Livres
424 631
Membres
344 162

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Autoboyographie



Description ajoutée par Mihai_Diana 2018-04-12T11:39:09+02:00

Résumé

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible).

C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté ! Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée.

Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

Afficher en entier

Classement en biblio - 141 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Maelis31 2018-04-11T11:50:36+02:00

Il y a soixante ans, ils auraient été aussi outrés si tu avais ramené une fille noire à la maison. Elle aurait eu les bons organes, mais pas la bonne couleur de peau. Tu vois le ridicule ? Ce n'est pas penser de façon indépendante ; c'est décider comment aimer ton enfant, ton propre enfant, à cause d'enseignements périmés.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Jordan
Or

Vibrant et coloré, Autoboyography est un roman qui fait la part belle à toute la palette d’émotions possibles et imaginables qui découle d’une relation amoureuse. Oscillant entre passion et répulsion, l’histoire de Tanner et Sebastian nous prend aux tripes, nous déchire et nous fascine. Christina Lauren nous permet de plonger au cœur d’une intrigue contemporaine aussi touchante que juste et explore de nombreuses thématiques trop peu abordées dans la littérature contemporaine. Grâce aux protagonistes complexes et profonds qui portent cette histoire, l’auteure parvient à nous en faire voir de toutes les couleurs tout en évoquant des sensibles sujets qui, à coup sûr, en raviront plus d’un.

Le lien qui unit Tanner et Sebastian est loin d’être simple : issu d’une famille mormon, Sebastian baigne dans un univers dans lequel la religion et le culte ont une importance capitale. J’ai énormément apprécié cet aspect de l’intrigue car, dès lors, tout un tas d’informations concernant la théologie du mormonisme nous est offert. Ceci, au-delà de nous permettre d’en apprendre beaucoup plus sur les croyances et pratiques de cette communauté, est un véritable atout pour mieux cerner, comprendre et identifier le personnage de Sebastian. A l’instar de Tanner, c’est un héros ambiguë, mature, à la fois sûr de lui mais qui se cherche encore en profondeur sur certains traits de sa personnalité. Indéniablement, c’est ici que se cache la force de l’auteure : ses héros sont humains, crédibles et époustouflants. Contrairement à Sebastian, Tanner est un jeune homme qui se connaît et est déterminé, il ne s’attend juste pas à la tempête que va représenter l’entrée de Sebastian au creux de son existence.

CHRONIQUE COMPLÈTE : https://motsdejo.wordpress.com/2018/02/14/autoboyography-christina-lauren/

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par julisa 2018-08-13T21:58:58+02:00
Lu aussi

Un très bon roman qui traite de sujets encore peu présents dans la littérature, et plus particulièrement en jeunesse ! Très rafraîchissant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ccocoli 2018-07-20T23:08:57+02:00
Diamant

Coup de cœur !

Je n'ai pas pu lâcher le livre avant de l'avoir fini !

Honnêtement, je ne m'attendais pas a l’apprécier autant, mais j'ai accroché des les premières pages.

Lisez le !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaathleen_jacquard 2018-07-02T00:30:00+02:00
Argent

Roman très intéressant sur la quête de soi, sur la sexualité et sur l'amour.

J'ai trouvé ce roman très doux, passionnant et très juste (je pense). J'ai aimé en apprendre plus sur la communauté LGBT, j'ai aimé le personnage de Tanner et aussi celui de Sebastian.

Spoiler(cliquez pour révéler)Les deux hommes font face à la difficulté des préjugés et de l'homophobie, aux mentalités fermées et obtus, au fanatisme de la religion.

C'est aussi un livre qui traite de l'écriture, de la création de roman. En tant que grande lectrice je ne pouvais qu'apprécié un livre qui traitent de ces sujets importants et très intéressants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Margauxkdn 2018-06-28T10:51:11+02:00
Argent

Difficile de passer à côté d'un roman des Christina Lauren. Pour le coup, le style est assez différent de ce qu'elles ont l'habitude de nous donner, c'est du pur Young Adult, mais c'est agréable de voir qu'elles sont tout autant à l'aise dans cette catégorie.

J'ai adoré le personnage de Tanner (et de ses parents qui sont juste mer-vei-lleux) qui était parfois vraiment très drôle et ça a donné une certaine légèreté à une romance assez compliquée. En revanche, Autumn ne m'a absolument pas plu. Je l'ai trouvé hypocrite, profiteuse et mauvaise du début à la fin...

Quoi qu'il en soit, dans ma tête, l'histoire d'amour entre Tanner et Sébastien était perdue d'avance. L'un est Mormon, hyper-croyant, très investi et sur-protégé par sa famille; l'autre ne croit qu'en sont attirance pour cet homme. Ça donne un duo attachant, sensible et doux !

Peut-être trop doux ? Il m'a manqué une touche de piquant, je n'ai pas assez ressentie la frustration de leur histoire interdite. La fin est, quant à moi, bâclée et c'est dommage de ne pas nous donner plus de détails concernant leur évolution.

Ça reste un MM que j'ai dévoré et que je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GamesOfBooks 2018-06-23T23:17:50+02:00
Argent

http://www.gamesofbooks.com/2018/06/23/autoboyographie-christina-lauren/

J’ai déjà eu l’occasion de lire plusieurs romans de Christina Lauren, notamment les premiers tomes de la série Beautiful Bastard, mais aussi plus récemment Dating You, Hating You que j’avais beaucoup apprécié !

Après la New Romance, je me suis donc lancée dans la lecture d’Autoboyographie qui est cette fois un Young Adult.

Tanner Scott et sa meilleure amie Autumn sont tous les deux en dernière année au lycée de Provo High. Quand cette dernière lui propose de s’inscrire au prestigieux séminaire d’écriture de leur école, la première réaction de Tanner va être de refuser. Mais il va finalement se laisser convaincre, pour le meilleur ou pour le pire…

Tim Fujita est le professeur en charge de ce séminaire, mais cette année il sera assisté du gagnant de l’année dernière qui s’apprête à publier son livre, Sebastian Brother.

Sebastian est un charmant jeune homme de 19 ans qui en plus d’être doué de sa plume, ne va pas laisser indifférent Tanner. Ce dernier est bisexuel et l’assume totalement même si depuis qu’il habite à Provo, ville où une majorité de la population est mormone, ses parents préfèrent qu’il reste discret.

Différents sujets pas forcément faciles à aborder dans ce genre de romans sont très bien traités et permettent pour des gens qui ne connaissent pas la religion mormone d’en savoir plus.

J’ai beaucoup aimé redécouvrir la plume des auteures dans un registre totalement différent. Je vous recommande fortement ce roman ! ♥

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FiftyShadesDarker 2018-06-22T07:59:38+02:00
Or

Un roman que je voulais découvrir, car j'adore le duo Christina et Lauren, mais il a traîné longtemps dans ma PAL par peur de ne pas retrouver leur style. Et je le regrette, car je l'ai beaucoup apprécié...

L'histoire est celle de Tanner, un jeune homme vivant dans un Etat très traditionnel depuis qu'il a déménagé avec sa famille. Il sait qu'il va devoir se montrer discret sur sa réelle personnalité. Il ne lui reste plus qu'un semestre avant de finir le lycée et rejoindre une fac plus libre. Mais il va alors suivre un prestigieux Séminaire de son lycée avec sa meilleure amie, Autumn, avec le challenge de réaliser un roman en quatre mois. C'est alors qu'il va alors faire la rencontre de celui qui a remporté ce Séminaire l'année précédente, Sebastian, un mormon, qui aide le professeur pour ce cour. Mais au bout de seulement quelques séances, Tanner va tomber éperdument amoureux de Sebastian...

Alors je m'attendais à retrouver quelques choses de très différents de ce qu'écrivent Christina et Lauren en temps normal. Mais en fait, j'ai retrouvé le schéma habituelle de leurs romans ainsi que leur style d'écriture. Donc ce qui change réellement c'est le sujet abordé, c'est-à-dire l'homosexuelle dans un milieu qui n'y est pas vraiment favorable, celui de la religion. Il faut le dire tout de suite, je ne suis pas trop religion, mais j'ai aimé découvrir ces deux personnages dans leurs découvertes, dans leurs doutes... Le sujet est abordé avec délicatesse et sur fond de romance. Je trouve cela bien fait et je pense qu'il peut aider certaines personnes à surmonter leurs doutes concernant leurs sentiments, leurs orientations sexuelles... Bref, une lecture que je recommande vivement, car elle fait passer un bon moment, mais aussi réfléchir !

La fin est mignonne, mais il me manque quelques pages / chapitres pour voir comment évolue, notamment l'entourage des personnages, mais aussi leur relation nouvelle... Je me sens un peu frustrée, comme souvent en lisant des romances.

Tanner Scott sait qu'il est bisexuel et le vit bien, comme sa famille qui reste plutôt ouverte à cette question. Cependant, il reste quand même discret sur ce sujet là vu qu'il vit dans un Etat très traditionnel. Quand il est attiré par ce Sebastian, l'intervenant de son Séminaire, il ne sait pas trop comment gérer avec les origines de ce dernier. Mais il va quand même se montrer courageux et lui avouer ces sentiments petit à petit. C'est ce Tanner que l'on suit vraiment tout le long de ce roman et je me suis énormément attachée à lui dans sa détermination et dans sa volonté d'obtenir ce qu'il veut avec Sebastian. Mais il est aussi fragile ce qui le rend plus réel. Bref tout cela a fait que j'ai énormément apprécié ce personnage.

Sebastian Brother est l'ancien élève qui a remporté le Séminaire l'année passée et qui va être publié. Il vient de famille de mormon traditionnelle refusant toutes relations homosexuelle. Mais Sebastian va rapidement tomber dans les bras de Tanner qu'il aide pour son roman. Or cela s'avère plus compliqué pour lui d'avouer ses sentiments et de les assumer auprès de ses proches. Lui aussi est un personnage attachant mais pour d'autres raisons que Tanner. En effet, j'aurais voulu l'aider à faire changer d'avis ses parents, à leurs ouvrir l'esprit pour qu'il puisse vivre plus tranquille. Bref, aussi un personnage que j'ai bien aimé découvrir.

Autumn est la meilleure amie de Tanner depuis plusieurs années. Il se raconte tout et elle est un peu son ange gardien. Et même si elle n'est pas toujours présente, je me suis attachée à elle et j'aurais bien voulu avoir son point de vue par moment.

Le style d'écriture est toujours aussi descriptif. J'ai vraiment retrouvé le côté addictif des récits de ce duo d'auteure. Je regrette juste de ne pas avoir plus eu le point de vue de Sebastian.

En général, une histoire abordant un sujet important d'une manière intéressant, mais surtout avec le style toujours aussi addictif de ce duo d'auteure.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2018/06/autoboyographie-de-christina-lauren.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jolin 2018-06-21T22:33:40+02:00
Diamant

Un roman juste adorable et magnifique qui traite de sujets dits "tabous" avec une grande douceur et lucidité. Ce livre fut un coup de cœur pour moi. Le lien entre Tanner et Sebastian est juste magnifique et j'ai adoré tremblé avec Tanner au fil de pages. JE conseille vraiment ce livre. Il est juste fantastique et incroyablement beau et doux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NekoNara 2018-06-12T01:02:36+02:00
Argent

Autoboyographie est un roman profond et lucide, le type de livre percutant et lourd de sens qui vous amène à méditer certaines questions. J'ai passé un agréable moment avec cette lecture.

Étant une grande adepte de romance M/M j'ai bien évidemment apprécié la thématique, mais j'ai surtout trouvé le contexte original et rafraîchissant. Je ne connaissais pas grand chose à la communauté mormone et encore moins à la théologie du mormonisme, mais je me doute que le défi était délicat. De mon point de vue, les auteures s'en sont bien sorties. On comprend bien que ce n'est pas la religion qui est considérée comme un obstacle, mais plutôt l'étroitesse d'esprit et les barrières morales imposées par la communauté mormone.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Tanner, c'est un jeune homme fort, authentique, et ouvert d'esprit. Il pense constamment aux autres, s'assume, possède de belles valeurs, et c'était agréable de suivre l'histoire à travers ses yeux. Sebastian m'a moins fait d'effet, mais son personnage est bien construit. C'est une belle personne, partagée entre ses sentiments pour Tanner et sa communauté, tiraillée entre le besoin d'être lui-même et les valeurs véhiculées par sa famille et son église.

Car l'histoire montre bien l'importance et l'influence des proches dans cette quête d'identité. Entre la famille atypique et libérée de Tanner, et la famille conservatrice et intolérante de Sebastian, nos deux héros évoluent dans deux milieux très différents. Il était donc intéressant de voir la façon dont chacun réagit face aux obstacles qui se dressent en travers de leur relation.

J'ai beaucoup aimé l'issue de l'histoire mais j'avoue avoir été légèrement frustrée par la fin. Certes tout est dit, et cette dernière est pleine de sens, mais je l'ai trouvé plutôt soudaine, j'en aurai aimé un peu plus lol.

Ce roman était une belle balade, poétique et délicate, une bonne leçon de vie et de tolérance. Je trouve au passage que la couverture est sublime et apaisante, à l'image des sentiments amoureux de Tanner et Sebastian.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elyza 2018-06-08T09:40:39+02:00

Autoboyographie est le deuxième livre du duo d'auteures Christina Lauren que j'ai l'occasion de lire. J'ai en effet lu il y a quelques mois Hating you, Dating you, une romance contemporaine distrayante et j'ai été ravie de poursuivre ma découverte des livres de ces auteures d'autant que j'attendais impatiemment la sortie de Autoboyographie, le résumé m'ayant tapé dans l'œil. Je remercie vivement les éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce livre.

Tanner est bisexuel et sa sexualité n'a jamais posé de problème à sa famille jusqu'à ce qu'ils déménagent il y a quelques années dans l'Utah. Cet état très conservateur et la ville peuplée de mormons dans laquelle ils habitent désormais poussent les parents de Tanner à demander à leur fils de passer sous silence ses préférences sexuelles pour ne pas se faire remarquer. Tanner en est désormais à sa dernière année de lycée et lorsqu'il va s'inscrire à un cours d'écriture il va, au passage, tomber sous le charme de son tuteur qui est mormon et fils d'évêque.

Habituellement dans les livres, le héros qu'il soit bi ou homosexuel veut faire son coming-out et ne va pas être soutenu par sa famille. Ici, Tanner a déjà révélé ses préférences à sa famille qui le soutient à 100 % tout en lui recommandant de rester méfiant afin de ne pas souffrir inutilement. La difficulté ne vient donc pas d'être bi ou homo mais de l'être tout en vivant au sein d'une communauté de mormons. Dans leur religion, la seule sexualité acceptable est celle qui se pratique entre un homme et une femme. Une sexualité différente entraine un rejet immédiat. Le fait que cette histoire mêle aussi étroitement religion et homosexualité m'a donc parut original et m'a intéressé.

Sébastien, le fils d'évêque dont Tanner va tomber éperdument amoureux m'a d'ailleurs davantage intrigué que Tanner lui-même. Sa foi représente énormément à ses yeux. La religion fait partie intégrante de sa vie. Il s'adresse au Seigneur en prière à longueur de journées et s'apprête à faire la promotion de son livre qui vient d'être publié mais également à convertir les foules de part le monde en prêchant la bonne parole. Toutefois, Sébastien a bien conscience que ses préférences sexuelles ne correspondent pas à son mode de vie mormon et tente sans cesse de refouler ses pensées tellement il n'assume pas ses préférences. J'ai souvent eu envie de le secouer mais il m'a surtout ému à se rendre constamment malheureux.

En comparaison, Tanner est bien entouré. Il est proche de sa famille mais aussi de sa meilleure amie Autumn qui n'est pas au courant de la sexualité de son ami mais qui va bien entendu deviner les choses petit à petit. Tanner a beau être une bonne nature, être optimiste, il n'est pas foncièrement heureux pour autant. C'est compliqué de devoir masquer ses préférences et encore plus ses sentiments et tomber amoureux de quelqu'un qui ne parvient pas à s'accepter doit être encore plus difficile à vivre.

J'ai trouvé cette histoire vraiment touchante. Elle est intéressante, rythmée et véhicule de beaux messages de tolérance et d'acceptation. Grâce au thème de la religion, c'est aussi un récit qui change de ce qui se fait déjà. Quant au thème de l'écriture, présent grâce au cours que va suivre Tanner qui nécessite qu'il écrive un livre en l'espace de quelques mois, c'est un autre point fort du roman. En somme, ça a été une très bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VoluptueusementVotre 2018-06-07T18:15:51+02:00
Or

http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/06/autoboyographie-christina-lauren/

On ne présente plus le duo formé par Christina Lauren alors je ne vais pas vous refaire l’éloge de ces deux auteures au talent certain. Seulement, je tiens à dire à quel point elles sont étonnantes et à quel point chaque nouvelle sortie me procure autant voir plus de plaisir que la précédente.

Autoboyographie est un livre troublant qui reflète un problème de société majeure duquel découle pourtant une magnifique romance. Je ne savais pas à quoi m’attendre, mais une chose est sûre en choisissant ce roman, il était impossible de me tromper sur sa finalité.

Je ne suis pas loin du coup de cœur sur cette lecture et si je n’étais pas aussi étrangère au milieu dans lequel évoluent les personnages, j’aurais sûrement complètement craqué pour cette histoire. Il faut donc se préparer en amont à prendre connaissance des préceptes de l’église mormone qui, comme toutes religions, a ses propres principes et établit ses propres règles. C’est très important de comprendre dans quel univers sont plongés Tanner et Sebastian pour envisager la montagne d’obstacles qui vont se dresser sur le chemin et le nombre de complications qui en résulteront.

De ce fait, il est inconcevable dans un premier temps d’imaginer une quelconque relation entre les deux jeunes hommes. Il y a tellement de raisons qui font que leur attirance pour l’autre est totalement irréaliste. Pourtant, leurs sentiments ne peuvent être mis de côté, peu importe la réalité, peu importe les risques qu’ils encourent. Tanner et Sebastian sont impuissant, en proie à des émotions vives qui ne cessent de les assaillir. Ils se livrent au lecteur la tête en vrac, le cœur et le corps à nu.

Je suis véritablement touchée par leur histoire, émue d’avoir pu prendre part à l’évolution de cet amour dit « interdit ». C’est dur de se dire qu’à notre époque, personne n’est réellement libre de vivre ses préférences au grand jour. Ce roman m’a arraché plusieurs larmes, il a fait saigner mon cœur de maman, car je ne peux vraisemblablement pas concevoir de rejeter mon enfant parce qu’il n’entre pas dans les normes définies par des personnes soit disant bien pensantes. On ne devrait jamais devoir faire de choix aussi douloureux que celui-ci et c’est avec beaucoup de souffrance, de tristesse, mais également d’espoir que j’ai parcouru ce texte.

Autoboyographie est un livre qui m’a littéralement retournée. Bien que je sois étrangère à tout ce qui touche à la religion, je respecte cependant les croyances de chacun. C’est pourquoi je suis aussi bouleversée par ce récit qui a porté mon attention sur tout le chemin qu’il reste encore à faire dans l’acceptation inconditionnelle de l’autre. Un roman fort donc sous la plume juste et authentique de deux auteures pleines de surprises.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Autoboyographie" est sorti 2018-04-12T00:00:00+02:00
background Layer 1 12 Avril

Date de sortie

Autoboyographie

  • France : 2018-04-12 (Français)

Activité récente

enobook l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-31T00:23:04+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 141
Commentaires 24
Extraits 25
Evaluations 62
Note globale 8.52 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Autoboyography - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode