Livres
442 862
Membres
377 789

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

C'est une amie qui me l'a prêté et honnêtement j'ai adoré découvrir l'histoire sous cet angle. Audrey-rose est un personnage attachant et révolutionnaire, même si quelques fois elle m'a simplement agacé ahah. On suit son enquête, son affront face son père et la société dans laquelle elle vit (et je la soutiens

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé, la fin à pris un tournant inattendu, je ne m’attendais pas vraiment à ce qu'on obtienne l'identité de Jack ne l'ayant jamais eu dans la réalité mais c'est de la fiction on fait ce qu'on veux cela dit elle sortait un peu de nul part. J'ai bien apprécié Audrey Rose elle ne se laisse pas dicté sa conduite même après avoir été réprimandé elle ne courbe pas l’échine. Thomas c'est le coup de cœur, ce qu'il a pu m'amuser avec son assurance et sa langue bien pendu. Certes j'aurai préféré qu'une relation entre aux mette un peu plus de temps à s'installer mais j'ai pris et prendrai plaisir par la suite à suivre leurs échanges, leurs conversations sont un régal.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est un coup de coeur! Il faut lui laisser une chance malgré la couverture française qui laisse vraiment à désirer. La version américaine est bien mieux, je vous l'assure.

Plus sérieusement, ce livre est vraiment bien pour son atmosphère énigmatique, ses personnages forts de caractère, l'intrigue qui se déroule au XIX° siècle, le côté sciences et la romance. Et puis tout simplement, Jack l'éventreur quoi!

J'adore Audrey-rose parce qu'elle ne se laisse pas faire, elle est courageuse et sort du lot.

Et j'adore +++ Thomas parce que c'est le supporter n°1 d'Audrey-rose, il est super intelligent même si arrogant, il s'en fiche des conventions de l'époque et il est un homme qui respecte ceux qui le méritent.

Donc si vous hésitez à le lire, ne le faites plus.

Vous perdez votre temps et vous allez regretter d'être passer à côté depuis si longtemps!

Chronique complète :

http://lecholitteraire.e-monsite.com/blog/enquete-thriller-policier/stalking-jack-the-ripper-vo-autopsie-vf.html

Afficher en entier
Lu aussi

Un nouvel auteur qui reprend le dossier de Jack l’éventreur et invente son propre coupable avec un mobile pour ses crimes mais le plus souvent je suis déçus et ce livre ne fait pas exception. Il y a quelques bons passages mais globalement en dehors d'une héroïne assez attachante l'ensemble du livre est plutôt moyen.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par valdtl 2018-09-03T16:10:20+02:00
Bronze

Un bon roman policier, qui nous plonge dans le Londres de Jack l'eventreur.

J'ai beaucoup aimé le côté médicaux légal qui est une approche rare dans les romans policiers ; et puis j'ai adoré le fait que les sentiments se mêlent à l'enquête. On est très vite pris dans l'histoire, l'intrigue est très bien menée, peut etre même un peu trop focalisée sur certains suspects. Le personnage de Audrey Rose est attachant tout en étant un certain modèle féminin.

J'aurais aimé en apprendre un peu plus sur les proches de la protagoniste.

Je compte lire la suite pour retrouver l'ambiance et les personnages de ce roman.

Afficher en entier
Bronze

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/stalking-jack-the-ripper-kerri-maniscalco/

Ma notation: 3/5

Qui n’a jamais entendu parler du célèbre Jack l’Éventreur, le tueur en série qui a massacré des prostitués dans le but de prélever leurs organes? Il y a 130 ans, au cours de l’année 1888, il a terrorisé de août à novembre les citadins de Whitechapel en commettant des crimes qui resteront à tout jamais impunis. Mais qui était-il donc? C’est le mystère que décortique Kerri Maniscalco dans sa version de l’histoire! Et bien que le dénouement soit prévisible, l’ambiance, l’époque et la passion d’Audrey Rose pour l’anatomie humaine m’ont fascinée. C’était addictif!

Ce tome est très descriptif dans les détails qu’il met en avant, j’ai adoré cet aspect! Lorsqu’on commence l’histoire, on est immédiatement plongé dans cette ambiance cadavérique et médicale avec une scène où Audrey Rose est en train de faire l’autopsie d’un corps. Chaque étape est scrupuleusement retranscrite, ce qui est assez répugnant au début, mais on s’y fait rapidement! On parvient même à se détacher du côté sanglant pour n’apprécier que l’apport scientifique. L’auteure a fait ses recherches et a même inséré des images d’archives médicales, c’est foufou!

En parlant d’Audrey Rose, c’est une héroïne que j’affectionne particulièrement. En plus d’être courageuse, intelligente et têtue comme une mule, elle n’a pas peur de défier les attentes de la société afin de pouvoir exercer le métier qui lui plaît: en apparence, elle suit la volonté des hommes l’entourant, puisqu’une femme sans l’appui du sexe opposé ne peut subsister seule (triste mais vrai pour l’époque). Toutefois, elle n’hésite pas à trouver tous les subterfuges adéquats pour rejoindre son oncle! J’ai trouvé cette caractérisation réaliste, cela rend la protagoniste plus réelle. En plus, j’ai adoré sa façon analytique et détachée de parler des cadavres, c’était drôle par moment!

Le contexte lui-même était bien fait, on voit que Kerri Maniscalco s’est bien renseignée. Avant que l’affaire Jack l’Éventreur ne survienne, Whitechapel était frappée par le sous-développement et la maladie (la Reine Victoria l’a modernisée à la suite des meurtres), du coup, l’encadrement familial dans lequel évolue Audrey Rose est pertinent: le père a peur qu’elle se fasse emporter par les microbes et souhaite qu’elle mène une vie de bonne dame, et son frère, bien qu’il soit sa seule source de réconfort, la traite comme une fille fragile qui a besoin de l’appui d’un homme.

Mais le plus intéressant selon moi, c’est qu’on assiste aux avancées scientifiques en matière de médecine légale et à la naissance de la notion de tueur en série! C’était curieux de voir les personnages trouver de nouveaux moyens d’étudier les corps ainsi que les différents indices en vue de résoudre l’enquête! Avant 1888, on n’imaginait même pas qu’un individu puisse assassiner plusieurs personnes, et encore moins qu’il puisse s’amuser à narguer la police en étalant ses crimes! D’ailleurs, l’auteure a inséré des lettres de Jack pour plus d’authenticité. Cool, non?

L’intérêt amoureux et camarade de notre héroïne, Thomas Cresswell, est quant à lui notre Sherlock de service! Il aime enquêter et autopsier les cadavres. Il est également charmant et mystérieux, mais c’est surtout son absence de pudeur qui m’a beaucoup plu. Tout comme Audrey Rose, il vit différemment de ce que lui dicte le système: alors que les hommes doivent se montrer galants et tout en retenue, Thomas se veut désinvolte et direct dans son approche avec les femmes. Pour tout vous dire, quand il apprend que la protagoniste veut devenir médecin légiste, cela ne le surprend même pas. J’ai pas pu m’empêcher de sourire à chaque fois qu’il flirtait avec elle!

Cela dit, malgré les aspects positifs, je n’ai quand même pas noté ce livre trois étoiles pour rien, hein. Déjà, j’ai trouvé que l’auteure accordait trop de pages à la description de scènes futiles (quand Audrey joue la fille modèle, par exemple, ce n’est pas ce qu’il y a de plus excitant). Ensuite, je pense que les héros tombaient un peu trop facilement sur les bonnes réponses, surtout en ce qui concerne Thomas Cresswell. Je veux bien croire qu’ils soient intelligents mais, pour le coup, y a des moments où tout sortait de nulle part… Cela manquait de consistance.

Quant au dénouement de l’intrigue, c’était assez prévisible quand même. Il m’a suffi d’une scène pour écarter tous les autres suspects et saisir l’identité du coupable! Si encore ça n’avait été que ça, ça n’aurait pas été aussi problématique. Le hic, c’est que je n’ai pas été convaincue par le choix du personnage, ses motivations étaient étranges et ne collaient pas du tout avec sa personnalité. Certes, c’est un psychopathe, mais je sais pas… C’était un peu trop tiré par les cheveux à mon goût!

Néanmoins, Stalking Jack the Ripper a été divertissant. J’aime beaucoup le concept d’enquête familiale, et ce premier tome n’a pas échappé à la règle! J’ai déjà la suite en ma possession, hihi.

Afficher en entier
Argent

Un bon livre ! N'étant pas très fan de romans policiers, j'ai surtout lu ce roman car j'aime beaucoup le 19ème siècle et je sais très peu de choses de Jack L'éventreur. Que j'ai bien fait !

L'auteur utilise un vocabulaire assez riche qui nous plonge dans le XIXème siècle. Il y a aussi pas mal de mots scientifiques, on voit vraiment que l'auteur a fait beaucoup de recherche.

J'ai beaucoup apprécié le personnage d'Audrey Rose qu'y se bat pour étudier les cadavres avec son oncle ! Je n'ai pas trop aimé Thomas et j'ai trouvé la romance assez prévisible. Mais bon, ce ne sont que de simples details face à toutes les surprises que ce livre vous réserve !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MilieP 2018-08-13T21:13:51+02:00
Lu aussi

La couverture est tout d’abord magnifique. Et le livre est aussi très bon. Avec un vocabulaire scientifique qui surprend mais qui ajoute sa petite touche et une « réécriture » de l’histoire de Jack L’Eventreur c’est pour moi une bonne découverte. Très bon titre original en plus !

Afficher en entier
Or

" Death was not prejudiced by mortal things such as station and gender. It came for kings and queens and prostitutes alike, often leaving the living with regrets."

Après avoir découvert Lady Helen, et suite au ravageur coup de cœur qu'avait suscité en moi cette série en cours....j'ai décidé de me mettre à la recherche de YA regency. Rare sont ces livres, et le peu qu'il existe sont comptés par les doigts de la main. Donc, après nombre de recherches et de vidéo Booktubes, j'ai trouvé ce qui se rapprochait le plus de ce genre ! " Stalking Jack The Ripper " a su dès sa sortie créer une certaine notoriété, et la sortie du tome 3, prévue pour la rentrée, a permis de faire renaître cette série dans la blogosphère. Je me suis donc procuré avec enthousiasme le premier et second tome de la série en VO. J'avais énormément d'attentes, et je ne pouvais m'empêcher d'appréhender ma lecture. Je savais que si ce livre me décevait, j'en sortirais ravagée. Mais heureusement pour moi, ce ne fut pas le cas ! Bien, au contraire ce premier tome frôla le coup de cœur !

Le principal atout dans ce livre réside dans la façon dont il est narré. Le style de l'auteur, s'adapte parfaitement à l'époque. La délicatesse, la beauté et le lyrisme de la plume de K.M sont transportant et permettent de créer une lecture agréable. La patte de K.M est également pourvue d'une pointe de mystère et de charisme. Je ne sais comment décrire la sensation que j'avais quand je lisais. La vivacité, la douceur du style me caressaient et j'avais l'impression de me mouvoir à l’intérieur du livre. Le second point positif, n'est autre que l'atmosphère de mystère qui émane de ce livre. Ce côté est accentué par le style de K.M. Londres, crée de la main de K.M était d'un charisme, d'un mystère et d'un réalisme transperçant. L'univers développé est pourvu d'une base réelle, due à une recherche profonde. L'auteur mêle ainsi faits réels et faits de fiction avec une incroyable dextérité. En dehors, de l'atmosphère sombre et mystérieuse de ce livre, l'auteur installe également une base de croyance sociale. La place et le rôle que revête la femme à l'époque est bien imprimé dans la moralité des personnage. L'auteur a réussi à additionné une touche de féminisme dans son oeuvre la rendant ainsi presque complète. L'intrigue générale est bien menée et ficelée. Je qualifierais cette oeuvre de roman policier, vu le schéma adopté par K.M. Les scènes sont bien décrites, et action et description sont bien mêles. L'auteur arrive non seulement à créer une oeuvre d'une grande sensibilité mais également un récit policier pourvu d'une pointe de Thriller. Malheureusement pour l'auteur, j'avais vite deviné qui était le criminel...j'en suis fière, car K.M ne nous facilite pas la tâche.

" Roses have both petals and thorns, mu dark flower. You needn't believe something weak because its appear delicate. Show the world your bravery "

Les personnages sont d'un réalisme incroyable. Leur profondeur, nuance et complexité ont font d'eux de réelles personnes à mes yeux. En dehors de leurs propres complexes, ils essayent de vivre dans un monde plein d'inégalités qui ne les a pas épargnés. Ils s'efforcent de vivre avenc les principes auxquels ils s'attachent. Leur curiosité, leur intelligence et leur force de caractère m'ont impressionnés. Et j'adore accompagner des personnages qui m'impressionnent. Je peux ainsi découvrir une vision du monde nouvelle.

"I'd like to remind each man who held such poor opinions of a woman that their beloved mothers were, in fact, women."

Audrey Rose Wadsworth, ne fait vraiment pas son age ( 17 ans ), sa maturité, son intelligence et ses répliques, m'ont de nombreuse fois impressionnés. Elle ne se laisse pas dominer par ses émotions, et demeure fidèle à elle même et à ses principes quel que soit la situation. Son esprit de déduction et son esprit scientifique ont fait d'elle un personnage charismatique et tellement attachant. Elle choisit ces combats avec logique. La lutte féministe qu'elle entame contre les hommes est également accentuée et possède sa propre place dans le récit, ce que j'ai adoré !

" I was a young girl growing up in a world run by old men. I'd pick up and choose my battles wisely "

Thomas Cresswell, a conquis mon coeur dès sa première apparition. Je peux paraître très prévisible avec ce genre de personnage à l'humour douteux et aux paroles déplacées. Son caractère est merveilleux. J'ai adoré découvrir son intelligence et son côté taquin. Le mystère plane toujours sur lui et sa famille, mais sa personnalité cache ce manque d'information, qui j'en suis sure disparaîtra dans le second tome. La relation qu'il a avec Wadsworth est hilarante mais également intense. Leurs liens se construisent petit à petit, sur une base d'admiration et de rivalité scientifique. Le doute laisse place à la confiance et à l'attachement...mais l’exaspération reste présente . La force de leurs échanges m'a tenu en haleine durant toute ma lecture ! J'ai adoré !

" People were always providing in death what they would not do in life, it seemed "

J'ai tellement d'autres choses à dire, mais je ne sais comment les formuler. Comme le fait que ce livre ne soit pas un coup de coeur. Je ne sais pas quoi dire pour exprimer cela. Mais il manquait quelque chose...un détail, une impression.

Ce livre a tout pour lui ! Et je compte bien sauter sur la suite !

Afficher en entier
Or

D'ordinaire, je ne suis pas friande de romans policiers, mais le résumé de celui-ci était parvenu à m'intriguer.

Malgré le fait que j'aurais souhaité une lecture moins sombre en ces jours d'été, j'ai apprécié ma lecture.

L'héroïne, Audrey Rose est plutôt attachante, même si j'ai préféré Thomas. Il est assez cliché, mais ses répliques humoristiques apportent une touche légère et distrayante au roman.

L'auteur aborde le sujet de la place des femmes dans la société du 19ème siècle et j'ai aimé le côté féministe d'Audrey Rose.

Concernant l'intrigue, elle m'a tenu en haleine. J'ai soupçonné plusieurs personnages et au final... Aucun ne s'est avéré être Jack l'éventreur ! :)

La fin est réussie même si j'ai trouvé les réactions de quelques personnages assez peu crédibles.

Pour conclure, je suis plongée facilement dans un Londres obscur et cruel. Sans être un coup de coeur, je recommande cette enquête.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode