Livres
473 036
Membres
446 421

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Aux petits mots les grands remèdes



Description ajoutée par marce217 2016-05-23T13:26:40+02:00

Résumé

Alex a choisi d'exercer un métier peu commun : bibliothérapeute.

Il tente de soulager les maux de ses patients grâce à la littérature. Parmi eux, Yann, un adolescent malmené à l'école, qui refuse de s'ouvrir au monde, le cynique Robert Chapman, étouffé par son travail, qui a oublié comment parler à sa femme et Anthony Polstra, le célèbre joueur de foot qui refuse de s'avouer certaines de ses passions.

Mais si Alex se montre doué dans sa profession, il doit bien reconnaître que sa vie privée laisse à désirer...

La littérature pourra-t-elle aider le bibliothérapeute lui-même ?

La clef du bonheur se trouve-t-elle entre les lignes des ouvrages qu'il a tant aimés ?

En convoquant les auteurs qui ont copté, Michaël Uras propose sous une plume vive et légère, une histoire revigorante et moderne qui rend hommage aux mots, ceux des autres, ou ceux que chante notre petite musique intérieure.

Afficher en entier

Classement en biblio - 47 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Soffia 2016-11-04T21:31:48+01:00

"La littérature naît de la tristesse. Quand on est heureux, on n’a pas envie de s’isoler du monde et d’écrire."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Le titre, la couverture, la bibliothérapie, le pouvoir des mots et de la lecture sur notre bien-être sont autant de choses qui m'ont attirée et m'ont donné envie de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas.

Ce livre nous fait (re)découvrir des classiques et donne envie de les lire. Il les remet à la page.

La lecture de ce roman a été plaisante. J'ai tout de même trouvé que le rythme était un peu long, je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher aux personnages et selon moi, les répercussions des lectures des personnages sur leur vie n'était pas toujours assez explicite.

Soigner avec des lectures... C'était un sujet qui m'inspirait tant que j'ai été un peu déçue de la manière dont il a été traité....

Afficher en entier
Argent

J'aime les livres et j'aime les livres sur les livres! Celui-ci m'a bien plu. Il donne envie d'ouvrir tout un tas d'ouvrages et de s'y plonger pour ne plus en ressortir.

Afficher en entier
Argent

Un roman plaisant mais sans plus. Je n’ai pas trouvé les personnages attachants et j’ai trouvé le style d’écriture parfois maladroit.

Afficher en entier
Bronze

J'ai bien apprécié cet ouvrage malgré le fait que J'ai mis un peu de temps a rentrer dans l'histoire. On ressens que l'auteur a beaucoup travaillé sur le sujet. Les différentes références faîtes sont subtilement amenées. J'ai apprécié les personnages principaux et les situations.

Un bon moment de lecture que je recommande aux lecteurs qui aiment les livres dans les livres.

Afficher en entier
Or

j'ai bien aimé ce livre, et le thème du livre : le bibliothérapeute.

J'ai trouvé Alexandre sympathique, un mec comme tout le monde, simple qui veut juste aider les gens avec la bibliothérapie. , j'ai bien aimé son histoire avec Mélanie

Yan est très intéressant et touchant mais le commercial et surtout le footballeur m'ont déçus.

J'ai bien aimé que l'auteur nous donne les références des livres qu'il propose à ses patients

Afficher en entier
Pas apprécié

je n'ai pas aimé ce livre, je n'ai pas aimé l'histoire , ni les personnages

Afficher en entier
Bronze

J'ai bien aimé cette lecture même si je m'attendais à trouver quelque chose d'autre, de plus profond certainement.

Le personnage d'Alex m'a beaucoup plu au départ puisque son métier de bibliothérapeute m'a fasciné, mais au final je l'ai trouvé trop "banal" dans sa vie personnelle. Spoiler(cliquez pour révéler)Et j'ai surtout été deçue de vois que ce livre était à moitié une pseudo romance où Alex tente de reconquérir son ancienne copine.

J'ai du coup jeté mon dévolu sur Yann que j'adore, parce qu'il ne parle pas mais qu'il a un énorme ressenti et cet envie de se venger continuellement contre le monde. Chapman m'a beaucoup fait rire ! Spoiler(cliquez pour révéler)Et oui c'est assez étrange de dire ça quand on voit qu'il meurt bêtement au final.

C'est un livre que j'ai tout de même aimé dans l'ensemble autant par ses personnages que les livres que j'ai pu y découvrir (j'ai hâte de lire Oblomov !).

Afficher en entier
Diamant

Mon commentaire étant long, pour les spoils : http://yuchanx3.blog4ever.com/j-ai-lu-aux-petits-mots-les-grands-remedes

Ce livre était incroyablement agréable à lire, j’avais un peu l’impression que ça allait être trop léger, mais en fait pas du tout. J’ai habituellement du mal avec les romans à la première personne, car beaucoup négligent des détails descriptifs pour se concentrer sur la réflexion, ce n’est pas le cas ici où des détails comme la démarche de Anne est évoquée.

Tout est très bien formulé, très fluide et pour avoir commencé un autre roman de cet auteur, j’ai reconnu le style (ce qui prouve un certain talent que je ne retrouve presque jamais dans les romans actuels où tous les textes se mélangent sans distinction de style, si tant est qu’il y en ait un).

Les personnages ne sont pas attachants, et je pense que ce n’est pas le projet, parce que je rappelle que l’auteur ne veut pas forcément que vous vous identifiez, cela ne veut pas dire que c’est des mauvais personnages (incroyable). Je trouve Alex très humain, son obsession pour les livres en rapport avec sa mère, sa manie de voir le monde à travers la littérature, et son caractère assez désagréable à juger rapidement sur des critères parfois très superficiels. Les autres personnages ne sont que mis au second plan, et c’est normal vu qu’ils le sont pour Alex, dont on suit le point de vue principalement. Parallèlement, Mélanie qui n’est presque jamais présente physiquement, l’est tout au long, car elle est importante dans la vie de l’homme, comme la littérature.

L’aspect biblio-thérapeute serait le seul point faible, mais qui ne me dérange pas car il ne me semble être qu’un prétexte pour justifier un personnage arrogant au point de penser pouvoir soigner par des lectures que lui-même conseille.

J’ai aimé ce livre, je l’ai lu rapidement, j’y ai beaucoup pensé, et j’ai lu les 150 dernières pages d’une traite sans voir le temps passer (ce qui est rare). L’auteur, que j’ai rencontré à la journée du livre, est très sympathique ce qui m’a motivé à le lire avant mes livres en cours.

Ce livre détend, ce livre conseille des bons livres, je conseille ce livre.

Afficher en entier

Pour une amoureuse des livres comme moi, ce roman a fait battre mon coeur tout au long des 384 pages. J'ai lu même les dernières pages où on nous met les références citées dans le livre.

Je remercie les Editions Préludes pour cet envoi et l'auteur de m'avoir offert un flot d'émotions. Chaque citation, chaque référence me plongeaient dans un souvenir personnel. Une sorte de Madeleine "Proustienne" qui a réveillé ma mémoire olfactive : l'odeur des livres déjà lus était omniprésente durant ma lecture.

Parler des livres dans un livre; comparer, calquer les personnages aux patients, reproduire des lieux dans son imagination, ... c'est ce qui rend ce livre original. Il fallait vraiment y penser. Michaël Uras figure désormais dans ma liste des écrivains à suivre toute ma vie.

Je me calme. Ne m'en voulez pas mais quand un livre me plaît, je suis dans tous mes états.

Alex est un bibliothérapeute. La bibliothérapie consiste à guérir les maux par les livres. [Une envie soudaine me prend : tomber malade et réclamer des soins livresques.]

Alex soigne donc ses "patients" en leur proposant une lecture suivie d'une discussion.Chaque personnage souffre d'un mal qu'Alex essaie d'apaiser. Pourquoi ce choix de métier? Lisez la réponse que donne Alex à une blogueuse (pages 138-139)

En parallèle, nous suivons le quotidien du thérapeute qui souffre de sa rupture d'avec Mélanie. Il essaie de s'accrocher à la vie. Loin d'elle, Alex semble éteint. Il survit. Son amour pour les livres, son obsession de relier chaque fait à un auteur ou un livre agaçaient de plus en plus sa copine et ont fini par la pousser vers la porte de sortie.

Alex traîne derrière lui une enfance peu joyeuse. Une famille pas très sentimentale. Le seul moment où il parle d'affection et d'amour est quand il évoque leur femme de ménage. Nous comprendrons avec le temps son malaise actuel.

Le livre est une sorte d'hommage aux pouvoirs des mots, à l'importance de la lecture. Une sorte d'analyse des pensées, des sentiments, des états d'âme en rapport avec la famille, le travail et l'amour ...

Ses patients ne sont pas communs. Certains sont attachants , d'autres désagréables. Cependant leurs histoires nous touchent et nous voudrions assister à leur guérison et voir comment agissent les mots (les livres) sur eux. Ils gravitent autour d'Alex et donnent du dynamisme au roman.

La plume de l'auteur est très fluide. Les touches d'humour croisés à chaque chapitre rendent la lecture très agréable. Des extraits de livres parsemés un peu partout , donnent envie de courir vers la librairie la plus proche et la dévaliser.

Pour les non-adeptes des classiques, croyez-moi (ou pas) ce livre vous fera changer d'avis. Uras a eu l'intelligence de bien choisir ses exemples pour nous faire découvrir des auteurs "oubliés" ou pas encore "présentés". Personnellement, grâce à ce livre, j'ai noté des titres à acheter prochainement.

Je voudrai dire beaucoup de choses, parler de tout ce que j'ai ressenti en lisant "Aux petits mots les grands remèdes" mais je dois m'arrêter sinon ma chronique découragera certains à la lire.

J'aime lire. J'aime lire des livres qui m'apportent un PLUS et ce roman a accompli sa mission.

Une histoire bien construite. Un roman réactif.

Aborder différemment des thèmes sempiternels comme le regard des autres, la vieillesse, la douleur, la laideur, la beauté, l'amour, ..... vous pousserait à poser les questions autrement.

https://monboudoirdelivres.blogspot.com/

Afficher en entier
Bronze

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse avec Préludes Editions que je remercie.

Sans aucun a priori, je me suis lancée dans la découverte de la vie d’Alex, ce bibliothérapeute : il soigne les maux des personnes avec des livres qu’il leur demande de lire. Ensuite ils en discutent ensemble.

L'histoire est traversée par tout un tas de personnages différents, attachants ou pas, étonnant ou non, qu'Alex s'efforcera d'aider tout en se cherchant lui-même.

Le thème m’a plu, les références constantes à divers classiques de littérature m’ont remis en mémoire certaines de leurs histoires que j’ai lu étant ado. D’autres sont pour inconnues et notées dans un petit coin pour les découvrir.

Mais globalement, ce livre n’a pas trouvé sa lectrice en moi. Bien que la plume de l’auteur soit très fluide, je n’ai pas réussi à suivre Alex dans toutes ses digressions, dans sa façon d’articuler sa vie. Peut être y ai-je mis trop d’attente : à la lecture du résumé, je m’étais dis que j’avais entre mes mains un feel good book, entendez un livre qui vous fait sourire, ressentir des émotions allant de la joie à la tristesse, le tout auréolé d’une bulle de bonheur. Je n’ai donc pas été le bon public pour cette lecture malgré cette belle histoire.

Je laisse donc à d’autres d’y trouver leur plaisir de lecture. Et je ne manquerai pas d’aller lire d’autres chroniques pour voir ce qui m’a échappé.

http://saginlibrio.over-blog.com/2016/09/aux-petits-mots-les-grands-remedes-de-michael-uras.html

Afficher en entier

Date de sortie

Aux petits mots les grands remèdes

  • France : 2016-08-31 (Français)

Activité récente

Pouspi le place en liste or
2018-09-14T10:11:39+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 47
Commentaires 17
Extraits 7
Evaluations 15
Note globale 6.87 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode