Livres
461 611
Membres
418 182

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Wilkie Collins

Royaume-Uni Né(e) le 1824-01-08
Royaume-Uni 1889-09-23 ( 65 ans )
237 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Wilkie Collins (1824-1889) est considéré aujourd'hui comme le père du roman policier anglais. Il est surtout un remarquable observateur de son temps et n'a pas son pareil pour sonder les âmes les plus sombres.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
42 lecteurs
Or
111 lecteurs
Argent
86 lecteurs
Bronze
59 lecteurs
Lu aussi
55 lecteurs
Envies
209 lecteurs
En train de lire
13 lecteurs
Pas apprécié
18 lecteurs
PAL
235 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.79/10
Nombre d'évaluations : 63

0 Citations 54 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Wilkie Collins

Sortie Poche France/Français : 2016-09-13

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par candou42 2017-04-13T18:40:59+02:00
La Dame en blanc

Ce roman est une jolie découverte. Il nous tient en haleine de bout en bout malgré quelques longueurs lorsque la parole est donné à certains personnages. Cependant, le moindre détail est d'importance et c'est ce qui rend ce récit véritablement intéressant.

Je regrette cependant le personnage un peu insipide de Lady Glyde alors que sa soeur est un modèle de débrouillardise. J'aurais beaucoup aimé que l'on découvre également le point de vue de cette chère Lady Glyde notamment en ce qui concerne les six premiers mois de son mariage.

En conclusion, un beau pavé qui a ses quelques longueurs mais dont l'intrigue, très bien ficelée, mérite d'être découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2017-04-21T19:29:32+02:00
La Dame en blanc

Je m’attendais à être autant charmée que par Pierre de Lune. Cela n’a malheureusement pas été le cas, mais en y réfléchissant, je suis obligée d’avouer que j’ai tout de même pris beaucoup de plaisir à ma lecture !

Le roman est composé de plusieurs témoignages. Chaque personne ayant assisté à une scène-clé de l’intrigue est amenée à nous donner son point de vue.

Le premier narrateur, Walter Hartright (notez le patronyme éloquent : « cœur droit » !) rencontre en quelques jours deux jeunes femmes qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau. L’une, Anne, vient de s’échapper de l’asile où elle a été enfermée. L’autre, Laura, est une jeune lady dont il est le professeur de dessin, ainsi que celui de Marian, demi-sœur. Lorsque Laura reçoit une lettre anonyme lui conjurant de ne pas épouser son fiancé, le mystère commence à nimber de son voile sombre l’avenir des deux sœurs…

Face à un mari colérique prêt à tout pour cacher son secret et un comte aussi mielleux que machiavélique, le lecteur se pose bien des questions et suit attentivement l’enquête menée par Walter et Marian.

Je dois dire que j’ai longuement attendu que l’intrigue décolle. Le contexte se met lentement en place, c’est le principal point fable de ce roman.

Le second point négatif est la psychologie des personnages, un peu trop superficielle. Autant j’avais été conquise, dans Pierre de Lune, par un majordome pénétré par sa charge, une vieille bigote, autant ici cela manque de pittoresque et d’originalité. Le principal narrateur est bien fade… ! Quant à la plume de Marian, je l’aurais beaucoup plus appréciée si elle ne valorisait pas son propre caractère en le rapprochant à celui des hommes tout n dénigrant ses « caractéristiques » féminines. J’y ai trouvé une certaine misogynie de la part de l’auteur, peut-être imputable à l’époque – et à son sexe, sans aucun doute ^^

L’intrigue est plutôt bien ficelée ; on finit par tourner les pages avec fièvre pour savoir comment les personnages s’en sortent !

Le fait que ce ressent date du 19ème siècle se ressent, positivement pour ma part. Les procédés narratifs ne semblent pas l’impression d’être vus et revus. Cette petite différence donne de la fraîcheur au roman !

Pour moi, Wilkie Collins est un auteur à découvrir, sans aucun doute !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-05-09T10:43:48+02:00
La Dame en blanc

J'aime beaucoup la façon d'écrire de cet auteur, la plongée dans l'Angleterre victorienne.

Ce livre est un mélange entre gothique, policier et roman d'amour. Un livre plein de mystères, de rebondissements, avec de vilains conspirateurs et des demoiselles en danger.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-05-09T11:20:35+02:00
Seule contre la loi

Le roman de Wilkie Collins apparaît comme subversif puiqu'écrit à la première personne du singulier en faisant parler une femme. De plus, il fait d'elle une détective.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-06-02T14:59:19+02:00
L'Hôtel hanté

L’hôtel hanté est le seul roman proprement fantastique de Wilkie Collins qui figure parmi les grands romanciers populaires du 19e siècle, “précurseur du roman policier”.

Apparitions, alchimies maléfiques, fièvre et folie habitent jusqu'à son tragique dénouement ce roman fantastique à bien des égards.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-06-02T15:03:50+02:00
La Pierre de lune

C'est le premier livre de cet auteur que j'ai lu et j'ai littéralement adoré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-08-24T14:14:09+02:00
Pierre de lune

"Le meilleur roman policier de langue anglaise" : tel est le jugement de TS Eliot à propos de Pierre de Lune. Borges, qui professait un véritable culte pour ce livre, aimait rappeler qu'il était, aussi, le premier roman policier de l'histoire de la littérature.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leona-1 2017-12-23T12:23:31+01:00
La Dame en blanc

Un très bon roman, très bien écrit et bourré de suspense. Même si quelques longueurs viennent l'entacher, Wilkie Collins en fait une très belle peinture du féminisme et enchaîne les retournements de situation jusqu'à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2018-03-04T15:22:14+01:00
L'Hôtel hanté

Grosse déception pour cette lecture qui semblait promettre. Le style est sans intérêt et crée des longueurs dont on se serait bien passé. Il n'y a quasiment pas d'action ni de suspens. L'histoire en elle-même n'est pas terrible et les personnages sont quelconques voire exaspérants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fyerise 2018-12-08T13:21:03+01:00
L'Hôtel hanté

C'est un peu lent. L'intrigue est accrocheuse mais on peine à avancer.

Je suis déçue par la fin : Spoiler(cliquez pour révéler)pourquoi Henri garde-t-il la résolution du mystère pour lui ? Révéler la cruauté de personnes que tout le monde déteste déjà aurait vraiment été plus torturant que de laisser ses proches terrorisés par des histoires de fantômes et de mystères ?

Afficher en entier

Dédicaces de Wilkie Collins
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Phébus : 16 livres

Penguin Books Ltd : 5 livres

Éditions du Masque : 4 livres

Navona : 3 livres

L'Archipel : 3 livres

Vintage Classic : 2 livres

Labyrinthe : 2 livres

Libretto : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode