Livres
595 833
Membres
674 331

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Autoboyographie



Description ajoutée par DianaM 2018-04-12T11:39:09+02:00

Résumé

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible).

C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté ! Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée.

Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

Afficher en entier

Classement en biblio - 531 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Maelis31 2018-04-11T11:50:36+02:00

Il y a soixante ans, ils auraient été aussi outrés si tu avais ramené une fille noire à la maison. Elle aurait eu les bons organes, mais pas la bonne couleur de peau. Tu vois le ridicule ? Ce n'est pas penser de façon indépendante ; c'est décider comment aimer ton enfant, ton propre enfant, à cause d'enseignements périmés.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Vibrant et coloré, Autoboyography est un roman qui fait la part belle à toute la palette d’émotions possibles et imaginables qui découle d’une relation amoureuse. Oscillant entre passion et répulsion, l’histoire de Tanner et Sebastian nous prend aux tripes, nous déchire et nous fascine. Christina Lauren nous permet de plonger au cœur d’une intrigue contemporaine aussi touchante que juste et explore de nombreuses thématiques trop peu abordées dans la littérature contemporaine. Grâce aux protagonistes complexes et profonds qui portent cette histoire, l’auteure parvient à nous en faire voir de toutes les couleurs tout en évoquant des sensibles sujets qui, à coup sûr, en raviront plus d’un.

Le lien qui unit Tanner et Sebastian est loin d’être simple : issu d’une famille mormon, Sebastian baigne dans un univers dans lequel la religion et le culte ont une importance capitale. J’ai énormément apprécié cet aspect de l’intrigue car, dès lors, tout un tas d’informations concernant la théologie du mormonisme nous est offert. Ceci, au-delà de nous permettre d’en apprendre beaucoup plus sur les croyances et pratiques de cette communauté, est un véritable atout pour mieux cerner, comprendre et identifier le personnage de Sebastian. A l’instar de Tanner, c’est un héros ambiguë, mature, à la fois sûr de lui mais qui se cherche encore en profondeur sur certains traits de sa personnalité. Indéniablement, c’est ici que se cache la force de l’auteure : ses héros sont humains, crédibles et époustouflants. Contrairement à Sebastian, Tanner est un jeune homme qui se connaît et est déterminé, il ne s’attend juste pas à la tempête que va représenter l’entrée de Sebastian au creux de son existence.

CHRONIQUE COMPLÈTE : https://motsdejo.wordpress.com/2018/02/14/autoboyography-christina-lauren/

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Elaheh 2018-06-16T22:01:02+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Angel1238 2022-05-08T15:12:55+02:00
Or

J'ai adoré ce livre, la recherche d'identité de Sebastian est très bien exploitée. Le couple Tanner-Sebastian est adorable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Uneamereveuse 2022-04-20T12:13:24+02:00
Argent

J’ai craqué pour ce roman qui me faisait de l’œil depuis un moment maintenant, puisqu’il s’agit d’un Christina Lauren, un beau duo d’auteures que j’adore ! Sa couverture si douce et si belle m’a tout de suite intriguée, mais c’est aussi une romance homosexuelle. C’est ce qui m’a convaincue de me lancer, car extrêmement curieuse, je souhaitais découvrir ce que cela donnait. Et je ne suis pas déçue ! Alors ce n’est pas un coup de cœur, mais une très belle lecture ! Je l'ai dévoré en une journée ; la plume des Christina Lauren est toujours aussi fluide, addictive, légère et amusante.

Ici, le thème de la littérature est omniprésent, ce que j’ai adoré. C’est un sujet qui me parle, bien sûr, et que j’aime (re)découvrir dans les romans. Dans ce livre, et dans les autres également, l’originalité est ce qui m’a une nouvelle fois séduite : l’autobiographie, ou comment parler de soi et de ses sentiments dans un roman, sans être démasqué. S’exprimer sur ses sentiments, ses émotions et sa vie amoureuse dont on évite de parler en public, entre amis, à la maison, est un vrai challenge. C’est le cas de Tanner qui, lors du Séminaire dans lequel il s’est inscrit, a comme épreuve d’écrire un roman en quatre mois, pour ainsi avoir la chance de voir son manuscrit édité. Si il n’a aucune idée de comment il va procéder et encore moins sur quel sujet portera cet examen, le « tuteur » du Séminaire devient son inspiration à l’instant où son regard croise le sien. Un garçon pour lequel il a eu un coup de cœur, mais un garçon dont il ne doit pas tomber amoureux. Car les risques sont trop grands, et les conséquences… Tanner préfère ne pas y songer.

C’est d’ailleurs un point que j’ai particulièrement apprécié : leur relation. Tanner et Sebastian sont maladroits et impulsifs, mais adorables et attachants. Ils ont cette façon insouciante de se rapprocher et de communiquer, nerveuse et timide, qui m’a amusé et m’a fait sourire. En plus de devoir se découvrir petit à petit suite à cette rencontre qui a en quelque sorte bouleversé leur quotidien, ils se découvrent aussi eux-mêmes, de façon personnelle : la découverte de leurs sentiments pour le même sexe, cette recherche de soi, de son identité, sortir de leur coquille dans laquelle ils sont bloqués malgré eux, façonnée par la société et les individus qui les entourent et, malheureusement aussi, par leur famille.

C’est surtout le cas de Sebastian. Si Tanner sait qui il est et assume pleinement sa bisexualité, seulement chez lui, bien sûr, pour Sebastian, c’est davantage plus compliqué ; sa religion et ses croyances, mais surtout sa famille, ne lui permettent pas de s’ouvrir complètement à ce garçon pour lequel il a également eu un coup de cœur dès le premier regard. Et si il leur est interdit de se montrer ouvertement ensemble, ils se retrouvent loin des regards curieux, scandalisés et sévères. En secret. J’ai apprécié cela : se chercher, se découvrir, s’embrasser, tester les limites, mais en secret !

J’ai eu sincèrement du mal avec le thème de la religion, principalement avec les paroles mauvaises et déplacées envers la communauté LGBTQIA+ car certains actes violents et malveillants sont encore aujourd’hui exécutés envers ces hommes et ces femmes dits « anormaux » ou « différents ». Sans oublier les règles, les interdits et les conséquences désastreuses qu’entraînent ces punitions et cette culpabilité dont le seul crime est de s’aimer. Ces pensées envers la communauté sont injustes et inacceptables, mais j’ai aimé le fait que Tanner et Sebastian s’aiment malgré cela parce que c’est justement au nom de l’Amour qu’ils désobéissent à leur famille et trahissent la religion, surtout pour Sebastian. C’est finalement choisir entre sa famille et la religion…

J’ai adoré Tanner, un garçon impulsif et légèrement égoïste, mais amusant, adorable et attachant. Il n’a pas de problème avec sa bisexualité, c’est d’ailleurs naturel pour lui d’apprécier autant les garçons que les filles puisque, il l’a très bien expliqué : on ne tombe pas amoureux d’un sexe, mais d’une personnalité, et je suis entièrement d’accord avec lui. De même pour Sebastian, que j’ai beaucoup apprécié suivre lors de ma lecture. Ce garçon adorable, timide et généreux, mais renfermé sur ses sentiments. Cela ne le dérange pas qu’on le voit avec Tanner et ce qu’on pense de lui, mais la société, surtout sa religion, ne lui permet pas de vivre libre et amoureux… et je le comprends parfaitement.

C’est un roman que je vous conseille de découvrir, pour la plume de Christina Lauren, bien sûr, mais aussi pour cette histoire qui mélange humour, amour, douceur et nouveauté ! C’est original et addictif ! Ce n’est pas un coup de cœur, parce que certaines petites choses maladroites m’ont dérangée, mais c’est une très très belle lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cat123 2022-02-18T18:47:18+01:00
Or

Gros coup de coeur 💖 J’ai adoré cette romance de la collection New Way. J’ai hâte de découvrir les autres romances par l’éditeur Hugo Roman!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fyfy972 2022-01-26T23:02:55+01:00
Diamant

arrêtons les préjuger

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alesie292 2022-01-11T12:22:52+01:00
Or

Le duo d'autrice fonctionne encore très bien. La preuve avec ce roman plein de bons sentiments, avec des thématiques fortes et des pistes de réflexion. On rencontre Tanner et Sebastian qui sont très attachants l'un et l'autre.  L'histoire qu'ils vont vivre et à la fois touchante et pleine de rebondissements.

Ce roman et une ôde à l'amour. L'amour envers l'être aimé, sa famille, ses amis. Et ce roman pose bien la question : Jusqu'où irions nous par amour ?

Note : 7,5/10

Bon roman qui est un réel page turner. J'ai passé un très bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Siki6 2022-01-05T02:48:25+01:00
Diamant

J'ai adorée! C'est très touchant..."son sourire le fout en l'aire"...c'est si doux...j'ai beaucoup aimée...Vraiment une bonne surprise :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par christelleboudy 2021-12-16T11:36:44+01:00
Or

J'ai adoré ma lecture de la première à la dernière ligne ! J'ai adoré les personnages principaux, la famille de Tanner, la manière dont était traitée l'homosexualité, la religion... J'ai trouvé que les sentiments étaient magnifiquement retranscrits, à tel point que j'en ai eu les larmes aux yeux plus d'une fois et des frissons dans les bras. J'ai souris niaisement par moments et j'ai trembler en redoutant l'issue de l'histoire.

C'est un roman magnifique, vraiment. Un roman que je place tout en haut sur le podium de mes coups de cœurs à relire indéfiniment, aux cotés d'Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DeuxLunes 2021-09-11T01:02:56+02:00
Or

J'ai acheté ce livre au hasard mais au final c'est une bonne découverte. Une petite romance queer sympathique, pas trop naïve et qui évoque différents sujets importants (la bisexualité, la religion, la famille...).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Flavy-1 2021-07-18T14:23:18+02:00

C'est un roman dans lequel je suis mitigée. Je ne sais toujours pas après coup si j'ai aimé ou non. Je pense que j'ai aimé lire cette histoire, mais c'est tout l'univers de l'Eglise qui me bloque beaucoup. Les sentiments et les pensées de Tanner et de Sebastian me laissent perplexe, c'est très fouilli tout ça. Beaucoup de répétion du mot "mormon" qui m'ont irritée à chaque fois que je voyais ce mot. A part ça, la romance difficile entre Seb et Tann était mignonne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lmathildel 2021-07-13T22:51:52+02:00
Or

livre sympa à lire que j'ai beaucoup aimé

c'est le tout premier Christina Lauren que je lis et je ne suis vraiment pas déçue !

hâte de lire d'autres livres de ce duo

Afficher en entier

Dates de sortie

Autoboyographie

  • France : 2018-04-12 (Français)
  • USA : 2017-09-12 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Autoboyography - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 531
Commentaires 77
extraits 38
Evaluations 211
Note globale 8.44 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode