Livres
469 561
Membres
437 008

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tsutomu Sato

83 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
94 lecteurs
Or
102 lecteurs
Argent
49 lecteurs
Bronze
8 lecteurs
Lu aussi
52 lecteurs
Envies
121 lecteurs
En train de lire
5 lecteurs
Pas apprécié
3 lecteurs
PAL
20 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.98/10
Nombre d'évaluations : 24

0 Citations 29 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Tsutomu Sato

Sortie France/Français : 2017-10-12

Les derniers commentaires sur ses livres

The Irregular at Magic High School, tome 1 : Enrôlement

Un scénario intéressant mais un peu gâché par une relation frère-soeur écoeurante : 12.5/20 http://cocomilady2.revolublog.com/the-irregular-at-magic-high-school-t1-p1239340

Dans ce roman, on suit la vie de deux frère et soeur lors de leur entrée dans la plus prestigieuse école de magie du pays. A cette époque, en 2095, la magie a été reconnue comme une technologie à part entière et tout est fait pour développer le potentiel des meilleurs dès leur plus jeune âge. Dans cette école spéciale, les élèves sont classés dans deux sections à la suite d'une sélection très stricte et un concours qui note cinq critères magiques. Miyuki, la soeur de Tasuya, est une surdouée. Elle intègre donc sans problème une classe qui favorise le développement des pouvoirs des jeunes gens comme elle. A l'inverse, ceux de son frère sont plus que médiocres. Il se voit ainsi relégué à une classe inférieure où l'inégalité de l'enseignement est flagrante. Cependant, Tatsuya va très vite intéresser des élèves des deux sections de par ses aptitudes extraordinaires d'un tout autre genre...

Au début, il m'a été assez difficile de rentrer dans l'histoire car elle était assez ardue à comprendre du fait des détails techniques et magiques ultra précis. Je me suis sentie un peu larguée au milieu de tout ça et débordée par toutes ces informations. Mais très vite, cette gêne a disparu et j'ai même apprécié ces explications nécessaires à la compréhension et l'imagination des différents sorts.

Les personnages sont quant à eux assez légers, les filles nombreuses et toujours sexy bien évidemment et toujours en train de draguer et fantasmer sur le héros. Il n'y a pas vraiment de romance suivie et profonde, ça fait un peu libido d'adolescent attardé malheureusement.

Mais heureusement, l'intrigue est intéressante. Elle évolue bien grâce à quelques bons rebondissements.

Par contre, je n'ai pas du tout adhéré à la relation entre Tatsuya et sa soeur... beurk ! C'est quoi le problème de ces auteurs japonais qui ont souvent dans leurs histoires ces délires incestueux frère-soeur ? J'avais juste envie de vomir par moments tant les réactions de ces deux-là étaient juste écoeurantes, surtout celle de Miyuki d'ailleurs. Et c'est bien évidemment normal de dire à tout bout de champ "Grand-frère" au lieu de l'appeler par son prénom, d'être jalouse si des filles l'approchent ou s'il en regarde une autre et de ne plus se sentir s'il a le malheur de vous toucher. J'ai envie de vomir rien que d'y repenser... Le pire c'est que j'ai lu que ce qui était le plus touchant dans ce roman pour l'auteur, c'était la relation magnifique et émouvante entre ce frère et sa soeur. Au secours ! Donc là, c'est définitivement non pour moi. Et même si l'on apprend après qu'ils ne sont finalement pas vraiment frère et soeur, ça ne changera rien au fait que dans la vie réelle, quand on est sain d'esprit du moins, on ne peut pas s'imaginer coucher avec quelqu'un de sa famille ! Il y en a qui feraient bien d'aller se faire soigner.

Pour conclure : une partie technique et une intrigue intéressante, mais gâchée par les fantasmes incestueux des deux héros.

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 1 : Enrôlement

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-the-irregular-at-magic-high-school-tome-1-tsutomu-sato-et-kana-ishida

Le premier tome de The irregular at magic high school m'a moins plu que je l'espérais. C'est un roman très original duquel je décèle néanmoins un peu de négatif. Ma chronique risque d'être très mitigée. Merci aux éditions Ofelbe pour leur confiance. Je traîne niveau chroniques et j'en suis désolée. Pour lire, ça va, mais trouver le temps de taper sur le PC, c'est moins facile !

Pour vous mettre dans le bain, un petit résumé de Livraddict, comme c'est rare : En 2095, trente ans après l’intervention des magiciens qui mirent fin à la Troisième Guerre mondiale, la magie, autrefois fruit des mythes et légendes, est devenue une technologie courante tout comme les pouvoirs qu’elle procure.

Tatsuya Shiba et sa jeune soeur Miyuki ont tous deux rejoint la plus prestigieuse de toutes les écoles de magie, mais si l’un est relégué au rang des élèves les moins doués, l’autre est considérée comme un véritable prodige.

Alors qu’ils ne rêvent que d’une scolarité sans histoire, les conspirations et les menaces pesant sur l’académie les forceront à agir !

Aux premiers abords, ce Light Novel avait tout pour me plaire : une magnifique couverture d'une couleur à glacer le sang, des illustrations splendides, un chouette titre (bien que long et difficile à retenir) et un résumé qui dépote tout. Vraiment, j'étais certaine d'adorer, voire d'avoir trouvé en ce livre un coup de cœur, avant même de l'avoir ouvert. Hé bien, en fait, de ce côté-là, c'était la déception totale. Je ne veux pas dire par là que ce bouquin est nul ; que du contraire, ici c'est mon ressenti personnel. Je suis simplement restée indifférente à cette lecture. Là où je suis déçue, c'est que toutes mes hautes attentes se sont effondrées. Peut-être que ça m'apprendra à ne pas placer la barre beaucoup trop haut...

Côté intrigue, rien à redire : c'est ficelé avec aisance et intelligence. L'auteur sait où il va, ce qu'il veut exprimer dans son histoire, comme l'aventure qui débute pour Tatsuya et sa sœur ou les proportions que prend l'histoire. Certains passages sont très lents, bien que cela soit nécessaire pour recevoir les informations sur l'univers. Je ne vous cacherai pas que je l'ai trouvé très complexe et très riche. Seulement, trop d'infos et d'éléments peuvent perdre le lecteur. Je finissais par en avoir marre de ces explications à tout-va, surtout en pleine action. Peut-être que d'autres personnes en sont fans, mais moi, au bout de plus ou moins cent pages, j'avoue que j'ai commencé à m'en lasser. Par contre, l'originalité du récit le rend alléchant. C'est assez contradictoire, parce que les infos me rebutaient, mais j'avais désespéramment envie de continuer le Light Novel pour savoir de quoi il en retourne et en apprendre un peu plus. Utiliser la magie comme étant une avancée technologique est une merveilleuse idée, qui transforme le surnaturel en la Science. C'est un mélange risqué et particulièrement bien construit. L'auteur réalise ici un coup de maître.

L'écriture ; aussi un avis un à demi-teinte. Ce que je trouve de très positif dedans, c'est que c'est vraiment bien traduit, avec de belles phrases, un français on ne peut plus correct... Enfin, la plume n'ennuie pas, puisqu'on a souvent envie de reprendre la lecture. Néanmoins, le négatif se trouve dans sa totale neutralité, ce qui a tendance à rendre certaines scènes et beaucoup de dialogues creux. L'auteur part tellement dans l'optique de tout décrire comme il faut, qu'il en a oublié les sentiments. Je ne me suis attachée à aucun personnage, hormis Tasuya qui, au final, m'intrigue plus que ce qu'il me plaît ! Aussi, certains termes sont difficiles et les explications ne sont pas claires données, ou bien peu données.

Comme je le disais dans le paragraphe précédent, je n'ai accroché à aucun personnage, si ce n'est Tasuya. C'est un jeune homme très talentueux, qui reste humble et discret. Bien que rabaissé au vu de son statut de Graine (terme péjoratif désignant les élèves qui ne sont pas très doués en magie), ça ne semble pas l'affecter plus que cela, alors qu'il excelle dans des techniques plus impressionnantes. Miyuki, sa sœur cadette, est très étrange. Je ne l'aime pas beaucoup pour plusieurs raisons. D'abord, elle est trop calme, et j'ai l'impression que ça cache un truc. Ensuite, elle n'arrête pas d'interpeller son aîné en disant « mon cher frère », comme pour bien montrer à chaque fois qu'elle parle qu'ils ont un lien fraternel (on aura fini par le comprendre, Miyuki !). Enfin, elle est, selon moi, inutile au récit. La seule fois où je l'ai trouvée réellement intéressante, c'est durant la fameuse scène finale que je ne spoilerai pas. Oui, là, elle envoie du pâté. Mais les 350 pages précédentes, c'est à peine si elle n'intervient pas que pour soit vanter son « cher frère », soit pour se comporter bizarrement en sa présence. Honnêtement, au début, je croyais que c'était un coupe au vu de leurs comportements l'un envers l'autre alors que, bah, ils sont de la même famille quoi. C'était déstabilisant, j'avais l'impression que Tasuya était tout le temps épié par sa cadette. Vous aurez compris que je ne la porte pas trop dans mon cœur... À part les deux personnages principaux, je mentirais si je disais qu'un autre protagoniste ne m'avait pas marquée : Erika ! Chargée de peps et d'humour, elle sort vraiment du lot. S'il y en a qui me paraissaient fades ou creux, elle, c'était le contraire. C'est mon personnage féminin préféré du roman. Drôle, forte et pleine de répartie, elle se dispute très souvent avec Léo ; leurs chamailleries permettent de souffler quand on fait une surdose d'informations ! À ce niveau-là, c'est très bien dosé.

Le meilleur moment du bouquin, la fin ! Pas que le début soit nul, je me répète, mais il y avait une longue mise en place à installer, avec beaucoup de descriptions... Cela peut en rebuter certains. Pourtant, il faut s'accrocher, car la tournure que prend le récit est vraiment bien pensée. Ce livre est un reflet d'inégalités toujours flagrantes dans la société actuelle. C'est pour sa thématique et son originalité que je l'ai apprécié. Du coup, la scène finale est ce qu'il fallait à ce roman. De plus, elle laisse du suspense. Que va-t-il se passer, ensuite ?

Grosso modo, si vous aimez la science-fiction, et que vous recherchez une lecture atypique, je vous conseille le premier tome de la saga The irregular at magic high school. Bien que lent à démarrer et parfois un peu creux, il n'en reste pas moins empli de vérités. Magie revisitée et scénario bien ciselée. Ce livre me laisse mitigée, mais il peut fort plaire à d'autres !

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 1 : Enrôlement

Un univers complexe de magie et de technologie très original. J'avoue que j'ai trouvé les explications théoriques compliquées et plutôt nébuleuses...

Mais j'ai vraiment aimé l'univers, Tatsuya et ses camarades. Je trouve la relation de Tatsuya et sa sœur assez pesante finalement, le "brother complex" trop présent...

A essayer ! Pour ma part, je continuerai et lirai la suite.

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 1 : Enrôlement

On retrouve ici une série de science-fiction qui se base dans un univers où la magie existe, mais contrairement à ce qu'il se fait habituellement ici c'est une technologie courante qui se base sur des calculs mathématiques, des théories... Ce concept original est parfois un peu ardu à appréhender et à comprendre, mais tout est expliqué au fur et à mesure et un lexique au début du tome nous aide à nous en souvenir.

Ce premier tome nous fait découvrir l'univers donc le début est assez lent et parfois ennuyant mais la fin du tome est riche en actions. L'univers est bien construit et réfléchi, c'est intéressant à suivre même si j'ai eu du mal à accrocher au style d'écriture qui n'est pas spécialement mauvais mais le caractère narratif omniscient me décroche parfois de l'histoire (notamment par les descriptions).

Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, l'intrigue qui semble se mettre en place me parait prometteuse, mais difficile de juger sur ce premier tome qui sert surtout d'introduction. Néanmoins, les différents protagonistes mettent en évidence les différentes magies qui peuvent exister (et tout ce que cela implique) et ils sont sympathiques. Par contre je n'apprécie pas vraiment la "romance" qui existe entre les deux protagonistes car au-delà de son potentiel caractère incestueux (connaissant les histoires de manga/anime japonais ce ne serait pas surprenant qu'ils ne soient pas frère et sœur de sang) cela nous donne une Miyuki insupportable et très cruche, et je pense que ce personnage mérite une meilleure place que celle de la soeur qui a un grand "brother complex".

N'étant pas fan de science-fiction ce n'est pas un coup de cœur, mais l'approche technique de la magie est intéressant et j'ai hâte de voir ce que donnera la suite.

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 1 : Enrôlement

Dans ce livre de sciences-fiction, tiré d'un manga, est décrit un univers de magie et de technologie ultra-complexe plus ou moins bien expliqué et décrit par le protagoniste, Tatsuya Shiba. L'originalité est au rendez-vous.

Ce livre était d'un fade et d'un ennui presque aussi profond que la complexité de son univers. Tatsuya est malheureusement bien représenté au travers du livre : il ne ressent pas d'émotions, ce qui rend tout le reste du récit très monocorde et sans véritable intérêt. Le seul moment que j'ai trouvé intéressant, où Tatsuya ressent un minimum d'émotions, est quand il est avec sa soeur : Miyuki Shiba. Quand il s'apprête à la "scanner" pour améliorer son PAD je crois.

Les illustrations qu'on trouve au fur et à mesure qu'on tourne les pages sont bien fidèles à l'animé : elles sont belles et certaines sont en couleur. La couverture est splendide.

Malheureusement, la couverture est sans doute la seule chose que j'ai adoré dans ce livre.

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 2: Le tournoi des neuf écoles

Une très bonne suite qui nous plonge dans un arc dédié au tournoi des 9 écoles, une compétition magique qui revient chaque année et qui permet à chaque école de dévoilés les nouveaux talents qu'elle contient.

Tatsuya aura beaucoup à faire entre complots et programmation...

Les épreuves étaient très bien imaginées et on découvre grâce à elles la puissance de certains personnages rencontrés dans le tome 1 mais aussi de nouveaux adversaires qui font leur apparition. Bien que quelques coquilles se cachaient de-ci delà, l'écriture était fluide et l'intrigue mène petit à petit au final tout en douceur.

J'attends donc la suite pour l'année prochaine sûrement.

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 1 : Enrôlement

Une histoire intéressante avec un héro vraiment intrigant. Plutôt taciturne et distant, on se demande vraiment quels secrets il cache.

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 1 : Enrôlement

Lorsque j’ai reçu ce livre, j’étais terriblement frustrée de ne pas pouvoir le commencer aussitôt (la faute aux études, à la maladie et aux aléas de la vie) car j’étais vraiment impatiente de découvrir ce genre encore non-représenté sur mes étagères : le light novel. Outre cette curiosité vis-à-vis de ces romans par tout à fait comme les autres, le résumé me semblait particulièrement prometteur : un savant mélange entre fantasy et science-fiction, deux de mes genres favoris, ne pouvait que me plaire, me disais-je. Malheureusement, je dois bien admettre que ce livre n’a pas du tout satisfait mes attentes, bien au contraire, et je ne ressort doublement déçue de cette histoire dont j’attendais énormément …

A vrai dire, je ne sais pas trop comment formuler ce résumé, pour la simple et bonne raison que je n’ai pas compris grand-chose à l’intrigue, si intrigue il y a (je reviendrais sur ce point un petit peu plus tard). Pour faire très simple, il faut imaginer que la magie fait désormais partie de la réalité et non plus des mythes, et qu’il existe des établissements scolaires pour magiciens en herbe. Tatsuya et sa jeune sœur Miyuki entrent ainsi tous deux au Premier Lycée, établissement le plus prestigieux du pays. Mais si Miyuki, du fait de sa maitrise impeccable, fait partie du Premier Cursus, c’est-à-dire des élites du lycée, Tatsuya, en dépit de ses connaissances apparemment illimitées et d’une pratique apparemment secrète, intègre le Second Cursus, fortement dévalorisé. Mais voilà que les choses s’accélèrent, qu’un complot menace le lycée – et peut-être même le pays – et que cette année scolaire présumée tranquille se transforme en une véritable course contre la montre …

Quand je relis ces quelques phrases, je me rends bien compte que mon résumé semble aussi enthousiaste que d’habitude … pour la simple et bonne raison que l’idée de base était vraiment intéressante. Malheureusement, cela n’a pas suffi à me faire véritablement apprécier ce livre. Pourquoi ? Et bien finalement, c’est tout simple : tout est bien trop complexe et emberlificoté. Qu’il s’agisse des explications – interminables, au demeurant – sur le fonctionnement de la magie et des CAD – baguettes magiques électroniques, on va dire, prenant des formes aussi diverses qu’un pistolet, une matraque ou une sorte de téléphone portable –, la hiérarchie dans la société et dans le lycée en lui-même … Les dialogues sont également assez difficiles à suivre : je n’arrivais jamais à savoir qui parlait, à cause des personnages bien trop nombreux aux noms bien trop proches les uns des autres, et d’un manque certain de précisions quant aux interlocuteurs … Je m’arrête ici pour les exemples, car vous aurez bien compris le problème : ma lecture a été terriblement laborieuse, et c’est bien cela qui m’a dérangée. De plus, les chapitres étaient terriblement longs, pas vraiment pratique pour les lecteurs boulimiques qui ne savent pas s’arrêter avant la fin d’un chapitre …

Il y a cependant des points positifs dans ce roman : des personnages à la personnalité réfléchie qui semblent cacher de délicats secrets, des mystères et des complots, un peu de légèreté, et surtout un univers qui semble très riche en possibilités. Que de potentiel malheureusement masqué derrière le style assez incompréhensible de la narration ! Les illustrations disséminées ci et là sont vraiment un atout pour l’histoire, ainsi que les quelques pages de présentation et explications au début (même si cela ne suffit pas à rendre le roman parfaitement compréhensible, l’effort est appréciable). Le petit bonus qui fait plaisir : la petite carte glissée dans le volume nous donnant accès aux trois premiers épisodes de la version animée, et même si je ne suis pas certaine d’avoir envie de m’en servir, c’est une attention qui fait plaisir !

En bref, un livre dont j’attendais énormément mais qui n’a pas su combler mes attentes à cause d’une complexité assez insurmontable à mes yeux. C’est très rare de ma part, mais je pense que je ne lirais pas la suite, vu que je n’ai pas vraiment compris l’intrigue de ce premier tome, qui avait pourtant énormément de potentiel. Cette première expérience des light novel ne s’avère donc pas concluante, mais je remercie tout de même les éditions Ofelbe et Livraddict pour ce partenariat : je ne suis peut-être tout simplement pas le bon public pour ce genre de récits …

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/01/the-irregular-at-magic-high-school-tome.html

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 2: Le tournoi des neuf écoles

Un tome sympa où l'on découvre plus sur la magie et les élèves du lycée via le tournoi des neuf écoles. On en apprend aussi énormément sur Tatsuya et Miyuki. Mon seul problème vient de la théorie de la magie qui est trop complexe et abstraite à mon goût (et ressemble aux cours de physique !)...

Afficher en entier
The Irregular at Magic High School, tome 2: Le tournoi des neuf écoles

Suite des aventures de Tatsuya avec une belle et grande compétition !

Des personnages qu'on apprend à connaître, un monde qui se complexifie, diverses intrigues distillées ça et là... Un cocktail détonnant avec un Tatsuya toujours aussi badass et taciturne et une Miuyki qui adule son frère...

Une petite perle, à lire très rapidement !

Afficher en entier

Dédicaces de Tsutomu Sato
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Ofelbe : 3 livres

OTOTO : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode