Livres
534 974
Membres
560 743

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Willy Lambil

Auteur

622 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Biographie

Né le 14 mai 1936 à Tamines, c'est à l'âge de 16 ans que Lambil est engagé aux Éditions Dupuis... comme lettreur, après avoir suivi un an d'études à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles.

Après ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, Lambil entre aux éditions Dupuis comme lettreur à l'âge de 16 ans.

En 1959, il crée la série Sandy.

En 1972, après le décès du dessinateur Louis Salvérius (Salvé), il reprend avec succès "Les Tuniques Bleues", une série lancée en 1968 par celui-ci et le jeune scénariste Raoul Cauvin. Il se trouve ainsi en charge de la destinée graphique des deux truculents héros, Blutch et Chesterfield, chevauchant dans un milieu dont il ignore presque tout ! Que cela ne tienne : Lambil va se documenter et montrer une ténacité extrême pour réussir la gageure proposée. La mort dans l'âme, il sera bientôt obligé d'abandonner Sandy devant le succès croissant de sa nouvelle série.

Dans le cadre de la rubrique "Carte Blanche" de SPIROU, Lambil et Cauvin esquissent en 1973 un personnage parodique et quasiment autobiographique : "Pauvre Lampil". Le succès les contraint à en faire un début de série, qui dépeint la vie quotidienne (et les avatars) d'un dessinateur de bande dessinée et de son entourage. Nombre d'anecdotes y sont plus qu'authentiques ! "Au fil des années, confie Lambil, c'est devenu une sorte de bêtisier de tous les malheurs qui arrivent aux auteurs de chez Dupuis."

Quasiment enchaîné à sa table à dessin depuis quarante ans, il a longtemps été un des dessinateurs les plus productifs de l'hebdomadaire, réalisant près d'une centaine de planches par an. "Comme je travaille chez moi, je suis un paresseux culpabilisé. C'est pour ça que je travaille tous les jours. Le dimanche, je fais mes corrections. L'usine où je travaille, en fait, c'est ma maison !"

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
407 lecteurs
Or
1 732 lecteurs
Argent
1 505 lecteurs
Bronze
1 469 lecteurs
Lu aussi
2 727 lecteurs
Envies
239 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
34 lecteurs
PAL
171 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.17/10
Nombre d'évaluations : 1 563

0 Citations 334 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Willy Lambil

Sortie France/Français : 2019-10-25

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Tuniques bleues, Tome 31 : Drummer Boy

Ce n'est pas mon album préféré, mais il y a quand même de très bonnes idées !

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 35 : Captain Nepel

J'ai moins apprécié cet album, sans doute parce qu'il ne m'a pas permis de m'évader du quotidien comme les autres tomes.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 17 : El Padre

Ce tome est différent des autres: point de bataille où gisent hommes et chevaux.

Non, dans celui-ci, direction le Mexique, car poursuivie par des cavaliers confédérés.

Des aventures et des rencontres, toujours de l'humour.

Le dossier en fin de tome permet de découvrir le Mexique du 19ème.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 18 : Blue rétro

Nous revenons sur pourquoi, et surtout comment, ils se sont engagés dans l'armée américaine.

C'est aussi la découverte de leur ancienne vie, ainsi que de la famille de Cornélius.

J'ai bien aimé.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 22 : Des Bleus et des dentelles

De l'humour dans ce tome, malgré que Blutch frôle de près la mort.

Son mariage est ingénieux.

Il est question du rôle des femmes dans le pôle médical de la première ligne de front.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 23 : Les Cousins d'en face

J'ai bien aimé ce tome, où l'on comprend le rôle primordial qu'ont les rails, les trains à vapeur.

Le récit est bien construit, avec des rebondissements (dont la découverte d'une partie de la famille du sergent), de l'humour, de belles images, de l'action.

Le dossier en fin de tome permet de bien comprendre le milieu du rail, de son histoire.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 24 : Baby Blue

Un des meilleurs tomes jusqu'à présent, où les récits mêle humour, humanité, esprit de famille, mission militaire.

De l'émotion tout au long des 5 petites histoires, avec de nombreux personnages, des rebondissements.

Le dossier en fin de tome permet de comprendre un procédé de de bande-dessiné, de comprendre également l'histoire de la conquête de l'Ouest, avec les grandes dates, et explique la place particulières qu'ont les bébés dans les BD.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 45 : Émeutes à New York

À force de voir mon mari lire et relire ses BD « Les tuniques bleues » je me suis dit qu'il était temps que je m'y intéresse. Et j'ai bien fait car c'est une belle découverte !

Dans ce tome ci on plonge, comme le titre l'indique, dans l'histoire des émeutes de New-York pendant la période trouble - et animée - de la guerre de Sécession.

On suit donc les péripéties du caporal Blutch et du sergent Chesterfield ( sacré duo ! ), obligés de se déguiser en émeutiers pour sauver leurs peaux. Les gags sont vraiment drôles, ça m'a bien plu.

Il y a plusieurs références à des personnages et faits historiques et ça aussi j'ai bien aimé, d'autant plus que c'est un pan de l'histoire américaine que je connais très peu.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 26 : L'Or du Québec

Livre assez bien pensé. Le récit ne se déroule pas aux États-Unis, nous permet donc de découvrir nos 2 aventuriers hors les champs de batailles (parait-il que Blutch aime être loin de la guerre....).

La rencontre avec des menteurs...oups pardon, avec des "connaisseurs de la forêt" ouvre la possibilité à de drôles de situations, parfois cocasses.

Le rire -- un des personnages ayant trop rit d'ailleurs -- est au rendez-vous, de même que l'est l'espace, nous respirons dans cet ouvrage où nous voyons loin.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 27 : Bull Run

Beaucoup d'humour dans ce tome, où un revirement de situation fait naitre de nouvelles aventures.

Blutch, dans la peau d'un serveur (cela lui va si bien......) est assez content dans la mesure où la guerre n'est pas ce qu'il préfère (pour ne pas que c'est ce qu'il déteste). Les desseins sont biens faits, avec une construction recherchée, de belles scènes (malgré l'horreur de la guerre).

La page de couverture est en quelque sorte un résumé de la situation.

Afficher en entier

Dédicaces de Willy Lambil
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dupuis : 53 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array