Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 614
Membres
1 063 631

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Yasmina Behagle

Auteur

23 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
3 lecteurs
Or
6 lecteurs
Argent
6 lecteurs
Bronze
5 lecteurs
Lu aussi
9 lecteurs
Envies
2 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
2 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.46/10
Nombre d'évaluations : 24

2 Citations 28 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Yasmina Behagle

Sortie France/Français : 2021-08-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par benerogue 2021-09-21T15:47:43+02:00
Chardon Chéri

Avant toute chose, merci à l’auteure qui m’a proposé son roman à la lecture, via Simplement Pro.

Ce roman nous entraîne aux côtés de Robin, un écrivain atteint du syndrome de la page blanche. Suivant les conseils de sa femme, il retourne dans la ville de son enfance, mais sur place, il se retrouve à enquêter sur la disparition de son amoureuse du lycée, devenue gendarme.

Robin mène deux quêtes dans ce livre, l’enquête et la recherche d’inspiration. Et les deux se mêlent au final, tout comme le passé et le présent. En effet, de retour dans sa ville natale, Robin voit ressurgir des souvenirs de son enfance. Robin est un personnage principal ambivalent. Il se retrouve en pleine réflexion sur sa vie, et les souvenirs qui remontent à la surface le poussent à se remettre en question. Il n’est pas sans failles.

C’est un bon roman policier, dans le style whodunit (ou cosy mystery également), avec une longue liste de suspects, et on garde du suspense pendant un bon moment. L’action change des romans policiers habituels, avec une petite ville du Gers, loin des grandes métropoles, et des protagonistes ordinaires.

Le début du roman est vraiment particulier, mais il faut passer cela, et après on rentre vraiment dans l’histoire. C’est original, bien écrit et fluide. J’ai aimé la plume de l’auteure, ce fut une bonne découverte. Si j’avais un reproche à faire, c’est sur les scènes de sexes, je les trouve un peu crus. J’adore les pointes d’humour noir distillé au cours du récit. Cela allège le roman, l’auteure abordant des sujets parfois difficiles. Le rythme du roman est plutôt lent au niveau action, mais avec beaucoup de psychologies.

En conclusion, un bon roman, policier, qui change de ce que l’on peut voir habituellement. Une nouvelle plume à suivre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carlitab 2021-09-22T13:06:57+02:00
Chardon Chéri

J'ai pas accroché dès le début, je l'ai trouvé très très long et eu du mal à le continuer.

Le rythme est assez lent, il y a beaucoup de remise en question de sujet tabou.

Le livre porte surtout sur l'aspect psychologique des personnages.

Le point positif est la jolie plume de l'auteure et surtout la fin qui est vraiment surprenante avec le dénouement de l'affaire Nour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sbooky_witch 2021-10-17T11:30:08+02:00
leur mère à toutes

L'auteure nous emmène dans une belle histoire où tout le monde doit apprendre à faire confiance et à trouver ses marques face au moindre changement. Confidences après confidences de différentes détenues, nous nous attachons à elles comme soeur Marie et comprenons que la prison n'est peut-être pas l'endroit adapter pour ces femmes. L'époque n'était pas capable de répondre au besoin de ces âmes désespérées, malades ou au destin tragique.

J'ai beaucoup aimé la plume pleine de douceur de l'auteure. Elle a une façon très subtile, tout en sous-entendu de nous raconter certaines choses. Elle a réussit à dépeindre chacun des personnages en leur donnant des personnalités complexes, qu'on aimerait détester forcément ce sont des criminelles... puis finalement elles nous touchent avec leur fébrilité.

Lecture agréable bien que sortant de mon cadre habituel... par contre, c'est un tome 1 et il se finit sur un cliffhanger et j'ai vraiment envie de connaître la suite des aventures de cette micro-communauté si spéciale.

Spoiler(cliquez pour révéler)Soeur Marie est affectée en tant que nouvelle sous-prieure de la prison pour femmes de Saint-Lazare. Elle se sent exilée et aura de la peine à s'adapter à son nouvel environnement. Après un petit accrochage avec une détenue, elle se liera d'amitié avec l'une d'elles. C'est à se moment qu'elle posera un regard nouveau sur les prisonnières.

Nous découvrirons avec elles leurs histoires et leur quotidien. Lui rappelant souvent ses propres souvenirs, nous la verrons gentiment trouver sa place au sein de cette institution. Et finalement n'aurait-elle pas des points communs avec ces jeunes femmes?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElaRaleuse 2022-03-21T20:57:52+01:00
leur mère à toutes

Un très beau roman sur les femmes en prison, à une époque où celles-ci ne sont pas respectées.

Yasmina nous raconte cette histoire merveilleusement bien.

C'est beau, c'est touchant, profond et enrichissant.

L'originalité est de connaitre les confidences des unes et des autres (Les Sœurs, les Détenues).

Je trouve que ça rapporte un vrai plus à la lecture.

La plume est belle, fluide et agréable.

Des passages difficiles à lire, choquant, impensable à notre époque et pourtant, ça existe encore hélas.

Le personnage principal est touchant et attachant. Très humain et fait de son mieux pour rendre la vie plus belle et plus facile, face à des atrocités.

Je recommande vraiment

Afficher en entier
Leur mère à toutes + Au nom de la mère

Tome 1 Leur mère à toutes

Un très beau roman sur les femmes en prison, à une époque où celles-ci ne sont pas respectées.

Yasmina nous raconte cette histoire merveilleusement bien.

C'est beau, c'est touchant, profond et enrichissant.

L'originalité est de connaitre les confidences des unes et des autres (Les Soeurs, les Détenues).

Je trouve que ça rapporte un vrai plus à la lecture.

La plume est belle, fluide et agréable.

Des passages difficiles à lire, choquant, impensable à notre époque et pourtant, ça existe encore hélas.

Le personnage principal est touchant et attachant. Très humain et fait de son mieux pour rendre la vie plus belle et plus facile, face à des atrocités.

Tome 2 Au nom de la mère

Un très bon second tome.

A la hauteur de mes espérances.

Cette suite est beaucoup plus sombre, l'ambiance est malsaine.

On serre les poings pour ne pas tout casser, les dents pour ne pas hurler.

Nous sommes tenus en haleine tout au long de le lecture.

C'est troublant, violent, et l'histoire est vraiment très bien exploitée.

L'écriture est fluide, belle et agréable.

Le chapitres sont courts, ce qui rythme la lecture.

Notre personnage principal est toujours là, fait de son mieux pour préserver le quotidien des prisonnières, les protéger, les aider, les secourir.

Malgré sa timidité et sa fragilité, c'est une femme forte, décidée et intelligente.

Certains protagonistes, que j'ai haï, ne mérite pas le nom "HUMAIN". Ce sont des monstres.

La fin est assez mignonne (je dirais).

Ça met un peu de douceur dans ce monde brut.

Yasmina a su me séduire avec cette duologie.

Je vous invite donc à découvrir sa plume, son univers grâce à ses deux romans extraordinaires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Momo17320 2022-03-29T15:44:48+02:00
leur mère à toutes

Plume fluide et accrocheuse qui nous bercé durant ce récit qui nous entraîne au sein d'une prison pour femme.

On est plongée au milieu du 19ème siècle pour se confronter au meilleur comme au pire.

Ce roman historique vous embarquera au cœur d'un milieu auquel on n'a jamais prêté attention mais qui à du réellement exister...

On découvre des femmes au passé peu reluisant ou qui se sont juste retrouvé où il ne fallait pas...

Cette duologie vous happe pour vous faire passer un excellent moment lecture dans les tréfonds d'une autre époque ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OmbelineClarke 2022-04-23T00:06:01+02:00
leur mère à toutes

Après la lecture du thriller Chardon Chéri qui m'avait intriguée par sa forme et par son ton, j'étais impatiente de découvrir un autre roman de Yasmina Behagle pour confirmer ma première impression : qu'elle est une auteure de grand talent comme on en croise en de trop rares occasions.

Je m'attendais à un sujet dérangeant, qui me bousculerait et le roman a tenu ses promesses à ce niveau. Nous plongeons tête baissée dans l'univers carcéral au féminin où nous retrouvons de multiples personnalités, cabossées, malmenées et très souvent négligées par une société rétrograde. Ce qui est intéressant, c'est l'aspect universel de ce livre, renforcé par l'absence de marque temporelle. Impossible de savoir à quelle époque se tient l'intrigue et ça m'a fait grincer des dents. Car le destin tragique de ces femmes auraient pu frapper n'importe quand, finalement.

Car ce sont elles les héroïnes, du titre, jusque derrière chaque mot, chaque page, chaque clameur et chaque silence. À commencer par Sœur Marie, jeune religieuse envoyée à la prison de Saint-Lazare pour des raisons obscures que l'on devine au fur et à mesure. Elle subit sa nouvelle affectation, encaisse les brimades des prisonnières et l'indifférence des autres religieuses. Pourtant, elle n'a de cesse de relever la tête et de continuer, accrochée à ses souvenirs.

Car la mémoire a un rôle important dans ce labyrinthe de détails à première vue insignifiants. Mais ils servent à nous immerger dans un quotidien routinier, parfois monotone, avant de s'effacer devant la laideur, l'abus et le désespoir. J'ai ressenti une profonde empathie pour chacune de ces femmes dont la présence derrière les barreaux n'est que le résultat de l'ignorance, d'émotions réfrénées et de cruelles maltraitances.

On peut reprocher au texte un rythme parfois lent, un effilochage de digressions dont on peine à saisir la portée et qui nous oblige à revenir en arrière pour mieux comprendre. Un peu comme ces prisonnières dont le passé les fige dans leur présent. En ce qui me concerne, je suis prête à tout pardonner quand la plume est aussi travaillée et chargée en émotion que celle de Yasmina.

Il est des auteur.e.s qu'on déteste furieusement et elle en fait partie. Non pas parce que son roman est mauvais, que sa plume est pauvre ou que son sujet est commun, non. Si vous lisez ce premier tome, vous réaliserez très vite que c'est tout le contraire.

On la déteste pour les silences lourds de sens de ses personnages, pour cette rare aptitude à écrire exactement ce qu'il faut, sans vraiment l'écrire. À laisser sa juste place à l'imagination du/de la lecteur.trice pour qu'il.elle puisse visualiser une scène dans toute sa fulgurance. Je ne parlerai pas de ce cliffhanger qui m'a coupé le souffle ou de la vitesse à laquelle j'ai tourné les pages pour rencontrer Sœur Marie, Marianne, Léontine et les autres. Ni même à quel point ce roman résolument féministe a pu trouver écho en moi.

Je vous laisse le plaisir de la découverte, le jeu en vaut la chandelle. De mon côté, je m'attelle de suite à la lecture du deuxième volet, sinon, mon cœur ne s'en remettra pas.

Afficher en entier
Leur mère à toutes + Au nom de la mère

https://surlesailesdunlivre.forumactif.com/t2591-leur-mere-a-toutes-au-nom-de-la-mere-de-yasmina-behagle-saga#22466

Le roman se déroule au 19ème siècle à Saint Lazare, une prison pour femme.

Dirigée par les religieuses, la seule présence masculine est constituée de quelques gardes et du médecin.

Deux catégories de femmes y sont incarcérées.

D’un côté les bourgeoises et actrices avec des cellules indépendantes, propres et coquettes, bref tout ce que peut acheter l’argent.

De l’autre côté les femmes du peuple, meurtrières, voleuses et prostituées.

Ces femmes passent leurs journées aux ateliers et ont un dortoir commun.

Pour celles dont les enfants sont nés en prison, elles les gardent avec elles, excepté lorsqu’elles sont aux ateliers.

Dans la journée ils sont confiés à la nursery.

La vie des femmes n’avait pas grande valeur à l’époque, à fortiori les femmes pauvres, issues du milieu ouvrier ou paysan.

Même si ce récit est romancé, on y retrouve une grande partie historique.

L’héroïne principale est une jeune religieuse, Sœur Marie qui va découvrir le milieu carcéral.

C’est un univers totalement inconnu pour elle et ces femmes ne vont rien lui épargner.

De l’humiliation, des injures, des coups prodigués par les prisonnières jusqu'au mépris et rejet des religieuses, elle va se retrouver bien seule dans cet univers.

On découvre également que Marie cache un secret, un doux souvenir qui se rappelle à elle dans ses moments de doute et de détresse.

Et puis il y a ces détenues, ces laissées pour compte, celles que personne n’a su écouter.

Marianne, Henriette, Blandine, Jeanne et les autres, ces femmes dont l’auteur nous révèle le passé.

Comment elles en sont arrivé là? pourquoi?

Toutes leurs souffrances qui trouvent enfin une oreille attentive en la personne de sœur Marie.

Ce roman est un témoignage romancé certe, mais il nous dévoile la vie de ces femmes incarcérées dans un siècle où la place n’est pas faite à la tolérance.

La vie de ces pauvres femmes ne pèse pas bien lourd dans la balance de la justice.

Vous l’aurez compris ce livre et un coup de cœur pour moi. Il me sort de ma zone de confort et pourtant je m’y suis plongée à cœur perdu.

L’histoire bouleversante, les personnages auxquels je me suis attachée, tout est réuni pour me plaire.

Le fait que l’auteur ait réalisé des chapitres nous parlant du passé de ces détenues m’a beaucoup plu. Apprendre ce qu’avait vécu ces femmes avant d’être incarcérées m’a interloqué, sans pour cela tomber dans le mélodrame.

Je vais m’attaquer de ce pas au second opus de cette duologie, j’enchaine les deux tomes trop impatiente de connaître la suite des aventures de Sœur Marie.

Je conseille fortement cette lecture, à découvrir de toute urgence.

Afficher en entier
Leur mère à toutes + Au nom de la mère

Contactée par l'auteure française sur Simplement Pro, j'ai tout de suite été touchée par sa gentillesse et le résumé de son livre en deux parties. Je la remercie d'ailleurs encore une fois pour l'envoi en service presse mais aussi, et surtout, pour ce coup de coeur littéraire inattendu.

Après avoir commis une faute dans l'Abbaye qui l'accueille, soeur Marie est envoyée à la prison pour femmes de Saint-Lazare, où elle officiera en tant que sous-prieure. Malgré des débuts difficiles, soeur Marie trouve peu à peu sa place au milieu des détenues et finit par devenir un soutien inespéré pour ces femmes condamnées. Cependant soeur Marie, Adélaïde de son vrai prénom, rêve d'une vie de femme ordinaire.

J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman historique qui, à la base, n'avait rien pour me plaire particulièrement. le récit des prisonnières m'a totalement bouleversée, j'ai tremblé avec elles, j'ai pleuré leurs morts et j'ai souri de leurs bonheurs. J'ai beaucoup apprécié soeur Marie, son empathie et ses tourments, mais surtout sa capacité à voir les femmes qui se cachent derrière les prisonnières. Sans savoir trop pourquoi, j'ai l'impression que ce livre m'a donné une leçon de vie particulière et d'en sortir grandie. Au niveau de la forme, tout est très bien rédigé, certains passages sont en italique et les deux parties du roman se complètent à la perfection.

Inutile de le répéter : j'ai A-DO-RÉ.

Pour plus d'informations et de chroniques :

https://www.shanaslibrary.com/post/yasmina-behagle-leur-m%C3%A8re-%C3%A0-toutes-au-nom-de-la-m%C3%A8re

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shanaslibrary 2022-09-29T14:09:37+02:00
Chardon Chéri

Au début des vacances d'été, j'ai eu un gros coup de coeur pour "Leur mère à toutes" et "Au nom de la mère", un roman en deux parties signé Yasmina Behagle. Après publication de ma chronique, l'auteure française m'a proposé la lecture d'un autre de ses romans au choix. Quelques semaines plus tard, me voilà avec "Chardon chéri" entre les mains. Encore merci à l'auteure pour ces deux services presse et sa confiance !

Depuis le suicide de son père dû à des accusations de pédophilie, Robin sombre un peu plus chaque jour dans la déprime. Forcé par sa femme, il quitte Paris pour se ressourcer dans la maison familiale de Nogaro où habite toujours sa mère. Cette dernière lui apprend que Nour, son amour de jeunesse, est portée disparue. Ce fait divers donne à Robin l'inspiration d'un nouveau livre et l'aide à se détourner de ses problèmes parisiens.

Déjà, j'ai beaucoup apprécié la double narration du roman, avec d'un côté la vie de Robin et de l'autre les pensées de Nour, en captivité. de plus, même si j'ai trouvé Robin très froid et désincarné, j'ai adoré la mise en avant d'Alice, Valérie, Nour et Lise, quatre femmes fortes et indépendantes qui m'ont marquée. le style d'écriture est travaillé, l'italique bien utilisé et les réflexions littéraires de Robin intéressantes. Pour finir, j'ai énormément aimé le dénouement tout en révélations et le final en suspens.

En revanche, le début de ma lecture a été plutôt hasardeux, je ne comprenais pas vraiment où l'auteure voulait en venir. de plus, la structure insolite de certaines phrases a encore renforcé ce sentiment d'incompréhension. Heureusement, celui-ci s'estompe au bout de quelques pages.

En bref, un roman atypique et intéressant, qui m'a plu malgré un départ assez compliqué.

Pour plus d'informations et de chroniques :

https://www.shanaslibrary.com/post/yasmina-behagle-chardon-ch%C3%A9ri

Afficher en entier

Dédicaces de Yasmina Behagle
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs