Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AvadaKedavra : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Dieu est un pote à moi Dieu est un pote à moi
Cyril Massarotto   
Ce livre m'a été offert par Dieu lui-même pour mon anniversaire (Un délire avec un pote qui a trouvé le parallèle amusant ! ^^')

Bref ! Tout ça pour dire que je n'en attendais pas grand chose et que j'ai plongé dedans juste par curiosité. Pour commencer le style de l'auteur est pour le moins original, tant dans l'écriture (certains passages m'ont un peu fait penser à A. Camus) que dans l'agencement des chapitres (si on peut dire ainsi) ainsi que la structure du récit. L'auteur maitrise à merveille les anaphores et d'autres figures de style qui m'ont fait rêver. J'ai dévoré les 213 pages du récit en une soirée tellement j'étais absorbé et captivé, je ne pouvais plus décrocher !

Le début est très drôle, et croyez moi je ne dis pas ça à la légère moi qui n'ai pas l'habitude de rire en lisant des livres je me suis plusieurs fois surpris à rire aux éclats ! Après le ton du récit devient plus sérieux, plus triste et sombre aussi... Ce livre aura réussit l'exploit de me faire pleurer !

Que dire de plus, que c'est très beau, très émouvant. Qu'après lecture de ce livre on a envie d'aimer encore plus la vie et de vivre chaque seconde intensément !!

"Naitre humain ne signifie pas qu'on est un Homme. Aimer, c'est être un Homme."

Un livre que je recommande à tous ceux qui veulent passer un bon moment et découvrir une histoire hors du commun ! Bonne lecture.

par Lord-Dam
J'aurais préféré vivre J'aurais préféré vivre
Thierry Cohen   
c'est une tres belle histoire qui nous donne une belle lecon sur le suicide!! le personnage de jeremy m'a beaucoup toucher pret a tout pour proteger sa femme et sa famille lors de ses moment "de retour"... Dommage qu'il est si court!! je le conseille vivement
Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident
Elizabeth Chandler   
Cela fait un moment que je suis en possession de ce livre et que je n'arrivais pas à l'ouvrir, parce que je savais que j'allais me sentir mal...
C'est un très bon livre, vraiment ! [spoiler]L'amour qu'il y a entre Ivy et Tristan est enviable. Et leur "séparation" cruelle !! Je disais que j'hésitais à le lire, non pas parce que Tristan meurt mais à cause de ce qu'allais ressentir Ivy... cette profonde tristesse, ce désespoir, l'envie de mourir, de ce laisser aller... tout ces sentiments que l'on ressentirait si ça nous arrivais. Les passages sur les ressentis d'Ivy, ses larmes, sa foi perdue, m'ont fait pleurer, parce que je ne peux faire autrement que de m'imaginer moi à sa place.[/spoiler] Donc je m'en vais lire le second tome et je conseil bien sur à ceux qui hésiteraient : Allez-y foncez ! Il en vaut la peine !!

par tammii
Le Doute Le Doute
S. K. Tremayne   
Angoissant et prenant mais, ce n'est pas le thriller de l'année.

« Le doute ».
Une chose est certaine, ce roman porte bien son nom.
Lydia ou Kirstie ? Laquelle des deux fillettes a-t-elle eu un accident ? Laquelle est encore vivante ?
Angus et Sarah, les parents, se détestent car cette nuit là, celle de l'accident, il s'est passé quelque chose et, l'un deux n'est pas blanc comme neige. Mais lequel ?
Durant tout le roman, le lecteur hésite. Hésite sur les jumelles, hésite sur les parents.
Le doute est permanent et, c'est ce qui tient le lecteur en haleine, jusqu'à la fin.

Malheureusement, l'originalité n'est pas vraiment de mise. Beaucoup de rebondissements pour induire le lecteur en erreur mais finalement, ce n'est pas très clair et la fin, vite amenée, trop vite, me laisse un goût amer. Tout ça pour ça ?!

J'attendais plus de profondeur, plus de réflexion. Un tel doute pour en arriver 6 mois plus tard à une conclusion sommaire ? Le dernier chapitre est carrément bâclé. Certes, je peux comprendre la volonté de l'auteur sur le fond mais la forme en elle-même demandait plus d'explications quant à ce qui s'est passé durant l'ellipse. En effet, la psychologie des personnages est trop présente dans le roman pour pouvoir être totalement absente du dernier chapitre !

En conclusion, malgré quelques longueurs, ce roman partait plutôt bien. Malheureusement, un thriller ne peut en aucun se permettre d'être bâclé sur le dernier chapitre [spoiler](Et je ne parle pas du doute qui lui est volontaire, et que je ne conteste pas.) «Et ils vécurent heureux» ? Il faudrait m'expliquer comment ils ont surmonté tant de traumatismes et comment la fillette a réussi à combattre ses troubles de la personnalité ![/spoiler].

par dadotiste
Syrli, Tome 1 : Syrli Syrli, Tome 1 : Syrli
Meagan Spooner   
http://lune-et-plume.fr/syrli-de-meagan-spooner/

Et voila mon deuxième énorme coup de cœur de 2013 !!!
Ce livre est un petit bijou !!
Chapeau bas à l’auteur qui a réussi a m’emmener dans un monde totalement inconnu, mais Oh combien addictif !!
Oubliez tout ce que vous connaissez ! Videz vote esprit, mettez en marche votre imagination et laissez vous emporter !!



Les dieux voyagent toujours incognito Les dieux voyagent toujours incognito
Laurent Gounelle   
J’ai adoré ce livre. Je l’ai eu d’une traite et j’ai eu un mal fou à m’en m’en détacher. C’est un roman sociologique. Un livre qui donne matière à réflexions mais au combien hilarant parfois, cocasse : En tous les cas, il ne peut laisser personne indifférent. D’ailleurs j’utilise quelques techniques...


par fabie67
Le Collier de la reine Le Collier de la reine
Maurice Leblanc   
Le Collier de la reine est la première aventure, au sens chronologique d'Arsène Lupin, son premier vol, enfant, en l'honneur de sa mère. Le titre vient du célèbre collier de Marie-Antoinette, déjà au centre d'un très bon roman d'Alexandre Dumas.

par Laurien
Je suis l'homme le plus beau du monde Je suis l'homme le plus beau du monde
Cyril Massarotto   
C'est l'histoire d'un homme prisonnier de son enveloppe corporelle et victime de sa beauté. Difficile d'être quelqu'un quand le monde ne voit en vous qu'un corps qui l'hypnotise, inutile d'aller vers la vie quand tout vient vers vous en un simple claquement de doigts, simplement parce que vous êtes beau. Et puis le temps passe et on réalise qu'on n'a pas vécu... Mais il n'est jamais trop tard pour apprendre à vivre.
Ce livre est donc l'histoire d'une vie, comme tous les livres de Massarotto, avec ses hauts et ses bas, quelques graines de magie pour que son œuvre soit complète.
Et si la beauté n'était plus à la mode ? Et si tout s'inversait ? Ou presque... Et si la banalité devenait tendance !? A méditer...
Et si... Et si...
Rebecca Donovan   
Après Ma raison de vivre, j'avais hâte de découvrir un autre roman de Rebecca Donovan. Et si s'est révélé être une lecture à la hauteur de mes attentes et confirme le talent de l'auteure, je remercie Pocket Jeunesse pour cet envoi et je tiens à dire que l'objet livre est superbe ! Tant la couverture que le dos !

Et si est principalement raconté du point de vue de Cal. Bien que nous ayons régulièrement des chapitres du point de vue des autres personnages. Cal, Nicole, Rae et Richelle étaient inséparables quand ils étaient jeunes. Jusqu'au jour où Richelle à déménagé et que Nicole ne leur a plus jamais adressé la parole. Alors quand il tombe sur elle, longtemps après, c'est le choc. Elle, ne semble pas le reconnaitre. Elle se fait appelé Nyelle et est à l'opposé de la Nicole qu'il connaissait. La seule chose dont il est certain c'est qu'il ne peut pas rester loin d'elle.

Rebecca Donovan nous offre là une histoire comme à son habitude, forte, riche en émotions et surtout pleine de retournements. Dès les premières lignes on est absorbée par l'histoire de Cal, Nyelle et les autres. Moi qui est habituellement du mal à voir une histoire d'un point de vue masculin, je n'ai pas été dérangée tant que ça. Il faut dire que Cal est un personnage hyper attachant, tant avec ses amis et que dans son comportement. Ce qui m'a le plus marqué, c'est sa patience. A ne pas brusquer Nyelle. A sa place je pense que je n'aurais pas tenu face à ce suspense.

Tout au long de ma lecture, je me posais des tonnes de questions. Que s'est-il passé ? Pourquoi Nicole se fait appelé Nyelle. Que lui est-il arrivé ? Une chose est certaine, la relation tant attendu tient ses promesses. Vers la fin de ma lecture, j'avais une certaine appréhension quant à l'issue de cette histoire, mais j'en ressors totalement satisfaite et toujours aussi fan des histoires de Rebecca Donovan.

Et si n'est pas seulement une histoire d'amour. C'est aussi une grande histoire d'amitié, de famille et de seconde chance. On est totalement embarqué dans l'histoire jusqu'à la toute dernière ligne qui conclut parfaitement le roman.

Alors si j'ai un conseil à vous donner, c'est de sauter sur ce roman dès sa sortie !

par Carole94P
Mort-en-direct.com Mort-en-direct.com
John Katzenbach   
Génialissime ! Je ne vois pas d'autres mots pour qualifier ce livre.
Le scénario est subjuguant ; le suspense, intense ; les personnages, parfaitement détaillés ; l'écriture, simple et limpide. Ce polar relève plus du thriller, d'une course contre la montre ou contre la mort annoncée que de la véritable enquête policière.

[spoiler]On peut noter un certain génie dans l'écriture, intentionnel ou non, qui consiste à nous laisser autant dans le flou que la petite Jennifer quant au temps qui s'écoule et ce qui lui arrive. Lorsqu'un objet est posé dans la pièce, nos yeux sont aussi bandés et nous découvrons à tâtons ce dont il peut bien s'agir, et ce à travers les mains et les sens du personnage. De même, nous nous surprenons, en tant que lecteur, en constatant que nous avons certaines des réactions des clients du site : nous encourageons Numéro Quatre, espérons pour elle, essayons d'anticiper ce qu'il va se passer. Nous passons donc tour à tour du statut de victime à celui de voyeur, sans oublier de suivre l'enquête du professeur.
La seule chose qui m'a un peu étonnée, mais que j'ai finalement appréciée, c'est la pudeur avec laquelle on nous cache le viol sous une ellipse. C'était vraiment LE moment que j'appréhendais et qui peut être dur à lire. En le sautant, même les âmes sensibles peuvent aller jusqu'au bout.
Au bout du compte : un véritable hymne à la psychologie, aux déviances humaines et à la folie plus qu'à la violence gratuite.[/spoiler]

par Iliane