Livres
463 939
Membres
423 731

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Umberto Eco

1 629 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Charlie18 2012-02-19T13:33:21+01:00

Biographie

Umberto Eco, né le 5 janvier 1932 à Alexandrie dans le Piémont (Italie), est un universitaire, érudit et romancier italien. Reconnu pour ses nombreux essais universitaires sur la sémiotique, l’esthétique médiévale, la communication de masse, la linguistique et la philosophie, il est surtout connu du grand public pour ses œuvres romanesques.

Titulaire de la chaire de sémiotique et directeur de l’École supérieure des sciences humaines à l’université de Bologne, il en est professeur émérite depuis 2008.

Diplômé en philosophie en 1954 à l'université de Turin (avec une thèse sur Thomas d'Aquin), il s'intéresse dans un premier temps à la scolastique médiévale (Sviluppo dell'estetica medievale, 1959), puis à l'art d'avant-garde (L'Œuvre ouverte, 1962) et à la culture populaire contemporaine (Apocalittici e integrati,1964). Il rencontre un succès immédiat en Italie.

Devenu ensuite un pionnier des recherches en sémiotique (La Structure absente, 1968, Trattato di semiotica generale, 1975), il développe une théorie de la réception (Lector in fabula, Le rôle du Lecteur) qui le place parmi les penseurs européens les plus importants de la fin du XXe siècle.

Son premier roman, Le Nom de la rose (1980) connaît un succès mondial avec 17 millions d'exemplaires vendus à ce jour et des traductions en vingt-six langues, malgré un contenu dense et ardu. Umberto Eco met en application dans ce « policier médiéval » ses concepts sémiologiques et ses théories du langage, ceux-là mêmes qu'il enseigne à Turin. En 2002, le quotidien La Repubblica le vend comme supplément au journal (tirage spécial à cette occasion : 2 millions d'exemplaires).

Son deuxième roman, Le Pendule de Foucault (1988) connaît également un énorme succès, quoique pour des raisons inverses : le public, guidé par Eco, part à la découverte de symboles énigmatiques ou prophétiques, à rebours de la dénonciation de l'ésotérisme qui est pourtant le propos de l'auteur, mais celui-ci démontre par la même occasion que le lecteur est libre de ses interprétations (théorie qu'Eco continue de développer dans ses œuvres théoriques sur la réception, Les Limites de l'interprétation en 1990). Le livre tourne d'ailleurs en ridicule l'interprétation à outrance des faits avérés ou légendaires de l'histoire, en tirant avec un égal succès des dimensions d'un simple kiosque à journaux le même genre d'informations de portée cosmique que certains se croient fondés à lire dans celles de la pyramide de Khéops.

Umberto Eco donne ensuite plusieurs conférences sur ses théories de la narration en littérature, Six promenades dans les bois du roman et d'ailleurs (1996), sur la traduction, Experiences in translation (2000), et sur la littérature, De la littérature (2003).

Tout au long de sa carrière, il écrit régulièrement dans des quotidiens et des hebdomadaires des chroniques sur des sujets de l'heure, avec un souci de « débusquer du sens là où on serait porté à ne voir que des faits ».

Plusieurs recueils, dont seulement certains ont été traduits, regroupent les textes les plus amusants, Pastiches et Postiches (1988) (Diario minimo, 1963) et Comment voyager avec un saumon (1998) (Il secondo diario minimo, 1992). Certains autres recueils regroupent des textes plus polémiques, Croire en quoi (1998), Cinq questions de morale (2000), Islam et occident (2002).

Parmi ses activités les moins connues, Umberto Eco est membre du Forum international de l'Unesco (1992), de l'Académie universelle des cultures de Paris (1992), de l'American Academy of Arts and Letters (1998) et a été nommé au conseil de la bibliothèque d'Alexandrie (2003). Il a assuré en 1992-1993 un cours à la chaire européenne du Collège de France sur le thème « La quête d'une langue parfaite dans l'histoire de la culture européenne ».

Fin octobre 2009, Umberto Eco propose l'ouvrage Vertige de la liste qui est traduit par Myriem Bouzaher.

En 2010, il est titulaire de plus de 30 titres de docteur honoris causa1.

Il est élu membre associé de l'Académie royale de Belgique (Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques) le 7 mars 20112.

Source : Wikipédia

Afficher en entier

Livres de Umberto Eco

Classement dans les bibliothèques

Diamant
382 lecteurs
Or
582 lecteurs
Argent
405 lecteurs
Bronze
273 lecteurs
Lu aussi
461 lecteurs
Envies
789 lecteurs
En train de lire
58 lecteurs
Pas apprécié
121 lecteurs
PAL
757 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.7/10
Nombre d'évaluations : 337

1 Citations 252 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Umberto Eco

Sortie France/Français : 2018-10-31

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par SherCam 2019-04-27T15:34:47+02:00
Le Nom de la rose

Enquête "policière" au Moyen Age:suspens, noirceur d'âme, intolérence et inquisition.

Une belle réussite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kira2000 2019-05-01T13:04:31+02:00
Le Nom de la rose

Une lecture assez complexe et dense qu'il me faudra probablement relire à la fin de ma L2 pour que je puisse mieux la comprendre. L'histoire reste intéressante et les sujets sont multiples. Il faut l'avoir lu, surtout si on fait des études de lettres, d'histoire ou de philosophie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PatrickMoreau 2019-05-07T17:52:04+02:00
Le Nom de la rose

Très éclectique en littérature je me suis attaqué à ce monument , avant vu plusieurs fois et adoré le film de JJ Anneau .Un excellent "thriller moyenâgeux" écrit avec beaucoup de style. Je le recommande. Mais attention : une lecture parfois ardue (tant pis s'il ne figurent pas les traductions des citations en latin !), mais quelle qualité d'écriture et quelle érudition ! Des années de recherches et de documentation pour un "thriller" autrement plus intéressant que certains "romans policiers" actuels ! L'ambiance sombre et austère que l'on peut attendre d'une enquète dans une abbaye en plein obscurantisme est bel et bien présente , l'intrigue est bien ficelée , le livre est très richement documenté ce qui laisse voir la culture de son auteur.

Seul défaut: les nombreux passages en latin non traduits!!!!! On n'a plus qu'a sauter ces passage et c'est très dommage.

Enfin ce livre demande un minimum de culture historique et littéraire , donc si vous voulez lire un livre pour vous détendre et ne pas trop réfléchir passez votre chemin car ce bouquin fait sacrément cogiter. Cet auteur est un magicien. Enquête digne du plus grand des detectives , travail d'orfevre , oeuvre monumentale , au choix , Le Nom de La Rose , comme bien des livres de Mr Eco , n'echappe pas à la règle : on s'y plonge avec delectation . C'est un bain de bonheur. Tel un Marlowe du moyen âge , Super-Moine nous entraine avec lui dans une histoire pas banale ... Mais ne révelons rien de ce conte épique , lisez le , et devenez ,comme moi ,un inconditionnel d'Eco.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PatrickMoreau 2019-05-07T18:41:47+02:00
Baudolino

Je ne peux cacher mes impressions : j'ai aimé. Déjà, je suis passionné par le moyen-âge des croisades, sur cette époque de doutes et de certitudes, sur leur façon de penser et de communiquer. L'ai adoré LeNom de la Rose ...Cet autre livre d'Umberto Eco est plein de charme historique, d'ironie, de faux-semblants et de désirs. Baudolino, c'est la vie d'un homme qui réunit, en lui-même ou en rencontre, tout ce que le moyen-age a connu en fantasmes et recherches. Baudolino, c'est un ami qui vous raconte sa journée, sa longue journée. Baudolino, c'est quelqu'un qui ne croit pas à la distinction réel-imagination. Baudolino, c'est l'Ulysse qui voyage dans les mers de la chrétienté mouvementé et de la science qui s'essaye. Baudolino, c'est une étape que l'histoire de l'occident et moyen-orient. Baudolino, c'est un mot à mettre dans le langue française comme l'on parle d'un Dom Juan par exemple.

En même temps, si vous n'aimez pas le moyen-age des croisades et théories, surtout ne le lisez pas.

Afficher en entier
N'espérez pas vous débarrasser des livres

Que de vastes sujets sont abordés dans ce livre ! Il fourmille également d'anecdotes diverses qui rendent la lecture enchanteresse ; de la découverte de 70 000 livres dans une grotte en Chine par Paul Pelliot, à l'histoire de Girolamo Libri, en passant par la découverte de l'imprimerie et les découvertes personnelles de ces deux bibliophiles monstrueux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tagomi-san 2019-05-12T22:02:01+02:00
Le Pendule de Foucault

Une écriture magistrale met en relief une histoire complètement absurde.

Comment soulever des tas de questions jusqu'à remettre en cause les fondements même de ce que l'on croit ? Facile : on invente une théorie du complot gigantesque en faisant appel à un peu d'Histoire, beaucoup de trucs occultes plus ou moins ridicules, et on disserte là-dessus pendant que la maison d'édition se fait de l'argent sur les recherches nécessaires. Le problème, c'est quand on se met à y croire, à ce Plan, et qu'on ne sait plus trop ce qui est vrai ou ce qui est faux...

Umberto Eco signe là une œuvre unique, très dense et assez difficile d'accès de prime abord, mais qui récompense vraiment le lecteur. On y apprend des choses, on est tenté à chaque chapitre de faire des recherches sur toutes les références mobilisées : les Templiers, les Rose-Croix, les personnages historiques mentionnés, la littérature de l'occulte... Tout est passionnant et titille la curiosité. On ne comprend pas forcément tout ce qu'on lit, c'est vrai, surtout quand on ne connaît pas spécifiquement l'univers des complots, mais ça n'en reste pas moins un livre d'une rare intelligence. Difficile à digérer, mais excellent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hathor13 2019-05-22T16:29:14+02:00
Le Nom de la rose

Dans une œuvre superbe se déroulant dans l’Europe chrétienne en crise du moyen-âge, l’auteur offre au lecteur une excellente histoire dans une ambiance mystérieuse prenant place dans une abbaye mélangeant meurtre, politique religieuse et un livre mystérieux que personne ne doit lire. Le récit est un peu alourdi par les passages de réflexion théologique, philosophique et sur le contexte mais ces passages n’en sont pas moins très intéressant trier que parfois peu à l’intrigue

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Claire-150 2019-06-03T17:53:15+02:00
Le Pendule de Foucault

Un des livres qui m'a sans doute le plus marqué.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilouchat 2019-06-16T19:38:12+02:00
Le Nom de la rose

Globalement, j’ai aimé ce livre, même si je l’ai trouvé assez compliqué à aborder au niveau du vocabulaire et des nombreuses discutions théologiques et philosophiques qu’ont les moines. Et il y avait quand même beaucoup de passages en latin, non traduits, donc je pense qu'il y a beaucoup de choses que je n'ai pas compris à cause de ça. Cela dit, le peu que j’ai compris était très intéressant et pousse à la réflexion. Au niveau des crimes et de l’intrigue, j’admets que je me suis complètement plantée sur le coupable et heureusement, Guillaume nous explique tout à la fin. C’est peut être un livre que je relirais dans quelques années pour en comprendre un peu plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ledesignerdu29 2019-06-24T15:22:19+02:00
Le Pendule de Foucault

Un remarquable livre d'Umberto Eco. Deuxième livre et deuxième lecture de cet auteur et pas déçu. Le talent pour le récit est là, intacte, comme pour son premier livre.

Afficher en entier

Dédicaces de Umberto Eco
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 19 livres

Grasset : 18 livres

France Loisirs : 3 livres

Presses Universitaires de France - PUF : 3 livres

Collège de France : 2 livres

Flammarion : 2 livres

Seuil : 1 livre

it'Art : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode