Livres
433 546
Membres
355 569

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Washington Irving

180 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Mayoune 2015-07-09T21:04:09+02:00

Biographie

Nationalité : États-Unis

Né(e) à : New York , le 03/04/1782

Mort(e) à : Tarrytown , le 28/11/1859

Biographie :

Washington Irving est un écrivain américain du début du XIXe siècle. Son prénom lui a été donné en hommage à George Washington.

Il a publié sous les pseudonymes de Geoffrey Crayon, gentleman, de Dietrich Knickerbocker et de Jonathan Oldstyle.

Il est surtout connu pour ses nouvelles, mais il a aussi écrit de nombreux essais et biographies.

La carrière littéraire d'Irving débute dans la presse. De 1812 à 1814, il est rédacteur à l'Analetic magazine, à Philadelphie et à New York.

En 1809 paraît une Histoire de New York racontée par Dietrich Knickerbocker. Devant le succès de ce premier ouvrage, Irving écrit dans la même veine, en 1819-1820, Le Livre de croquis de Geoffrey Crayon, gentleman, un recueil d'histoires fortement influencé par les contes populaires allemands, qui comprend quelques-unes de ses nouvelles parmi les plus connues — la Légende de Sleepy Hollow (The Legend of Sleepy Hollow) et Rip van Winkle. En 1822 est publiée une suite, Bracebridge Hall.

En 1842, Irving est nommé par Daniel Webster, secrétaire d'État, ambassadeur des États-Unis en Espagne, poste qu'il occupera jusqu'en 1845. De retour en Amérique, il passe les dernières années de sa vie à Tarrytown.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.92/10
Nombre d'évaluations : 49

0 Citations 38 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Washington Irving

Sortie Poche France/Français : 2018-01-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par leslecturessucrees 2017-09-24T09:38:37+02:00

https://leslecturessucrees.com/2017/09/24/the-legend-of-sleepy-hollow-washington-irving/

Je remercie l’entreprise YESBOOK de m’avoir permis de découvrir cette histoire en version originale. J’ai pu me plonger dans l’univers avec la plume de l’auteur. Si j’ai voulu découvrir cette nouvelle c’est bien évidemment parce que j’ai adoré le film de TIM BURTON et j’avais envie de lire la véritable histoire qui a inspiré son film.

Ichabod Crane est un jeune enseignant originaire du Connecticut qui adore lire des récits fantastiques de fantômes, de sorcières et de revenants. Il travaille dans la petite bourgade du Val Dormant (Vallon Endormi, Sleepy Follow) où il afflue beaucoup d’histoires étranges sur des phénomènes surnaturels. Selon Washington Irving, ce serait un docteur allemand ou un chef amérindien qui aurait jeté un sort sur Sleepy Hollow, conduisant ses habitants à avoir toutes sortes d’hallucinations. Ichabod Crane va faire la rencontre de la belle Katrina Van Tassel, fille du riche fermier Van Tassel. Elle est courtisée par de nombreux prétendants tels que Brom Van Brunt. À la suite d’une réception donnée par Van Tassel, Ichabod se retrouve pourchassé par le Cavalier sans tête supposé être le fantôme d’un mercenaire hessois décapité par un boulet de canon pendant la guerre d’indépendance des États-Unis. Ichabod Crane disparaît et personne ne sait s’il est vivant ou mort.

Il est clair que l’oeuvre est bien différente de l’adaptation de Tim Burton. Pour ceux qui ont aimé le film, vous pourriez être déçu, car l’histoire est racontée à la manière d’un conte. Dans le film, le cavalier sans tête est bien réel, alors que dans l’oeuvre, il s’agit d’une légende pour effrayer les habitants du Val Dormant.

L’écriture est très descriptive et visuelle. On arrive facilement à imaginer et ressentir l’ambiance du village avec ses habitants bercés depuis toujours dans des histoires de fantômes. J’ai parfois trouvé le récit long, car trop de descriptions entraînent parfois un manque d’actions et j’aurais aimé que l’histoire soit plus trépidante. Néanmoins, la fin est originale, car elle nous permet de laisser libre cours à notre imagination quant à savoir si Ichabod Crane a été victime du cavalier sans tête. J’ai aimé découvrir cette nouvelle, mais j’ai préféré le film de Tim Burton qui transforme cette légende en réalité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2017-11-09T19:00:10+01:00

J'ai bien aimé les contes, moins les parties qui décrivaient le pays.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rwann 2017-12-10T12:05:11+01:00

Ce livre a été le premier ouvrage bilingue que j'aie eu l'occasion de lire et je dois dire que la mise en page m'a quelque peu surpris. Sur une page, le texte original en anglais et en gras, et sur la page d'en face, la traduction française en typographie habituelle. Certes, l'usage du "gras" permet de bien distinguer les deux langues, mais cela demande une gymnastique visuelle relativement désagréable. En dehors de cela, le texte anglais est accompagné de nombreux renvois de vocabulaire sur le modèle des notes de bas de page qui donnent soit un synonyme plus courant, soit une traduction française, et appuient utilement la lecture.

Concernant les nouvelles rassemblées dans ce recueil, si j'ai apprécié découvrir celle de Walter Scott et si j'ai frissonné en lisant celle de Bram Stoker, je dois avouer que j'ai été déçu par celle de Washington Irving. Ayant vu le film de Tim Burton, je reconnais que je m'attendais à quelque chose de plus fort, de plus prenant, voire de terrifiant, mais, au final, je trouve qu'elle détonne un peu au milieu de ces deux perles du genre.

Cela dit, c'est un style d'ouvrage intéressant car il permet de mettre en parallèle un même passage dans deux langues différentes et, ainsi, apprécier sinon effleurer la lecture d'un livre en langue originale. Les trois nouvelles rassemblées ici permettent aux débutants dans le genre de l'horreur d'avoir un bon échantillon de ce qui les attend en lisant ce type d'ouvrages et, aux plus érudits qui ne sont pas forcément très à l'aise avec l'anglais, de découvrir leurs auteurs préférés sous un format inédit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biiscotte 2017-12-17T09:45:12+01:00

https://commeparenchantements.wordpress.com/2017/12/17/the-legend-of-sleepy-hollow-washington-irving-1820/

Petite lecture que j’ai lu le jour d’Halloween pour me mettre dans l’ambiance. Je suis une grande fan de l’univers de Tim Burton, et j’adore ce qu’il a fait sur le film Sleepy Hollow ! Ce film est une perfection. Mais je n’avais jamais lu le livre. Alors quand je suis tombé sur cette édition vraiment pas chère, je ne me suis pas posée de question, je l’ai prise tout de suite. En plus, j’adore la couverture haha !

C’est vraiment un conte parfait en cette période de l’année. Je me suis rendu compte que le film est assez différent. Tim Burton l’a fait à sa manière et c’est tant mieux. Il s’est approprié l’histoire pour la retranscrire dans son univers bien à lui que j’aime tant ! ♥ En tout cas, les descriptions des lieux, des habitants, des sentiments des personnages, nous mettent vraiment dans cette ambiance sombre et cette ambiance de peur. C’est un tout petit conte horrifique paru en 1820. Il faut aimer le style c’est sur. Comme je le disais, beaucoup de descriptions sont présentes. Mais moi, ça ne m’a pas gênée, bien au contraire. C’était vraiment approprié pour le sujet. De plus, c’est parfois dit sur un ton assez ironique. Et cela ne gâche rien.

Après avoir lu le livre, j’ai tout de suite revu le film. Vraiment je l’adore. Et puis ce petit texte se lit très vite, en juste une heure c’est lu. Et cela permet vraiment de se mettre dans le thême Halloween. J’ai vraiment passé un bon moment !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AstridJavert 2018-01-18T02:22:59+01:00

Après avoir vu le film de 1999 avec Johnny Depp, j'ai été vraiment déçue du conte original. C'est d'une platitude sans nom. Aucun dialogue, aucun rebondissement, que du bla-bla. Je ne me suis même pas fatiguée de le finir.

P-S: C'est drôle, mais l'édition que j'ai trouvé est à moitié en français et à moitié en anglais. Bizarre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maev-a8616 2018-01-20T18:40:20+01:00

Ce livre me paraissait intéressant à lire pour son histoire un peu hors du commun, mais j'ai été très déçue. L'histoire est plate à part la fin qui laisse place à un peu d'action, mais rien de très poussé. L'histoire en elle-même se résume surtout à des descriptions de lieux et de personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par percabeth76 2018-02-07T22:36:35+01:00

J'ai adoré ce livre.

Ce recueil est composé de cinq nouvelles écrites par des grands noms de la littérature fantastique. Hormis leur côté fantastique, elles ont toutes comme point commun le fait que ce soit un personnage qui raconte une histoire qui lui est arrivée ou qui est arrivée à quelqu'un d'autre.

Les créatures surnaturelles présentes dans ce livre sont différentes les unes des autres et permettent d'explorer plusieurs fin. L'aventure de l'étudiant allemand m'a tout de suite plu. Le contexte historique de la Terreur est en parfaite adéquation avec le phénomène surnaturel. La nouvelle d'Edgar Allan Poe est très bien écrite. Chaque petit détail, chaque information scientifique est utile pour amener à l'élément fantastique. Cette maudite chose est la nouvelle que j'apprécie le moins. Je trouve le fantastique un peu moins travailler que dans les autres nouvelles et je trouve la fin un peu simple. La chambre qui sifflait est ma nouvelle préférée. Il y a un mystère prenant, une explication géniale à la fin et j'aime énormément les différents rebondissements. Pour ce qui est de celle de Howard Phillips Lovecraft, elle est très prenante. Je pense que j'aurais pu l'apprécier d'avantage si je n'avais pas deviné la fin.

Pour conclure, c'est un excellent recueil et je le conseille au féru de fantastique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2018-07-05T14:18:10+02:00

J'ai adoré cette petite histoire à la fois épouvantable et tellement pleine d'humour !

Dans un petit vallon tranquille, l'instituteur Abraham est obnubilé par les vieilles légendes, dont celle du Cavalier sans Tête. Un soir qu'il revient, dépité, de chez une belle qui l'a reconduit, il croise la route du terrible cavalier...

Spoiler(cliquez pour révéler)Tout le monde croit qu'il est mort, mais il a peut-être simplement pris la fuite, effrayé par son rival qui lui a jeté une citrouille (et non une tête coupée !)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2018-07-05T22:54:59+02:00

Pour moi, Washington Irving était un écrivain américain trés reconnu pour l'univers fantastique de la légende du cavalier sans tête.En visitant l'Alhambra, j'ai découvert que l'homme de lettres y avait séjourné et qu'il en avait tiré un receuil de contes. Lire cet ouvrage, c'est entrer dans la sphère privée de l'auteur et remarquer que cet exercice intîme semblait lui plaire tout comme il a su décrire son attâchement à l'Alhambra en particulier en n'oubliant pas d'autres cités andalouses ( Cordoue,Séville...).

Dans les Contes de l'Alhambra, Irving fit également office d'historien, relatant la vie quotidienne des rois maures de Grenade et de leurs descendances.En observateur avisé, il ne se contenta pas d'être un chroniqueur neutre mais d'émettre des jugements de valeurs sur les comportements historiques des sultans nasrides.Dans ces moments-là, Washington Irving collait à une stricte réalité.

Là où on retrouve l'écrivain de la légende du cavalier sans tête, c'est dans les contes que les Andalous lui ont confié oralement sur l'Alhambra.Qu'il décrive un cheval à la vitesse extraordinaire ou la détresse de jeunes sultanes qui doivent choisir entre leur rang ou l'amour de prétendants chrétiens, Washington Irving adore jongler avec les codes de l'imaginaire et nous entraîner dans ses récits. Le suivre, c'est adhérer à une invitation au voyage,à l'aventure et au dépaysement.

Pour un livre écrit à la fin du dix neuvième siècle, les tournures sont trés modernes et j'ai eu l'impression de lire un ouvrage plutôt récent.

Si vous aimez les chemins de traverses, les histoires picaresques (on croirait suivre Don Quichotte et son fidèle Sancho par moments), il vous faudra parcourir les Contes de l'Alhambra.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vivi_Black 2018-08-13T11:20:02+02:00

Lu en VO pour les cours.

C'est long, parfois très ennuyant, très hétéroclite dans son contenu, et pas toujours accessibles pour ceux maitrisant assez peu l'anglais. On passe des contes horreur/fantastiques à des essais politico-sociaux en passant pas des nouvelles poétiques et philosophiques : trop fourre tout pour que la lecture soit fluide et agréable.

Afficher en entier

On parle de Washington Irving ici :

Dédicaces de Washington Irving
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 3 livres

Gallimard : 2 livres

Miguel Sánchez : 1 livre

Mille et une nuits : 1 livre

Book of the Month Club : 1 livre

Phébus : 1 livre

Rue d'Ulm : 1 livre

Casterman : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode