Livres
472 495
Membres
445 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Vincent Perriot

30 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2010-10-13T18:12:49+02:00

Biographie

Nom : Perriot

Prénom : Vincent

Scénariste Dessinateur

Né le 15/04/1984 (FRANCE)

Site Internet : vincent.perriot.over-blog.com

Vincent Perriot nait à Olivet en 1984. Curieux de l'inventivité de la bande dessinée du moment, il profite dès 2003 de l'école des beaux-arts d'Angoulême pour s'enrichir en dessin et en amitiés. Dans une énergie frénétique qui le caractérise, il cumule un certain nombre de croquis sur la vie de la ville et s'expérimente à de petits récits d'aventures soutenus par le site internet "Coconino". Il intègre par la suite le collectif d'auteurs "Clafoutis" avec qui il partage le goût des histoires baroques et des images aux perspectives distendues. C'est avec son ami éditeur et auteur Guillaume Trouillard qu'il publie le livre Entre Deux (Editions de la Cerise) à l'image d'un road movie contemporain qui lui vaut une entrée prometteuse dans l'édition indépendante. Taïga Rouge (Aire Libre) se révèle être son premier album de bandes dessinées et gonfle son plaisir de dessiner les neiges et les villes de lointaines contrées grâce à l'oeil éclairé du scénariste Arnaud Malherbe et de la coloriste Ruby. Il s'aventure désormais à Paris, où il collabore au long métrage du Chat du Rabbin de Joann Sfar, et profite d'y dessiner la vie de la capitale pour nourrir d'autres projets de bandes dessinées aussi éclectiques les uns que les autres. Le Prix Jeune Talent de la BD 2009 en partenariat avec les magasins Virgin Megastore, le Figaro Magazine et DBD a été attribué à Vincent Perriot et Arnaud Malherbe pour Taïga Rouge.

Texte et photo © Dupuis

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
9 lecteurs
Argent
8 lecteurs
Bronze
6 lecteurs
Lu aussi
2 lecteurs
Envies
5 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
0 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.46/10
Nombre d'évaluations : 13

0 Citations 7 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Vincent Perriot

Sortie France/Français : 2018-09-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Gomette 2015-07-22T11:19:43+02:00
Paci, tome 1 : Bacalan

C'est violent, dur et injuste, les traits sont nets et entrecoupés, les dessins sans appel. Cette trilogie nous laisse partir avec de l'espoir, qui restera jusqu'aux dernières pages. Comme Paci, on a envie d'y croire.

Une fois le premier tome ouvert, j'ai été obligée de lire les 3 d'affilé et j'en suis ressortie sans pouvoir dire si j'avais aimé.

C'est une BD qui fait réfléchir, qui n'épargne personne (ni les personnages ni les lecteurs) et qui est très réaliste, depuis le jugement par les autres jusqu'aux nombreuses occasions de replonger. Evitez juste de la lire avant d'aller dormir !

(Ah oui, et je ne sais pas d'où sort l'idée de "polar" mais à mon sens ça n'en est pas un).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2018-09-23T11:35:10+02:00
Negalyod

En haut il y a les riches, les importants, en bas sur la terre ferme il y a les autres, pauvres, voyous, petits ouvriers, agriculteurs, bergers, en résumé le petit peuple. L'eau est contrôlée par ceux d'en haut, la vie est contrôlée par l'eau, donc, ceux d'en bas n'ont pas le contrôle, si ce n'est d'eux même à leurs risques et périls.

Negalyod est un univers dystopique intéressant dans son contexte du contrôle de l'eau, le scénario est bien ficelé et est servi par des dessins vraiment originaux, des traits fins et beaucoup de détails, notamment sur les structures d'architecture qui m'ont fait rêver. Le rapport entre la ville d'en haut, propre, classieuse, luxuriante, et la ville d'en bas, la même mais aux propriétés inversées est saisissant.

Puis les couleurs !! De toute beauté.

Différents thèmes et genres se croisent ici, de la SF bien entendu mais dans le style également, des dessins intemporels, vaisseaux au visuel steampunk, personnages au look de western SF, des dinosaures font ici office de bétail, le mysticisme et la rebellion sont là, le thème de la vengeance est un des plus présent mais aussi celui de l'aventure, celle des paysages urbains mais aussi des grandes étendues désertiques.

Du haut de ses 208 pages, Negalyod se lit finalement assez rapidement car il y a peu de textes, il y en a tout de même mais Vincent Perriot pèse ici ses mots pour aller à l'essentiel et cela m'a plu.

Cet album attirera certainement les amateurs de SF, de dystopies, d'aventure et d'esthétique.

Voir la chronique sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2018/09/negalyod-vincent-perriot.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ajc2ht 2018-11-13T11:50:25+01:00
Negalyod

Avec Negalyod, Vincent Perriot nous offre une œuvre de toute beauté. Son trait, ses couleurs, ses paysages, sa mise en page m'ont beaucoup plu. Les personnages sont soignés dans un style qui n'est pas sans rappeler celui de Moebius.

En revanche, le scénario ne m'a pas convenu.

Les incohérences sont nombreuses (par exemple : des dinosaures dans un monde désertique) et les révélations trop rapides (à peine arrivé en ville, notre berger devient déjà l'un des héros de la révolution, etc.)

J'évite de trop en dire pour ne pas vous spoiler mais, à mon avis, l'histoire aurait gagné à paraître en plusieurs volumes, en série mieux construite pour plus de profondeur. C'est dommage car il y a beaucoup de bonnes idées et le dessin vaut vraiment le détour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2018-12-01T03:10:20+01:00
Negalyod

Un scénario un peu léger pour ce one-shot SF post-apocalyptique de 200 pages.

Un univers très riche qui aurait nécessité un plus ample développement de ce monde aride, ses populations multi-ethniques, sa faune préhistorique et ses technologies et architectures intrigantes.

L’histoire se déroule sur une période relativement courte et sur des distances kilométriques horizontales et verticales énormes et j’ai eu du mal à trouver le juste équilibre entre le récit (trop condensé dans le temps) et ce que montrent les dessins magnifiques et d’une grande inventivité ! (hommage à Moebius, et à Giraud pour le côté « western » du début).

Quantité de grandes cases et planches plein page « muettes » aux dominants bleu-acier quand les scènes nous plongent dans les immenses cités, ou alors dans les teintes « soleil couchant par temps d’orage » quand nous traversons les vastes espaces... font que mes yeux sont restés rivés bien plus longtemps sur le beau graphisme que sur les (plutôt pauvres) dialogues.

Une BD que je ressortirai à nouveau de ma bibliothèque quand j’ai envie de rêvasser.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kid_A 2019-02-08T18:14:21+01:00
Negalyod

Une bande dessinée très agréable à lire, avec un message clair à tirer de cette histoire se déroulant dans un monde post-apocalyptique. La qualité apportée au dessin est particulièrement appréciable.

Afficher en entier

Dédicaces de Vincent Perriot
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dargaud : 4 livres

Les Editions de la Cerise : 1 livre

Casterman : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode