Livres
455 277
Membres
404 728

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Quels que soient la vie, le contexte, Matt se demanda s'il ne pouvait en être autrement : vivre, c'était affronter des problèmes, résoudre des dilemmes ; vivre était une forme de combat.

Afficher en entier

Les adultes, lorsqu'ils sont perdus, ont besoin de se rassurer, ils ne craignent rien autant que ce qu'ils ignorent.

Afficher en entier

- Moi ça ne m'étonne pas, quand l'homme est confronté à quelque chose qui le dépasse, il se tourne vers la religion pour se rassurer !

Afficher en entier

Horace apparut soudain face à Matt, en lui tendant la main :

- Général, j'ai entendu dire que vous recrutiez ?

Matt le salua d'une bourrade dans l'épaule et pointa du doigt le pré aux chiens :

- Dépêche-toi d'aller te chercher un compagnon à quatre pattes.

- C'est déjà fait, dit-il en s'écartant pour désigner une boule de fourrure noire et marron dont les yeux étaient à peine visibles sous les poils trop longs. Je l'ai choisi parce qu'il est aussi moche que moi ! On devrait s'entendre !

Afficher en entier

En quelques secondes, une quarantaine de Mangeombres fondirent sur la Horde et le ciel fut illuminé d'éclairs funestes pendant que les plaintes des Renifleurs résonnaient au pied de la montagne.

Après seulement cinq minutes, le silence revint et les Mangeombres se replièrent, repus, vers leurs galeries souterraines.

Les armures de la Horde gisaient dans l'herbe.

Inertes.

Et cette fois, aucune force électrique ne put insuffler la vie dans ces guerriers déchus. Ils n'avaient plus d'ombre.

Et rien ne peut survivre sans sa part d'ombre.

L'équilibre du monde.

Afficher en entier

[...] personne ne peut accomplir quelque chose de bien avec la peur pour guide.

Afficher en entier

Alors les spectateurs surent pourquoi cette lumière vive leur était familière.

Sa chaleur était celle qui abrite un fœtus dans le ventre de sa mère.

Elle était la lumière à sa naissance.

Et celle de la mort.

L'essence même de l'existence.

Afficher en entier

– Je viens avec toi, quoi que tu fasses, dit-il. Je ne te laisse pas.

Matt lui tendit la main.

– Comme les héros de nos jeux de rôles.

– Non, comme deux amis.

Afficher en entier

"Nos différences devraient nous rapprocher, nous inciter à partager au lieu de susciter la peur!"

Afficher en entier

C'est un nouveau monde, il y a tout à faire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode