Livres
458 533
Membres
412 136

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Victor Hugo

France Né(e) le 1802-02-26
France 1885-05-22 ( 83 ans )
12 656 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Sweety 2011-03-04T15:14:09+01:00

Biographie

Victor-Marie Hugo est né le 26 Février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1855 à Paris à l'âge de 53 ans. Victor Hugo est un écrivain, dramaturge, un homme politique, un académicien et un intellectuel engagé français. Il est le chef de file du romantisme, courant littéraire du XIX° siècle.

Hugo s'exile après le coup d'état du 2 décembre 1851, qu'il condamne vigoureusement pour des raisons morales, dans Napoléon le petit, pamphlet publié en 1852, dans Histoire d'un crime, écrit au lendemain du coup d'État et publié 25 ans plus tard et dans Les Châtiments. Il vivra son exil à Bruxelles puis à Jersey. Chassé de Jersey en 1855 pour avoir critiqué la reine Victoria, il s'installe à Guernesey dans sa maison Hauteville House. Il fait partie des quelques proscrits qui refusent l'amnistie décidée quelque temps après (« Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là »). Ces années difficiles sont très fécondes. Il publiera notamment Les Châtiments (1853), œuvre en vers qui prend pour cible le Second Empire ; Les Contemplations, poésies (1856) ; La Légende des siècles (1859), ainsi que Les Misérables, roman (1862). Il rend hommage au peuple de Guernesey dans son roman Les Travailleurs de la mer (1866).

Victor Hugo retourne en France en septembre 1870 après la défaite de l'armée française à Sedan et reçoit de la part des Parisiens un accueil triomphal

Afficher en entier

Livres de Victor Hugo

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 408 lecteurs
Or
4 090 lecteurs
Argent
3 465 lecteurs
Bronze
3 052 lecteurs
Lu aussi
7 046 lecteurs
Envies
3 332 lecteurs
En train de lire
452 lecteurs
Pas apprécié
645 lecteurs
PAL
4 254 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.59/10
Nombre d'évaluations : 2 622

94 Citations 2 396 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Victor Hugo

Sortie Poche France/Français : 2018-06-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par pilou62200 2019-05-08T10:54:13+02:00
Pauca meæ

Un petit bijou de poésie.

Ce recueil fait partie des Contemplations, et il est centré sur Léopoldine, la fille de Victor Hugo disparue dans une noyade. le poème le plus connu est "Demain dès l'aube", mais chaque poème apporte sa pierre à l'édifice. Et chaque poème nous semble plus beau que le précédent !

Le recueil est complété par de nombreuses explications générales sur la poésie, par des explications ciblées sur l’œuvre de Victor Hugo, et plus précisément sur le recueil "Pauca Meae".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chika 2019-05-09T00:17:43+02:00
Notre-Dame de Paris

Lorsqu'il y a plusieurs mois, Notre Dame de Paris est venu rejoindre dans ma PAL d'autres classiques à lire, j'étais évidemment loin de m'imaginer les événements funestes qui se produiraient le mois de ma lecture, même si ce n'est pas ce qui m'a poussé personnellement à le lire. Non, pour moi, lire du Victor Hugo était la promesse d'un classique de la littérature animé et intéressant, témoin m'en était fait du très bon souvenir que j'avais des Misérables.

Mais je me souviens qu'au début de ma lecture, j'ai vu passer sur les réseaux sociaux que ceux qui s'étaient lancés dans la lecture de Notre-Dame pris dans l'émoi, s'en mordraient les doigts vu la "chianteur de la bête". Et bien, cela portait vraiment à réflexion, car arrivée pour ma part au LIVRE III, je m'étais alors dit qu'il fallait effectivement être persévérant pour supporter la logorrhée parfois trop étouffante de M.Hugo dans les débuts...

Et je pense aussi que les lecteurs cherchant la grandeur de l'édifice dans le roman pourront avoir l'enthousiasme quelque peu douché car Victor Hugo, s'il est grand amoureux du Moyen-âge et d'architecture - sa passion des pierres est ultra présente, même à travers son alter-ego Gringoire -, et bien... détestait ce qu'il avait été fait de la cathédrale après la Renaissance!

Et il est vrai en effet qu'au démarrage, on n'échappe pas à certaines lourdeurs... ou plutôt longueurs... Car bien que le style d'écriture soit dynamique avec un Victor Hugo qui interpelle assez régulièrement son lecteur, je dois avouer que la narration descriptive un brin excessive n'aide pas à rendre l'ensemble fluide... Et encore, je n'ai pas parlé du latin à tout-va, du latinus à tout vatum! Autre défaut de l'accroche également: alors que l'on n'a aucun mal à identifier le décor de l'action tant les descriptions sont ultra précises, c'est bien moins évident de se situer dans le temps tellement l'auteur fait de sauts d'une époque à une autre.

Pour autant, dès que l'auteur met de côté son amour du bâti pour se lancer dans l'intrigue, alors on retrouve le Hugo qu'on a plaisir à lire. L'action et le suspense sont au rendez-vous! Tout ce scénario très cohérent et travaillé sur fond historique parvient brillamment à nous tenir en haleine!

Et le travail ne s'arrête pas au scénario car l'auteur nous propose aussi des personnages creusés, auxquels il donne tellement vie qu'une compréhension immédiate, un lien positif ou négatif se créent avec le lecteur... sauf de mon côté pour Phoebus (Disney au moins lui avait ôté son côté benêt!)...

En bref, ce qu'il faut retenir de notre lecture de Notre Dame de Paris, c'est que Victor Hugo se glisse dans la peau de Gringoire pour nous transmettre son amour et sa vision du Paris du XVe siècle. Bon, il n'en reste pas moins tellement accro aux vieilles pierres qu'il a failli nous perdre dans ses longues descriptions, mais nous avons eu raison de tenir bon jusqu'à l'assise d'une intrigue haute en couleurs et en intérêt!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-05-12T22:08:37+02:00
Les Chants du crépuscule

"Les Chants du crépuscules" a, je crois, deux parties : dans la première, il donne un panorama de la vie politique du début du XIXe siècle. C'est un panorama poétique, il ne prend que quelques images (la dénonciation de la duchesse d'Angoulême, la colonne de Napoléon...), mais elles sont superbes et s'accordent sur un point : le destin peu basculer en un instant, la fortune tourne toujours.

A la fin de cette première partie, "Il n'avait pas vingt ans" est l'un de mes poèmes préférés. Contrairement à ce que cette petite phrase laisserait entendre, il s'agit de blâmer et de démolir Rolla, un mécréant qui s'est 'suicidé pour une courtisane' (pour reprendre le titre d'un tableau). Alors que Musset a illustré le fait divers sur un ton plaisant et mélancolique, Hugo charge et dénonce l'inutilité et la méchanceté de cette individu qui ne s'est jamais rendu utile à personne et n'a jamais fait de bien. Ce poème est un chef-d’œuvre, un condensé de haine et de morale.

Après "Il n'avait pas vingt ans", à l'exception de "Conseil", les poèmes sont bien plus sentimentaux. Même ce "Conseil" est pris sous le mode de la sensibilité, et non du jugement, alors que la première partie blâme souvent ceux qui oublient les grands hommes autrefois glorieux. Deuxième partie tout aussi belle que la première, et qui partage avec elle l'idée d'un temps toujours changeant. Les derniers poèmes ne relèvent plus de la célébration ou de l'incertitude et comparent le changement mortel à l'éternité divine en mettant en avant l'étincelle d'infini qu'un homme (ou, en l'occurrence, une femme) peut toucher en ayant la foi et en osant prier et aimer.

En bref : c'est génial, et ce que Victor Hugo écrit dure éternellement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CrepusculeGDCP 2019-05-13T19:31:29+02:00
Notre-Dame de Paris

j'ai beaucoup apprécié ce livre, parfois j'ai eu envie de pleurer. Victor Hugo arrive très bien à montrer au lecteur qui sont vraiment les personnages et comment les regarder. ce livre m'a beaucoup plus. Il y a beaucoup d'aventure... Pour ceux qui ont du mal à lire, ce livre est un peu compliquer à lire...

voilà

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rhapsodymelodie 2019-05-14T11:52:11+02:00
L'Homme qui rit

L'homme qui rit est un roman très long qui développe les grands thèmes phares de la pensée philosophique de Victor Hugo : la monstruosité, les vices de l'aristocratie et de la royauté, l'exclusion sociale, les émotions et la beauté du genre humain. A travers l'histoire de plusieurs personnages attachants comme Ursus, drôle de personnage aux multiples facettes en dehors de la société, Gwinplaine : notre "héros" qui, mutilé dès le plus jeune âge a traversé les pires atrocités de la vie avant de trouver le bonheur le plus pur en rencontrant Ursus et Dea, enfant qu'il a trouvé et recueilli, Victor Hugo place sa vision du monde, de l'humanité, de la société, et ses idées politiques.

En revanche, que de longueurs ! Comment ne pas sauter des lignes devant tant de phrases synonymes, très pesantes, qui ne font pas avancer le récit ! Parfois des chapitres entiers ne sont que blabla inutiles. Je n'ai pas aimé non plus toutes ces énumérations de noms de rois, seigneurs et aristocrates à la chaîne. La description, très dense, va au-delà de la description agréable à lire, riche et importante à l'histoire. Elle est régulièrement pompeuse. Très dommage, ce livre aux quelque 800 pages aurait pu être beaucoup plus captivant et intéressant en tenant en 300 pages ! Toutes les belles idées politiques et philosophiques ainsi que l'histoire n'auraient été que mieux mises en valeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loulou120109 2019-05-14T16:43:38+02:00
Le Dernier Jour d'un condamné

J'aime bien le style de Victor Hugo. Mais là j'ai eu du mal à m'attacher au personnage. L'histoire est bien faite mais j'avoue que ce n'est pas trop mon univers. Je préfère "Notre Dame de Paris".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ledesignerdu29 2019-05-15T17:38:21+02:00
Hernani

Un classique parmi l’œuvre de Victor Hugo. Célèbre, certes, mais elle le mérite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ToulouseBook 2019-05-17T18:08:45+02:00
Les Misérables

Les Misérables est un roman magnifique. Victor Hugo est un écrivain remarquable. C'est un très bon roman. Les personnages sont attachants malgré le style d'écriture assez dépassé par rapport à notre époque. Paris est bien décris. Mais il ne ma pas marqué plus que ça. Mais je le recommande quand même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ludivine-76 2019-05-19T18:41:31+02:00
Quatrevingt-treize

On se laisse facilement entraîner par la description de la vie révolutionnaire en cette année 1793 particulièrement difficile ; cela malgré un début ennuyeux et quelques descriptions trop longues et trop fréquentes. J'ai été piquée d'un vif intérêt en lisant le dialogue entre le mendiant et le marquis où ils parlent de la richesse et de la pauvreté.

J'ai été surprise par toutes sortes de mots bizarres (vivandière, momignarde, gouliafre, espingote, mordemonbleu...) que je n'avais jamais lus ou entendus.

Dans la 2e partie, je me suis amusée à vérifier certains faits historiques mais je n'ai pas repéré d'anachronismes. La scène que je préfère est celle où les 3 enfants mangent seuls leur soupe ; je retiens aussi les comparaisons entre La Tourgue et la guillotine, passage très bien formulé.

Pour un 2e ouvrage lu sur Kindle, j'ai fais un choix intéressant que je ne regrette pas du tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilylafouine 2019-05-20T21:22:38+02:00
Claude Gueux

Un très bon roman de Victor Hugo qui s'interroge sur la peine de mort et les inégalités croissantes de la société à son époque. Il affirme clairement son opinion contre la justice de l'époque.

Une lecture fluide et rapide.

Afficher en entier

On parle de Victor Hugo ici :

Hunger Games
2018-12-20T22:40:00+01:00

Dédicaces de Victor Hugo
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 49 livres

Flammarion : 41 livres

Gallimard : 39 livres

Hachette : 17 livres

Larousse : 15 livres

Pocket : 13 livres

Editons de Crémille Genève : 5 livres

Hatier : 5 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode