Livres
614 897
Membres
712 802

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Autopsie, Tome 1 : Whitechapel



Description ajoutée par Aombie 2017-05-21T21:10:19+02:00

Résumé

J'étudie le corps

Des femmes qu'il assassine

De sang froid.

J'assiste, impuissante,

A la terreur qu'il fait régner

Sur Londres.

Je sens son ombre

Perser sur moi.

Ses sourires malsains.

Je pense connaitre l'éventreur ...

Afficher en entier

Classement en biblio - 376 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par NekoNara 2018-04-29T18:07:04+02:00

- Si c'est ça, allez acheter un billet de train. Nous allons à...

Il tira de sa poche un papier plié en deux, avec un grand sourire. Mon menton tomba quand je vis ce qu'il brandissait.

- Au nom de la reine, comment-avez vous su où nous allions ?

Il lissa le ticket et le remis soigneusement en place, ravi.

- C'est une question à deux sous, Wadsworth. Vous portez des bottes montantes en cuir.

- Ma foi quelle évidence ! raillai-je en roulant des yeux. Si je ne vous assassine pas dès cette après midi, j'y verrai un ordre de Dieu et je retournerai à la messe tous les dimanches, assurai-je la main sur le cœur.

- Je savais que je vous amènerais à l'église, tôt ou tard, commenta-t-il en frottant le devant de sa veste. Ce qui m'impressionne, c'est la rapidité avec laquelle vous m'avez cédé. Mais bon, je suis irrésistible, il faut le dire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Je suis un peu mitigée concernant ce livre. Au premier abord, il m’a fortement intéressée par son aspect lugubre et macabre. De plus, le fait que l’action prenne place à l’époque victorienne m’a fortement enjouée. Malheureusement, je n’ai pas retiré autant de plaisir qu’attendu.

Ce qui me dérange le plus dans ce livre c’est que l’auteure nous présente Audrey Rose comme une héroïne forte mais parfois c’est vraiment exagéré. En effet, elle commet des impaires et se met en danger pour rien car elle pense qu’elle est plus compétente qu’un homme. Par exemple, le fait qu’elle sorte la nuit dans les bas-fonds de Londres en disant que c’est une femme forte alors que même deux ou trois hommes, se promenant seuls dans ces quartiers à la nuit tombée, sont susceptibles de se faire agresser dans la rue sans compter le tueur en série qui rode. Je rappelle qu’il y avait plus de 6 millions d’habitants à Londres durant cette époque-là et qu’une bonne partie était très pauvre et désespérée au point de commettre des crimes pour ne pas mourir de faim. Je trouve qu’il est important d’inclure des femmes fortes dans la littérature, mais il ne faut pas rapprocher le féminisme de l’inconscience pour démontrer que le personnage a un caractère rebelle et courageux.

Le suspense n’est également pas très poussé. On peut facilement déceler l’identité du tueur dans les premiers chapitres du livre et je trouve cela navrant. De plus, durant l’enquête, je trouve que les déductions sont un peu trop simplistes, même si le personnage de Thomas ressort parfois des réflexions à la Sherlock Holmes, ce qui peut captiver.

Loin de moi l’idée de critiquer négativement ce livre, je voudrais quand même dire que l’auteur s’est donné du mal pour l’écrire, comme en témoigne ses notes de fin. On voit qu’elle a effectué des recherches sur Jack l’éventreur mais malheureusement, et c’est mon avis, elle ne le montre pas assez dans son récit.

Ce qui m’a également plu, c’est l’additivité que j’ai ressentie en lisant ce dernier sans doute due aux chapitres courts et à la plume de l’auteure.

De plus, bien que le personnage d’Audrey Rose en fait parfois trop, je ne peux qu’admirer l’ajout d’un protagoniste féminin qui ne craint pas le sang, qui lutte pour ses idéaux et son avis vis-à-vis des femmes dans la société. Si on ajoute à ça, sa relation avec Thomas qui est assez dynamique et drôle, on obtient des personnages notables et attachants.

Ainsi, si on veut lire un livre essentiellement pour le suspense, je ne le conseille pas. Au contraire, si on veut se détendre et observer des personnages intéressants dans une ambiance macabre, je ne peux que vous le recommander.

Afficher en entier
Or

Audrey-Rose, fille de lord, se doit d'être une jeune fille modèle de la bonne société du XIXe siècle. Mais elle ne rêve que d'autopsies, de sciences médico-légales et surtout de coincer Jack l'éventreur qui commence à sévir à Whitechapel. Aidée du séduisant mais horripilant Thomas Cresswell, Audrey-Rose devra braver les convenances pour mettre la main sur ce tueur diabolique.

J'adore les thrillers et policiers, et encore plus quand ils traitent de Jack l'éventreur. Aussi j'étais hyper tentée par ce roman qui ne m'a pas déçue même s'il m'a manqué un je-ne-sais quoi pour que ce soit un coup de coeur.

Le principal atout de ce roman, ce sont les dialogues entre Audrey-Rose et Thomas qui font tout le sel de cette lecture. Ils adorent s'envoyer des piques pour mon plus grand plaisir !

J'ai beaucoup aimé l'ambiance nuit et brouillard de certaines parties de l'enquête et j'aurais aimé qu'il y en ait plus pour donner du frisson supplémentaire. Mais spécial bonus pour cette superbe couverture (celle avec le couteau ensanglanté sur la bouche).

La condition de la femme est aussi un point essentiel du roman, l'héroïne malmenant les convenances aussi souvent qu'elle le peut mais restant malgré tout souvent soumise au pouvoir des hommes et entravée par les bonnes manières. En lisant cela j'étais bien heureuse de vivre en France au XXIe siècle !

Bref même si j'ai trouvé le meurtrier assez vite et qu'il y avait une petite romance, ce premier tome qui peut se lire comme un one-shot, était vraiment bien et le côté macabre des autopsies ne m'a pas dérangée du tout.

Afficher en entier

Je suis frustrée, frustrée parce que les éditions Milan n’ont pas publié la suite de cette série dont j’ai dévoré et adoré le premier tome. Pouvant lire en anglais, sans être bilingue, je poursuivrai donc la série dans cette langue, mais je croise les doigts pour qu’un éditeur français, quel qu’il soit, reprenne la série avec peut-être des couvertures plus proches de l’édition originale.

Autopsie, c’est un savant mélange entre enquête et romance dans un cadre victorien, et c’est terriblement addictif. J’ai d’ailleurs lu le roman en une soirée complètement happée par l’intrigue. Il faut dire que si on me parle de Jack L’Éventreur, je réponds présente… L’ombre de ce célèbre tueur en série, dont l’autrice a repris les crimes en y ajoutant son empreinte, plane dans ce roman et dans la vie d’Audrey-Rose. Âgée de 17 ans, cette jeune fille de bonne famille est en avance sur son temps et c’est un euphémisme ! Alors qu’elle devrait chercher un époux et se perfectionner dans l’art des bonnes manières, elle préfère étudier la médecine légale et pratiquer des autopsies dans le laboratoire de son oncle.

Des passe-temps originaux, même pour une personne de notre époque, qui se révèlent carrément inconvenants en cette fin de 19e siècle. D’ailleurs, Audrey-Rose doit cacher ses activités à son père, un père au comportement étrange qui semble obnubilé par les microbes… Pour garder son secret, la jeune femme pourra heureusement compter sur son frère, dont elle est très proche, en plus de la complaisance de son oncle qui, s’il se refuse à parler prostitution devant elle, ne voit aucun inconvénient à la laisser autopsier des corps plus ou moins frais. L’ouverture d’esprit a ses limites.

J’ai apprécié cet oncle, à la fois progressiste et conservateur sur certains sujets, mais j’ai surtout adoré Audrey-Rose et sa personnalité. Intelligente, courageuse, têtue quand c’est nécessaire, et débrouillarde, elle est époustouflante sans être parfaite. Ainsi, il pourra lui arriver de vaciller devant les carnages commis par Jack L’Éventreur ; un tueur en série dont elle s’évertue à découvrir l’identité en se mettant parfois dans des situations délicates. Cette enquête va la pousser dans ses retranchements et la conduire vers des directions qu’elle n’aurait jamais soupçonné d’emprunter… Habituée aux romans policiers et aux thrillers, j’ai trouvé l’identité du tueur bien avant la fin, mais cela ne m’a pas dérangée, bien au contraire.

Dès le début, l’autrice m’a prise dans ses filets en proposant une enquête passionnante qui tient en haleine les lecteurs, et qui semble monter d’un cran dans l’horreur à chaque crime. Page après page, il apparaît de plus en plus urgent d’arrêter ce tueur sanguinaire qu’Audrey-Rose tente de débusquer avec l’aide, entre autres, de Thomas. Issu d’une bonne famille, ce jeune homme est l’atout charme du roman ! Aussi séduisant qu’arrogant, il aura la fâcheuse tendance à briller par son intelligence froide et analytique, en même temps qu’agacer Audrey-Rose par son assurance à toute épreuve.

Attiré par cette jeune femme si différente des autres, Thomas se plaira à tenter de la séduire à la moindre occasion. Mais sous son ton badin, on sent très vite des sentiments plus profonds, et un personnage plus complexe qu’il n’y paraît. Thomas est, dans ce premier tome, la seule personne qui semble vraiment accepter et soutenir Audrey-Rose telle qu’elle l’est. Il ne tente pas de la garder sous cloche comme son père, et l’encourage même dans la voie qu’elle a choisie, tout en essayant d’être à ses côtés pour la protéger, car personne ne peut faire face seul à Jack L’Éventreur.

J’ai été captivée par la relation qui se noue entre ces deux fortes têtes et leurs échanges piquants, Audrey-Rose n’étant pas du genre à avoir la langue dans sa poche. Si j’ai aimé toute la partie enquête, c’est aussi par la manière dont elle permet de favoriser les rencontres entre ces deux personnages hauts en couleur, dont j’ai apprécié et guetté absolument toutes les interactions. Mais je vous rassure, leur relation ne prend pas le pas sur l’intrigue, elle lui apporte juste ce supplément d’humanité qui rend supportable certaines scènes peu ragoûtantes.

Quant à l’écriture de l’autrice, elle m’a complètement convaincue. Son art des dialogues et de la mise en scène, ainsi que sa capacité à faire monter la pression à mesure que les pages se tournent, rendent la lecture aussi fluide qu’addictive !

En conclusion, Autopsie : Whitechapel est un roman magistral que je n’ai pas pu quitter avant d’avoir tourné la dernière page. Les amateurs de livres mettant en scène Jack L’Éventreur devraient apprécier la manière dont Kerri Maniscalco s’est appuyée sur ses crimes pour nous proposer une enquête passionnante menée par une héroïne qui ne l’est pas moins. En avance sur son temps, Audrey-Rose nous épate tout au long du roman par sa volonté de fer, son intelligence, sa pugnacité et sa capacité à faire face à l’indicible avec aplomb ! Entre un tueur en série qui terrorise Londres, une héroïne qui revendique une place dans une société victorienne étouffante et traditionaliste, du suspense, une tension qui va crescendo, et une relation pleine de piquant et de verve entre deux fortes têtes, vous ne devriez pas voir le temps passer. Un roman parfait pour les lecteurs appréciant les récits mêlant enquête, rebondissements et sentiments !

https://lightandsmell.wordpress.com/2022/06/20/autopsie-tome-1-whitechapel-kerri-maniscalco/

Afficher en entier
Argent

J'aime énormément l'ambiance sombre, enquête, vieux Londres du XIXe et Jack l'Eventreur, c'est bien retranscrit et ça donnerait presque des frissons.

Le côté autopsie est très très bien fait également et rend le livre d'autant plus intéressant. Presque plus que l'histoire d'amour même si j'ai bien aimé leur dynamique.

Bref, une bonne lecture.

Afficher en entier
Or

Super livre ! J'ai vraiment adoré l'histoire, c'est une espèce de fiction historique avec Jack l'éventreur. J'avoue que j'ai acheté ce livre un peu par hasard parce que j'ai trouvé la première de couverture intéressante et parce que ça parlait de Jack l'éventreur. Je n'en attendais pas grand chose et j'ai été très agréablement surprise.

L'histoire est vraiment sympa, l'intrigue est bien menée, on ne s'ennuie pas du tout. Après, c'est une fiction donc de grosses libertés scénaristiques sont prises, il ne faut pas s'attendre à découvrir une retranscription fidèle de l' histoire de Jack l'éventreur.

Le personnage principal, Audrey Rose, est une jeune femme, de bonne famille, qui souhaite devenir médecin légiste comme son oncle. Le problème, c'est que c'est une femme, à Londres, à la fin du 19ème siècle. Du coup, pour être prise au sérieux, c'est un peu compliqué. J'ai adoré son personnage, c'est vraiment un personnage féminin fort et affirmé. J'ai également beaucoup apprécié le personnage de Thomas, et le petit côté ennemy to lovers.

Ma seule déception concernant ce livre, c'est que l'identité de Jack l'éventreur est un peu trop facile à deviner. C'est sans grande surprise qu'on découvre le retournement de situation.

Je conseille ce livre si on apprécie les fictions historiques, les tueurs en série et les histoires un peu macabres. Et puis, le livre n'est pas très long, le style est très accessible, ça se lit tout seul.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saurya 2022-05-15T11:18:31+02:00
Argent

Cette lecture valait le coup, j'ai retrouvé tout ce que j'aime dans ce YA moderne malgré l'époque victorienne, et horrifique 😱

J'ai adoré la fraîcheur de ce roman, malgré l'intrigue qui se situe au XIXe et le thème sordide de Jack l'éventreur qui a souvent été abordé. Audrey Rose, jeune femme intelligente, dynamique et drôle qui préfère étudier les corps auprès de son oncle docteur plutôt que d'occuper ses journées entre le thé et la couture, booste ce roman prometteur avec son esprit avant-gardiste ❤️

La société londonienne me fascine et l'époque victorienne a un charme tout particulier, magnifiquement retranscrit par la plume à la fois simple et élégante de l'auteure. J'ai eu un vrai plaisir à découvrir son style en voyageant dans le Londres d'Audrey Rose. Autant vous dire que je savais que j'allais adorer dès les premières pages 👀

Pour en revenir au thème principal, je suis de nature froussarde donc Jack n'était clairement pas fait pour moi, sauf que j'ai sauté à pieds joints en le voyant passer partout.

Si quelques scènes ont été un peu trash, elles sont décrites de manière raisonnable ce qui ne m'a pas effrayée/dégoutée plus que ça et c'était en soi très s informatif si vous vous intéressez un peu à cette affaire. Donc si vous avez peur de vous lancer dans cette série, n'hésitez pas car j'ai survécu 😂

Globalement, le format de l'enquête est bien exploité. Elle ficelle vraiment bien l'intrigue : on enquête, on doute, on a peur avec Audrey Rose. Bref, c'est dynamique, haletant et punchy ! A la fin, je dois dire que mon cœur a accéléré tellement je vivais l'action 😳

Petit point sur les persos tout de même, avec deux personnages qui ont brillé sur un pied d'égalité. Audrey Rose et Thomas forment un duo de choc, mêlant intelligence, charme et humour. Impossible de leur résister, surtout quand ils mettent aussi en valeur des personnages sombres et mystérieux 🙊

Afficher en entier
Lu aussi

Bon livre. Pas du tout ce à quoi je m'attendais cependant. Comme le dise beaucoup des commentaires que je pensais un peu trop critiques, les personnages sont très différents de la façon dont ils sont décrit au premier abord. L'exemple de Thomas Cresswel (le protagoniste masculin), bien que j'ai adoré son personnage, je n'ai pas pu m'empêcher de le trouver arrogant et vantard. La relation des deux protagonistes passe très vite et en quelques pages d'ennemis à amour impossible. Je ne suis en plus pas très fan des romances où les personnages atttendent les derniers chapitres pour se dire qu'ils s'aiment, tout en se tournant autour pendant 250 pages sans oser se dire quoi que se soit.

Enfin cependant, je dois dire que l'enquête sur l'indentité de Jack l'eventreur était captivante et pleine de rebondissement. Spoiler(cliquez pour révéler)Bien que j'ai été relativement déstabilisé par la fin qui, selon moi, était un peu baclée: tous les évènements s'enchaînent (découverte de l'indentité de Nathaniel, changement radical de caractere de son pere, départ de Audrey pour la roumanie avec thomas...)

Afficher en entier
Bronze

J’avais beaucoup entendu parle de se livre en positifs et ça a malheureusement été une grande déception pour moi. On ma vendu une héroïne forte et indépendante, un personnage masculin originale et un couple qui a du répondant. J’ai trouvé Thomas insupportable, un monsieur je sais tout peu crédible quand à Audrey-Rose, la ou je m’attendais à trouver une femme qui ne se laisse pas faire et se bat pour ses envies je n’ai trouvé qu’une petite fille qui passe la plus par du temps à obéir a se qu’on lui dit en se rebellant a peine et tombant amoureuse du premier venu. Sérieusement, leurs relation va tellement rapidement et est tellement peu naturelle, ils passent plus de temps a parler de leur relation qu’à réellement crée leurs relation et la ou je m’attendait a lire des joutes verbales intelligentes, je n’ai trouvé que des dialogue difficilement compressible, peu fluide et des punchlines qui essayaient d’être « cool » sans succès. J’ai l’impression de lire des gens de l’époque moderne essayer de parler un langage soutenus mais tout est emprunté et peu naturelle. Enfin pour ce qu’il s’agit de l’histoire en elle même, j’ai trouvé le récit redondant, il ne se passe finalement pas grand chose et les révélations de fin ne m’ont pas du tout convaincu.

Afficher en entier
Lu aussi

C'était un très bon livre, j'y ai passé un bon moment à mené ma propre enquête et à me promener dans les année 1880. Bien évidemment, j'avais deviné qui est le tueur dès le milieu du roman, vais-je un jour arrêter de tout deviner ? Je l'espère bien, ahah.

Le personnage de Thomas est un point suffisant pour retourner dans ce livre à chaque fois.

Cependant, quelques petites choses m'ont ennuyé durant ma lecture, ce qui concerne les femmes dans cette société. Je peux comprendre que ce livre avait un but féministe et que de plus, la situation de la femme était encore moins facile dans le passé, mais les constante réflexion du personnage devenait de trop. Son côte "je ne suis pas comme les autres filles", faisait que rabaisser les femmes en général. Audrey Rose est un personnage qui se bat pour ses rêve et son éducation dans une société compliqué envers la femme, cependant, j'avais l'impression que seulement Audrey, parlait des femmes et de leur incapacité et pas les hommes de son entourage (ou alors c'était très rare).

Pour avoir lu ce livre en VO, la plume est très belle et bien recherché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlyW 2021-09-05T22:52:14+02:00
Diamant

Je dois avouer que même si j’attendais de lire ce livre depuis longtemps, c’est majoritairement le fait de le voir partout sur tiktok qui m’a fait sauté le pas pour l’acheter. 


Eeet, comme je m’y attendais, j’ai adoré.

Le premier tome de cette saga suit l’histoire d’Audrey Rose Wadsworth, une jeune femme vivant à Londres au XIXe siècle, et dont les centres d’intérêts sont, aux yeux de son père, très discutables. Aux côtés de son oncle, Audrey Rose apprend à pratiquer… des autopsies (oui, j’avais vraiment envie de lire ce livre). Seulement voilà, de fil en aiguille, elle va se retrouver embarquer au cours d’une enquête sur les traces de nul autre que Jack l’éventreur. Heureusement, elle n’est pas seule et peut compter sur le soutien d’un élève brillant de son oncle, Thomas Cresswell. Brillant, mais très agaçant.

Cette enquête va mener les deux compères aux quatre coins de Londres, sur des pistes de plus en plus mystérieuses… et de plus en plus personnelles.

Tout d’abord, j’ai adoré le cadre spatio-temporel. Je pense que les histoires situées à Londres dans le passé sont mes préférées ( il suffit de voir Shades of Magic, ou The Infernal Devices, deux trilogies que j’aime infiniment ).

Ensuite, j’aime beaucoup les histoires qui mettent en scène des enquêtes, et en l’occurence, j’étais d’autant plus curieuse de voir comment toute l’histoire de Jack The Ripper serait traitée. Je ne suis pas déçue. C’était intrigant, un peu flippant parfois, et je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

Les personnages, et surtout les deux personnages principaux sont vraiment intéressant, et il y a je trouve une bonne alchimie entre eux. A ce sujet, j’ai très hâte de voir comment elle va évoluer entre eux au cours des trois tomes qu’il me reste à lire.

Concernant la fin, encore une fois, je ne l’avais vraiment pas venu venir. Je me doutais que la solution qu’on nous proposait comme évidente n’était pas la bonne, mais de là à deviner quel serait le dénouement, je n’y étais pas du tout, et je suis très contente d’avoir été surprise à ce point ( et on va pas se mentir, un peu horrifiée quand même ). Ceci dit, il y a quelques éléments que j’avais réussi à deviner, et je dois avouer que je ne suis pas peu fière.

Et je suis curieuse et impatiente de voir si j’arriverais toujours à deviner certains éléments de la suite de cette série ! Affaire à suivre donc…

Afficher en entier

Dates de sortie

Autopsie, Tome 1 : Whitechapel

  • France : 2017-01-18 - Poche (Français)
  • Canada : 2017-02-22 (Français)

Activité récente

cla_ le place en liste or
2022-09-25T16:02:31+02:00
Quinny le place en liste or
2022-09-22T13:03:15+02:00

Titres alternatifs

  • Stalking Jack the Ripper - Anglais

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 376
Commentaires 73
extraits 14
Evaluations 158
Note globale 7.92 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode