'histoire vénitienne, l'importance de son artisanat du verre, et la persévérance des femmes artisanes face aux contraintes sociales et aux bouleversements historiques. Un coup de cœur absolu pour ce magnifique roman. J'ai aimé particulièrement sa construction qui fait vivre les mêmes personnages tout au long des siècles qui passent et la métaphore de la pierre faisant des ricochets à travers le temps est très parlante. L'auteur a réussi à créer des personnages d'une remarquable profondeur et authenticité. Leur représentation transforme ainsi la lecture en une expérience sensorielle riche, où les personnages deviennent presque des compagnons de voyage à travers le récit, plutôt que de simples constructions fictives. C'est si détaillé et nuancé, qu'ils semblent prendre vie au-delà des mots sur la page. Elle nous parle de son métier à la perfection créant même l'envie d'expérimenter cette technique de perle à la lampe.

http://latelierdelitote.canalblog.com/2024/06/la-fileuse-de-verre.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delissia 2024-07-08T12:37:53+02:00
La Dame à la licorne

J'ai beaucoup ce roman nous contant l'histoire de cette célèbre tapisserie. On y découvre notamment le savoir faire des maîtres lissiers du nord et tout le processus de fabrication de telles œuvres. L'histoire des personnages de suit facilement et l'alternance de points de vue permet une bonne vision des désirs de chacun.

Afficher en entier

Dédicaces de Tracy Chevalier
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 10 livres

Quai Voltaire : 4 livres

Editions de La Table Ronde : 3 livres

France Loisirs : 2 livres

HarperCollins : 1 livre

Editions Retrouvées : 1 livre

Le Grand Livre du Mois : 1 livre

LGF - Le Livre de Poche : 1 livre